Him de Sophie Auger

41nLCM6agqL._SX312_BO1,204,203,200_

[ ROMANCE ÉROTIQUE – 2015 ]

 

Résumé :

« Je m’appelle Léa, j’ai 25 ans et il y a encore quelques temps ma vie était totalement sous contrôle.
Un job que j’adore, un super appart, mes amis d’enfance Ben et Marie, Céleste ma colloc’ un peu dingue, ma famille et rien de plus. Une parfaite harmonie sans le moindre débordement.
Et puis tout a basculé.
A cause de LUI… »

Un soir, dans une situation inhabituelle, Léa révèle à son meilleur ami un très vieux secret:
Elle aime un homme que la morale lui interdit d’aimer.
Accompagnée de Céleste sa colocataire au caractère bien trempé et de Benjamin son ami d’enfance extraverti elle va d’abord tout faire pour ignorer ses sentiments.
Mais le destin lui réserve quelques surprises…
Et si cet homme n’était lui aussi pas indifférent ?
Une histoire d’amour contre toutes attentes, qui bouleversera tout sur son passage, où plus rien ne sera jamais comme avant.


 

Mon passage préféré :

-Non rien, c’est juste que je te trouve très sexy dans cette chemise… Et comme le champagne me monte à la tête, j’ai des idées très vilaines qui me traversent l’esprit… – Des idées très vilaines …? – Oui… Il se rapprocha de la table sur laquelle je me tenais, posa ses mains sur mes genoux et appuya dessus pour me faire écarter légèrement les cuisses. Il se glissa contre moi et saisit mon menton entre son pouce et son index. Puis il but une gorgée de champagne qu’il n’avala pas mais fit glisser à l’intérieur de ma bouche d’un geste lent et totalement érotique. -Dans ce genre là bébé ? – Dans ce genre là… Il poussa les papiers qui étaient posés derrière moi. Allonge toi… Je m’exécutai sans attendre et il se pencha pour déboutonner mon chemisier. IL prit de nouveau la coupe et versa quelques gouttes dans mon nombril avant de remonter avec son doigt jusqu’au creux de ma poitrine. Le froid me fit instinctivement cambrer le dos et il plaça ses deux mains sous mes omoplates avant de venir glisser sa langue le long du chemin de champagne qu’il avait tracé. Cette sensation était complètement dingue au point de me donner des fourmis  dans tout le corps. Il s’attaqua ensuite à mon short en jean qu’il laissa tomber sur le sol et sa bouche se posa sur le haut de mon shorty. – Ca va piquer un peu … Mais ça sera encore meilleur après… Je n’eus pas le temps de demander de quoi il parlai quand je sentis qu’il retirait le tissu et que le picotement des bulles glissa le long de mon intimité. -Humm… Je lâchai un petit gémissement de douleur qui ne l’était pas tant que ça. -Chutt bébé… Et une seconde après c’est sa langue qui vint se mélanger au champagne, comme une décharge électrique, entre douceur et douleur. Par réflexe j’attrapai ces cheveux dans mes mains et il continua de plus en plus fort, de plus en plus lentement… Je dus saisir mon chemisier et le mordre très fort pour ne pas alerter tout le quartier que je venais d’avoir le plus terrible des orgasmes. Il passa ses mains sous mes fesses et me porta jusqu’à la chambre. Il me déposa sur le lit alors que je reprenais mes esprits. Son pantalon tomba sur le parquet , il se débarrassa de son boxer. Je le regardais, totalement nu devant moi et je me disais que j’avais quand même beaucoup de chance d’être avec un homme si parfait.


 

Mon avis :

Je découvre cette auteure avec son premier roman érotique et très sentimental. Le ton est donné dès la première page : humour, quiproquo, amour, léger, irrésistible. C’est une véritable histoire d’amour : avec des rires, des crises, des larmes, des scènes « hot », des séparations, des retrouvailles.

Léa est entouré par une bande de copains assez exceptionnelle : le couple gay (Greg et Ben) gaffeur et pipelette, Marie, la fille « normale » et Céleste, la bimbo à la recherche du mec friqué. J’adore Céleste c’est un sacré personnage avec une sacré caractère qui n’hésite pas à vous balancer les quatre vérités en pleine figure. Mais sous cet air de rebelle et de je m’en foutiste, se trouve un sacré cœur d’artichaut. Elle est vraiment attachante.

Léa et Serge sont aux antipodes. Lui est coureur de jupon et n’a jamais la même fille à son bras. Elle a quelques relations, mais rien de vraiment sérieux. Ils ne sont pas du tout de la même génération : il pourrait être son père.

Grâce à la plume adroite de Sophie Auger, vous allez être happer par cette histoire.

MAIS… j’aurais voulu savoir pourquoi Elle ? En quoi Elle le rend meilleur ? En quoi Elle, lui permet de se libérer de sa vie débridée ? Est ce qu’inconsciemment, il était attirer par elle avant de partir pour Genève ? Qu’est ce qui la rend si désirable à ses yeux ? Certains points auraient dû être développés. Il manque un « je ne sais quoi », une étincelle majestueuse, qui aurait rendue toute cette histoire passionnante, palpitante : des situations plus tragiques, rocambolesques et plus torrides.

J’ai passé un excellent moment de lecture et je le recommande chaudement.

PS : ne vous offusquez du nom de Serge : c’est une sacré dédicace à son mari  ;).


 

L’auteure : Sophie Auger

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s