Une douce nuit d’été de Angélique Fejean

20160929_175832

 

[ROMAN LITTERATURE SENTIMENTALE, CONTEMPORAINE – NOUVEAUTE 2016]

SERVICE PRESSE

EDITIONS DREAMCATCHER

Je remercie Vanessa des Editions DreamCatcher pour ce service presse.

Résumé :

L’amour peut-il tout surmonter ?

Rien ne les préparait à ce coup de foudre fulgurant. Et pourtant…

Gabriel est un homme blessé et solitaire qui a renoncé à l’amour. Léa, une femme discrète, s’enlisant dans une vie monotone qui ne lui correspond plus.

Malgré leurs différences, malgré les obstacles que la vie dresse sur leur route, ils partageront un été magique, un huis clos en dehors du temps. Mais parviendront-ils à surmonter les mensonges, oublier leurs peurs et accepter de vivre… enfin ?

 


 

Mon avis :

Vous aimez les montagnes russes émotionnelles et sensationnelles : voici un roman qui pourrait vous plaire !

«  Ô rage, Ô désespoir » ( le Cid de Corneille) : est mon cri de ralliement. L’auteure met en scène dans un décor de rêve, la Bretagne, l’océan ; tout pour vous faire rêver davantage et même Eliott le chien trop chou est de la partie ; Léa et Gabriel. Mais alors, leur histoire est d’un compliqué, de suite ne le prenez pas au premier sens ; car pour tout vous dire ils sont vraiment mignon les deux là. Entre un qui se cache derrière des mensonges tout aussi crédibles et l’autre qui se livre et ouvre les vannes de son passé et CETTE attirance : c’est vraiment digne d’une pièce de théâtre. Et simple spectateur que nous sommes : une envie d’hurler vous prends : mais NON ! …. Mais OUI ! …. Mais vas-y, embrasse là, elle en meurt d’envie !!!! …. au ben non tu réfléchis trop, vas y fonce ! Et ne vous croyez pas seul, car heureusement les meilleurs amis, Adam et Anna, sont là pour mettre leurs grains de sel !

Voilà une première partie riche en émotions et loin d’être de tout repos, mais tellement romantique et burlesque à la fois.

Suivie de :

« Libérée, délivrée » (La reine des neiges) : oufff …. alors oui car ce baiser et tout le reste : il était temps ! Bien évidemment, vous avez compris que le pas a été franchi pour notre plus grand bonheur et celui de Léna et de Gabriel. Un amour pur et sincère, une attirance réciproque, une envie irrésistible de construire une vie à deux, un avenir tout simplement de conte de fée. Ah ben oui, il faudra attendre encore un sacré moment car l’auteur à prévu un suspens à vous coupez le souffle et à vous faire languir autant que possible.

Et sur ce, le final : « l’enfer existe, et je sais maintenant que son horreur repose en ceci qu’il n’est fait que de lambeaux de paradis » (Alec Covin) : pour ma part je vous laisse sur ces quelques mots. J’en ai déjà trop dit et je ne veux en aucun cas vous spolier cette fin remplie de rebondissements hallucinants. Certains pourront la trouver abrupte, mais pour ma part je la trouve subtile et tout en finesse avec des mots douloureux …

Une lecture riche en tout point, où l’auteure nous fais vivre « une douce nuit d’été », riche et aux doux parfums de bonheur et de respect, et avec un petit goût amer de la douce réalité.


Tout savoir sur Angélique Féjean et les éditions DreamCatcher

 

http://www.editionsdreamcatcher.fr/

Publicités

Une réflexion sur “Une douce nuit d’été de Angélique Fejean

  1. Pingback: Nous vous aimons, alors nous partageons > Octobre#1 | Le monde enchanté de mes lectures

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s