96, tome 1 : la sixième corde de Caroline et Benjamin Karo.

index

[ ROMANCE SENTIMENTALE – NOUVEAUTE 2016 ]

AUTO-EDITION

 

 

 

Je remercie les auteurs, Caroline et Benjamin Karo, pour ce service presse (1001 chroniques en folie).

 

Résumé :

Certains matins, la vie vous laisse sacrément seul. Seul devant vos choix, avec vos doutes, face à l’avenir et, parfois pire, confrontés à votre histoire. Qu’avais-je décidé cette nuit-là ? Difficile de le dire…, mais je savais que j’avais une semaine pour évacuer douze années de mon passé, une semaine à vivre sans modération, une semaine pour préparer mon futur avec Emma. L’heure était venue de faire une valise, pleine de mes trois meilleurs amis, de Doliprane et de la bande originale du plus capital des road trips de ma vie.


Mon avis :

C’est un récit assez poignant mais surtout réaliste. Cette histoire et cette aventure peuvent être le quotidien de tout le monde.

Ce qui est intéressant, c’est le fait que même si le narrateur est un homme on peut transposer cette histoire au féminin (échanger les rôles). C’est carrément démentiel !

Bon bref, revenons à l’essentiel !

Le narrateur n’est autre que Arnaud, jeune homme, la petite trentaine qui va à la rencontre de son passé, afin de revoir les femmes importantes de sa vie qui l’ont façonné.

Cette rétrospective aura pour but de mettre les points sur les « i » et les barres sur les « t », comme on dit, et ainsi d’assumer pleinement son futur avec sa compagne en toute quiétude.

Le lecteur se retrouve dans la tumultueuse épopée d’Arnaud et de ses trois acolytes joyeux au travers d’un voyage en France.

Bagage en mains, lunette de soleil vissée sur la tête et boîtes d’anti-douleur obligatoire : voici le stricte nécessaire pour cette semaine riche en émotion.

Les auteurs ont su manier avec brio l’écriture : entre un texte assez descriptif, où sont mis en valeur les émotions d’Arnaud et les ressentis de ses trois meilleurs amis ; et un dialogue assez explosif où le langage familier est de rigueur et bienvenue.

Par ailleurs, le titre est superbement recherché. Aux premiers abords, il ne m’a absolument pas interpellée. C’est au fur et à mesure de ma lecture que sa signification fut éloquente. Cette sixième corde représente son avenir alors que les cinq premières sont le symbole d’une vie oubliée. Voici ce qu’elles représentent à mes yeux :

  • la première : le sexe

  • la seconde : la luxure

  • la troisième : la bonté

  • la quatrième : l’ennuyeuse

  • la cinquième : le premier amour.

C’est un livre très bien travaillé méritant une attention adéquate et où l’humour vient finalement attendrir des questions bien trop pesantes.

En conclusion, une lecture amenant à se pencher sur sa vie et à se poser des questions quasi existentielles sur l’amitié et l’amour. Une lecture sans aucun doute passionnante.

J’attends le tome 2 avec une certaine impatience.


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s