Résurrection de Selena Dubh.

51pf5dpf67l

[ NOUVELLE – NOUVEAUTE 2016 ]

SOMETHING ELSE EDITIONS

SERVICE PRESSE

Je remercie SEE pour ce magnifique service presse.

 

Résumé :

Adenora a fui Damien, son mari, qui peu à peu l’a dépouillée de son identité. Jusqu’au jour où elle décide de l’affronter et de récupérer sa vie.

Réussira-t-elle à enfin s’en libérer et à redevenir celle qu’elle était ?

 


 

Mon avis :

Préparez votre à boîte à mouchoirs !

Une fois de plus SEE gâte ses lectrices et ses lecteurs !

Vous voici plongez dans l’histoire sombre de Selena Dubh, aux côtés de Adenora, l’héroïne.

Adenora avait une vie idéale : un homme séduisant et travailleur et une maison respirant la richesse. Mais tout ceci n’était qu’une utopie, car le parfait couple qu’ils représentaient n’est qu’une vaste mascarade. Son quotidien n’est que crainte, torture psychologique et corporel.

Nous revivons sa fuite, ses espoirs, ses désespoirs, ses nuits, ses cauchemars.

La vengeance devient son leitmotiv, son carburant l’amenant à sombrer dans les ténèbres.

J’ai beaucoup aimé la plume de l’auteure faisant ressortir les traits de caractères de Adenora et de Damien. Elle joue avec les mots comme un peintre avec ses pinceaux et peint une histoire sur un thème déchirant tant la véracité de la situation n’est que réalité. La fin m ‘a beaucoup surprise me laissant perplexe et songeuse : « la vengeance est un plat qui se mange froid » ou bien «tel est pris qui croyait prendre ». A vous d’en juger !


 

Tout savoir sur Selena Dubh et SEE : c’est par ICI.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s