Et puis un jour … de Ludivine Delaune

51df1oqlfvl-_sy346_

 

[ ROMAN, LITTERATURE SENTIMENTALE, CONTEMPORAINE – NOUVEAUTE 2016]

SOMETHING ELSE EDITIONS

SERVICE PRESSE

Je remercie Something Else Editions pour ce magnifique service presse.

 

 

Résumé :

Sarah a trente ans et a oublié d’exister par elle-même. Plongée dans ses obligations, elle survit au lieu de vivre…
Gino enchaîne les conquêtes, ne touche plus aux sentiments. Il s’est forgé une carapace d’homme à femmes. Il a choisi de vivre à moitié plutôt que de tout donner…
Jamais ils n’auraient dû se croiser…
Et puis un jour…


 

Mon avis :

Quand la plume de l’auteur rencontre les mots sensibles et touchants : il en ressort de cet ouvrage une immense émotion vous provocant des frissons recouvrants entièrement votre corps.

Je ne peux que vous avouer qu’il a un goût de vérité, celle que l’on ne concédera jamais par pure fierté ou par crainte de ce qu’elle provoquerait.

Ludivine Delaune a touché un point sensible de l’être humain : l’espoir de ce « et puis un jour ». Ce jour qui chamboulera notre vie et qui nous donnera la force d’avancer vers le meilleur.

J’ai fais la connaissance au fil des lignes de Sarah et de Gino.

Elle, est mère de famille, travailleuse et épouse sans reproche, la femme parfaite en somme. Elle est dans une phase critique de sa vie où cette dernière à une saveur amère. Elle voudrait goûter à l’inconnu et surtout pimenter son quotidien. Vivre autre chose et s’autoriser un peu de liberté.

Lui, est artiste peintre et guide touristique. Il a tout du bel italien vous charmant avec son accent aux sonorités méditerranéennes. Comme tous les artistes, il vit dans un monde où la peine et l’euphorie sont exacerbées.

Une rencontre, quatre jours de renouveau où chaque regards, chaque mots, chaque courbes, chaque perfections et imperfections, chaque rires, chaque larmes, chaque saveurs seront enregistrés à jamais. Quatre jours de confessions des plus intimes feront évoluer les personnages. Quatre jours de purs bonheur, de certitudes et d’illusions où deux âmes sœurs ne peuvent cacher l’inévitable : ça ne sera que quatre jours.

J’ai vraiment adoré Sarah et Gino s’animant sous la parfaite plume de l’auteur. Ils sont juste parfaits et à la hauteur de leurs émotions que nous vivons également à travers leurs gestes et leurs mots.

Dans une autre mesure, j’ai également apprécié les parenthèses que l’auteure nous offre. Elles amènent un véritable cachet à cette histoire empoignante. Ces dernières retranscrivent « ce jour symbolique » bouleversant le quotidien de plusieurs personnages de l’entourage de nos deux amoureux maudits.

Une lecture qui est loin de m’avoir laissée indifférente.

Un kaléidoscope de tout un panel d’émotions aussi intenses les unes des autres, vous transperçant immodérément.


 

Tout savoir sur Ludivine Delaune et SEE : c’est par ICI.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s