Noël Ecarlate, anthologie de collectif d’auteurs.

51yxuc4o0ul-_sy346_

 

[ RECUEIL DE NOUVELLES – 2015 ]

EDITIONS LUNE ECARLATE

SERVICE PRESSE.

 

 

Je remercie les Editions Lune Ecarlate pour ce service presse.

Résumé :

Voici venir Noël et sa féérie. Faites-vous partie des naïfs pour lesquels le rouge est la couleur du Père Noël, celle des boules lumineuses, du ruban ou du papier cadeau ? Oubliez la neige, les beaux sapins et les chants traditionnels. Dans « Noël Ecarlate », le sang est rouge, visqueux, s’étend en flaques paresseuses. On vous propose de rompre avec ces traditions séculaires et d’embarquer pour un voyage différent en compagnie de dix auteurs. A lire à la lueur du feu, à voix haute et lumières tamisées, histoires de passer une soirée inoubliable, tous poils dressés. Découvrez dix histoires de Noël horrifiques et savourez bien ce moment… ce sera peut-être le dernier. Joyeux Noël !

Auteurs : Pierre Brulhet, Serena Gentilhomme, Sophie Dabat, Emmanuel Delporte, Frédéric Livyns, Christophe Collins, Barnett Chevin, Céline Reinert, Brice Tarvel, Ruwan Aerts

Dirigé par Marc Bailly.


Mon avis :

J’ai voulu sortir des sentiers battus et de la normalité. Car oui pour les mois d’hiver et pour les fêtes de fin d’années nous avons l’habitude de lire des romances avec des hommes sexy, de la neige, des feux de cheminée…. vous voyez le tableau !

Donc me voici partie dans les entrailles ténébreuses de nouvelles regroupées dans cette anthologie. Dix auteurs pour dix nouvelles différentes des unes et des autres. Dix façons d’imaginer Noël et surtout de tourmenter ce jour normalement festif. Je dis normalement car ici ce n’est pas le cas : la peur vient vous saisir, vous grimacez d’effroi, vous vous cachez sous vos couvertures en espérant de toutes vos forces une chute beaucoup plus envieuse. Vous l’avez bien compris, nous sommes loin de la romance. Mais ce livre est pour moi une véritable bouffée d’air frais : tout d’abord car il regroupe plusieurs genres littéraires (romance, science-fiction, anticipation, conte et légende). Ensuite il m’a permis de découvrir dix auteurs talentueux qui vous mènent par leurs bouts de plumes dans leurs univers exquis. Il est assez court ce qui permet de vous plongez instantanément dans les nouvelles et pour finir vous serez sans aucun doute dépayser.

Petit tour nouvelle par nouvelle :

  • « Mon beau sapin » de Pierre Brulhet. 

 Vous vous retrouvez au sein d’une famille dont la mère est le chef de famille. Les secrets de famille non dévoilés sont lourds. Alors que Noël devrait être un jour festif, un inconnu rôde autour de chez eux. Les deux fils se lancent dans une poursuite haletante.

  •  « Moi, ton sauveur » de Serena Gentilhomme.

Nous sommes plongés ici dans les dérives psychologiques d’un mari violent. Cette nouvelle vous remue les tripes à un point … inimaginable.

  • « De terre et de larmes » de Sophie Daba.

J’ai vraiment aimé celle-ci car elle nous transporte dans l’univers des santons avec un chute à vous faire chavirer.

  • « Les maîtres de San Kioji » de Emmanuel Delporte.

Nous voici face à une nouvelle dont le genre pourrait être qualifié « d’anticipation ». C’est une de mes préférée. Elle est particulière car d’un plan large, nous retrouvons dans un plan restreint ce qui procure une sensation totalement suffocante et qui exacerbe vos émotions qui s’entrechoquent pour vous offrir une fin carrément explosive.

  • « L’heure de la sorcière » de Frédéric Lyvins.

Ici l’auteur vous narre l’histoire d’une mère et de sa fille exclues d’un petit village car elles sont suspectées de sorcellerie. Dans une atmosphère complétement glaçante vous devrez affronter la pure vérité.

  • « Striping mother Christmas » de Christophe Collins.

Retrouvez ici le Père Noël en mode détective et super sexy à la poursuite d’un elfe mégalomane. Vraiment hilarant !

  • « Ode à Fouettard » de Barnett Chevin.

La légende du Père Fouettard est revisité par la plume particulière de l’auteur. Le style utilisé amène un cachet exceptionnel au texte que j’ai vraiment aimé.

  • « The tower » de Céline Reinert.

Dans le genre « science-fiction », ici est abordé un Noël oublié mais dont certain tente de sauvegarder la mémoire.

  • « La hotte sanglante » de Brice Tarvel.

Cette nouvelle retranscrit un contexte familial éprouvant et horrible. Le jeune garçon ne pense plus qu’à commettre l’irréparable.

  • « Réveillon de sang » de Ruwan Aerts.

L’adolescence fait parfois tourner la tête à beaucoup d’entre nous. Mais ici le jeune homme va complétement la perdre.

Alors, allez-vous vous laisser tenter par cette frénésie d’horreur ?

#Esmeralda

 


 

Pour tout savoir sur le collectif et les Editions Lune Ecarlate : c’est par ICI !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s