Ahriman de Gwenn Aël.

ahriman

[ THRILLER FANTASTIQUE – NOUVEAUTÉ 2017]

ÉDITIONS LUNE ÉCARLATE – COLLECTION ÉCLAT DE LUNE

SERVICE PRESSE.

 

Je remercie les éditions Lune Ecarlate pour ce ténébreux service presse.

 

Résumé :

Alors que Toulouse sombre dans un déferlement d’intempéries inexplicables, le lieutenant Éliot Bénin est confronté à la plus sordide affaire de sa carrière. Des meurtriers aussi déterminés que sanguinaires s’inspirent des méthodes de l’Inquisition et de la mise à mort du Christ pour assassiner des hommes. Bénin ressent immédiatement le caractère hors norme de cette enquête qui le mènera, deux millénaires en arrière, au jour lointain où tout a réellement commencé : en l’an 33 après J-C…


 

Mon avis :

Ahriman, Ahriman… ce nom vous évoque t-il des souvenirs ? Pour moi oui : nous le retrouvons essentiellement dans les jeux vidéos mais également dans la littérature et ma seule référence est la saga A.N.G.E. de Anne Robillard.

Ahriman est entouré d’une aura mystique et religieuse, ce qui offre aux écrivains un large champ pour leurs imaginations fertiles. Et je dois bien avouer que Gwenn Aël, dans son livre a exploité le sujet d’un tour de main majestueux.

Elle nous plonge dans un monde aux bords de l’apocalypse où tout ce qui semble de plus normal va s’effondrer. Des meurtres d’une violence extrême vont devenir le quotidien de ce lieutenant de police, Eliot Bénin qui est vite dépassé par les événements de plus en plus sordides. Les questionnements incessants envahissent ses pensées. Des amitiés défaites et perdues à jamais vont le chambouler irrémédiablement. Dans ce monde inconnu qui lui saute au visage, sera t-il prendre la bonne décision, celle de sauver l’humanité ? Ses actions représenteront-elles le Bien contre le Mal ? ( Petit clin d’œil au patronyme du lieutenant). Voici le fil rouge de toute l’histoire.

L’auteure nous projette aussitôt, les premières pages tournées, auprès des différents protagonistes, dont l’un reste une énigme jusqu’à la fin, même si j’ai des soupçons à partir des deux tiers du roman. Tel un journaliste nous suivons les pensées des différents personnages et leurs ressentis pour nous concentrer au fil des chapitres uniquement sur le lieutenant et la personne mystérieuse. J’ai beaucoup apprécié cette alternance de point de vue qui donne un charme (sans jeu de mot) indéniable à la lecture.

Grâce à la plume fluide de l’auteur et à ses descriptions d’un réalisme, je suis prise à mon propre jeu et devient actrice de cette enquête. Je ponctue ma lecture de :  » ah non c’est pas lui…mais si c’est lui…attend mais non ca peut pas être lui… dépêche toi elle va se faire massacrer… mais si c’est lui ça veut dire que c’est lui le méchant… ». Vous voyez le raisonnement ….!

Chers lecteurs et chères lectrices, adeptes de thriller fantastique et gothique, de magie noire sur fond de religion, vous trouverez dans cette lecture un mélange explosif mêlant enquête policière, suspicion, cadavres mutilés, beaucoup de sang, une atmosphère étouffante et sordide, des personnages attachants mais également perdus et remplis d’une quête spirituelle et mystique. Des scènes à en perdre haleine et à vous étourdir, des rebondissements inimaginables et une fin à la hauteur de mes espérances.

Une lecture haletante et tourmentée. A quand la suite ?

 

 


 

Pour tout savoir sur Gwenn Aël et sur les édition Lune Ecarlate : c’est par ICI !

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Ahriman de Gwenn Aël.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s