Sur la ligne, tome 1 : sur le fil du rasoir de Bridget Page.

textgram_1488204313

 

[THRILLER PSYCHOLOGIQUE – 2016]

AUTO-EDITION

SERVICE PRESSE

 

Je remercie Bridget Page pour sa confiance.

 

Résumé :

Avez-vous un jour imaginé que votre existence puisse, en un instant, virer à la tragédie ?
Que se passerait-il si, en une fraction de seconde, vous perdiez ce qui vous était le plus cher, ce qui faisait toute votre vie ?
Qu’arrive-t-il lorsque le mal absolu croise votre chemin et vous fait sienne ? Et, plus important que tout, comment y survit-on ?
En 3 tomes, « Sur la ligne », vous entraîne, dans le cauchemar d’Emma. Plongée en enfer, elle en ressortira anéantie, changée à jamais.
Vivez, pas à pas, le difficile combat qu’elle devra alors mener, pour réapprendre à vivre et peut-être à aimer.
Comment parvient-on à poursuivre sa route lorsque tant d’autres sont morts ?
Où trouve-t-on la force de ne pas sombrer ?
Comment peut-on à nouveau accorder sa confiance à un autre être humain ?
C’est ce qu’Emma découvrira aux côtés de Constant, témoin de son passé et acteur de son futur.

stickers-frise-florale

Mon avis :

Ce roman fait parti de ceux qui bouleversent votre vie indéniablement. Ces particularités sont la violence et la psychologie des personnages. Certains personnes pourraient être rebutées par ce côté sanguinaire gratuit. Ce qui m’a interpellée dans cette lecture c’est la manière dont tout ceci est mis en scène et dont la plume de l’auteure s’approprie l’intensité des mots et de ce qu’ils représentent.

Emma est une jeune femme qui a tout perdu en quelques heures : son mari et sa croyance à la bonté humaine. Tout ceci est du à une seule et unique personne Stanislas. Il incarne le mal absolu et la dépravation de l’homme. Leur rencontre : lui, le braqueur et elle, la cliente de la banque.

Ainsi démarre si je puis dire un « huis clos » terrifiant où le sang régit ces heures écoulées dans la pure angoisse. La peur s’infiltre au sein des prisonniers, les menant dans un profond mutisme et folie. La frontière est tellement si mince qu’on s’étonne que Emma arrive à gérer, d’une certaine façon. Ce confinement aussi mental que physique est ponctué par des flash back qui viennent illuminer ce cauchemar. Stan nous fait plonger dans les abysses infernales de sa conscience immorale et de sa vie faite de douleur et d’euphorie morbide. Sous son apparence qui pourrait être qualifier de charmant, de son seul regard, il nous terrorise et nous épouvante. Il a cette malice perverse qui illumine son regard. L’auteur a su parfaitement mettre en évidence et décrire trait pour trait, tous les méandres de son comportement. Vous dire qu’il est attachant, non ce ne serait pas judicieux, mais on espère que le Bien viendra le sauver. Car « sur la ligne » est un véritable combat entre le bien et le mal, entre la conscience et l’inconscience, entre l’amour et la haine, entre la compassion et l’insensibilité, entre la vie et la mort et entre la réalité et la folie. Tous nos sentiments sont sans dessus-dessous. Nous sommes totalement aspirés par ce noir. C’est envoûtant et également effrayant. Emma représente cette lumière insensée qui pourrait tout changer. Là aussi l’auteure a su amener la touche juste et franche qui met en valeur le personnage. Nous souffrons autant qu’elle, nous pleurons, nous nous sentons sombrer vers la folie. Nous partageons et ressentons toutes les épreuves qu’elle traverse. « La troisième roue du carrosse », se prénomme Constant. Il est le négociateur au cœur tendre. Son rôle est important ici, mais je pense qu’il sera beaucoup plus déterminant dans le second tome.

De rebondissements en rebondissements, ce livre est une explosion de drames.

J’ai été totalement décontenancée et désorientée par la fin. C’est bien la première fois que je ressens ceci. J’étais tellement prise par se mode autodestructeur qu’à mes yeux une seule finalité prévalait. Et bien non ! Chapeau à l’auteur car ce revirement de situation était improbable. La suite promet !

Amateurs et amatrices de thriller psychologique, si vous aimez les personnages torturés, les scènes sanguinaires et la déco dans le style « cervelle explosée », alors ce livre devrez vous plaire tout autant qu’il m’ait plu.stickers-frise-florale

Lien Amazon.

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Sur la ligne, tome 1 : sur le fil du rasoir de Bridget Page.

  1. Pingback: Sur la ligne, tome 2 : Au bord du précipice de Bridget Page. |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s