Chroniques d’une Princesse machiavélique, tome 1 : sans Valentin de Lily B Francis.

2017-06-29_17.47.48

 

 

[ COMÉDIE ROMANTIQUE – 2016 ]

AUTO-ÉDITION via BOD

SERVICE PRESSE

 

 

 

 

 

Je remercie Lily B Francis pour ce service presse via Simplement Pro.

 

Résumé :

Agnès n’en revient pas !
Le voile du déni vient de se lever et elle réalise qu’elle est toujours amoureuse de son meilleur ami, le magnifique Phoebus Rolland.
Ce serait le début d’une superbe histoire d’amour s’il n’était pas en couple depuis 7 ans !
Tant pis, Agnès tente le tout pour le tout.
C’est fun, c’est frais, c’est fou, sauf qu’elle oublie complètement que si elle sème le vent, elle récoltera la tempête !

66112426

 

Mon avis :

Une histoire de cœur peu commune mais tellement courante dans la vie de tout les jours, du moins c’est ce qui me semble. Une histoire de cœur virevoltante qui nous transporte entre peines et joies. Une histoire de cœur d’une héroïne totalement atypique : d’ailleurs il m’a été difficile de la portée dans mon cœur cette Agnès. Et c’est ce point ci qui rend cette lecture incroyable irrésistible .

Agnès du jour au lendemain et après des péripéties plus ou moins douteuses décide ou se rend compte que l’homme de ca vie c’est lui, Phoebus. L’homme parfait, intelligent, bien dans ses baskets et super sexy. Malheureusement pour Agnès, ce dernier n’a d’yeux que pour la belle Esmeralda ( ca fait tout drôle de retrouver son pseudo dans une histoire). Vous voyez le contexte et bien ceci promet des étincelles tout au long de la lecture. Et vous avez vu le clin d’œil : eh oui un petit remake de la fabuleuse histoire d’amour de « Notre-Dame de Paris » de Victor Hugo, remastérisée à la sauce « soap opéra ». Mais quel programme : les actions s’enchainent vous laissant euphorique ou en pleine crise de larmes ou suspicieuse ou haineuse. Tout un méli mélo d’émotions intenses qui ne m’ont pas laissée insensible.

Les personnages secondaires ne sont pas reste et viennent ajouter ce surplus agréable à l’ambiance totalement catastrophique.

L’auteure a décidé d’écrire son histoire à la troisième personne du singulier et je l’en remercie car l’effet voulu renforce ce scénario digne de « Dallas ». Elle nous fait naviguer entre présent et passé avec application, nous dévoilant les éléments nécessaires à la compréhension de ce soudain revirement de situation.

Agnès a tout pour elle, sauf l’homme qu’elle chérit en cachette depuis de nombreuses années. C’est une fille plein de malice mais qui s’attire facilement les foudres de son entourage. Dire qu’elle est têtue est un euphémisme : elle fonce tête baissée pour les conséquences, elle verra plus tard. En vérité, Agnès n’est pas ma plus grande copine et d’ailleurs je ne l’ai pas soutenue tout au long de son périple. Je l’ai détestée, haïe et je lui en ai voulu énormément. Point de compassion pour Agnès ! Et c’est en cela que j’ai aimé cette lecture : une héroïne que je déteste et c’est la première fois. Allons donc ! Heureusement les personnages secondaires sont là pour m’aider à la supporter. Que dire sur Phoebus, il est juste un mec génialissime : la tête sur les épaules, fonceur, ingénieux, la main sur le cœur, d’une fidélité à toute épreuve et un sens de l’amitié innée. Aux antipodes d’Agnès, le noir et le blanc.

En bref, c’est une histoire avec beaucoup de surprises, de rebondissements inattendus, des scènes hilarantes et des émotions qui vous touchent en plein cœur.

Ce fut presque un coup de cœur, peut être à la lecture du prochain tome !

« Chroniques d’une princesse machiavélique » est atypique en tout point !

 

liens-utiles

 

Lien Amazon.

Le site de Lily B Francis

 

64391-episode

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s