Timothy Blake : la mort en héritage de Bridget Page.

 

[THRILLER – Nouveauté 2017]

Auto-édition

Service presse

 


 

Résumé :

Depuis longtemps fasciné par les sociopathes, Gildas Gabin a obtenu un certificat de Sciences Criminologiques avant d’intégrer la Police. Confronté très rapidement à une affaire de meurtres en série, ses connaissances, conjuguées à des capacités sensorielles hors norme, lui ont permis de se bâtir une réputation qui l’amène désormais à intervenir aux quatre coins de l’Europe.

C’est dans ce cadre que l’on fait appel à lui pour résoudre une série de meurtres sur La Rochelle, une ville reliée au pire de ses souvenirs et au plus cuisant de ses échecs.

Timothy Blake est officiellement infirmier anesthésiste intérimaire. C’est du moins ainsi qu’il apparaît à sa femme, Rachel. Mais la réalité est tout autre. Tim a des besoins très particuliers et un hobby peu commun : il tient de son père un lourd héritage qu’il s’efforce de perpétuer, y travaillant sans relâche depuis bientôt dix ans.

Désormais, Tim se sent prêt à voler de ses propres ailes, quitte à se dédouaner des consignes paternelles, à surfer sur les vagues de la décadence, à repousser les limites de la cruauté, mais aussi celles de sa propre jubilation…

Timothy Blake nous entraîne au cœur de sa sordide passion, tandis que Gildas Gabin s’efforce de débusquer l’« artiste » et de stopper l’hémorragie.

Privé de ses aptitudes si particulières, hanté par un spectre qui obscurcit son jugement, il lui faudra résoudre l’énigme de son passé pour mettre le point final à la série sanglante qui terrorise La Rochelle.

Entre haine et fascination, les deux hommes se lancent dans une course-poursuite qui les mènera au plus intime secret de l’autre, les faisant basculer dans un affrontement personnel irréversible dont la mort pourrait s’avérer l’ultime issue.

 


 

Mon avis :

Il n’y a pas à dire mais Bridget page a un talent fou ! Une fois de plus elle m’aura transportée dans son univers sombre fait de dédales impénétrables et où l’âme humaine devient diabolique.

Timothy Blake est l’homme bien sous tout rapport, empathique dans son boulot, mari aimant, le sourire plaqué sur son visage sibyllin. Rien ne laisse paraitre sa folle existence. Celle qui se déroule à la dérobée de tous dans un lieu sacro-saint inaccessible au commun des mortels.

Gildas Gabin super flic téméraire, mentaliste aux dons paranormaux. Il est l’homme des situations périlleuses. Père et mari aimant, il voue sa vie à résoudre les affaires criminelles les plus ardues.

J’adore les personnages. Ils ont cette aura à la fois dérangeante mais sympathique. Je les associe au yin et au yang, l’eau et le feu. Ils nous offrent une confrontation du feu de dieu et on assiste à une chasse des plus excitantes. Les regards échangés, les sous-entendus, les menaces silencieuses conférent une atmosphére lugubre qui s’accentue tout au long des pages. L’auteure nous livre les pensées morbides, les doutes, les espoirs des deux protagonistes. Les rebondissements incessants, le suspense, les intrigues rendent le roman hyper addictif. On n’a qu’une envie celle de connaître la fin. L’auteure de nous épargne pas les scènes morbides et nous expose parfaitement au travers des mots de son personnage le procédé et l’objectif qu’il souhaite obtenir, la reconnaissance !

La psychologie des personnages est hyper bien maitrisée. D’ailleurs je ne peux m’empêcher de trouver sympathique ce Timothy Blake alors que je devrais le détester. Mais sa façon d’expliquer son ressenti et sa capacité à émouvoir sont totalement hallucinantes. L’auteure arrive à inverser les rôles sans problème : le gentil devient méchant et le méchant devient gentil. C’est totalement dément ! D’ailleurs le rythme s’intensifie au moment où les deux protagonistes arrivent à se défaire des chaines les tenant respectivement à leurs passés. Et là c’est l’explosion !!! On grimpe davantage dans la violence verbale et le déchainement des actes perpétués. C’est de la folie pure et simple. J’ai eu les frissons tout au long des 400 pages.

Bridget Page a le don de vous tenir par l’effroi et le doute. Vous tournez les pages et vous ne savez pas du tout à quoi vous attendre. Le surprises arrivent les unes après les autres, à la fois heureuses et à la fois morbides. Tim n’est pas de ces criminels qui adorent le sang ou qui trouve la jouissance dans la souillure des corps, mais il a ce côté artistique qui rend ses victimes telle une œuvre d’art. Les symboles sont très puissants notamment ceux qui m’ont le plus espanté l’eau qui symbolise la pureté et la renaissance dans un autre monde et ces bateaux qui mènent vers la voie de l’éternité.

Ce roman est un mélange entre « Dexter » de Jeff Lindsay aux touches dramatiques de Karine Giebel et policière de Franck Thilliez ! Un thriller qui détonne !

Une histoire qui a le mérite de continuer à vous coller à la peau une fois terminée !

 

liens-utiles

 

Lien vers la page Facebook de l’auteure !

 

Publicités

Une réflexion sur “Timothy Blake : la mort en héritage de Bridget Page.

  1. Pingback: Récap #3 de nos #MardiConseil du mois de Septembre ! |

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s