Exilium, livre 2 : Les legs noirs ( partie 2) de Frédéric Bellec.

 

[FANTASTIQUE – Nouveauté 2017]

Éditions BoD – auto-édition

Service presse

 

Je remercie BoD et Frédéric Bellec pour le service presse.

 


 

Résumé :

L’histoire reprend le lendemain de la première partie.

« C’était il y a quatre mois, lors de mon premier face-à-face avec les rigueurs de l’hiver saint-amandois. Trois discrets élèves du lycée où j’exerce comme pion m’ouvraient les yeux sur leur étrange faculté de se transformer en une improbable et redoutable créature. Je fus terrorisé. Mais ils m’aidèrent à surmonter mes peurs pour comprendre leur place dans l’ordre naturel des choses. Je devins leur meneur, et l’un d’entre eux mon gardien.

Partager cette expérience dans mon premier témoignage fut éprouvant mais me servit de thérapie post-traumatique. Je restai convaincu qu’après cela plus rien ne pourrait m’effrayer.

Jusqu’à ma confrontation avec quelque chose de plus grand, plus fort, imprévisible. Et pour la première fois : maléfique !

Cet ouvrage relate les événements survenus après ceux rapportés dans mon premier témoignage. »

 


 

Mon avis :

 

Oubliez tout, réapprenez tout.

 

Le premier tome nous posait les bases : rencontre avec les personnages, les éléments perturbateurs (des gentils perturbateurs), les enjeux, les risques et un pied dans les aventures développées dans le second volume. Ce dernier est beaucoup plus explosif : approche à ce qui s’apparente au méchant perturbateur, de nouveaux personnages viennent se greffer au groupe atypique. Et bien évidemment met l’eau à la bouche pour le troisième volet. Et ce dernier ne déroge pas à la règle des deux premiers : Frédéric Bellec sait patiemment jouer avec nos nerfs et à la manière in fino de vous frustrer. Je ne fais pas vous cacher que l’auteur ne délivre qu’au compte goutte les informations capitales. Je lui en veut beaucoup (enfin un peu beaucoup) de se jouer de nous, pauvres lecteurs que nous sommes, et avec notre patience. Mais rien ne va une fois de plus entacher ce moment de lecteur car nous tenir en haleine, il sait parfaitement le faire.

Dans ce troisième volet, j’ai été plongée dans l’univers des legs noirs ( créatures maléfiques à l’opposé de nos gentils « legs-doudou »). Aux côtés de l’Abbé Paul, on découvre les origines de ce mal, apparenté à de nouvelles légendes, notamment celle de la bête de Gévaudan. Leurs informations soulignent une nouvelle tournure dans les aventures à venir et ce qui s’apparentait à une balade de santé va tourner vite fait à l’apocalypse. Ces révélations vont être l’axe de référence des éléments à venir et où tous  les rebondissements vont partir.

Le groupe des « legs-doudou » est de plus en plus soudé et accueille dans leur nouveau rang Benoit, fraichement convertit à leur mode de vie. Leur meneur, Frédéric est toujours aussi génialissime. Son humour, ses sarcasmes et son franc parler ont eu raison de moi. Sous cette hilarité, cette fois ci son rôle va être mis à rude épreuve. S’improviser chef de guerre et faire face à la violence des legs noirs, il n’y était pas du tout préparé et personne ne va le ménager. La confrontation le met à mal et ses limites vont être dépassées mais pour l’équilibre de la vie, il devra se faire violence et écouter ses amis. Sa formation de meneur est rude, mais il a l’étoffe pour ce rôle.

Cette seconde partie regorge d’innombrables scènes d’actions et de réflexions. J’ai adoré suivre l’évolution de Frédéric et encore une fois sa façon incorrigible de s’approprier les éléments terribles. Notre joyeuse bande de « legs-doudou » s’affirme notamment dans leur relation amoureuse et sur leur perception de leur monde et dans celui où ils évoluent dans l’obscurité. Maïwenn affirme sa place dans ce groupe. La jeune fille aux capacités surnaturelles n’a pas dit son dernier mot et j’espère que par la suite elle aura une place à la hauteur et un rôle beaucoup plus approfondi. A eux tous ils forment « les 5 Magnifiques ». Super nom pour cette bande d’ados !

Une fois de plus c’est 200% addictif. Je me suis laissée prendre par tout cet imbroglio d’aventures. Conquise et impatiente d’en savoir encore plus. « Exilium » n’a pas délivré tout ses secrets ! Et Frédéric reste encore une énigme non résolu ! C’est un sans faute !

A découvrir sans aucun doute ! Un nouveau univers fantastique qui ne vous laissera pas indifférent, voire vous rendra accro !

 

-Vous voyez les gars, chacun trouve son bonheur dans les deux mondes. C’est cet équilibre qui vous permet de rester heureux. Les gens qui s’enferment égoïstement dans leur petit monde sont souvent aigris, sans rien à partager. L’être humain est fait pour vivre en société, pas en autarcie. La vie n’est pas une épreuve amère avec quelques bons côtés, mais une belle expérience juste entachée d’un peu de cruauté.

-Alors la vie est belle ! conclut Kevin, le sourire béat, la tête sur une des épaules de son cavalier blond pour se faire pardonner sa calotte.

Le silence s’installa, chacun perdu dans ses pensées.

La cérémonie était finie, demain serait un autre jour.

Je claquai  mes mains sur les cuisses pour m’encourager.

-Allez, on dégage, mon lit s’impatiente. On part ensemble ou je…

Je ne pus terminer ma phrase. Les trois garçons relevèrent la tête à une vitesse surprenante, leurs regards dirigés vers l’obscure forêt. Une telle synchro m’inquiéta.

-Qu’Est-ce qui se passe les gars ?

Ils ne répondirent pas. Je les observai, intrigué. Ils se mirent à inspirer de façon plus soutenue que la normale, comme pour aspirer le moindre d’indice.

 

 

liens-utiles

 

Mon avis sur : Exilium, livre 1 : l’Internat de Frédéric Bellec

Mon avis sur : Exilium, livre 2 : les legs noirs (partie 1) de Frédéric Bellec.

Tout savoir sur BoD !

Le site officiel de « Exilium » !

 

64391-episode

Publicités

Une réflexion sur “Exilium, livre 2 : Les legs noirs ( partie 2) de Frédéric Bellec.

  1. Pingback: Focus sur Frédéric Bellec. |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s