On peut tout acheter , partie 1 de Steff S.

 

 

[ROMANCE SUSPENSE ÉROTIQUE – Nouveauté 2017]

Evidence Editions – Collection Vénus Noir

Service presse

 

Je remercie les Evidence Éditions pour ce service presse.

 


 

Résumé :

Elsa vient d’accoucher à l’hôpital de Saint Brieux lès épines. Alors qu’elle attend son amie, un inconnu la supplie de l’embrasser. Il n’en faut pas moins pour que sa vie bascule. Et que celle du multimilliardaire, Loïc Legrand, prenne une autre dimension en embrassant la petite rouquine assise sur le banc. En voulant écarter son ennemie jurée, Juliette Brignard, journaliste du magazine Satisfaction, il déclenchera sans le savoir une cascade de catastrophes. À cause de son impulsivité et de sa tendance au mensonge, Loïc ne mesurera pas les conséquences d’une phrase dite à la légère. Il continuera sur la voie de la déchéance en sombrant dans d’alcool, le sexe illusoire, et les folies pécuniaires. À cela s’ajoutera l’ultime abjection : un marché sordide qu’il passera avec Elsa. Son fils s’est fait enlever, les ravisseurs exigent un million d’euros. La jeune mère sans emploi ne sait plus vers qui se tourner. Mais Loïc Legrand, le multimilliardaire, réapparaît comme magie en lui proposant un échange. Une nuit avec lui contre la somme demandée. L’amour s’invitera dans ce méli-mélo d’enquête policière, mais sera-t-il plus fort que le destin ?

Sexe, argent, vengeance ou jalousie, ces sentiments amèneront nos héros à l’excès. Ils entraîneront avec eux leur entourage familial ainsi que leur cercle d’amis dans la tourmente.

 


 

Mon avis :

Voici une romance originale combinant suspense et érotisme. Je suis friande de ce genre de mélange.

Elsa est ce genre de personne qui se doit d’être couver, protéger. Elle incarne l’innocence, la douceur et la gentillesse. D’ailleurs elle est souvent la cible de personnes sans scrupules, notamment de Fabrice le père de cet enfant dont il ne veut pas entendre parler. Après un déni de grossesse, elle ne peut avorter et doit mener sa grossesse jusqu’à terme. Démoralisée et déprimée, elle peut compter sur le soutien de ses trois meilleurs amis qui vont la remettre d’aplomb et lui redonner un moral d’acier. Le jour de la naissance est enfin arrivé. Désabusée et inquiète, elle ne sait pas quoi faire face à ce poupon qui n’a quelle au monde. Elle sympathise avec la sage femme qui va devenir son modèle et arrive afin à assumer son rôle de mère. Elle se découvre une force insoupçonnée qui la motivera pour les événements à venir. Le jour de sa sortie a enfin sonné, elle attend patiemment dans le hall de l’hôpital que sa meilleure amie vienne la cherche et comme à son habitude elle a du retard. Une foule impressionnante a envahi le parvis de l’hôpital, il semble que ça soit des paparazzis qui patientent. Fait rare dans cette bourgade reculé de l’auvergne. Ne faisant pas cas de cet attroupement, elle patiente jusqu’au moment où un charmant inconnu vient interrompre sa quiétude tout en prononçant des paroles insensées et en l’embrassant. Pensant que c’est la personne qu’attend la foule, elle se prête au jeu, lui sauvant la mise. Ces quelques minutes d’insouciance bouleverseront à jamais sa vie.

Lui, Loïc Legrand, grand patron multimillionnaire et adepte de débauches en tout genre, a tout du grand méchant loup. Il n’a vu qu’en elle la brebis égarée, la proie qui le sauvera de son mauvais pas. Mais voilà le baisser et ses jolis yeux ne le laisseront pas indemne. Dans la vie Loïc est manipulateur et égoïste. Il n’a pas la grande panoplie de toutes les belles qualités. L’alcool et le sexe à outrance sont ses loisirs et la plupart de son entourage est au courant de ses travers. Mais l’argent achète tout, notamment le silence et il ne va s’en dire que Loïc est adepte de cet adage. C’est le seul moyen de se couvrir des journalistes et surtout de fuir toutes responsabilités de ses actes. Il lui n’arrive pas une semaine sans se mettre dans des situations délicates, surtout lorsqu’il amène ces filles dans sa chambre, elles y découvrent un homme aux mœurs violentes. Masochiste, ses pulsions l’embrasent au détriment du plaisir de ses conquêtes qui sont violentées. Le mystère autour de ce personnage est très bien maitrisé. Quelques éléments sont portés à notre connaissance, mais c’est assez insuffisant pour comprendre son comportement. Il trouve l’apaisement néanmoins quand Elsa est proche de lui. Il peut faire confiance à son chauffeur et à sa bonne, mais son meilleur ami cache des motivations bien sombres.

La rencontre inopinée du départ, va emporter nos deux protagonistes dans une histoire folle où bon nombre de rebondissements malsains font les contraindre à se rapprocher immuablement. Il font s’apprivoiser et se découvrir. Elsa va grandir à ses côtés et se considérer de plus en plus comme étant une femme attirante. Elle s’épanouit dans les bras de Loïc. Mais ce dernier ne sait plus trop où il en est et va faire foirer les prémices de cette relation. Elsa va s’en trouver anéantie et bien d’autres malheurs vont lui tomber dessus. Au bord du gouffre, sa décision prise va à tout jamais changer sa vie.

J’ai beaucoup apprécié cette lecture. Les personnages sont attachants même si Loïc est détestable aux premiers abords, je n’ai pas toutes les cartes en main pour valider cette première impression. Le suspense est omniprésent, me faisant voguer sur des flots troubles. Ce premier volume donne quelques éléments quant à ce remue-ménage mais nous en donne pas les véritables raisons. J’ai été beaucoup perturbée par tous ces malheurs qui surgissent de nulle part. Elsa est tellement gentille, qu’elle m’a peinée. C’est une lecture au flot continu d’émotions intenses. J’ai dévoré cette histoire qui m’a mené vers un final éprouvant. Je ne m’en suis pas encore remise au moment où j’écris cette chronique. Je ne m’attendais pas du tout à cette tournure. Steff S. a cette façon particulière de nous surprendre : romantisme, charme, peur, haine, déchainement. Les scènes érotiques sont à couper le souffle profilant à l’histoire une touche sensuelle et renfonçant le côté pervers de Loïc.

J’ai été charmée par cette merveilleuse histoire me rappelant, je ne sais pourquoi, un de mes contes préférés, celui de « La belle et la Bête » ( bien évidemment modernisé). Vraiment hâte d’en savoir davantage dans la seconde partie.

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Vers le site des Evidence Editions, pour tout savoir !

 

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s