La solitude du gilet jaune de Zoé Brisby.

20180111_160029-1

 

 

[ FEEL GOOD BOOK – 2017 ]

City Editions

Service presse

 

 

 

 

Je remercie Zoé Brisby pour sa confiance.

 


 

Résumé :

En se rendant à son travail chez Poplait, géant du yaourt, une jeune femme dynamique est obligée de faire une pause dans sa vie tourmentée car un pneu de sa voiture a crevé.
En retard pour une réunion capitale, elle est condamnée à attendre sur un bord de route en portant le gilet jaune réglementaire. Pourtant, rien ne se passe comme prévu : le dépanneur tarde, les rencontres improbables s’enchaînent et ne se ressemblent pas.
Un clochard-philosophe, une mamie fan de vodka, un neurochirurgien croisent son chemin pour le meilleur… ou pour le pire.
Pendant que son ami Marc fait tout pour empêcher la terrible Agnès de lui voler son travail et Gladys sa patronne cyclothymique de la renvoyer, elle est témoin d’un étrange événement qui pourrait bien renverser l’avenir de Poplait et peut-être même le sien.
Une panne et un gilet jaune peuvent-ils vraiment changer votre vie ?

 


 

Mon avis :

Quel drôle de titre : « la solitude du gilet jaune » ! Rien que de l’énoncer, il me fait sourire ! Un brin de sérieux et un zeste d’humour, voilà ce qu’il m’évoque. En sera t-il de même pour ma lecture ?

Jeune femme, hyper motivée et à fond dans son boulot se retrouve sur la bande d’arrêt d’urgence pour un pneu crevé. Sauf qu’aujourd’hui n’est absolument pas le bon jour pour tomber en panne : elle doit présenter un dossier hyper important aux pontes de Polplait. Son avenir professionnel doit se jouer aujourd’hui. Folle de rage, elle est obligée de patienter. Point de dépanneur en vue mais des personnes originales qui vont s’arrêter. Et ces dernières vont apporter à l’édifice leurs pierres et la vie de cette jeune femme ( d’ailleurs son identité reste mystérieuse : ça pourrait être vous comme moi dans cette situation) va être chambouler. Accro au boulot intense, elle vit Poplait, elle respire Poplait, elle mange Poplait ( la charte des employés l’oblige !) elle dort Poplait, elle sort avec Poplait ! Poplait quand tu nous tiens, tu nous lâches plus ! Cette escapade au bord de la route sous la bannière du gilet jaune va l’obliger à recentrer ses intérêts et à prendre du recul face à cette vie entravée. Au fil des minutes qui s’égrènent à une vitesse follement lente, elle nous plonge dans ses souvenirs, ses rencontres, ses frasques et ses rêves. J’en reviens aux personnes qu’elle rencontre pendant cette pause obligatoire : les policiers (qui ne sont pas du tout sexy) qui en bons sauveurs qui ne sont pas, vont faire preuve d’une indulgence zéro. Les petits jeunes qui s’arrêtent pour draguer. L’intello boutonneux sur son vélo (sur le périph ça craint !) qui va lui sortir des mots bien sentis. La mamie survitaminée au vodka thé va lui apporter cette insouciance ! Le clochard philosophe, ancien prof de philosophie à l’université qui a tout abandonné pour expérimenter une théorie dans les buisons ! L’ex sorti de nulle part avec sa bimbo Stephy,Gian Carlo qui tente de la charmer à nouveau ( au bord du périph, c’est pas trop romantique). Le sexy beau gosse dans sa belle bagnole qui vend du rêve et cache de sacrées surprises. Et tout un tas de défilé de voitures qu’elle s’amuse à compter. Sans oublier le dépanneur qui a déjà planifié la vie de son bébé : il sera soit mécanicien ou boulanger !

Ces rencontres incongrues dans ce contexte de solitude avérée relève d’un sacré défi. Plus personne de nos jours ne s’arrête ! Mais elles vont malgré tout toucher une de ses cordes sensibles. Elle va se poser tout un tas de questions et va éveiller sa curiosité et son envie d’avoir une vie bien meilleure.

Cette lecture fut très distrayante . Je n’aurais jamais imaginé que le port du gilet jaune puisse apporter autant de rencontres insolites. J’ai passé un superbe moment de lecture. C’est un livre qui se lit au rythme que vous souhaiter : lentement pour savourer tous ces moments ou alors dans la foulée pour le vivre dans l’instant T. La trame est assez originale et exotique ! C’est léger, pertinent ! C’est la crème sur le café ! Plein de douceur dans un monde brut où le moindre faux pas ne pardonne pas. Mais où l’espoir semble à portée de mains. C’est bourrée d’humour et de sarcasmes ! C’est drôle et judicieux ! Un personnage principal qui semble prendre conscience de tout ce qui l’entoure, mais son aveuglement l’a contraint à ne pas le remarquer. Il est insolent, moqueur, affolé, paniqué, seul et déterminé. Cette passade aura eu le mérite de de mettre à rude épreuve sa vie et d’en ressortir plus grand !

De nombreux points positifs pour « la solitude du gilet jaune ». Je recommande à tous les amoureux de feel-good book ! Un zeste d’originalité, saupoudré d’un humour à faire marcher les zygomatiques !

 

Je ne vais pas attendre ici pour savoir à quelle sauce je vais être mangée et laisser Marc subir les foudres de Gladys à ma place. Il est temps de reprendre ma vie – ou plutôt cette matinée – en main. Je vais remonter dans ma voiture qui, grâce à Sam, a une roue toute neuve et rouler jusqu’à Poplait.

Je ferai irruption dans le bureau de Gladys et m’expliquerai héroïquement avec elle, ensuite je ferai ma présentation devant le big boss et aurai ma promotion. Voilà un plan, un plan sacrément bon.

Après avoir rassuré Marc et raccroché, j’ouvre ma portière et m’assieds sur le fauteuil conducteur. C’est étonnant comme le simple fait de se trouver à nouveau derrière le volant me procure un sentiment de puissance, de contrôle, et je me rends compte à quel point je me suis senties fragilisée sur ce bord de route.

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers la page Facebook de Zoé Brisby !

Vers le site de City Editions, pour tout savoir !

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s