Shadows of the past – tome 1: Delayed love de Laura Black

shadows of the past tome 1

Romance contemporaine – Sortie le 12 décembre 2017

Sharon Kena Editions

Opération masse critique

 

Je remercie les éditions Sharon Kena qui, via l’opération masse critique organisée par le site Babelio, m’ont permis de découvrir ce roman.

Résumé : Les Strawford…

Ils sont riches, intelligents et bénis des Dieux. Pourtant, derrière les faux-semblants, ils cachent une blessure que rien ne parvient à effacer…

Vingt-deux ans plus tôt, suite à l’enlèvement de la plus jeune des sœurs, la famille a sombré dans le chaos. Du jour au lendemain, la mère a disparu, abandonnant ses sept enfants, et le père s’est transformé en un tyran acariâtre.

Samantha Strawford, étouffée par un père abusif, a fini par fuir sa famille. Le malaise cardiaque de son père l’incitera-t-elle à rentrer à Houston ? Pourquoi craint-elle de croiser le chemin de Léo Stavros, le fils de sa belle-mère ? Osera-t-elle reprendre l’enquête concernant la disparition de sa jumelle ?

Blake Strawford, lui, est un séducteur invétéré qui se perd en relations amoureuses sans lendemain. Une seule femme l’a jamais obsédé, mais il la méprise pour son attitude légère. Pourtant, lorsqu’il croise de nouveau Prue Deeppers, il perd pied…

Malgré les ombres du passé, les Strawford accéderont-ils enfin au bonheur ?…

 

Mon avis : Ce roman a un parfum des « feux de l’amour ». Je m’explique : on se retrouve plongé au cœur de la famille Strawford qui possède une entreprise de maroquinerie et de joaillerie de luxe. En apparence, c’est une famille recomposée avec de banales histoires de famille. Quand on met son nez dans leur histoire, on se rend vite compte que c’est plus complexe que ça.

Caleb, le patriarche, a été marié à Molly pendant des années et il a eu, avec elle, 6 enfants : Wade, Blake, Brody, Cheyanne, Elisha et Samantha. Elisha et Samantha étaient jumelles et ont été kidnappées à l’âge de sept ans. Seule Samantha a pu s’échapper et la disparition d’Elisha a fait exploser le couple Molly/Caleb. Ce dernier s’est remarié avec Erika avec qui il a eu deux enfants : River et Kennedy. Tout ce beau monde ne vit pas dans une parfaite harmonie et surtout, ils doivent vivre sous la coupe d’un patriarche autoritaire, échaudé par l’enlèvement de ses filles, et qui souhaite donc tout contrôler.

Quand j’ai vu le nombre de personnages, je me suis dit que ça n’allait pas être simple de s’y retrouver. Et pourtant, Laura Black nous les amène au fur et à mesure ce qui fait qu’on ne s’y perd pas. Dans ce tome, nous suivons un peu plus Samantha et Blake. Samantha est donc la jumelle qui est revenue et suite à cela, son père a tenté de contrôler tous les pans de sa vie. Un jour, elle décide de partir pour vivre sa vie. Quand elle apprend que son père a fait une attaque cardiaque, elle revient à Houston et présente à tous sa fille Emma, née peu de temps après son départ. Samantha est une jeune femme écorchée par la disparition de sa sœur qui souhaiterait tout faire pour savoir ce qui s’est passé. On la sent courageuse, déterminée à se prendre en main et très fleur bleue avec Léo, le fils de sa belle-mère.

Quand à Blake, il a vu le mariage de ses parents se désintégrer au moment du « drame des jumelles ». Il n’accorde donc aucun crédit à l’amour et il enchaine donc les aventures sans lendemain. Pourtant, la meilleure amie de sa sœur, Prue, ne le laisse pas indifférent et pourrait faire voler en éclat toutes ses certitudes…. Professionnellement, suite à l’attaque de son père, il va devenir le nouveau PDG de l’entreprise familiale et il va tenter de moderniser l’image de l’entreprise en s’appuyant sur la confiance et les compétences de ses frères et sœurs. Personnage sombre et énigmatique, il est pourtant très attachant car on sent chez lui une volonté de faire au mieux.

Ce roman se lit très bien et on est embarqué au cœur de la famille Strawford. La romance fait partie intégrante de l’histoire mais elle n’écrase pas la partie « suspense » liée à la disparition d’Elisha mais aussi à la reconquête de la société par les enfants Strawford. Tout au long du roman, on alterne les instants romantiques et les moments où on est plus dans la tension. J’ai trouvé cela très intéressant et très prenant. Le seul bémol pour moi est d’arriver à se situer dans le temps. En effet, il se passe beaucoup de chose au fil des pages et on ne sait pas toujours, temporellement parlant, où on en est.

Néanmoins, je viens de voir que le tome 2 est prévu pour le mois de mars. Je n’ai aucun doute sur le fait qu’il fera partie de ma liste de lecture car je pense qu’on est loin d’avoir découvert tous les secrets de la famille Strawford et surtout, le mystère entourant la disparition d’Elisha est toujours entier.

Pour conclure, je recommande cette lecture à tous les amateurs d’histoires de famille teintées de romantisme et d’une pointe d’intrigue. Laissez-vous embarquer par la famille Strawford et venez percer tous les mystères qui les entourent.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ce roman ainsi que tout l’univers de Laura Black sur le site des éditions Sharon Kena ici

Retrouvez ce roman sur Amazon

64391-episode

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s