Au petit bonheur la chance ! de Aurélie Valognes

au petit bonheur la chance

Littérature française – Sortie le 7 mars 2018

Editions Mazarine

Service Presse

 

Je remercie les éditions Mazarine qui m’ont confié ce roman en service presse, via la plateforme NetGalley.

Résumé : 1968. Jean a six ans quand il est confié du jour au lendemain à sa grand-mère. Pour l’été. Pour toujours. Il n’a pas prévu ça. Elle non plus.

Mémé Lucette n’est pas commode, mais dissimule un coeur tendre. Jean, véritable moulin à paroles, est un tourbillon de fraîcheur pour celle qui vivait auparavant une existence paisible, rythmée par ses visites au cimetière et sa passion pour le tricot.

Chacun à une étape différente sur le chemin de la vie – elle a tout vu, il s’étonne de tout –, Lucette et Jean vont s’apprivoiser en attendant le retour de la mère du petit garçon.

Ensemble, dans une société en plein bouleversement, ils découvrent que ce sont les bonheurs simples qui font le sel de la vie.

Un duo improbable et attachant pour une cure de bonne humeur garantie !

 

 

Mon avis : Ce roman était l’occasion de lire pour la deuxième fois la plume d’Aurélie Valognes. Plus dans l’émotion que ma précédente lecture, j’ai néanmoins été une nouvelle fois transportée dans l’univers proposé par l’auteure.

Nous faisons ici connaissance avec Marie, une jeune femme malheureuse en ménage qui, un soir, décide de quitter son mari. Elle dépose leur fils Jean, âgé de 6 ans, chez sa mère Lucette puis pars pour Paris en faisant la promesse de revenir chercher le petit dès qu’elle serait installée. Les jours puis les semaines passent, Jean vit mal cet « abandon » surtout qu’il n’a aucune nouvelle de sa maman. Pourtant, peu à peu, il va trouver un nouvel équilibre et il va se construire sa vie en Normandie.

Jean est un petit garçon attachant. Perdu au départ, il va se raccrocher aux lettres qu’il reçoit de sa mère pour sa essayer de profiter malgré tout de son séjour en Normandie. Très curieux, Jean est également très maladroit, ce qui lui vaut les moqueries de sa grand-mère. Auprès d’elle, de ses cousins et de sa tante Françoise, il va s’épanouir et passer doucement de l’enfance à l’adolescence. Il voue également un amour sans bornes à sa maman et souffre, malgré tout, de la séparation. Au fil des pages, on le sent également devenir de plus en plus sage et responsable, notamment quand il se rend compte que sa grand-mère vieillit. Les rôles s’inversent et il commence à veiller sur elle avec cœur et amour.

La grand-mère de Jean, Lucette, est une grand-mère comme on les aime, c’est à dire une grand-mère qui fait de son mieux pour son petit-fils tout en regardant avec méfiance le progrès technologique. Il est important de noter que ce roman se situe dans les années 60, à une époque qui va connaitre beaucoup de bouleversements que ce soit au niveau du confort, de l’émancipation des femmes ou des changements dans la société. J’ai trouvé cette mamie très touchante et attachante, elle m’a beaucoup fait pensée aux miennes.

La maman de Jean, Marie, est peu présente mais elle est le stéréotype de la femme qui s’émancipe dans ces années-là. Malheureuse en ménage, elle décide de quitter son mari pour aller vivre seule à Paris avec son enfant. On comprend, au fil des pages, les difficultés auxquelles elle est confrontée ainsi que le dilemme auquel elle doit faire face : comment être à la fois mère et femme ?

Aurélie Valognes nous invite donc dans un voyage dans le temps, ce qui apporte un vrai plus pour moi dans ce roman. En effet, cela permet de voir, en toile de fond, les évolutions de la société et des mentalités notamment avec l’émancipation des femmes, le développement des supermarchés ou l’apparition de la télévision. Encore une fois, la plume de l’auteure est efficace et elle nous entraine dans cette histoire très touchante. Comme je l’ai mentionné précédemment, j’ai adoré Jean et Lucette car ils transpirent de sincérité. Ce roman est encore une fois une garantie de passer un bon moment en compagnie de personnages authentiques qui sauront, à coup sûr vous faire sourire ou vous émouvoir.

Je recommande donc « Au petit bonheur la chance ! » à tous les lecteurs qui sont en recherche d’un roman touchant et sans prise de tête. Lire ce roman est une chance qui vous procurera, j’en suis sûre, de vrais petits bonheurs !!

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ce roman sur le site des Editions Mazarine

Retrouvez également tout l’univers d’Aurélie Valognes sur son site officiel

Retrouvez également ce roman sur Amazon!

 

pro_reader_120                         favorited_reviews_120                         reviews_25_120

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s