CEUX QUI TE MENTENT de Nuala Ellwood.

51KzNy25rxL._SY400_

 

[THRILLER PSYCHOLOGIQUE – Nouveauté 2018]

Éditions Michel Lafon

Traduction : Claire Desserrey

Service presse

 

Format numérique (366 pages) : 14€99

Broché : 19€95

Ma note : 5/5 mentions « coup de cœur » et « à découvrir absolument »

 

 

 

Je remercie les éditions Michel Lafon pour ce service presse via la plateforme NetGalley.

 


 

Le résumé :

 

La seule personne en qui vous avez confiance vous manipule…
Kate est reporter de guerre et souffre de stress posttraumatique. À cause, entre autres, d’un enfant qu’elle n’a pas pu sauver à Alep. Quand elle rentre à Herne Bay pour les obsèques de sa mère, Kate se souvient de cet endroit où tout allait bien jusqu’à la mort de David, son petit frère. Un accident, dira-t-on. Ensuite plus rien n’a jamais été pareil. Leur père est devenu violent. Leur mère a perdu la raison. Puis sa sœur, Sally, a sombré elle aussi, malgré l’aide de son mari, Paul.
Dès son retour dans la maison de sa mère, Kate se sent oppressée et abuse des somnifères. Elle entend un petit garçon crier la nuit chez les voisins et ne sait plus ce qui est réel ou le fruit de son imagination torturée. Alors elle prévient Paul et Sally qui ne la croient pas, la police non plus, il n’y a pas d’enfant chez la voisine qui vit seule. Pourtant elle l’a vu. Dans le jardin d’à côté. Elle sait qu’il existe…

 


 

Mon avis :

 

 

Pour tout vous dire, j’ai eu du mal à me plonger à 100 % dans cette lecture au départ. L’ambiance est sinistre, glauque, pas très avenante. Ne voulant pas passer à côté de quoique ce soit. Je l’ai refermé pour mieux le reprendre quelques jours après. Et là ce fut beaucoup mieux !

 

Nuala Ellwood a décidé dans une première partie de faire découvrir Kate, son personnage principal, dans un récit décousu, alternant entre passé et présent. De suite l’atmosphère se veut singulière et oppressante. Le lecteur se sent très vite désappointé et submergé par des éléments dont il ne mesure par l’importance mais dont il va découvrir, au fil des pages, la teneur. Je me suis sentie prise dans un étau et bouleversée. J’ai vite compris que sa vie de reporter l’a plus perturbée qu’elle ne le laisse  croire. Son dernier reportage sur les terres de Syrie l’a littéralement anéantie. Son présent est ponctué par des hallucinations visuelles ou auditives la replongeant dans son enfer. La mort rôde tout autour d’elle et la suit. Très vite elle se sent surpassée ne sachant plus trop bien distingué entre le réel et l’irréel. De retour dans sa ville natale près de la côte, elle loge dans la maison familiale où de nombreux souvenirs malheureux viennent à nouveau la hanter. Le décès de sa mère fait resurgir toutes ces scènes de violence familiale. Détruite par un père violent, le décès de son jeune frère et la haine que lui porte sa sœur cadette, sa vie s’est construite autour d’une solide carapace. Sa mère était le pilier dans sa vie.

 

Ce thriller psychologique est ponctué de scènes douloureuses, glauques, hallucinantes, horribles. C’est une lecture très éprouvante notamment pas les sujets traités. La guerre en Syrie est omniprésente. Le souvenir de ce petit garçon qui meurt devant ses yeux la perturbe beaucoup. On voit ces scènes dans ses cauchemars. On entend les cris à n’importe quel moment. Ce souvenir se superpose au quotidien. Elle se remémore, également, la colère de son père qui s’exprimait dans la violence, les coups, les punitions extrêmes et les mauvais traitements. Elle en souffre encore à l’heure actuelle. N’accordant sa confiance et son amour à très peu de personnes. Elle a connu le grand amour, avec un A en majuscule, mais il l’a délaissée. Elle souffre également de cette animosité relationnelle avec sa jeune sœur, Sally. Les aléas de la vie les ont séparées, l’alcool les a éloignées, l’incompréhension, le déni, la peur les ont séparées. Bonnes ou mauvaises raisons, elles sont pourtant tout l’une pour l’autre. Ce soutien silencieux s’exprime de maintes manières. Entre elles, Paul, le mari de Sally, fait office de tampon. Présent, il mène ce rôle de réconciliateur.

 

Mais bien de choses semblent suspectes à Kate, notamment cette voisine irakienne a l’air d’être maltraitée par son mari. Ce petit garçon pleurant et se réfugiant dans son jardin la perturbe. Kate semble perdre la tête mais son intuition la pousse à croire que la voisine cache un très lourd secret. Que découvrira t-elle ?

 

Ce thriller est totalement bouleversant, intriguant, poignant, intense, déchirant. Il met en exergue la folie des hommes, la violence, les démons. L’atmosphère sombre, inquiétante, suffocante m’a plongée dans une guerre émotionnelle. Un combat haletant pour la vérité. Je n’ai pas été épargnée, j’ai pleuré et j’ai beaucoup souffert. J’ai été scotchée, totalement bluffée par cette intrigue.

 

Je ne peux que vous le conseiller. Un véritable coup de cœur pour ce thriller !

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site des éditions Michel Lafon, pour tout savoir !

Vers la page Facebook de Nuala Ellwood, pour suivre son actualité !

 

 

 

Screenshot-2018-2-20 L_Organisation, tome 3 Révoltée de Lindsey T

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s