La trilogie 50 nuances au cinéma

affiches des 50 nuances

Romance érotique – sorties cinéma en 2015, 2017 et 2018

 

Mon avis : Je dois avouer que l’adaptation de la trilogie à succès d’EL James au cinéma n’était pas un pari facile à relever. En effet, les fans étaient nombreux et l’attente était grande. Maintenant que les 3 films sont sortis au cinéma, il est l’heure de dresser le bilan.

C.GreyNiveau casting, c’est finalement Jamie Dornan qui a été choisi pour interpréter le milliardaire adepte du sado-masochisme. Au départ, il n’était pas le premier choix des producteurs qui lui avaient préféré Charlie Hunnam. Face à la levée de bouclier des fans, et à cause d’un emploi du temps surchargé, il a laissé tomber ce projet et c’est finalement le bel irlandais qui a été choisi. Peu connu en France au moment de la sortie du premier film, il s’est notamment illustré dans la série « The Fall » où il incarne un tueur en série. Autant il est convaincant dans ce rôle, où il fait flipper, autant je ne l’ai trouvé convaincant que dans le troisième film. Il lui manque un côté sombre, qui caractérise pourtant tellement le beau Christian.

Dakota ds 50 nuancesLe rôle d’Anastasia Steele est joué par Dakota Johnson. Actrice et mannequin, elle est la fille de Don Johnson et Mélanie Griffith. Au cinéma, on l’avait notamment vu dans « The social Network » ou « 21, jump street ». Elle est très convaincante dans son rôle de jeune vierge qui croit au grand amour et qui va accepter de s’initier aux pratiques S/M pour faire plaisir à son homme. Comme Anastasia, Dakota évolue au fil des films et elle crève littéralement l’écran.

Au niveau de la réalisation, le premier a été réalisé par Sam Tylor-Wood, qui a ensuite jeté l’éponge suite à des tensions avec EL James. Les deux derniers ont été réalisés par James Foley, compagnon d’EL James. Dans les trois films, j’ai trouvé la réalisation belle et apprécié que les tournages aient eu lieu, en grande partie, en décor « naturel ». En effet, de nombreuses scènes ont été tournées à Seattle et dans le troisième, les acteurs sont venus en France pour les scènes du voyage de noce. En revanche, le choix de diluer ou d’épurer certaines scènes est assez incompréhensible. Bien sûr, ce film sortant au cinéma, il fallait qu’il soit accessible au plus grand nombre mais franchement, on est très très loin des livres…..

affiche 50 nuances de Grey ALe premier film a été une déception pour moi car il manquait beaucoup de scènes qui expliquent, notamment, l’évolution de l’état d’esprit de Christian, et ses doutes. Là, quand on n’a pas lu le livre, on a juste l’impression d’avoir à faire à un déséquilibré qui ne sait pas ce qu’il veut.

affiche 50 nuances plus sombresLe deuxième film est une catastrophe. Lors de ma lecture, « 50 nuances plus sombres » a été mon tome préféré. J’ai adoré voir l’évolution des personnages, l’équilibrage du rapport de force, les secrets de Christian qui apparaissent peu à peu… là dans le film, on ne voit rien. Elena est peu présente, l’épisode Leila est presque anecdotique et il manque le Dr Flynn qui joue un rôle déterminant dans la vie de Christian. En sortant du cinéma, je me rappelle avoir été très en colère car clairement, ce film n’est pas du tout conforme au livre…..

affiche 3Du coup, j’appréhendais un peu le troisième film….. Et finalement, j’ai été agréablement surprise. C’est le film le plus fidèle et dont l’état d’esprit colle à celui du livre. On sent enfin une vraie complicité entre les deux protagonistes et même si là aussi, ils ont arrangé l’histoire, elle tient vraiment la route.

Pour conclure, l’adaptation cinématographique de « 50 nuances de Grey » a, pour moi, été une demi-réussite. Les films sont très inégaux et malheureusement, ils ne reflètent pas tout ce qui a fait le succès de la saga au niveau littéraire. On a l’impression de visionner une bluette un peu épicée et on est très loin de l’univers S/M voulus par l’auteure. Cette trilogie se laisse regarder mais pour l’apprécier, je pense qu’il faut faire abstraction des livres et se projeter comme si on ne connaissait pas l’histoire. Mention spéciale malgré tout pour le troisième film qui clôt de belle manière cette trilogie.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ici la chronique d’Esmaralda de la saga Cinquante nuances de Grey de E L James

Retrouvez ici ma chronique de « Darker » de E L James

Retrouvez ici le coffret contenant les trois films sur Amazon

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s