DARK DESIRE de Penelope Douglas.

41tf5QXRWcL._SX313_BO1,204,203,200_

 

 

[ROMANCE NEW ADULT / ROMANTIC SUSPENSE – Nouveauté 2018]

Traduction : Tiphayne Ducellier

Éditions Harlequin – Collection &H

 

 

Formant numérique (448 pages) : 9.99€

Broché : 15.90€

Ma note : 5/5 mention « coup de cœur »

 

 

 

 


 

Le résumé :

 

La suite de Dark Romance.
Ce n’était qu’un jeu… Maintenant c’est une traque.
Kai Mori. Beau, riche, talentueux… C’était l’enfant chéri de Thunder Bay jusqu’au jour où il a brutalement tourné le dos à son brillant avenir. Un mystère pour tout le monde, sauf pour moi. La même noirceur coule dans nos veines, la même fascination pour le danger et le secret. Ensemble, nous aurions pu être invincibles, peut-être même heureux. Mais nous n’aurons jamais l’occasion de le découvrir. Car aujourd’hui nous sommes ennemis. Et, si Kai s’imagine pouvoir détruire ce que j’ai de plus cher au monde, je me dresserai sur sa route sans hésiter une seule seconde.

 


 

Mon avis :

 

 

Voici la suite tant attendue de Dark Romance. Une suite tout aussi explosive qu’inimaginable ! Une histoire forte et touchante où les émotions remuent les tripes. Quand la frontière entre l’amour et la haine est si fine ça donne un DARK DESIRE époustouflant !

 

Je ne te cache pas que le début à été un peu chaotique. Si tu me suis un temps soit peu, tu sais que j’ai la mémoire d’un poisson rouge. Le temps de retrouver mes repères, de remémorer qui est qui, et surtout remettre le doigt sur la trame du premier tome, et hop, le tour est joué, je me plonge avec délice dans cette nouvelle histoire. Je te conseille fortement et vivement de lire le premier tome DARK ROMANCE, sinon tu vas vite patauger et surtout tu ne vas pas comprendre toutes les subtilités et les clins d’œil. Une véritable suite où t’approfondis  tes connaissances sur les personnages représentés par les quatre chevaliers : Mickael, Kaï, Damon et Will. Tu rajoutes à ces quatre là : Erika, la fiancée de Mickael et Alex la copine. Et sans oublier, la nouvelle donne de ce roman : Banks.

 

Banks est à elle toute seule une énigme. Banks n’a rien d’une poupée. Cachée sous des vêtements de garçons, elle a grandi dans un univers exclusivement masculin et misogyne. Le clan des Lorrance, ne tolère pas les femmes, du moins pour assouvir leurs désirs. Banks est arrivée à l’âge de 12 ans dans cette famille aux airs de mafia. Accompagnée d’un lourd secret, elle va rapidement adopter une position de survie. Passée inaperçue, aucun contact avec le patriarche, surveiller par 3 hommes de main, elle vie sans aucune liberté, aucun moyen d’être une jeune fille « normale ». Son seul soutien indéfectible est la cuisinière et Damon. Pourquoi semble t-il si lier ? Que cache cette liaison ? Leur lourd secret sera t-il à l’abri des indiscrets ? Banks est une jeune femme froide, démunie de toutes émotions. La peur, elle la vie au quotidien. Les confrontations sont omniprésentes. Elle se contente du minimum vital au point d’oublier que la vie peut être merveilleuse. Paradoxalement, elle a développé des aptitudes à décrypter les autres. Elle a cette facilité de décoder les autres, à prévoir leur action et leur comportement. D’ailleurs, elle connaît sur le bout des doigts la vie de Kaï Mori. Leur rencontre dans un confessionnal est le point de départ d’une longue aventure qui se terminera 6 ans plus tard.
Kaï Mori est un jeune homme inaccessible et impénétrable. Sous ses apparences de garçon de bonne famille, se cache un homme aux désirs inconcevables et inavouables. Un homme conduit par la volonté de répandre la peur autour de lui. Un homme rigoureux qui arbore le contrôle dans le moindre détail. Un homme meurtri par ses erreurs du passé et profondément touché par le mépris de son père. Kaï n’est pas un homme facile. Au contraire, il est exigeant. Il se laisse parfois déborder par la colère et révèle ainsi le monstre qui est en lui. Kaï est un homme qui a les pieds sur terre. Il fait figure de sage parmi ses camarades. Lorsqu’il désire profondément quelque chose ou quelqu’un, il n’hésite pas à mettre tout en œuvre, quitte à signer un pacte avec le diable. A ses yeux, Banks est son alter égo. Une femme qui se montre à la hauteur de l’homme qu’il est. Une femme qui n’a aucune crainte à le regarder droit dans les yeux. A eux deux, ils se comprennent, s’adoptent, pansent leurs blessures. Ils s’offrent une vie qui n’est plus utopique. Ils se détestent, ils s’aiment, ils revivent sous leur caresse, ils respirent le même abandon et surtout ils sont aussi manipulateur l’un que l’autre. Leur jeu du chat et de la souris, leur mène la vie dure. Un combat pour la survie où leur désir confronté à leur sentiment, ne les laisseront pas indemne. Un combat puissant. Un combat pour la vérité. Un combat où les choix n’en seront que davantage douloureux. Un combat pour la sérénité, la paix. Un combat pour le repos de deux âmes tourmentés. Un combat, une traque pour la vie.

 

Que dire, une nouvelle fois je suis conquise. Penelope Douglas reprend le même schéma que son précédent roman, et te fais vivre une nouvelle aventure chaotique, frissonnante, tourmentée. Son récit à deux voix, vogue entre le passé et le présent et toujours autour d’un élément déclencheur : la nuit du Diable. Elle se concentre particulièrement sur les personnages de Kaï et Banks, offrant un portrait psychologique spectaculaire. Les petits détails comme les plus imposants donnent au récit, un ton sombre accentué par une atmosphére stressante. Une mise en scène époustouflante où l’art de la guerre et de la manipulation ont une place plus qu’importante. Les personnages secondaires ne sont pas en reste et offrent les ingrédients nécessaire pour les différents rebondissements. Si Damon est peu présent dans l’histoire (physiquement parlant), il n’en reste pas moins l’élément central de toute la trame. Du coup, t’apprends tout de lui : ses secrets, ses doutes, le pourquoi du comment de son comportement. Et t’en conclus que Damon est le diable personnifié.

 

Une nouvelle fois je suis bluffée, scotchée par l’intensité de ce roman. Du moment que t’accroches, tu ne peux plus d’en défaire. L’addiction n’a jamais été aussi imposante et impressionnante. C’est littéralement déroutant, spectaculaire et génialissime. L’auteur maitrise tout à la perfection. Ses personnages sont flippant et à la frontière de l’indécence, voire pathologique. Son histoire est diabolique, surréaliste et grandiose. Je suis tout simplement mordue !

 

 


 

Je remercie les éditions Harlequin pour leur confiance.

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

 

 

Retrouvez notre double avis sur « DARK ROMANCE » !

Lien Amazon !

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

Vers le site de Penelope Douglas, pour suivre son actualité !

 

 

 

 

 

Publicités

3 réflexions sur “DARK DESIRE de Penelope Douglas.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s