FACE DE LUNE de Hervane Blanc.

Face de Lune par [BLANC, HERVANE]

 

 

 

[ LITTÉRATURE CONTEMPORAINE – Nouveauté 2018]

LIBRINOVA

 

Format numérique (133 pages) : 2.99€

Broché : 12.90€

Ma note : 5/5 mention « coup de coeur »

 

 

 

 


 

Le résumé :

 

Depuis le décès de sa mère, Face de Lune a perdu goût à la vie. Cette petite fille à l’existence jusque-là tranquille, ne veut plus dormir, de peur de se réveiller le lendemain et de découvrir que ceux qu’elle aime ne sont plus là…Nous suivons alors les destins de femmes ayant vécu la perte, le chagrin et la désillusion. D’abord Elena, orpheline depuis son plus jeune âge, puis Claire, dont la vie a basculé du jour au lendemain.Et qui est cette mystérieuse psychologue dont la voix se fait tendre et rassurante pour nous guider vers le chemin de la reconstruction ? Avec ses mots, elle nous aide à comprendre les pensées négatives qui parfois nous font perdre pied.Découvrez un roman sensible et émouvant, une ode à la résilience et au bonheur retrouvé !

 


 

Mon avis :

 

Il y a de ces livres qui indescriptiblement viennent te couper le souffle. FACE DE LUNE fait parti de ces merveilles qui te bouleverse. Un roman sensible et touchant.

 

FACE DE LUNE retrace le portrait de trois personnes. Mathilde, Claire et Elena ont toutes trois un combat à mener. Surmonter des angoisses, faire le deuil de l’inacceptable et aller de l’avant sont le branle bas de combat de leur quotidien.

 

Le roman s’ouvre sur des scènes douloureuses et déchirantes. Mathilde, surnommée Face de lune, doit faire face au décès de sa maman emportée par la maladie. Elle n’a pas pu lui dire au revoir et s’attend toujours à ce qu’elle revienne. Mathilde sombre peu à peu dans un mutisme très profond. Elle ne comprend plus le monde autour d’elle. Elle n’y porte plus aucun intérêt. Elle est là et attend. Présenté sous forme de chapitres très court, l’auteur délivre un récit poignant et percutant. C’est si dur à avaler, mais je ne peux que faire le parallèle que dans le monde autour de moi, des enfants souffrent énormément.

 

Puis le roman, prend une nouvelle tournure. Nouveau ton, nouvel agencement du récit, l’auteur m’a transportée auprès d’adultes. Quelque peu perturbée par ce changement, et beaucoup perdue ne sachant pas où l’auteur voulait pousser ma réflexion. Je fais donc, la connaissance de Elena, libraire, Elisabeth, professeur d’anglais, Claire, femme au foyer. Elles habitent toute trois la (ma) belle ville toulousaine. Claire est l’élément liant ces trois personnages, alors qu’Elisabeth va être l’élément inspirant un nouveau départ.

 

Elena est une jeune femme introvertie qui ne s’autorise pas le bonheur et ne veut surtout pas s’attacher à l’amour. Elle refuse tout lien quelconque dans le but d’éliminer toute souffrance qui serait occasionnée par la perte. Claire est orpheline : ses parents sont décédés dans un accident de voiture. Recueillie par la suite par sa grand mère, elle doit faire face au rejet de sa tante. Sa vie d’adulte s’est construite sur une seule image négative. Il est temps pourtant pour elle de laisser le passé au passé. Arrivera t-elle à surmonter ses plus grandes craintes ?

 

Claire est une femme au foyer exemplaire. Maman de trois enfants, elle fait toute les taches qui lui incombent. Claire s’est oubliée peu à peu, mettant de côté ses aspirations professionnelles. Le bonheur de sa famille lui importe davantage. Les œillères ont parfois du bon, jusqu’au moment où elles explosent et tout s’ouvre sur la désillusion. Cet échec cuisant va l’anéantir mais elle trouvera les solutions pour repartir du bon pieds.

 

FACE DE LUNE est une extraordinaire découverte. Celle qui a meurtri mon petit cœur. L’auteur scande à merveille que nous sommes l’unique moteur de nos vies. Que l’anéantissement émotionnel quel qu’il soit, n’est pas une finalité, une fatalité et qu’il a encore des choses magnifiques sur terre qui méritent le combat. Un pas après l’autre avec la volonté farouche de dire « stop », la vie peut être encore merveilleuse. Malgré le fait que le livre traite d’un sujet très douloureux sur la perte, Hervane Blanc insuffle une dose d’optimisme. J’ai été suspendue aux mots de l’auteur tout au long de son roman. Finissant sur une claque magistrale, l’histoire prend alors un tournant insoupçonné. C’est le sourire aux lèvres que j’ai refermé ce roman. Apaisée et soulagée : que la vie peut être belle !

 

 

 


 

Je remercie Librinova pour leur confiance.

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site de Librinova, pour tout savoir !

Vers la page Facebook d’Hervane Blanc, pour suivre son actualité !

 

IMG_20180426_160220_117

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s