LES BEAUX BRUNS TÉNÉBREUX CACHENT TOUJOURS QUELQUE CHOSE de Sophie Duquesne.

Les beaux bruns ténébreux cachent toujours quelque chose (HQN) par [Duquesne, Sophie]

 

 

 

[ COMÉDIE ROMANTIQUE – Nouveauté 2018]

Editions Harlequin – Collection HQN

 

Format numérique (258 pages) : 4.99€

Ma note : 5/5 mention « super trip »

 

 

 

 

 

 

 


 

Le résumé :

 

Selon moi, la vie se divise en deux univers parallèles : la dimension idéale – celle où tout se passe comme prévu, où les planètes sont alignées et où les nuages sont roses comme les barbes à papa – et celle où l’on se cogne l’orteil contre la table basse et où l’on oublie son parapluie un jour de mousson – autrement nommée « réalité ».

 

Dans la dimension idéale, mon plan pour les vacances était simple : ma bande de copines folles, une villa-palace avec piscine et, bien sûr, des cocktails trop chargés. Mais, dans la réalité, ma petite sœur et sa poisse légendaire se sont incrustées au dernier moment, les fameux cocktails m’ont envoyée à la case « gueule de bois monumentale » dès le premier jour, et… un cheval a atterri dans notre jardin. Détail surprenant : son propriétaire n’est autre que le beau brun du ranch d’à côté… Qui a dit que les mondes parallèles ne se croisaient jamais ?

 


 

Mon avis :

 

J’avoue que je serais passée à côté de cette super lecture. La couverture n’étant pas très attrayante, j’aurais pu passer mon chemin si le résumé ne m’avait pas tentée. Par ce qu’effectivement cette lecture s’est avérée génialissime !

 

Il vrai que je ne suis pas une adepte et encore davantage une accro à la chick-lit. Soit ça passe, soit ça casse, une fois sur deux ! Pour une fois, j’ai suivi mon instinct et j’ai eu le bon nez.

 

Jaimie, la belle parisienne dans toute sa splendeur. Non loin d’être une working girl affirmée, mais plutôt une pantouflarde confirmée. Rédactrice dans un journal pour ado (12-15ans … la barbe …!), son sujet de prédilection est l’épilation sous toutes les coutures. Professionnellement c’est souvent la page blanche, la plume qui démange mais qui ne trouve pas le bon tempo. Côté personnel, c’est la folie : les soirées arrosées avec les copines, des parents atypiques aux mœurs débridées et une sœur porte poisse. Coté sentimental, c’est le calme plat. Aucune vague à l’horizon. La zone est dévastée, aride et j’en passe… Seul et dernier petit exploit, un guet-apens, dans lequel elle est tombée les deux pieds en plein dedans, monté de toute pièce par le beau brun qui occupe le côté opposé de l’open space. Mais ce n’est pas ce beau brun à la langue bien pendu à défaut d’autre chose (je laisse ton esprit y réfléchir….. ah ah tu vois ! de suite ! ) qui va bouleverser la vie ennuyeuse et platonique de la pétillante Jaimie.
Jaimie est une femme très attachante. J’adore ces personnages fou fou. Elle est pétillante, bordélique, agacée, mélancolique, en manque d’amour, à la parole sans filtre et il lui arrive toujours des situations insensées. Elle est naturellement elle, sans artifice, avec ces rêves de petite princesse et ses défauts. Son imagination débordante , lui fait vivre mille vies dans une dimension parallèle.
Sa bande de copine et elle décident de partir pendant une semaine en vacances loin de la vie parisienne, des hommes et des enfants qui ne laissent pas respirer. Quelle bande de copines ! C’est à la fois exotique et chaotique. Le portrait parfait et caricatural de ce que tu peux trouver de meilleur. La première, la belle, la pin-up ultra sexy mais qui se révèle être comme toutes les autres femmes au réveil. Affirmée professionnellement parlant, c’est une sacrée croqueuse d’homme qui ne veut plus donner son cœur. La seconde est la femme au foyer dans toute sa splendeur : 2 mômes et un homme assisté, elle ne prend plus de temps pour elle et ses envies. La troisième est la copine rondouillette qui en manque d’homme dans sa vie assouvie sa fringale dans le paquet de céréales K**** qui ne font pas grossir c’est marqué sur l’emballage. Je n’oublie pas la petite sœur de Jaimie, complexée je pense par son corps, se cache dans des vêtements masculins et surtout se met dans le pétrin littéralement ( se retrouver entremêlée dans une clôture de barbelées d’un parc à mouton …. oui, tu vois le topo !).

 

Pendant ces vacances bienfaisantes, le destin ou autre chose de bien plus grand, se matérialise sous la forme d’un cheval « à robe de vache » (dixit Jaimie). A la recherche du propriétaire, ce dernier s’avère être un charmant cowboy sur lequel Jaimie jette son dévolu. Situé à une dizaine de kilomètres de leur lieu de vacances, ce ranch va être le témoin de bouleversement. Ce beau brun ténébreux et mystérieux attire Jaimie bien plus que la raison lui dit de s’éloigner illico presto ! Mais le cœur a su voir l’impensable et l’improbable : peut être le véritable amour. Ce dernier va être néanmoins confronté aux terribles secrets de ce bel étalon. Trouvera t-elle l’apaisement qu’elle cherche tant !

 

Sous ces airs de comédie romantique, ce roman cache une véritable et belle histoire d’amour. Les personnes hauts en couleur donnent lieu à des scènes totalement hilarantes et délicieuses. De nombreuses fois je me suis retrouvée morte de rire, les larmes au yeux me tenant le bide. C’est la lecture idéale pour détendre les zygomatiques. Même le côté caricatural ne m’a pas empêché de passer un super moment de lecture. Malgré les loufoqueries, j’ai ressenti de plein fouet toute la mélancolie qu’émane de ce petit monde, quand même. Ces filles ont chacune à leur manière la guerrière qui sommeille en elle et l’utilise à bon escient. Elles m’ont rendu complétement guimauve et surtout heureuse, détendue, euphorique et je crois que je ne m’étais pas sentie aussi merveilleuse depuis des lustres. J’ose dire que ce genre de lecture redonne confiance aux femmes qui l’ont perdue et dit : yes we can !!!!

 

Le cliché ne m’aura pas fait autant rire !

 

Une lecture que je recommande fortement pour toute celles qui veulent rire aux éclats et donc passer une moment de lecture délectable !

 

Petit ps, tout petit ps : la fin est vraiment trop courte mais qui n’enlève rien au charme du roman. J’espère qu’il y aura une suite !

 


 

Je remercie les éditions Harlequin pour leur confiance.

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s