Focus sur Charlotte Orcival

bannière

 

A l’occasion de la sortie du nouveau roman de Charlotte Orcival « ma folie la plus sage », notre blog des miss chocolatine bouquinent participent à un blog tour. Aujourd’hui, je vous propose une interview de Charlotte Orcival, afin de faire plus ample connaissance avec l’autrice et son univers :

 

_57909341) Bonjour Charlotte ! Première question,  pourrais-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Charlotte. Je vis à Paris avec ma famille, je travaille dans la communication. J’ai publié plusieurs romans ces trois dernières années : « Forever Young », « Vingt ans et quelques », « Et tes larmes retenir » et une nouvelle « Un homme comme lui ». « Ma folie la plus sage » est mon nouveau roman.

2) En général, combien de temps te faut-il pour écrire un roman ? Et pour celui-là en particulier ?

A l’heure actuelle, je crois que je n’ai pas écrit assez de romans pour avoir un rythme calé. Celui-ci, je l’ai écrit en 6 ou 7 mois. Le premier m’avait pris presque 3 ans. Il y a donc un gros gros écart ! Dison que j’ai l’impression que plus j’écris, plus je vais vite à présent.

3) Comment choisis-tu les prénoms de tes personnages ?

Le choix d’un prénom, d’un nom, d’une nationalité, d’une couleur de cheveux, c’est une alchimie extrêmement particulière qui prend du temps à se caler. Souvent les personnages portent un autre prénom pendant quelques temps. Et je sens que cela ne fonctionne pas. Et puis d’un coup, l’idée est là, le prénom s’impose et l’ADN du personnage est complète.

4) Ces derniers aiment voyager, est-ce ton cas ? Si oui, quel a été ton voyage le plus marquant ?

C’est vrai que dans Ma folie la plus sage, ils se baladent énormément dans le monde. Cela tient au thème que je voulais explorer, aimer à distance. Mais moi aussi j’adore les voyages. Le plus marquant est le plus frais. Je suis partie 10 jours à Montréal le mois dernier. Une grande et belle ville d’Amérique du Nord avec une identité très spéciale et des habitants très touchants. J’ai adoré !

5) Petite question sur le roman qui nous intéresse aujourd’hui, que pourrais-tu dire pour donner envie aux lecteurs de se plonger dedans ?

C’est l’histoire de Leonard Bennet et de Julia Anton. Lenny, britannique et comédien, a son petit succès mondial depuis qu’il tourne une série pour Netflix. De passage à Paris pour les beaux yeux de sa sœur jumelle, Courtney, il y rencontre une de ses amies parisiennes, Julia. D’elle, il n’apprend pas grand-chose dans ces premiers instants mais quelque chose se passe… Et après ça ?  Il faut le lire pour le savoir.

 6) En quoi est-il différent des autres que tu as pu écrire ?

Bonne question que je ne me suis pas posée du tout ! Je crois qu’il est différent parce que je ne suis pas partie de moi pour l’écrire. Moi, c’est-à-dire de mes références, mes voyages, mes expériences. Car ça n’échappera à personne par exemple que je ne suis pas moi-même actrice d’une série de Netflix ! Du coup, et c’était passionnant, j’ai fait beaucoup de recherches. Beaucoup plus que dans mes précédents romans et j’espère que cela fonctionne.

7) Comment consignes-tu tes idées ? As-tu des carnets de prise de note ou autres ?

Pour écrire, j’ai un bordel organisé entre des carnets, des fichiers d’ordinateur, et des notes dans mon téléphone… Avec l’expérience, je me discipline davantage car j’ai parfois oublié des passages entiers de mes précédents romans que je retrouvais ensuite par hasard.  L’écriture, c’est de toute façon 5% d’inspiration et 95% de transpiration, comme disait je ne sais plus qui. Alors les premières idées, c’est une chose. Mais au bout du compte, il faut se poser devant son ordinateur et écrire tous les jours, un mot après l’autre.

8) Envisages-tu d’écrire autre chose que de la romance ? Si oui, quel genre littéraire te tenterait ?

J’envisage tout car l’écriture est un territoire nouveau et j’ai envie de m’amuser à essayer. Mais il est vrai que profondément, pour l’instant, ce qui m’amuse ou m’intéresse, ce sont les sentiments qui animent les être humains. La romance se prête bien à cela.

9) Une petite dernière, quel type de lectrice es-tu ? Quels sont les genres que tu aimes lire ? Quel roman nous recommanderais-tu ?

Déjà, je suis une grande lectrice.  Je ne m’endors pas ou je ne prends pas un transport en commun sans lire une ligne. C’est comme ça et à peu près depuis toujours. Et c’est probablement aussi ce qui m’a empêché pendant si longtemps à ne pas chercher à publier mes propres histoires. Je trouvais les livres des autres tellement bons ! Ca me bloquait. En matière de genre, je suis éclectique. J’adore les biographies, les romans historiques. Je lis des policiers de temps à en temps. Je savoure des sagas de romance. Bref, je pioche dans ma PAL comme on plonge sa main dans un paquet de bonbons.

 

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez tout l’univers de Charlotte Orcival ici

Retrouvez ma chronique de « Ma folie la plus sage » ici

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s