JOUR APRÈS JOUR, moi APRÈS MOI de Elsa Eloi.

 
[ TÉMOIGNAGE – 2018]
LIBRINOVA
189 pages
Ma note : 2,5/5
Lien Kindle
Lu dans le cadre de MON MARATHON INDE de Janvier.

 
Le résumé :
 
« Qui suis-je ? Personne. Je ne suis plus personne. Du moins, j’essaye. Pourquoi devrais-je encore passer mon temps à suivre quelqu’un ? Je ne suis plus personne d’autre que moi, désormais. »
Elsa Eloi grandit au milieu de ses cinq frères et sœurs, dans une parfaite insatisfaction de sa vie en Guadeloupe. Pourquoi le Père Noël ne passe jamais chez elle ? Pourquoi ne peut-elle pas sortir comme elle veut ? Pourquoi tout a l’air toujours mieux chez les autres ?
Autant de questions qui hantent cette petite fille en demande d’amour, de confort et de liberté. L’enfant qu’elle est se perd dans son imaginaire, errant d’un rêve à l’autre pour gommer les imperfections de sa vie. Mais est-ce vraiment de la sorte qu’elle pourra se trouver et être heureuse ?
Saisissant et inspirant, Jour après jour, moi après Moi suit l’évolution d’Elsa qui, d’un choix à l’autre, cherchera à atteindre la meilleure version d’elle-même.

 
Mon avis :

 

Il m’est bien difficile de donner un avis sur cette lecture. Juger un témoignage, c’est jugé une personne, une personne de chairs et de sang avec ses valeurs, ses principes, ses atouts et ses faiblesses. Et je m’y refuse.

 

Donc pour une fois mon avis sera plus court que d’habitude.

 

Elsa Eloi est guadeloupéenne. Elle a grandi au sein d’une famille stricte. Une mère aimante et un père rigoureux qui ne sait pas dire « je t’aime ». Cette grande fratrie dans un premier temps s’entraide et se chamaille. Leurs liens entre eux sont puissants. Elsa très vite se rend compte qu’elle n’a pas une place particulière. Elle se réfugie dans les études et les leçons et devient finalement la « fille qui fera de grandes études ». Son enfance et son adolescence n’ont rien d’exceptionnelles et les souvenirs restent pauvres. Elle ne vit pas dans l’opulence mais dans le bonheur des choses simples. Ce n’est pas la fille avec qui l’on devient la meilleure copine ou que l’on remarque dans la cour de l’école. Elle se fond dans la masse. Va d’un groupe à l’autre sans véritablement d’attachement. Un caméléon qui observe beaucoup. Le temps passe et elle rejoint la métropole pour ses études universitaires. Bordeaux devient son point d’attache. L’entrée dans l’âge d’adulte ne se fait pas sans mal et sa vie va connaitre de longs moments « yoyo ».

 

Son mal être persiste. Elle s’attache facilement aux hommes en croyant que c’est le bon. Elle connaîtra les grandes déceptions. Elle plongera dans le désarroi total et se retournera vers la religion. Les années s’écoulent et les solutions à son malaise personnel ne viennent pas. Jusqu’au jour où tout s’illumine.

 

Elsa Eloi nous narre sa quête personnelle avec entrain et beaucoup d’honnêteté. Son récit est puissant et peinant. J’y ai retrouvé beaucoup de force et de courage malgré tous les déboires qu’elle vit. Elle se remet souvent en question et tente seule de trouver la solution adéquate. La solitude et la persévérance porteront leur fruit mais là encore, le bonheur s’avère être un long combat. Les personnes qui ont vécu ce même et long parcours pourront aisément s’identifier. Ce témoignage ne porte pas véritablement de solution mais il délivre un message d’espérance : la recherche de Soi est une épreuve ardue. Chaque briques posées jour après jours, mêmes si elles ne sont pas d’aplomb, vous porteront vers le meilleur. Toutes vos épreuves surmontées, ou non, font ce que vous êtes. La solution est uniquement en Vous.

 
Je remercie les éditions LIBRINOVA pour leur confiance et leur patience.
 

image-principale-page-liens-utiles

 

 

Vers le site de Librinova pour tout savoir.

IMG_20180426_160220_117

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s