DIS-MOI QUEL AUTEUR INDé ES-TU JEAN-FRANCOIS REGNIER ?

Un thriller ! J’y cours de ce pas.

 

Je vais découvrir pour la toute première fois la plume de Jean-Francois Regnier. Je dois avouer que j’ai d’abord craqué pour la couverture et le résumé a fait le reste.

 

Place au portrait de Jean-Francois !
  • Que genre d’auteur es-tu ?
Depuis 2008, j’ai écrit cinq romans. Les premiers sont des « coups d’essais », certainement un peu « verts ». Les intrigues de mes premiers livres sont tirées de choses très personnelles, de rencontres qui m’ont inspiré des histoires. Avec mon cinquième livre, j’ai voulu aborder le genre « thriller ». J’ai pris beaucoup de plaisir à l’écrire.

 

  • Un livre préféré ?
Le Journal de Jules Renard. Tout en décrivant son quotidien, le monde qui l’entoure, Jules Renard se révèle être un homme très attachant et très pertinent. On peut lire son Journal comme des miscellanées.

 

  • Un livre que tu n’as jamais pu finir ?
« L’emploi du temps » de Michel Butor, prêté par un ami. C’est très bien écrit mais le processus d’identification n’a pas fonctionné. De trop longues descriptions de Londres et de ses rues. L’intrigue importe peu et, moi, il faut me donner envie de continuer à lire !

 

  • Des petites manies quand tu écris ?
D’abord, avoir du temps, au moins deux heures devant soi. S’installer au calme, seul. Relire le précédent chapitre, toujours. Et puis, au bout de dix minutes, l’écriture vient.

 

  • Plume ou ordinateur ?
Ordinateur même si je fais partie d’une génération qui a rempli des tas de cahiers à l’école, au collège ou au lycée. L’ordinateur permet de structurer et corriger plus facilement le récit. 

 

  • Plutôt jour ou nuit ?
Pour mes premiers livres, je préférais la nuit, pour le calme et les sensations que la nuit procure, quand le monde s’arrête un peu. Maintenant, avec le temps, j’écris plutôt en journée.

 

  • Auto édition par conviction ?
Non, pas du tout. Parce que ça s’est imposé comme ça. Je n’intéresse pas les maisons d’édition et ce n’est pas faute d’avoir plusieurs fois essayé. Je crois qu’il faut y avoir ses entrées et puis vendre, vendre vite et beaucoup. L’auto-édition, c’est le parcours du combattant car il faut faire beaucoup de choses soi-même. 

 

  • Ton pire défaut ?
Stressé. Il me faudrait apprendre à me relaxer un peu.

 

  • Ta plus grande qualité ?
Peut-être l’observation, nécessaire pour écrire.

 

  • Passionné ou persévérant ?
Il y a une expression qui dit « …Passion n’est pas raison… ». Je me méfie beaucoup de cet état affectif qui rend souvent aveugle. Je pense par exemple à des collectionneurs invétérés ou  le phénomène des « fans ». Si on prend la passion amoureuse, j’ai lu le roman de Dominique Noguez, « Une année qui commence bien », qui démontre très bien comment la passion  peut détruire un homme en pleine conscience de ce qu’il vit.
Donc, je dirais persévérant car il faut l’être pour écrire un livre ou pour faire face aux étapes difficiles de la vie.

 

 
  • Tu écris … ?
Comme je le disais plus haut, j’ai commencé par écrire des romans avant de m’attaquer au genre « thriller ». Je suis en train d’écrire la suite de « Ma Bête » dont le titre provisoire est « Une bête à tuer ». J’espère qu’il sortira en 2020. Selon l’écho que recevra ce livre, je reviendrai au roman ou pas. Avant « Ma Bête », j’avais commencé à écrire un roman sur un couple dans la soixantaine.

 

  • Ton rêve le plus fou ?
Une belle maison avec vue sur la Méditerranée, avec du soleil et la personne que j’aime.

 

  • Décris en trois adjectifs ton roman que je m’apprête à lire :
Haletant, inattendu, original.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s