LES FÉES N’AIMENT QU’UNE FOIS de Jeanne Bocquenet-Carle.

 
 
[ ROMANCE CONTEMPORAINE – Nouveauté 2019]
ÉDITIONS LES BAS-BLEUS – Collection Smart & Modern Romance
217 pages
Ma note : 5/5 mention « à dévorer »
Lien Kindle
 

 

Le résumé :
A la mort de sa mère, Capucine hérite de sa charge de fée et se trouve plongée dans les responsabilités des femmes du XXIe siècle. Il faut dire qu’être une fée ne protège pas des soucis financiers, des services sociaux et des déboires sentimentaux… Surtout qu’un sort pèse sur les fées modernes : elles ne peuvent aimer qu’un seul homme durant leur vie. Comment Capucine fera-t-elle pour protéger son coeur ? A qui le donnera-t-elle ?

Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"

 

Voici une belle et douce romance qui vous portera vers la Bretagne profonde, celle où légendes rythment une vie qui se savoure et qui se mérite. Une vie paisible où bonheur et bonté sont au diapason.
 
Capucine a reçu le don. Celui qui se délivre dès les premiers instants de vie et qui émerveille. Capucine n’aurait jamais cru que sa mère aurait pu partir, s’éteindre à petit feu et quitter ce monde. Il est vrai que les fées donnent leur cœur à l’unique homme de leur vie. Si ce dernier part, elle meurt. Quelle tragédie. Capucine et ces jeunes sœurs jumelles se retrouvent orphelines. Débute ainsi un parcours du combattant : la garde de ses sœurs, des méchantes sorcières en les personnages de l’assistante sociale et de la nounou et un terrible secret à garder aux oreilles d’un médecin pas commun.

 

Capucine, étudiante sage-femme, va devoir faire face à de nombreux problèmes et surtout faire le deuil de sa mère partie si tôt. Elle va devoir porter à bras le corps cette famille attristée et perdue. Et puis, il y a ce don qui bouillonne en elle, qu’elle maitrise certes, mais les débuts sont chaotiques. Et puis l’amour, quand on est si jeune : l’amour, la passion, les papillons dans le ventre, c’est inévitable mais si dangereux pour elle. Capucine aussi courageuse et téméraire qu’elle est, va subir et baisser les bras face aux événements. Mais la magie est toujours autour d’elle et de ses sœurs, alors peut-être reste t-il une chance d’accéder enfin au bonheur ? Et cet homme est-il dangereux pour leur secret ?

 

Jeanne Bocquenet-Carle offre ici une romance d’une douceur infinie, mais aussi impitoyable. Une magnifique balade au cœur de la Bretagne ou résonne mille et une légendes. Cette harmonie est un pur délice. La symbiose entre le réel et l’irréel est somptueux. Les paysages bucoliques fabuleux et envoutants. Je n’ai absolument pas pu résister à ce voyage, à cette histoire d’un autre monde. L’autrice a judicieusement choisi l’alternance de voix entre cet homme qui porte en lui un danger et Capucine, et également d’alterner le présent et le passé. Au cours de ce dernier, il y est dépeint l’histoire  générationnelle des femmes de la famille. Et là également j’ai été clouée sur place ! L’autrice n’hésite pas à traiter de divers sujets comme les services sociaux et aussi à mettre en évidence un métier fabuleux, celui de sage-femme. Et j’avoue que ce roman le met parfaitement en valeur et lui rend justice.

 

La plume de Jeanne Bocquenet-Carle virevolte d’allégresse. Les émotions et les sentiments éprouvés sont poignants et touchants. Sa plume fluide est une agréable friandise que j’ai dévoré avec convoitise.

 

Je suis ravie d’avoir pu découvrir LES FÉES N’AIMENT QU’UNE FOIS. C’est une histoire vraiment bouleversante mais qui laisse place à tous les possibles et les impossibles. Il y a ce petit truc magique qui navigue d’un chapitre à l’autre comme un fil rouge qu’il ne faudrait absolument pas lâcher. Je suis tout simplement conquise, un petit coup de cœur qui donne le sourire et qui m’a fait verser ma petite larme. Une belle bouffée d’air aux senteurs de fleurs 😉

 

A découvrir sans hésitation !

 

#Esméralda

 

 


 

 

Je remercie les éditions Les Bas-Bleus pour leur confiance.

 

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… le site des éditions Les Bas-Bleus.

Publicités

2 réflexions sur “LES FÉES N’AIMENT QU’UNE FOIS de Jeanne Bocquenet-Carle.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s