HOPE NEVER DIES de Ludivine Delaune et de Delinda Dane.

 

[ ROMANCE CONTEMPORAINE – Nouveauté 2019 ]

Tome 2/2

SOMETHING ELSE Editions – Collection Something New

328 pages

Ma note : 5/5 mention « coup de cœur »

Lien Kindle

 

Le résumé :
Hope Blake, jeune fille studieuse et déterminée, ne doit sa survie qu’à un coup du sort…
Déclarée cliniquement morte il y a quatorze ans, cette expérience l’a profondément changée… Dès lors, elle est prête à tout pour mériter ce cœur qui bat dans sa poitrine, mais qui n’est pas le sien…
Connor Mathers n’a connu de la vie que ses plus sombres facettes. Voué à un destin médiocre depuis sa plus tendre enfance, il n’a plus rien à perdre. Pour lui, la descente aux enfers a déjà commencé…
Alors que toutes les histoires commencent par « il était une fois », la leur sera marquée par la fin du combat…
Oubliez toutes vos certitudes et embarquez dans une nouvelle aventure, où l’espoir ne meurt jamais
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 
Dans le monde de Ludivine Delaune et Delinda Dane, pas sûr que le « il était une fois  » et « vécurent heureux jusqu’à la fin des temps » et celui que toutes les petites filles rêvent en cachette.

 

LD et DD ont sagement décidé que la vie n’avait rien de rose, d’utopique, et n’avait rien à voir avec les Bisounours et les troupeaux de licornes. Non la vie, celle qu’elles racontent ici, est destructrice, ravageuse, haineuse, insipide, douloureuse et amère. Elle côtoie la mort, joue avec elle à qui mieux mieux.
 
Connor et Hope n’ont pas échappé à cette terrible sentence. La mort comme compagne et les étoiles comme seules témoins d’une vie éclatée en mille morceaux où chaque respiration est une simple victoire à célébrer. Destructible et malveillante, cette vie s’échappe continuellement jusqu’au moment fatidique où le bip retentissant de cette machine infernale devient strident. Hope est une miraculée perdue dans un monde où ses repères s’échappent, où les raison de respirer ne sont plus perceptibles. Redevable à jamais d’un souffle qu’on lui a transmis. Héroïne sans l’être, dépendante d’une seule image, d’une main qui se pose continuellement à cet emplacement privilégié. Hope a grandi depuis. Elle est devenue cette femme à l’aura resplendissante, à la force et au courage incommensurable. Hope est un sacré bout de femme qui n’hésite pas à donner de sa personne au plus démuni, à écouter les mots silencieux des victimes et à braver le danger. Hope est le symbole de la renaissance et dans les bras de Connor, il prend toute son importance.

 

Connor, âme déchirée depuis le premier souffle, résiste à cette épée de Damoclès qui ne lui laissera aucune chance. Chaque pas et chaque souffle peuvent lui être fatals. Pourtant Connor a décidé de s’accrocher à de ultimes mots prononcés dans la confidence de la nuit. Il lutte sans vraiment espérer, mais il a décidé de vivre et d’alléger les souffrances des autres. Connor n’a rien du bad boy ou du chevalier sur son cheval blanc. C’est un homme passionné mais détruit. C’est un homme combattif, généreux et à l’écoute. Il y a certes une certaine violence qui transparait à travers sa personne, mais c’est une violence induite par tant d’épreuves qu’il est difficile de lui en vouloir.

 

Unis dans les tourments de leur vie, dans leur courage, la mort aura-t-elle raison d’eux ?

 

Ne lisez pas ce roman sans avoir découvert le premier volet « Love never dies ». Même si ce ne sont pas les mêmes personnages, vous passerez à côté de nombreuses informations. LD et DD ont une nouvelle fois fait preuve d’une sensibilité exacerbée. Une romance magnifique où la douleur et l’espoir sont des chaînes solides prêtes à affronter les turpitudes de la vie. Un roman fort, sombre, poignant et bouleversant où chaque mot est une claque phénoménale. Difficile de ne pas accrocher et succomber. Difficile de ne pas ressentir cette douleur et cette passion. Difficile de ne pas espérer et d’y croire jusqu’au bout. Ce quatre mains est magique et sensationnel !

 

#Esméralda

 

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… mon avis sur le premier roman à quatre mains (clique sur la couverture pour le lire).

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s