CETTE MINUTE OU TOUT A BASCULE… de Elowen Maé.

[ LITTÉRATURE CONTEMPORAINE – Nouveauté 2019 ]
287 pages
Ma note : 5/5 mention « coup de cœur »
Lien Kindle
Lu dans le cadre du RDV #MonMarathonIndé de Juillet
 
Le résumé :
Contre toute attente, Yuna décide de partir loin de chez elle et de sa famille pour faire ses études d’infirmière à Lannion, la ville où elle est née, voilà bientôt 18 ans. Elle organise son départ et décide de s’installer chez Marie, une mamie moderne de 78 ans, qui recherche une compagnie en échange d’une chambre à l’étage de sa charmante maison. Sa mère, Katell, d’abord frileuse à l’idée de voir partir sa fille, finit par accepter son choix.
Cependant, Yuna n’a pas été complètement honnête vis-à-vis de sa mère et de son beau-père, Marc, quant à la véritable raison de son retour en terre Trégoroise. Elle souhaite en effet revoir sa grand-mère paternelle, Jeanne, qu’elle n’a pas vue depuis l’été de ses dix ans. Elle compte sur cette dernière pour dénouer les fils de son passé et pour comprendre le conflit familial dont sa mère refuse catégoriquement de lui parler.
Mais ces retrouvailles, depuis longtemps espérées par Yuna et longtemps refusées par sa mère, Katell, ne vont pas se passer comme prévu ! La réaction étrange de sa grand-mère va entraîner Yuna, et sans le savoir sa mère, dans un dédale de questions jusqu’à apprendre la terrible vérité
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 
Aujourd’hui c’est « coup de cœur » pour cette lecture bouleversante, intrigante et captivante. Une histoire qui déchire les âmes. Une histoire qui instille de l’espoir. Une histoire lumineuse.

 

Yuna est une jeune femme qui rentre enfin dans le monde des adultes. Alors qu’elle n’a pas soufflé ses dix-huit bougies, elle entre en première année à l’école d’infirmière. Elle quitte la Loire-Atlantique pour rejoindre sa Bretagne natale avec les rêves plein la tête et les étoiles qui scintillent dans ses yeux. Yuna est une jeune femme introvertie qui n’aime pas spécialement se mettre en avant. Curieuse, gentille, intelligente, avenante, elle a pris la décision de s’installer en colocation avec Marie, une mamie moderne avec qui le feeling passe de suite. En échange de quelques services, le premier étage de la grande maison familiale, désormais vide, est à sa disposition monnayant un modique loyer. Une entente parfaite qui l’épanouit. Et cela ne serait rien sans ces incroyables petits enfants qui l’on acceptée sans rechigner dans leur bande de bras cassé. Si Yuna est une étudiante sérieuse, elle n’oublie pas que son exil a pour but également de renouer des liens avec sa grand-mère paternelle. Retrouvaille périlleuse qui soulève de nombreuses questions et doutes. Intriguée et malheureuse de se rejet, elle se confie à sa mère Katell. Deux femmes en quête de vérité, résisteront-elles au déferlement de réponses ?

 

Contre toute attente, j’étais à des années lumières de soupçonner que l’histoire allait prendre cette tournure. Un sujet sensible et bouleversant, certes maintes fois développer en littérature et en cinématographie, mais qui a su me surprendre. Elowen Maé maîtrise à la perfection toute cette intrigue. Alors bien évidemment j’ai pu pressentir quelques éléments, mais la fin reste quand même une surprise intense et destructrice. Elle m’a scotchée littéralement. L’autrice prend le temps d’instiller cette ambiance malsaine. Si elle débute avec légèreté et enthousiasme, tout au long des chapitres cette atmosphère s’étiole. La personnalité de chaque personnage est importante et l’autrice prend le temps de les développer. Les petits détails sont cruciaux, tout comme les fêlures de chacun. La plume de l’autrice dégage une belle énergie que j’ai beaucoup apprécie. Une plume simple, délicate et enjouée, instillant ici et là des petites notes d’humour qui s’efface au fil de la lecture pour être remplacée par une plume plus nerveuse et noire.

 

Les chapitres courts et le changement de point de vue (Yuna/Katell) m’ont vite embarquée dans une histoire trépidante. Des émotions à gogo, des questions, des doutes, tout autant d’éléments qui rendent accro. Un décor de rêve, où la Bretagne est mise en avant.

 

Un premier roman mené avec succès. Une magnifique histoire bouleversante et une autrice qui a indéniablement une plume captivante.

 

Une chronique de #Esméralda

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… l’interview de Elowen Maé.

IMG_20180426_160220_117

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s