L’ÉPOUSE DU HIGHLANDER de Natacha J. Collins.

[ ROMANCE HISTORIQUE – 2019 ]
Tome 2/3 – Saga Le souffle des Highlands
Éditions HARLEQUIN – Collection Victoria
384 pages
Ma note : 4/5
Lien Kindle
 
Le résumé :
Écosse, XIIIe siècle
Je vous donnerai tout, je ferai tout ce que vous voulez. Amère, la promesse que Brianna avait faite à Shaw McAsgaill quelques jours plus tôt lui revint en mémoire. Au moment où elle avait engagé sa parole pour sauver son cousin Rory, grièvement blessé après l’attaque viking qu’ils venaient d’essuyer, elle s’attendait à une demande de rançon auprès du clan Fraser pour leur libération. Pas à ce qu’un sauvage des terres du nord, un rustre inconstant tel que Shaw, la force à l’épouser pour son nom, son titre et le bénéfice qu’il en retirerait pour son clan. Pourtant, elle avait prêté serment. Et si ce serment permettait de sauver Rory, elle devait accepter la noce avec ce monstre aux yeux de glace…
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 
Bienvenue en Écosse du début du XIIIe siècle. Une Écosse rustre où les nombreux clans tentent de cohabiter et faire vivre au mieux leurs membres. Si les menaces sont nombreuses, celle des Vikings est bien plus effrayante. Une paix qui aurait du les protéger et pourtant les faits sont là : les pillages et les villageois morts sont de plus en plus nombreux. Le Clan McAsgaill met tout en œuvre pour faire face aux sauvages mais leurs requêtes d’aide ne sont entendues par personne. Dirigé par Shaw (le loup), son clan connaît des heures sombres. La famine guète, entraînant sur son sillage la mort. Ses excursions avec ses highlanders mettent davantage en péril son clan, faisant d’eux des cibles faciles à atteindre. Lors d’une de ses campagnes, il doit à nouveau faire face aux envahisseurs qui s’étaient pris à un autre clan. Une bataille sanglante comme chaque fois et les blessés sont nombreux. Parmi eux se trouve Rory Fraser, frère de Murtagh Fraser, laird. Il escortait sa cousine Brianna vers les noces de son amie. Désappointée face à la fureur des sauvages, bouleversée par la perte de sa servante, effrayée par tout ce sang et la possible perte de son cousin Rory, elle fait une promesse dont elle n’en tient pas la teneur. Une promesse de la dernière chance, une promesse du cœur, une promesse qui la mène droit dans les bras de Shaw qui sans un remord l’oblige à devenir son épouse.

 

Lui, le feu et elle, le vent, ensemble il font attiser les braises. Un duo uni dans de mauvaises conditions qui contre toute attente font trouver un terrain d’entente. Un terrain d’entente et une osmose qui font provoquer la convoitise et la jalousie. Au cœur de la lande sauvage, Brianna va apprendre à vivre selon son rang d’épouse. Elle découvre les membres du clan et leurs métiers. Mais elle va également s’imposer d’une manière peu habituelle par le combat. Alors que les mauvaises nouvelles affluent en tout sens, elle convainc le second de Shaw et les femmes du clan d’apprendre à se battre et à manier l’épée. Trouvant les mots justes, elle convertit de nombreuses femmes qui en cachette viennent auprès de Brianna pour s’entraîner.

 

Ce second tome (qui peut se lire indépendamment du premier même si il y a quelques clins d’oeil) est une magnifique histoire. Natacha J Collins joue sur les opposés et cela fonctionne à merveille : la belle et la bête, la douceur et la brutalité, la sournoiserie et l’innocence, la convoitise et l’humilité. L’amour et la passion s’invitent dans les bains de sang. Ces deux être qui s’apprivoisent vont devoir rassembler leurs forces pour faire face à l’horreur et exterminer le mal. L’ambiance et l’atmosphère sont très bien décrites avec ses petits détails dont je raffole : les tenues (dont le kilt !!), ce château pittoresque, le village, les gestes du guérisseur… A cela se rajoute une héroïne qui ne lâche rien et qui est finalement prête à tout. Son empathie démesurée la pousse dans des situations périlleuses et elle en sort la tête haute.

 

Une romance historique que j’ai beaucoup appréciée et où le dépaysement est garanti 😉

 

Sans ça, il mourra …, termina-t-elle pour lui en pensée. Tourmentée par l’angoisse, désorientée, elle se précipita auprès de son époux et s’empara de sa main. Celle-ci était gelée, comme s’il se trouvait déjà aux portes de la mort. Elle ravala les larmes qui menaçaient. Si elle voulait lui être utile, elle ne pouvait flancher ni se laisser aller au désespoir. Agir, c’était la meilleure chose à faire. Elle s’adressa à Aidan, déterminée.
-Comment puis-je aider ?
-Parlez-lui, pour commencer. Qu’il sente votre présence. Ensuite, nous verrons.
Sentir sa présence ? Le pouvait-il, seulement ? Néanmoins, elle obéit et se pencha vers lui. Avec délicatesse, tout en lui parlant doucement, elle dégagea une mèche poisseuse de sang de son front. Avec un mouchoir humide, elle s’appliqua à lui nettoyer le visage. Il n’eut aucune réaction. Si elle avait déjà rêvé qu’il puisse mourir, être réellement confronté à cette cruelle éventualité la terrifiait.
 
Une chronique de #Esméralda.

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

…le site des éditions Harlequin.

… mon avis sur le premier tome (clique sur la photo).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s