Chien-Loup de Serge Joncour

Littérature française – Edition poche sortie le 21 août 2019

Editions J’ai Lu

Lecture personnelle

Ma note : 4/5 mention « lecture dépaysante »

 

Résumé : Franck et Lise avaient décidé de passer l’été au calme, dans une maison perdue dans le Lot. Ils ignoraient qu’elle avait abrité un dompteur allemand et ses fauves pendant la Première Guerre mondiale, et qu’une bête, entre chien et loup, les y attendait. Franck croyait encore que la nature n’avait plus rien de sauvage ; il pensait que les guerres du passé, où les hommes s’entretuaient, avaient cédé la place à des guerres plus insidieuses, moins meurtrières.
Ça, c’était en arrivant.
Serge Joncour déterre un passé peuplé de bêtes et anéanti par la guerre, comme pour mieux éclairer notre monde contemporain où la sauvagerie est toujours prête à surgir au cœur de nos existences civilisées, tel un chien-loup.

 

L’avis de #Lilie : Dès sa sortie, ce livre a fait grand bruit. Pourtant, il a fallu attendre l’automne 2019, et une rencontre avec l’auteur, dans une librairie toulousaine, pour que je me laisse tenter. 

Ce roman est divisé en deux histoires, l’une se passant au début de la 1ère guerre mondiale, l’autre pendant l’été 2017. Le point commun entre ces deux histoires ? Le mont d’Orcières et sa maison, isolée de tout. Pourquoi personne ne monte là-haut ? Quelles légendes entourent cette maison ? Lise et Franck sont-ils en sécurité là-haut ?

Lors de l’été 1914, tous les hommes sont réquisitionnés pour partir au front. Les femmes doivent s’organiser pour continuer à faire vivre la terre et maintenir un quotidien correct pour les enfants. Dans le même temps, un dompteur allemand emménage sur le mont d’Orcières avec ses huit fauves. A partir de là, craintes et soupçons ne cesseront de peser sur cet homme qui a fuit le front pour protéger ses animaux.

Lise et Franck sont en couple. Ils vivent à Paris et évoluent dans le milieu du cinéma. Lise a besoin de couper pendant ses vacances et elle décide de louer cette maison loin de tout, en zone blanche, pour se retrouver et se ressourcer. Franck est soupçonneux et méfiant, pourtant, il n’imagine pas à quel point ce séjour va le faire évoluer et l’aider dans sa réflexion sur sa vie.

Ce qui est marquant dans ce roman, c’est le paradoxe entre le silence qui règne en haut du mont et l’agitation qui règne en bas. Par moment, on est presque oppressé par cette absence de bruit mais on est aussi apaisé. Ce livre est un hymne à la nature, au retour aux choses simples et à l’essentiel. La plume de l’auteur est simple, sans fioriture mais très visuelle. Dès les premières pages, on est plongé en plein cœur du Lot et on a l’impression de voyager tout en restant dans son canapé. Le découpage en deux histoires, à deux époques, est original et m’a beaucoup plu. Enfin, concernant le « chien-loup », je n’en dirai rien. A vous d’être curieux et d’aller à sa rencontre.

Pour conclure, « Chien-Loup » est un beau roman dépaysant et ressourçant. Deux histoires pour un même lieu, deux destins qui basculent sur le Mont d’Orcières et un chien-loup qui se balade dans les environs. Laissez-vous tenter et découvrir cette histoire peu banale.

 

Retrouvez ce roman sur le site des éditions J’ai Lu

2 réflexions sur “Chien-Loup de Serge Joncour

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s