La prophétie des Sept de Christelle Da Cruz

Urban Fantasy/Romance fantastique – Ebook sorti le 25 février 2020

Editions Plumes du Web

Lecture personnelle

Ma note : 4/5 mention « à découvrir »

 

Résumé : Depuis la mort de sa mère, survenue il y a près de 6 ans, Hazel s’est exilée à Londres avec sa tante, au cœur même des Ténèbres qui engloutissent peu à peu l’Europe. Sans nouvelles de son grand-père qui réside dans le Sud-Ouest de la France, Hazel décide de retourner sur ses terres d’origine pour résoudre ce mystère.
Sa rencontre avec Stellan, un vampire mandaté auprès d’elle par l’Union, la plus haute autorité en matière de créatures et d’êtres magiques, va quelque peu bouleverser ses plans. Elle apprend que son aïeul a été kidnappé, malgré la protection vampirique dont il bénéficiait, et qu’elle est reliée à une étrange prophétie.
Désigné pour l’aider et assurer sa protection, Stellan, qui ne la laisse pas indifférente, se joint à elle dans sa quête. Mais si Hazel est inquiète pour la vie de son grand-père, c’est en réalité le sort de l’humanité tout entière qui est entre leurs mains.

 

L’avis de #Lilie : Depuis Twilight, comme beaucoup de lectrices, j’ai un petit faible pour la littérature « bit-lit ». Pourtant, je ne prends pas le temps d’en lire tant que ça…. Sensible à la plume de Christelle Da Cruz, je me suis laissée tenter par son premier urban-fantasy et je ne regrette pas du tout!

Hazel est une jeune fille qui vit à Londres avec sa tante. L’Obscurité prend peu à peu possession de la Terre, les villes se vident et l’insécurité est partout présente. Sans nouvelles de son grand-père, elle décide de le rejoindre dans le Sud-Ouest de la France, malgré les inquiétudes de sa tante. Arrivée là-bas, elle fait connaissance avec Stellan, un vampire en charge de sa protection et elle découvre qu’on lui a caché une partie de son passé. Hazel pourra-t-elle supporter toutes ces révélations ? Sera-t-elle prête à prendre des risques pour sauver son grand-père ? Comment expliquer la force du lien qui la lie à Stellan ?

Hazel est une héroïne qui a « du chien ». Loin de se laisser marcher sur les pieds, elle ne se considère pas « comme une petite chose fragile » mais n’hésite pas à prendre les choses en main quand c’est nécessaire. Chamboulée par toutes les révélations auxquelles elle va devoir faire face, elle ne va jamais baisser les bras pour accomplir au mieux la mission qui lui est confiée. Très attachée à ses proches, elle essaiera toujours de faire ce qu’il faut pour prendre soin d’eux. Son protecteur, Stellan, est un « vieux » vampire qui joue de ses yeux vairons pour faire tomber les femmes. Pourtant, il va trouver chez Hazel une adversaire à sa taille car elle ne va pas lui faciliter la tâche. Stellan est très protecteur et il entend mener à bien sa mission en respectant les règles de l’Ordre. J’ai eu un peu de mal à le cerner au départ mais c’est un personnage loyal et finalement très attachant. Mention spéciale pour Mary, la tante d’Hazel, qui est une sorcière. Elle n’aura de cesse de se soucier pour sa « nièce » et même si elle n’accepte pas tous ses choix, elle ne fera rien pour l’empêcher de vivre sa vie comme elle l’entend.

Cet urban-fantasy est une belle réussite. Tout d’abord, l’univers décrit est très riche et varié. En effet, même si par moment, on a l’impression de se noyer sous la masse des protagonistes, on les repère assez vite et ils amènent tous quelque chose dans le déroulé de l’intrigue. Pour ma part, j’ai découvert des familles de créatures fantastiques que je ne connaissais pas et j’ai ainsi enrichi ma « culture fantastique ». Ensuite, la plume de l’autrice est toujours aussi efficace. En effet, lorsque vous vous lancez dans cette lecture, il est difficile de poser la liseuse tant l’histoire est addictive. Elle est aussi exigeante, vu le nombre de personnages et les nombreux rebondissements, mais on n’a aucun mal à s’y plonger et à se trouver totalement immergé. La plume est également très visuelle et nous entraîne du Périgord à Prague, en passant par la Bohème ou Londres, et à chaque instant, j’avais l’impression d’y être (ou d’y retourner plus précisément). Émotionnellement, on passe de l’effroi à la passion et on est surpris jusqu’au bout ! Nos nerfs sont mis à rude épreuve et peu de temps vous sera accordé pour souffler alors, accrochez vos ceintures ! Enfin, le choix de la double narration est, comme toujours, une très bonne chose car elle permet de suivre Hazel et Stellan tout au long de l’intrigue, leurs cheminements et les raisons de certains choix.

Pour conclure, « la prophétie des sept » m’a rappelé qu’il ne fallait pas que je néglige l’urban-fantasy et la bit-lit dans mes lectures. L’histoire d’Hazel, Stellan et Mary est pleine de rebondissements et nous entraîne aux quatre coins de l’Europe pour essayer de mettre fin à l’Obscurité. Ce roman ne ressemble à aucun autre et saura vous surprendre jusqu’à la toute dernière ligne !

 

Retrouvez ce roman sur le site des Editions Plumes du Web

2 réflexions sur “La prophétie des Sept de Christelle Da Cruz

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s