DES VISAGES ET DES MORTS de Mickaël Koudero.

20180618_161125

 

[THRILLER – Nouveauté 2018]
Éditions De Mortagne (Canada)
Service presse

 

 

Format numérique (546 pages) : 16.17€
Broché : 18.00€
Ma note : 5/5 mention « à découvrir »

 

 

Je remercie Pascale, attachée de presse des éditions De Mortagne, pour sa confiance.

 

 


 

Le résumé :

 

Le froid de novembre. La neige et l’horreur. En France, à Lyon, un homme est assassiné dans une église. Son dos a été tailladé, sa langue, coupée. À sept cents kilomètres de distance, sa fiancée est retrouvée pendue à un arbre. Un meurtre maquillé en suicide. Très vite, le sang se répand jusqu’en Belgique. Dans un asile abandonné, on découvre le cadavre d’une femme entièrement nue, le visage arraché. Une folie sans nom. Les meurtres s’enchaînent, et tous portent la signature d’un tueur en série libéré un an plus tôt, le Borgne. L’homme aurait-il repris du service ? Difficile à croire vu son âge avancé et son état de santé. Non, la réalité est bien plus noire. Laura, Milan et Adami, des policiers venus de tous horizons, vont rapidement le comprendre. « Nous ne sommes pas face à un tueur en série, mais à une série de tueurs. » Et ceux-ci se sont réunis en force, décidés à marquer les mémoires de leurs crimes pour entrer dans la postérité.

 


 

Mon avis :

 

Voici un thriller qui ne m’a pas du tout laissé indifférente. Dans le style « page turner » tu as de quoi passer un super moment de lecture en sa compagnie !

 

Hiver, il neige. Lyon. Lille. Bruxelles. Quatre corps. Quatre meurtres sauvages. Un mode opératoire semblable mais perpétré par différents meurtriers. Il n’en faut pas plus pour semer la pagaille dans les services de police. Laura, capitaine, a rejoint les rangs de la police de Lyon par vocation. Milan Dacourt, lieutenant de la PJ de Dijon, ne vit que pour son métier. Hugo Adami, est policier à Bruxelles, un vieux de la vieille, le roublard du service. Trois enquêteurs hors pairs qui vont mettre leurs flairs aux services de cette enquête hors norme. Tous les trois font plonger dans les affres perverses de l’être humain. Côtoyer son côté sombre, démoniaque, primaire. L’être humain dans la déchéance la plus totale. Assoiffé de sang, de reconnaissance et d’estime. Un lignée de tueurs silencieux et macabres. Des tueurs bafoués dans leur estime de soi. Des tueurs aux profils en apparence sans tâche. Des hommes et des femmes, une communauté qui redéfini la vision même des meurtres en séries.

 

Après Sire Cédric, Franck Thilliez, Slimane-Baptise Berhoune et bien d’autres…, je suis ravie de découvrir cet auteur talentueux. Koudero a l’art et la manière de mettre en avant ces personnages dans un contexte totalement sordide. Il met un point d’honneur à décrire les émotions et les pensées de ses protagonistes avec délicatesse et force. Il les met à rude épreuve. Une guerre des nerfs éprouvante et épuisante qui mène nos trois enquêteurs sur des chemins semés d’embûches. Un enquête complexe qui rappelle celle diligentée 24 ans plus tôt par Adami : Le Borgne. Un psychopathe asocial qui a l’aide d’une arme blanche avait éventré quatre femmes reliées à son enfance. Cette nouvelle enquête présente de fortes ressemblances : victime aux faciès identiques aux toutes premières victimes du Borgne et mode opératoire quasi identique. Fort de persévérance, Laure, Milan et Adami mettent le doigt sur des petits éléments qui mis bout à bout éclairent nos enquêteurs sur la dimension disproportionnée de ces crimes. Les rebondissements s’enchainent à une vitesse effrénée. Une course contre la montre éreintante et usante. Cette immersion fera écho aux blessures propres de nos trois policiers et s’en relèveront difficilement.

 

Je ne te cache pas que j’ai kiffé cette lecture. Il y a tous les ingrédients que j’adore retrouvé dans un thriller : une trame sensationnelle, un final tonitruant avec des surprises époustouflantes, une intrigue hyper passionnante qui s’égrène au fil des pages et qui ne laisse filtrer aucun soupçon, des personnages honnêtes sans fioritures ( pas de supers flics, mais une femme et deux hommes entiers avec leurs propres blessures), des psychopathes hyper méchants ( leurs psychologies sont au diapason avec leurs démences), un décor sordide (maison vide, hôpital psychiatrique, prison, église, arbre et rue non avenante…) et des scènes sanglantes à t’hérisser le poil.
Et sur la forme, je n’ai rien à redire. Une plume à 100% efficace. Une plume franche et addictive. Un auteur qui sait te mener par le bout du nez. Le choix de chapitres courts donne un rythme très intéressant au roman.

 

Je t’assure qu’une fois ce thriller ouvert, tu ne peux plus le refermer. D’ailleurs c’est impensable et infaisable. T’es là, pris dans un tourbillon de folie où la seule chose qui demeure s’est de savoir la suite des événements et les pages s’enquillent sans que tu fasses attention. Quand je te dis que c’est un page turner du diable !

 

 

 

∞∞ EXTRAIT ∞∞

 

-Vivre nourrirait l’amertume de retrouver leur condition d’autrefois, l’indifférence, l’oubli dont ils étaient victimes avant de commettre leurs actes. […] Par leurs actes impensables, ils ont transgressé toutes les règles, marqué de leur empreintes la société. Même mort, ils continueront à exister. On ne se souvient pas de l’architecte, mais de l’incendiaire,. On oublie les victimes, mais jamais les monstres.
-La personne à l’origine de cette communauté de tueurs suivra le même chemin, murmura Adami.
-Votre Erostrate incarne le mal à l’état pur. Un mal où renaissance et reconnaissance marchent main dans la main. Votre tueur ne peut avoir peur de la mort. Il sait que demain d’autres âmes prendront le relais.
Le Borgne étira les lèvres.
-Nous sommes les enfants d’Erostrate.
Il se tut sur ces paroles, marquant le fin de l’entretien.
(page 436)

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site des éditions De Mortagne, pour tout savoir !

Vers la page Facebook de Mickaël Koudero, pour suivre son actualité !

 

Publicités

SEKT, tome 1 : L’origine du venin de Vincent Ravalec.

41OBAMas2IL._SX374_BO1,204,203,200_

 

[THRILLER ESOTERIQUE – Nouveauté 2018 ]

Éditions TohuBohu

Service presse

 

 

Format broché (470 pages) : 22.00€

Ma note : 3.5/5 mention « à découvrir »

 

 

 

 

 

 

 

Je remercie les éditions TohuBohu pour leur confiance via la plateforme NetGalley.

 


 

Le résumé :

 

Le chef gendarme y va de son laïus. Ils ont toutes les raisons de penser qu’il est arrivé quelque chose au fils de la femme ici présente et il précise qu’il serait dans l’intérêt de tous de collaborer. Aucune réponse. Silence de mort. Le jour se lève. Les yeux de la femme s’agrandissent d’horreur, ceux de Serge et de Marie-Hélène de stupeur. Dans le jardin, flottant sur des lambeaux de brouillard, scène d’épouvante, un homme est crucifié. On voit qu’il est encore vivant. Pour Serge, flic déclassé et Marie-Hélène juge fautive, c’est la possibilité du rachat. Résoudre ce mystère démoniaque c’est la rédemption ; échouer, la plongée professionnelle aux enfers. L’Origine du venin est un thriller diabolique au coeur des forces du mal qui nous côtoient dans l’ombre de notre quotidien. Un roman qui nous emmène loin, très loin, dès la première page et qui nous laisse pantois à sa conclusion.

 


 

Mon avis :

 

Je crois qu’aujourd’hui je vais être en mode « râleuse ». Alors oui ça m’arrive de temps en temps mais c’est pour la bonne raison. Je râle surtout contre moi même. Je n’ai absolument pas pu mesurer à sa juste valeur ce thriller qui est pourtant sensationnel. Tu ne me vois pas et encore moins vous m’entendez, mais je râle haut et fort.

 

Ce thriller ou polar est porté sur l’ésotérisme. Le Bien et le Mal. Leur confrontation incessante. L’enfer et le Paradis. Dieu et le Diable. Un super enjeu pour une enquête au cœur des sectes satanistes. Des enlèvements de jeunes femmes vierges qui sont promis à être sacrifiées pour l’élévation spirituelle et l’emprise indéfectible sur le monde par une alliance satanique. Une immersion dans le monde invisible régie par les étoiles, des cérémonies, des chamanes, des chants et des tatouages. Des codes à la base du monde spirituel qui perdurent depuis l’émergence de l’humanité. Le postulat du départ de cette histoire est le fait que Le Venin (l’origine du mal) est au sein de l’humanité depuis ses premiers pas. Certes il s’amenuise au fil des siècles, mais certaines poches familiales ou sectes font de la résistance et perdurent cette funeste tradition. L’auteur ne manque pas par ses riches descriptions à nous immerger dans cet univers malsain et terrifiant. Il éveille parfaitement la curiosité de son lectorat en apportant des précisions et des scènes à te glacer le sang. L’auteur ne s’arrête pas là dans son développement autour de la magie noire. Il y intègre une dimension bien plus moderne et actuelle est c’est ce que l’on nomme le mouvement transhumain. Kesako ? Le transhumanisme désigne un mouvement culturel et intellectuel international récent prônant l’usage des sciences et des techniques afin d’améliorer les caractéristiques physiques et mentales des êtres humains. Il effleure la possibilité que l’intelligence artificielle et biotechnique pourrait régénérer la mémoire collective à un ADN proche, donc de la même famille. En plus clair ça donne : la résurgence des souvenirs encodés dans l’ADN transmis de génération en génération. Ou encore en plus clair : tu te souviens que ton ancêtre s’est pris une sacré cuite y a deux mille an en arrière. Trêve de plaisanterie ! Je trouve que cet élément assez étrange en soi est parfaitement intégré dans cette prise de pouvoir voulue par les sectes. La manipulation, la sournoiserie, la haine, l’abomination sont au coeur de cette histoire qui apporte à mon sens ( même si je râle toujours ) une trame assez spectaculaire et sensationnelle.

 

Les personnages principaux, les deux presque flics, Serge (ancien flic) et Marie-Héléne (ancien juge) sont assez complémentaires et apportent tout un paradoxe surtout au niveau de leur personnalité mise à mal par leur bon sens, leur passé respectif et par ces découvertes qui remettent en cause leur pseudo croyance. Tous les autres personnages ne sont pas en reste et nous offrent des moments assez exceptionnels. J’ai pu constater tout au long de ma lecture, leur évolution propre qu’elle tende vers le meilleur ou le moins bon.

 

Ravalec nous offre un thriller ésotérique extraordinairement sensationnel. Les détails apportées certainement par les recherches propres de l’auteur confèrent en parallèle de cette enquête hors norme, un côté documentaire des plus intéressants.
Alors pourquoi je n’ai pas accroché ? Premièrement, je traverse une période difficile où j’ai du mal à me concentrer sur mes lectures (fatigue, boulot et temps exécrable ne m’aident pas). Le second point : j’ai vraiment du mal avec les chapitres trèèèèès longs. Je trouve, à mon sens, que ça casse le rythme de lecture et donc au contraire allonge le temps des scènes ou de réflexions. Il m’a manqué tout au long de ma lecture, cette bouffée d’oxygène salvatrice. Et le troisième point : le changement incessant d’un paragraphe à l’autre de narrateur et point de vue et dans un chapitre long c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

 

Alors je râle encore car je suis passée à côté d’un super thriller où le style de Ravalec est surprenant et intéressant. Je me replongerai, certainement, d’ici quelques années à nouveau, dans cette lecture pour enfin en mesurer toute l’importance et la subtilité.

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site des éditions TohuBohu, pour tout savoir !

 

 

 

 

 

Les sorties de juin, épisode #4 ! Dans la collection HQN.

ea6038a4e766dcd5f66dd14b14647a21

En ce mercredi pour te réchauffer le moral et mettre du baume dans ton cœur déprimé par cette pluie incessante, viens jeter un œil aux sorties du jour dans la collection HQN !

Ta tablette va être ravie !

 

 

 

 

 

 

Screenshot-2018-5-29 HQN

 

 

 

Et si vous retrouviez votre premier amour ?

Un coup de foudre d’été, l’homme de tous ses fantasmes, un professeur d’université un peu trop séduisant ou encore un premier amour de jeunesse… Avec lui, elles ont découvert la passion, le désir et… la douleur d’une séparation. Les années ont passé et elles ont bien essayé de l’oublier, en vain. Alors, quand le destin remet sur leur route cet homme qu’elles n’ont jamais cessé d’aimer, elles savent que leur vie va en être bouleversée.

Emily Blaine – Toi. Moi. Maintenant ou jamais (épisode 1)

Caro M. Leene – Promets-moi encore

Sara Agnès L. – À moi

Anne Rossi – Pas pour toi

 

Plus d’info par ICI !

 

 

Avec lui, elle a envie de plus

Mila est une coach en séduction réputée. Pour cela, elle a travaillé dur et a toujours veillé à respecter un code de conduite très précis : ne jamais dépasser la simple relation amicale avec les hommes qu’elle accompagne. Mais ça, c’était avant de rencontrer Soren. Soren, ancien rugbyman et acteur vedette du prochain blockbuster historico-érotique. Soren, qui est incapable de faire preuve de la politesse la plus élémentaire face à des journalistes. Soren, qui est surtout doté d’un corps divin et d’une force de persuasion hors du commun. Mila sait qu’elle va devoir mobiliser toute sa volonté pour résister à la tentation que représente son nouveau client. Le problème ? Soren, lui, n’a aucunement l’intention de lui faciliter la tâche.

Ce coffret inclut les textes All For You et Just For You, précédemment parus dans la collection HQN.

 

Plus d’info par ICI !

 

 

 

Il va bouleverser son monde

Mina a un secret. Le jour, elle est une étudiante brillante d’une prestigieuse école de commerce, dont l’avenir professionnel est tout tracé. La nuit, elle devient une séduisante escort de luxe qui offre ses services à des hommes de pouvoir et de richesse. Jusqu’ici, elle n’a eu aucun mal à mener cette double vie à la perfection et à la garder secrète aux yeux de tous. Mais, lorsqu’elle fait la connaissance de Louis Duprey, un nouveau client, tout se complique. Et la frontière que Mina a pris soin d’ériger entre le jour et la nuit lui paraît alors bien fragile…

Cette intégrale inclut les trois tomes de Mad About You, précédemment parus dans la collection HQN.

Mon avis sur avis sur : « Mad About You, tome 1 : Cinderella » !

Mon avis sur : « Mad about you, tome 2 : Violetta »

Plus d’info par ICI !

 

 

 

Pour lui, elle est prête à franchir toutes les limites

Plonger dans les esprits les plus sombres et les plus torturés, voilà le quotidien de Hazel. Criminologue passionnée, elle maîtrise parfaitement les risques de son métier et les règles à toujours respecter : étudier, chercher, expliquer, mais, surtout, éviter toute implication émotionnelle. Pourtant, quand elle se retrouve face à Chris, le criminel auquel elle a consacré ces trois dernières années, rien ne se passe comme prévu. Hazel a beau s’efforcer de rester distante et professionnelle, elle est troublée par le regard perçant de cet homme dont elle est censée connaître les moindres secrets et qui demeure toutefois insaisissable. Car Chris n’a rien des hommes qu’elle a l’habitude de traquer ; intelligent, il déjoue toutes ses tentatives d’interrogatoire. Et, quand il l’entraîne dans un terrible jeu de séduction, Hazel ne sait pas si elle parviendra à lui résister, ni même si elle en a envie…

Plus d’info par ICI !

 

 

Dans ses bras, elle oublie tout le reste

Violette n’a peur de rien. La preuve : elle vient de quitter son job et son petit coin de Normandie avec sa guitare sur le dos pour s’installer à Londres et vivre sa passion pour le rock’n’roll. Bien sûr, elle sait qu’on ne lui fera pas de cadeaux, qu’elle aura affaire à des publics cruels et des producteurs sans pitié, mais rien de tout ça ne peut la détourner de son objectif. La musique, c’est toute sa vie ; et Violette est faite pour chanter. Non, ce qui la trouble, c’est ce mec à l’allure insolente qu’elle vient de croiser et, surtout, l’attirance incontrôlable qu’elle a ressentie pour lui. En un regard échangé, elle a oublié la foule autour d’eux. Comme si… ils étaient soudain seuls au monde. Comme s’il n’y avait plus rien d’autre qu’eux.

Plus d’info par ICI !

 

 

 

 

TROUBLANT CONTRAT de JC Harroway.

20180611_191615

 

[ ROMANCE ÉROTIQUE – Nouveauté 2018 ]
Éditions Harlequin – Collection Magnetic
Service presse

 

Format numérique (256 pages) : gratuit
Broché : 6.90€
Ma note : 3/5

 

 

Je remercie les éditions Harlequin pour ce service presse.

 


 

Le résumé :

 

« Pendant sept jours, tu m’appartiendras. »
Libby est sous le choc : ainsi, la collaboration que lui propose Alex Lancaster ne sera pas uniquement professionnelle… En acceptant, elle aurait certes le privilège de côtoyer l’homme d’affaires le plus influent de Grande-Bretagne, mais elle pressent immédiatement les dangers d’un tel accord. Car, si ces sept jours – et sept nuits – avec Alex promettent d’être un véritable délice, ne risque-t-elle pas de lui abandonner bien plus que son corps ?

 


 

Mon avis :

 

 

Je dois dire que cette nouvelle collection MAGNETIC des éditions Harlequin a tout pour me séduire : j’adore la charte graphique et puis la texture des pages me rappellent celle des romans de ma jeunesse (un peu jaunie et épaisse).

 

« Troublant contrat » n’a rien d’exceptionnel mais cette lecture m’a fait passé un bon moment de lecture où j’ai pu décompresser de ma lecture précédente beaucoup plus intense. La trame est intéressante par sa légèreté. Une lecture sans aucune prise de tête.

 

Olivia est arrivée grâce à son travail acharné, à monter sa propre agence de marketing. Basée sur New York elle fait figure parmi les meilleures. Avec l’aide de sa meilleure amie, Sonia enceinte jusqu’au oreille, elle dirige cette entreprise d’une main de maître, mais surtout elle n’a rien à envier aux plus grands dirigeants d’entreprises fortunés. Olivia se concentre corps et âme à son agence mettant de côté toute relation amoureuse depuis que son fiancé est décédé dans un accident de moto. Olivia préfère mettre de côté ces sentiments là, au risque que cet attachement soit de nouveau anéanti. Repérée, outre atlantique par un riche entrepreneur lors d’une action pour une association, ce dernier l’invite à une conférence. Lui, c’est Alex Lancaster. Riche héritier et petit génie, il a su très tôt s’imposer dans le monde des affaires grâce à ses compétences pragmatiques.  Rien ne résiste à Alex Lancaster, autant les femmes que les contrats. Lorsque Olivia lui met des bâtons dans les roues pour un projet proposé, il voit rouge. Non loin d’être offusqué, il va tenter le tout pour le tout quitte à manigancer et à manipuler la belle Olivia qui va voire ses bonnes résolutions mises à mal.

 

Cette histoire est celle d’un véritable coup de foudre qui va débuter sur un contrat peu ordinaire et qui va se clore sur des sentiments véritables. Quelques scènes érotiques viennent agrémenter le fil de la lecture sans trop être osées. Les caractères d’Alex et d’Olivia vont quelque peu souffrir mais leur attirance est indéniable.
C’est un roman simple qui m’a fait passé un moment tranquille en sa compagnie. Il n’y a rien d’extraordinaire. Par contre la plume de JC Harroway est 100% addictive. Si les surprises ne sont pas au rendez vous, j’ai par contre très apprécié le fait que l’auteur traite de l’intégration dans la société des personnes déficientes par le biais d’une association qui tient à cœur à Alex Lancaster.

 

Moment de détente garanti, à découvrir !

 

 

 

∞∞ EXTRAIT  ∞∞

 

Il cessa de fixer ses lèvres pour river ses yeux aux siens, et elle eut envie de se faire toute petite.
-Je vais te faire une proposition, dit-il.
Il prit une gorgée de vin, lentement, comme pour laisser le temps à ses mots de faire leur effet.
Libby secoua la tête, déterminée à reprendre le dessus.
-J’ai déjà fait trop de concessions alors qu’on ne se connaît que depuis ce matin.
Alex se mordit la lèvre pour dissimuler son sourire.
Le salaud. […]
-Ce n’est pas faux, répondit-il enfin. Et que dirais-tu si, pour chaque concession que tu fais, j’en faisais une aussi ?
Il remua, écartant un peu plus les jambes, comme si quelque chose le gênait…Est-ce qu’elle lui faisait aussi cet effet de dingue ?
Sa voix devint un murmure. Lent, profond. Intime.
-Échange de bons procédés, souffla-t-il.
Mutuellement satisfaisants.
Il but de nouveau.
Libby recroisa les jambes, lissa la jupe qui collait à ses cuisses moites. La balle était dans son camp.
-Tu veux négocier ? Je te préviens, je suis très douée.

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

 

Lien Amazon !

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

 

 

 

 

 

LES NOCTURNES, tome 1 : L’éveil de Anthony Lucchini.

IMG_20180611_160124

 

 

[ FANTASTIQUE – Nouveauté 2018]
Éditions BETA PUBLISHER
Service presse

 

Format numérique (350 pages) : 6.99€
Broché : 14.99€
Ma note : 4.5/5 mention  » à découvrir » et « petit coup de cœur »

 

 

Je remercie les éditions Beta Publisher pour leur confiance.

 


Le résumé :

 

N’avez-vous jamais rêvé de terres lointaines, de monstres ou de magie ? Ne vous êtes-vous jamais réveillé avec d’étrange images en tête ou des palpitations ?
Rémi, adolescent renfermé, va découvrir dans le monde de Labàs des vérités insoupçonnées.
Accompagné de ses trois amis, il va,
au travers de ce voyage initiatique,
vivre des aventures épiques et faire face à ses pires cauchemars.

 


 

Mon avis :

 

Le point principal qui m’a attirée avec ce roman, c’est sa couverture. Une magnifique couverture qui représente à merveille l’histoire. Et ce n’est seulement le livre en main que le résumé à fini de me convaincre. J’allais passer un magnifique moment de lecture.

 

Qui n’a jamais tenté de découvrir ce que les rêves voulaient dire ? Qui n’a jamais voulu en connaître la définition ? Son subconscient qui parle au travers de ces images qui ne veulent pas forcément dire quelque chose, c’est ce que les experts nomment l’onirologie. Je ne vais pas rentrer dans les détails spécifiques conférés à la structure du rêve, je m’éloignerai trop de ce dont je vous parle aujourd’hui. T’auras compris que ce livre narre du monde des rêves. Et j’avoue que l’exploitation de cette trame est très bien ficelée.

 

Anthony Lucchini te plonge dans le monde onirique de son personnage, Rémi. Rémi jeune adolescent, mal dans sa peau, et par forcément à l’aise avec les codes de la société a une particularité : ses rêves. Des rêves extraordinaires, des rêves d’aventures, de mondes imaginaires où il est le super héros. Des rêves fantastiques, des rêves sensationnels. Sa bande d’amis ( Vaness, Eva et Erwan) lui conseille de les transcrire pour leur en faire profiter et surtout pour savoir si un message s’y cache. Cette idée lui donne de l’aplomb et décide dés la sortie des cours d’aller se procurer un cahier mais ce dernier doit sortir de l’ordinaire. De ce fait il se dirige vers une vieille papeterie sinistre tenue par un homme non guère aimable. Rémi lui explique pourquoi il est venu et avec l’autorisation du vieil homme farfouille dans les rayonnages jusqu’au moment où il déniche le livre qu’il lui faut. Le vieil homme tient à l’avertir que ce livre est très particulier. Rémi, content de son acquisition, se met à écrire ses rêves dans les moindres détails, à son retour à la maison familiale. Il le personnalise avec un attrape-rêve et remplie les pages de son écriture. L’impensable et l’inconcevable se déroulent bien des jours plus tard, lorsque Rémi est happé par son cousin (où il cache son livre des rêves) et se retrouve dans un monde loin d’être inconnu, puisqu’il fait écho à ses songes. Ainsi débute une épopée extraordinaire où de nombreux enjeux et dangers le guettent. Il fait également profiter de cette découverte à ses amis qui vont le suivre malgré l’incongruité de la situation.

 

Malgré un début en demi teinte notamment dû à la longueur et au manque d’inaction, je me suis laissée happer par la seconde moitié de l’histoire où les véritables enjeux sont justes déments. Il est vrai que la première partie est nécessaire pour poser les bases de l’histoire et surtout pour mettre en évidence la personnalité des personnages surtout celle de Rémi. Rémi devient un autre adolescent. Un adolescent courageux, téméraire, perspicace, combatif, persuasif. Ce voyage initiatique au cœur de ses mondes vont lui prouver qu’il à sa place dans son monde réel mais également affermir celle au sein de ce groupe d’amis. Il devient un jeune homme épanoui, fier. Il est conforté dans le fait que les véritables sentiments et émotions ont davantage de pouvoir sur la violence.
Ce voyage le met à mal tout de même car il est confronté à ses peurs, à son égo enfoui, ses craintes et ses cauchemars. Vaness, Eva et Erwan font lui être d’un soutien infaillible malgré les quelques embrouilles qui viennent ternir leur amitié. Chacun va grandir au cours de cette expérience hors du commun.

 

Je dois dire que mettre en scène les rêves d’un adolescent introverti est une idée juste sensationnelle. Créer ses mondes magiques avec tout autant de codes que de mondes crées ; les faire vivre en rapport avec la personnalité de Rémi où chaque petits détails te renseignent sur ce qu’il est vraiment sont une idée hyper judicieuse. Le monde de l’auteur est tellement riche que tu ne sais plus où trop donner de la tête (mais pour de très bonnes raisons). T’es finalement happé dans un monde extraordinaire où mille et une couleur t’explose à la figure. De l’aventure à gogo, des confrontations, des enjeux importants. C’est gargantuesque ! C’est inimaginable ! C’est fantastique ! Si le roman s’inscrit dans le genre fantastique, on frôle toute de même la fantasy et/ou la science fiction. L’auteur a la capacité de faire vivre à son lecteur ce dépaysement époustouflant. Son imaginaire déborde pour ton plus grand plaisir. La plume de Anthony Lucchini est 100 % efficace et les changements de narrateur ne freinent aucunement la fluidité du texte.

 

Je regrette juste de ne pas avoir apprécié à sa juste valeur la première partie du roman mais je sors de cette lecture totalement charmée et je n’ai qu’une hâte connaître la suite de cette aventure épique.

 

Si t’es fan de fantastique, t’as alors trouvé ton prochain livre de chevet. Garanti 100% aventure !

 

 

∞∞ EXTRAIT ∞∞
J’attrapai l’oreiller qui me sembla étrangement léger. Je passai ma main à l’intérieur mais n’y trouvai pas mon cahier. Je regardai dans le lit, par terre, sous le sommier, mais aucune trace de lui.
Je repris l’oreiller, e tournai et le retournai dans tous les sens. C’est alors que celui-ci se mit à luire entre mes mains. Je le lâchai brusquement sur le lit et reculai d’un pas. La lueur s’évanouit.
-Waouw ! … Qu’est-ce que c’est que ce …
Sans finir ma phrase, j’approchai doucement ma main jusqu’à l’effleurer, et aussitôt la lumière réapparut, douce et chaleureuse. Je me pinçai à trois reprises. A chaque fois, la douleur était bien réelle et, pour preuve supplémentaire, des rougeurs apparurent sur mon bras.
-Ca y est, je deviens fou…
Je ne voulais pas croire à cette hypothèse, pour autant je ne comprenais toujours pas ce qui était en train de se passer. L’oreiller se métamorphosait à mon contact. ce que je voyais était tout simplement…magique ? Sur un fond bleuté dont les nuances ne cessaient de varier, apparaissaient furtivement des images envoûtantes de mondes et de contrées mystérieuses. Au centre de ce qui ressemblait plus désormais à une poche liquide turquoise, émergeait lentement mon piège à rêves. Je reconnus distinctivement chacune des pierres et les lanières du cuir au bout desquelles virevoltaient les plumes. De son centre, s’échappait une nuée de paillettes argentées. J’étais captivé. Instinctivement, je passai la main au travers de cette étrange fumée, mais rien ne me préparait à ce qui suivit.

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site des éditions Beta Publisher, pour tout savoir !

Vers la page Facebook d’Anthony Lucchini, pour suivre son actualité !

 

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

 

VELINE, tome 2 : Sexe, crime et paranoïa de Avril Sinner.

41xAY4brHsL

 

 

[POLAR ÉROTIQUE – Nouveauté 2018]

Éditions BMR

Service presse

 

Format numérique (383 pages) : 9.99€

Ma note : 5/5 mention « méga coup de cœur »

 

 

 

 

 

 

Je remercie les éditions BMR pour leur confiance via la plateforme NetGalley.

 


 

Le résumé :

 

Soit je suis super doué, soit la Crim est super naze, mais dans tous les cas, me voilà embarqué dans une deuxième mission : infiltrer un lycée.
Me lâcher, moi, Véline Illiev, à la recherche d’un tueur parmi tous ces jeunes… Autant vous prévenir : on va droit au massacre ! Je déteste les mômes, l’autorité et les pseudo bad boys en mal de sensations fortes.
Une brigade criminelle encore dépassée, des gamins à l’imaginaire débordant, des cadavres qui s’accumulent et une future mariée toujours aussi torride : un nouveau cocktail pour bien s’éclater…
Que l’enquête commence  !

 


 

Mon avis :

 

 

Je ne vous cache pas que Véline à toutes les raisons du monde de me ravir mon petit cœur d’artichaut. Mon objectivité s’est faite la malle dès les premières pages. Je suis devenue accro au mec le plus détestable. Celui qui t’horripile, celui qui te fait sortir de tes gonds. L’abomination dans toute sa splendeur. Une répartie de dingue qui t’hérisse les cheveux. Un sex appeal à faire fondre la banquise. Bref je suis mordue, carrément.

 

C’est simple tu reprends les mêmes (du premier tome), tu shake un peu tout ça, tu peaufines les personnages et tu les replaces dans un nouveau décor aussi insolite qu’au premier volet. Direction un lycéen parisien qui a vu trois de ces élèves partir dans un sac mortuaire. Véline est alors infiltré dans les méandres du lycée, haut lieu qu’il ne porte pas du tout dans son cœur. Tous ces boutonneux, ces filles en mini jupe, les binoclars, les têtes à claque, les musclors, les boys band, le gothique…. Tout ce qu’exècre Véline. Il en devient carrément dingue ! Un bombe à retardement qui d’ailleurs finit par exploser. Cette infiltration est malmenée par ces ados qui lui vont tourner la tête et le mènent par le bout du nez, lui le super flic. Il subit une tension de dingue et rajouter à cela sa belle capitaine qui lui tourne autour alors qu’elle va se faire passer la bague au doigt. D’ailleurs la pression sexuelle est omniprésente par des petites piques salaces et érotiques. Mais Véline en bon gentleman qu’il n’est pas, bien évidemment, va résister contre toute attente mais pour son plus grand malheur. Et c’est sur ce point ci que ce second tome détonne. Véline, malgré son apparence de torpilleur prêt au combat, va prendre son temps. Il ne sait plus où donner de la tête avec sa belle brune. Elle casse son quotidien de macho en rut. La réflexion et son besoin permanent ne font pas bon ménage. Les nerfs mis à rude épreuve, il craque petit à petit. Il ne sait plus quoi penser, et son flair légendaire de sexe attitude déconne gravement. Il est légèrement tendu comme la ficelle du string ! Et pette les plombs !

 

Une nouvelle fois, je suis toujours aussi charmée par mon flic tzigane. C’est l’euphorie totale. C’est une explosion de saveur délirante et sensationnelle. Une intrigue bien ficelée même si elle ne détonne pas, tu te laisses porter aisément par cette atmosphère suspicieuse. L’auteur met à mal ses personnages et n’hésite pas à ce jouer d’eux. Elle les rend dingue ! Les scènes sont toujours aussi tonitruantes. Notamment celle du mariage, j’avoue que là, que l’auteur a tapé dans le mille. D’ailleurs, Véline fait la connaissance du père de la mariée, un homme pas commode du tout. Si tu veux te mettre dans l’ambiance des mariages tziganes comme ceux que Véline préfère, je te conseille d’écouter le groupe Taraf de Haïdouks et là tu comprendras tout ! Tu comprendras qui est Véline, quel homme il est, son monde, son mode de fonctionnement. Véline est aussi déluré que les violons tziganes.

 

Si toi aussi tu veux devenir une accro, je te conseil de lire mon billet sur le premier tome (voir dans liens utiles). Je crois que là j’étais totalement objective !

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Mon avis sur le tome #1 : « Sexe, crime et thérapie » !

Lien Amazon !

Vers le site des éditions BMR, pour tout savoir !

Vers la page Facebook d’Avril Sinner, pour suivre son actualité !

 

 

 

 

 

ISULKA LA MAGERESSE #2 : La Vieille Alliance de Dorian Lake.

51p8hISAxxL._SX346_BO1,204,203,200_

 

 

[FANTASTIQUE / AVENTURE – Nouveauté 2018]

Éditions Noir d’Absinthe

Service presse

 

Format numérique 263 pages) : 5.99€

Broché : 17.90€

Ma note : 5/5 mentions « à découvrir » et « coup de cœur »

 

 

 

 

Je remercie Dorian Lake et les éditions Noir d’Absinthe pour leur confiance et patience.

 


 

Le résumé :

 

Au nom de la Vieille Alliance, qui unit la France et l’Écosse depuis l’époque de William Wallace et Robert the Bruce, Isulka, mageresse de cabaret, et Scipione, spadassin vénitien, sont appelés au cœur des Highlands pour lutter contre une ancienne malédiction…
Quelque part entre victorian fantasy, cape et épée et mythes pictes, laissez-vous entraîner dans la suite des aventures d’Isulka et de Scipione.

 


 

Mon avis :

 

 

Le premier tome était sensationnel mais le second est encore plus époustouflant. Une invitation à l’aventure sans fioriture. Une aventure entrainante et sensationnelle dans un monde où légendes et croyances s’entremêlent et prennent une dimension inimaginable.

 

Après l’Égypte, Dorian Lake t’entraîne sur les terres de l’Écosse où moult légendes ont façonné ce paysage aride. Terres de Highlanders pourvus d’un sens profond de l’honneur et de la famille où les codes stricts ne peuvent être pourfendus. Isulka la mageresse est embringuée par dépit dans un nouveau voyage au nom de la Auld Alliance. Son but : mettre terme à une malédiction qui met à mal les habitants de ces contrées lointaines. Scipione, loin d’être enjoué se joint au voyage afin de fuir les geôles de Paris. Ce duo réunit est tout autant délicieux. Leurs joutes verbales sont un pur délice. Isulka est toujours aussi sûre d’elle et courageuse. Elle n’hésite pas à jouer aux tête brulées et se met au devant de nombreux ennuis. Toujours maudite par la bague d’Isis (voir tome 1), elle va se donner corps et âme à cette nouvelle mission. De plus elle va en apprendre davantage sur ce pouvoir qui coule dans ses veines. Isulka la mageresse devient magistrale. Tout ce pouvoir lui donne l’aura d’une déesse. Tu retrouves une femme affirmé et splendide.
Scipione est toujours fidèle à lui même. Coureur de jupons averti, il n’hésite pas à soulever ceux de sa belle et intrigante hôtesse. Mais lorsque Isulka disparait il n’hésite pas à tâtonner de l’épée pour défendre son amie et son honneur.
Tous les deux sont embarqués dans un drôle de complot. Alors que Scipione tente de démêler la vérité et combattre les Anglais, Isulka est projetée dans le monde irréel où dieux et rois se livrent une bataille infernale. Un saut dans le passé époustouflant.

 

Dorian Lake revisite les légendes et mixe pour en créer une nouvelle : le roi Arthur (Arhur Pendagron), la table ronde, les chevaliers de la table ronde et La Reine noire (la Reine Margot) qui est, si mes souvenirs sont bons, la demi sœur du Roi Arthur, rituels. Un mix très bien maitrisé où est rajouté à tout ça le folklore local : Les Pictes, descendants des premiers habitants de La Caledonie. Ce livre est un condensé d’Histoire et de Légendes. Tu greffes à ça un soupçon de barbarie, des scènes sanguinolentes, de la passion, de l’amour, de la  vengeance et de la haine et tu tombes directement dans un roman totalement subjuguant.
Je ne peux que tarir d’éloges sur ce second volet. La plume de Dorian Lake s’est affirmée et n’hésite pas à rentrer dans les détails. Une histoire parfaitement maitrisée de bout en bout.

 

C’est juste époustouflant et j’en veux encore !

 

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Mon avis sur le premier tome : « La Pierre d’Isis » !

Lien Amazon !

Vers le site des éditions Noir d’Absinthe, pour tout savoir !

Vers le site de Dorian Lake, pour suivre son actualité !

 

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3