7 bonnes raisons de rester célibataire (ou pas) de Cécile Chomin

20190724_175745

Romance contemporaine – Livre sorti le 8 mai 2019

Editions J’ai Lu pour Elle

Lecture personnelle

Ma note : 4,5/5 mention « à dévorer »

 

Résumé : Elles sont sept, sept filles qui se connaissent depuis la fac et qui partent en Italie pour enterrer la vie de jeune fille de l’une d’entre elles, Juliette. Après quelques couacs dans l’organisation du voyage, elles posent enfin leurs valises dans un hôtel au bord du lac de Côme. Alors que le séjour débute sous les meilleurs auspices, Juliette disparaît.
Coup de tête, coup de foudre ? Elles ne seront pas trop de six pour élucider le mystère !

L’avis de #Lilie : J’ai eu la chance d’avoir ce livre en avant-première au salon du livre de Limoges mais j’attendais mes vacances pour pouvoir savourer cette nouvelle romance de Cécile Chomin qui s’annonçait succulente et, je l’espérais, pleine de surprises !

Nous faisons ici connaissance avec 7 jeunes femmes, 7 amies aux caractères différents qui acceptent néanmoins de se retrouver à Côme, en Italie, pour l’enterrement de vie de jeune fille de Juliette. Mais arrivées là-bas, rien ne va se passer comme prévu ! Pourquoi Juliette a-t-elle quitté l’hôtel ? Les six autres filles arriveront-elles à se supporter pour retrouver la future mariée ?

Les sept jeunes femmes qui partent en vacances ensemble sont à l’image des femmes d’aujourd’hui, c’est-à-dire toutes différentes. Il y a celle qui a confiance en elle (ou qui renvoie l’image de cette confiance), celle qui cherche toujours le grand amour, celle qui n’y croit plus, la stressée de l’organisation, la fleur bleue, celle qui a des projets et celle qui va se marier. Elles ont toutes des rêves, des envies et des visions bien différentes de l’amour. Pourtant, au cours de ce séjour un peu fou, elles vont se rendre compte qu’aucune certitude n’est jamais acquise et qu’on ne peut jamais rien prévoir…

Dans ce roman, Cécile Chomin se lance un défi un peu fou. Rendez-vous compte, non seulement elle fait interagir, au minimum, sept jeunes femmes qui sont toutes différentes mais en plus, au fil des chapitres, on partage les pensées et point de vue de chacune d’entre elles. Ce pari un peu fou est complètement réussi pour moi car sans jamais tomber ni dans la caricature ni dans l’excès, on partage les joies mais aussi les craintes de chaque fille et cela nous permet, comme toujours, d’en savoir plus sur elles. Comme toujours, l’humour est bien présent dans ce roman, ce qui amène des touches de légèreté quand l’atmosphère devient un peu pesante. J’ai trouvé l’intrigue sympathique et sous couvert de légèreté, de nombreuses problématiques liées à l’amour et à la vision qu’on en a sont soulevées. La plume de l’autrice est dynamique, efficace et nous entraine en plein cœur de l’Italie, de Milan au bord du lac de Côme.

Pour conclure, si vous êtes amateurs de la plume de Cécile Chomin ou si vous aimez les comédies romantiques qui font du bien, ne passez pas à côté de « 7 bonnes raisons de rester célibataire (ou pas) » ! Venez passer un bon moment en compagnie de sept filles qui vous rappelleront forcément, une amie, une sœur ou autre, avec ses doutes et ses certitudes.

 

liens utiles

Retrouvez ce roman sur le site des Editions J’ai lu pour Elle
Retrouvez-le également sur Amazon
Publicités

La librairie des rêves suspendus d’Emily Blaine

la librairie des rêves suspendus

Romance contemporaine – Livre sorti le 5 juin 2019

Editions Harlequin – Collection &H

Service Presse

Ma note : 3,5/5

 

Je remercie les éditions Harlequin et la plateforme NetGalley pour m’avoir permis de découvrir ce roman au moment du « Challenge NetGalley ».

Résumé : Entrez dans un monde où tout devient possible…
Sarah, libraire dans un petit village de Charente, peine à joindre les deux bouts. Entre la plomberie capricieuse de l’immeuble, les murs décrépis et son incapacité notoire à résister à l’envie d’acheter tous les livres d’occasion qui lui tombent sous la main, ses finances sont au plus mal. Alors, quand un ami lui propose un arrangement pour le moins surprenant mais très rémunérateur, elle hésite à peine avant d’accepter. C’est entendu  : elle hébergera Maxime Maréchal, acteur aussi célèbre pour ses rôles de bad boy que pour ses incartades avec la justice, afin qu’il effectue en toute discrétion ses travaux d’intérêt général dans la librairie. Si l’acteur peut survivre à un exil en province et des missions de bricolage, elle devrait être capable d’accueillir un être vivant dans son monde d’encre et de papier…
Une rencontre émouvante entre deux êtres que tout oppose mais unis par un même désir  : celui de vivre leurs rêves. 

 

L’avis de #Lilie : Emily Blaine fait partie des autrices qui, depuis quelques années maintenant, m’accompagne tous les étés avec ses romances. Son dernier roman n’a pas fait exception à la règle même si, pour une fois, le coup de cœur n’a pas été au rendez-vous.

Nous faisons ici connaissance avec Sarah, jeune libraire charentaise, en proie à de grosses difficultés financière. Alors qu’elle envisage de mettre la clé sous la porte, un ami lui propose d’accueillir Maxime, un acteur au tempérament de feu, qui doit effectuer des travaux d’intérêts généraux suite à un énième débordement. Entre ces deux protagonistes que tout oppose, comment va se passer la cohabitation?

Sarah est une amoureuse des livres. Toujours en train d’en acheter pour sa librairie ou à essayer d’attirer de nouveaux lecteurs, elle se réfugie dans cet univers de papier pour éviter d’affronter la réalité et ses difficultés. Sérieuse, idéaliste, rêveuse, elle est aussi profondément gentille et fait passer ses livres avant tout ! A l’inverse, Maxime est un écorché vif, qui vit sur les chapeaux de roue et qui n’a pas l’habitude de nouer facilement des relations humaines. Il a peu d’amis et ne souhaite pas faciliter la cohabitation avec la jeune libraire. Pourtant, elle va rapidement prendre un tour inattendu.

Cette année, cette romance n’a pas totalement réussi à faire mouche avec moi. Pourquoi ? La première raison, c’est que les personnages, même s’ils sont attachants, sont un peu trop caricaturaux pour moi. La romance est là pour nous faire rêver mais là, j’ai eu du mal à croire à leur histoire et à l’évolution de leur relation. Malgré cela, la plume d’Emily Blaine fait toujours des miracles car comme toujours, quand on commence son roman, on a du mal à le poser et on a des petits papillons dans le ventre à de nombreuses reprises. La double narration nous permet d’avoir les points de vue des deux protagonistes et de mieux comprendre leur cheminement et certaines de leurs réflexions. Enfin, ce roman est un manifeste pour la défense des petites librairies, qui sont des commerces qui ont parfois du mal à survivre mais qui sont des havres de paix où tout un monde de rêve et d’imaginaire et à notre portée de mains.

Pour conclure, « La librairie des rêves suspendus » est une romance contemporaine plaisante. Elle nous permet de passer un bon moment de lecture et de s’évader. Pour ma part, ce roman a manqué de piquant et de surprises et ne m’a pas permis d’atteindre mes rêves suspendus.

 

liens utiles

Retrouvez tout l’univers d’Emily Blaine ici
Retrouvez ce roman sur le site des éditions Harlequin
Retrouvez également ce roman sur Amazon

 

pro_reader_120      favorited_reviews_120      reviews_50_120      netgalley_challenge_2018_120      netgalley_challenge_2019_120

 

Mon désir le plus ardent de Pete Fromm

20190725_190435

Littérature Nord-Américaine – Sortie format Totem le 2 mai 2019

Editions Gallmeister

Lecture personnelle

Ma note : 4,5/5 mention « incontournable 2019 »

 

Résumé : Maddy s’était juré de ne jamais sortir avec un garçon du même âge qu’elle, encore moins avec un guide de rivière. Et puis elle rencontre Dalt, et plus rien ne compte. À vingt ans, Maddy et Dalt s’embarquent dans une histoire d’amour absolue et explosive. Mariés sur les berges de la Buffalo Fork, dans le Wyoming, ils vivent leur passion à cent à l’heure et partent créer leur entreprise de rafting dans l’Oregon. Très vite, ils décident de fonder une famille. Mais l’enfant qu’ils désirent de tout leur cœur tarde à venir. Un jour, alors que Dalt est en expédition en Mongolie, Maddy apprend une nouvelle qui bouleverse son existence.

 

L’avis de #Lilie : Je remercie Léa du Picabo River Book Club pour avoir proposé ce livre en « poche du mois » car elle m’a, une nouvelle fois, permis d’explorer un nouvel univers littéraire et de découvrir un roman rempli d’amour et d’émotions.

Nous faisons ici connaissance avec Maddy. Passionnée de nature, elle ne s’intéresse pas aux garçons de son âge, jusqu’à sa rencontre avec Dalton. A partir de là, leurs vies vont être bouleversées et ils vont tout faire à deux. Pourtant, l’enfant désiré tarde à venir et Maddy se sent, au fil des jours, de plus en plus diminuée. Que va-t-il lui arriver ? Leur vie de couple surmontera-t-elle les épreuves que la vie va leur imposer ?

Le personnage de Maddy est un peu atypique. Ce n’est pas une héroïne « classique » dans la mesure où sa passion, c’est la nature. Son amour pour Dalton va la transformer mais elle ne perdra jamais ni son franc-parler ni sa fierté. J’ai trouvé qu’elle était très attachante malgré une apparence un peu rude car c’est une femme qui veut s’assumer et qui a du mal à admettre quand ça ne va pas. Forte tête, elle peut paraître excessive mais personnellement, j’étais assez admirative de sa force de caractère. Quand à Dalton, on le découvre au fil des pages. Lui aussi passionné de nature, il ferait tout pour sa famille. Éperdument amoureux, il a parfois du mal à communiquer avec son épouse. Pourtant, on le sent entier, intègre, travailleur et cherchant toujours à faire au mieux pour ses proches. J’ai été touchée par ce personnage et par ce couple, dont l’amour transparait au fil des pages.

Avec ce roman, je suis passée à deux doigts du coup de cœur à cause de la narration, un peu particulière. En effet, c’est une narration qui part souvent dans des digressions, ou dans des phrases très longues, et qui, parfois, fait perdre le fil de l’histoire. Après un petit temps d’adaptation, je me suis néanmoins régalée et j’ai eu beaucoup de mal à poser le livre. Les personnages sont touchants et l’émotion transparaît entre les lignes. Leur parler vrai est également un point fort, qui peut être dérangeant pour certains, mais pour ma part, cela donnait une dose de sincérité supplémentaire à l’histoire. J’ai également trouvé l’écriture très visuelle car je me suis retrouvée en plein cœur des États-Unis, le long des rivières. Enfin, je dois dire que ce roman est une belle histoire d’amour, loin des clichés, juste un bel amour, vrai, entre deux personnes avec un tempérament de feu.

Pour conclure, « Mon désir le plus ardent » est un roman nord-américain que je recommande à tous les amateurs de romans d’amour et d’histoires bouleversantes. Ici, vous serez propulsés en plein cœur du Wyoming avec deux protagonistes sincères, touchants et haut en couleur. De mon côté, j’ajoute Pete Fromm à la liste des auteurs à suivre car cette première lecture m’a largement convaincue !

 

liens utiles

 

Retrouvez ce roman sur le site des éditions Gallmeister
Retrouvez-le également sur Amazon

received_257092058249322

Les Renegades, tome 2 : Nova de Rebecca Yarros

20190813_190520

Romance New Adult – format poche sorti le 3 juillet 2019

Editions Harlequin – Collection &H

Service presse

Ma note : 4,5/5 mention « incontournable 2019 »

 

Je remercie les éditions Harlequin, et plus particulièrement Mélanie, pour leur confiance et pour m’avoir confié ce roman en service presse.

Résumé : Le seul cœur qu’il veut conquérir, c’est celui qu’il a déjà brisé.

Landon Rhodes. Star incontestée des sports extrêmes, mondialement connu pour son talent fou et son audace. On dit qu’un jour une fille lui a brisé le cœur et que c’est ce qui l’a rendu imprudent, obstiné, parfois même irresponsable. Cette fille, c’est moi. On m’accuse d’avoir été une malédiction pour sa carrière, sauf que Landon et moi connaissons tous les deux la vérité : c’est lui qui m’a brisée.

Pourtant, si j’embarque aujourd’hui pour la même croisière que lui, ce n’est pas pour me faire justice. Ce tour du monde, c’est le rêve d’une vie et je ne laisserai pas Landon Rhodes me voler plus que ce qu’il m’a déjà pris…

 

L’avis de #Lilie : Qu’il me tardait de découvrir la suite des aventures des Renegades !! J’avais succombé, il y a un an, à l’histoire de Wilder et Leah. Attention, l’intensité monte d’un cran avec ce tome 2 qui nous raconte les retrouvailles entre Landon et Rachel. Si vous n’avez pas lu le tome 1, ne lisez pas la suite !

Ce deuxième tome commence fort car il reprend là où on s’était arrêté, c’est à dire avec l’arrivée de Rachel sur le bateau. Elle est la meilleure amie de Leah et avait manqué le début de l’année scolaire suite à une mononucléose. Pourtant, cette croisière est loin de l’enthousiasmer car elle va devoir croiser et côtoyer Landon, surnommé Nova des Renegades. Il est celui qui lui a brisé le cœur deux ans auparavant. Comment vont se passer ces retrouvailles ? Leur histoire peut-elle renaitre de ses cendres ? Rachel est-elle prête à pardonner et à reprendre des risques avec Landon ?

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Rachel est une jeune femme qui a du caractère. Anéantie après le départ de Landon, elle a su remonter la pente, notamment grâce à l’aide de Leah, et se forger un mental d’acier. Pourtant, revoir son ex va la faire vaciller et elle va devoir affronter ses démons. Néanmoins, elle ne va pas lui rendre la tâche aisée et va tout faire pour se préserver. Adepte des sports extrêmes, elle n’a pas froid aux yeux et n’hésite pas à se battre pour ce qui lui tient à cœur. Nova, quand à lui, est un casse-cou qui semble n’avoir peur de rien. Véritable tombeur, d’où son surnom de Casanova, il va revoir toutes ses priorités du moment que Rachel sera dans les parages. Il ne semble pas avoir tourné la page alors que c’est lui qui l’a quitté. Que cache-t-il ? Est-il vraiment près, désormais, à s’impliquer dans une histoire sentimentale ? Leur relation va évoluer, tout au long du roman, et entre eux, rien ne sera aisé ni facile. Entre les non-dits, les blessures du passé et une image à redorer, nos deux protagonistes vont vous faire connaitre des montagnes russes émotionnelles ! J’ai aimé suivre cette relation et voir que rien ne sera épargné aux personnages.

Je me suis vraiment régalée lors de cette lecture. L’écriture à double voix permet de comprendre l’état d’esprit de chacun des héros mais aussi d’en apprendre plus sur eux. La plume de Rebecca Yarros est toujours aussi addictive et une fois entamé, le livre est difficile à poser. Ce tome est beaucoup plus centré sur le binôme principal, même si on retrouve avec joie Leah et Wilder. Les sports extrêmes sont, encore une fois, mis à l’honneur et les Renegades nous entrainent de nouveau dans des cascades de folie.

Pour conclure, si vous n’avez pas encore succombé à la saga des Renegades, je vous conseille de vous lancer sans attendre. Que ce soit dans le tome 1 ou dans ce tome 2, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer tant les rebondissements sont nombreux. Cette romance new-adult allie sentiments, adrénaline et personnages attachants et mérite, sans nul doute, d’être lue par tous les amateurs du genre.

liens utiles

Retrouvez ici mon avis sur le « tome 1 : Wilder »
Retrouvez ce roman sur le site des Editions Harlequin
Retrouvez-le également sur Amazon

Faisons connaissance avec Marie Lerouge

Marie lerouge

Il y a quelques semaines, Marie Lerouge nous a sollicité afin de nous confier son dernier roman, « Quelque chose de Marilyn ». Avec l’aide d’autres blogueuses, nous avons organisé un « blog-tour » afin de faire connaître ce roman, mais aussi son autrice.

 

Bonjour Marie et merci d’accepter de répondre à mes questions. Tout d’abord, pourrais-tu te présenter en quelques mots ?

Merci à toi, Lilie, pour cette interview.

Aujourd’hui, je me définis d’abord comme une romancière professionnelle. En ce qui concerne la sphère privée, je suis mariée et j’ai trois fils adultes. J’ai souvent vécu à l’étranger. Désormais, je partage mon temps entre Paris et la Bretagne, mon port d’attache. Mais je continue à voyager. Aller voir comment on vit ailleurs est une de mes passions.

 

Comment es-tu arrivée à l’écriture ?

J’ai toujours eu le goût des mots. Après des études d’économie, je suis devenue journaliste de presse écrite, le métier idéal pour concilier mes deux centres d’intérêt : écrire et voyager.

J’ai commencé à écrire des romans très tôt, qui sont restés dans mes tiroirs. Je suis venue à la romance un peu par hasard en 2011 quand les Nouveaux Auteurs ont lancé Amorosa, une collection dédiée à la romance francophone. J’y ai pris goût et ensuite je suis passée par Harlequin-HQN, puis d’autres éditeurs pour le feelgood.

 

As-tu des petits « rituels » avant d’écrire ?

Non, pas vraiment. J’ai besoin de calme et de solitude. Je ne peux écrire que chez moi et seulement sur ordinateur. Je me dope au thé et au chocolat noir. Il m’arrive souvent de rester des heures sans décoller de ma chaise, à ne pas voir le temps passer.

 

Pourquoi avoir choisi de sortir ce roman en auto-édition ?

C’est mon deuxième roman en AE. J’ai longtemps préféré me placer dans le giron d’une maison d’édition. J’ai décidé de me prendre en main quand j’ai récupéré les droits de plusieurs manuscrits. Suivre les masterclass de ma consœur Julie Huleux m’a permis de me professionnaliser et m’a donné assez de confiance pour me lancer en solo. Aujourd’hui, je ne regrette pas la liberté qu’offre l’autoédition. Créer un livre de A à Z et le promouvoir prend du temps, mais c’est grisant et on en récolte les fruits. Cela dit, je ne ferme pas la porte aux éditeurs mais, forte de mon expérience, je serai mieux placée pour établir une relation plus équitable.

 

Ce roman nous parle de Marilyn Monroe, pourquoi ? Es-tu fan de cette personnalité ?

Marilyn n’est pas l’héroïne du roman, mais son fil rouge. J’adore le cinéma de toutes les époques et de tous les pays, mais je suis fan en particulier des films américains des fifties et des sixties. Marilyn en est l’actrice emblématique. Elle était non seulement belle et excellente comédienne, mais elle était intelligente, cultivée et bourrée d’humour. Ce qui me fascine en elle est que l’image de blonde sexy qu’elle se coltinait ne correspondait pas à sa véritable personnalité. Elle en a beaucoup souffert et c’est ce qui l’a menée à se donner la mort il y a cinquante-sept ans, presque jour pour jour. Elle n’avait que trente-six ans. C’est ce destin tragique qui me fascine aussi. Il m’évoque celui de la princesse Diana. Ce sont deux femmes charismatiques qui avaient tout pour être heureuses, ne l’ont pas été, sont parties trop vite et sont devenues mythiques.

 

Une dernière question : que pourrais-tu dire pour donner envie à de potentiels lecteurs pour qu’ils se précipitent sur ton roman ?

Hum, question difficile ! Pour ne pas en dire trop, je préfère citer quelques mots clés : Marilyn (évidemment mais pas seulement), cinéma, Hollywood, comédies musicales, La La Land, Ryan Gosling (auquel Darius, mon héros, prétend ressembler), New York (où se déroule une partie de l’intrigue), caniche (Bijou est un personnage important de l’histoire), humour, suspense, rebondissements… Marie-Line, mon héroïne est une femme un peu naïve au départ, qui, de par son histoire familiale difficile, a tendance à se laisser manipuler. Mais il ne faut pas s’y fier. Ses aventures et la rencontre de Darius vont la faire grandir et découvrir qui elle est vraiment. Cette histoire n’est pas une romance classique avec des héros stéréotypés. C’est l’histoire du cheminement d’une femme fragile et compliquée, comme l’était Marilyn. Si vous n’aimez que les héroïnes fortes, le roman n’est pas pour vous.

 

liens utiles

Retrouvez ici ma chronique de son dernier roman « Quelque chose de Marilyn »
Retrouvez tous les romans de Marie Lerouge sur Amazon

img_20180426_160220_117

Dans les bras d’un milliardaire d’Alexx Andria

20190811_193905

Romance sexy – Livre sorti le 1er avril 2019

Editions Harlequin – Collection Magnetic

Service presse

Ma note : 3,5/5

 

Je remercie les éditions Harlequin, et plus particulièrement Mélanie, pour leur confiance et pour m’avoir confié ce roman en service presse.

Résumé : « Je ne suis pas celui que vous croyez. »

Lauren est furieuse. De tous ses collègues, c’est elle qui a été choisie pour réaliser l’interview de Nico Donato, un play-boy richissime dont elle ne partage aucune valeur. Qu’à cela ne tienne, elle décide de saisir cette opportunité pour dresser un portrait peu reluisant de l’homme d’affaires. Mais c’était compter sans l’habileté de ce dernier qui, d’une simple phrase, met ses sens en émoi…

 

L’avis de #Lilie : Pour être tout à fait honnête, à la lecture du résumé, je n’avais pas placé de grandes attentes dans cette lecture… Quelle erreur ! Cette romance m’a enthousiasmée, je vais vous expliquer pourquoi !

Nous faisons ici connaissance avec Lauren, une journaliste qui est obligée d’aller interviewer Nico Donato, un milliardaire d’origine italienne. Pas du tout motivée, la jeune femme traine des pieds pour se rendre à cet entretien et ne se met pas du tout en valeur. Pourtant, elle ne va pas laisser Nico insensible et il va s’intéresser à la jeune femme. Pourquoi ? Une relation est-elle possible entre eux ?

Lauren est une jeune femme méfiante. Abandonnée il y a quelques années, elle vit sa vie de maman célibataire du mieux qu’elle peut. Tous ses efforts sont concentrés vers son petit garçon. Avec Nico, elle va être confrontée à une tentation à laquelle elle ne pensait plus être sensible. Ce dernier,  de son côté, a la réputation de ne pas s’attacher et d’être nonchalant. En effet, en tant qu’héritier, il n’a pas vraiment besoin de travailler tant il est habitué à vivre dans le luxe. Pourtant, sa rencontre avec Lauren va changer ses perspectives et le regard qu’il a sur lui-même. Enfin, je ne peux pas terminer cette présentation sans mentionner Grady, le petit garçon de Lauren qui est plein de vie, de ressources et qui sera un véritable atout pour Nico.

J’ai bien aimé cette romance. Tout d’abord, j’ai trouvé les protagonistes très attachants, notamment le petit Grady. Ils ne sont pas caricaturaux et leur évolution, tout au long de l’histoire, est très intéressante. Ensuite, l’intrigue est bien construite et la plume efficace de l’autrice nous donne toujours envie d’en savoir plus. Les scènes de sexe font monter la température mais elle ne prenne pas le pas sur le déroulé de l’histoire. La double narration est un point fort qui permet de suivre Nico et Lauren et ainsi, de mieux cerner leurs attentes. Le seul bémol que je pourrais soulever est cette fin, un peu rapide, qui me laisse un peu perplexe.

Pour conclure, je recommande la lecture de « dans les bras d’un milliardaire » à tous les amateurs du genre. Cette romance sexy est une belle surprise de cet été qui mérite qu’on s’y arrête car les personnages sont attachants et malgré une chute un peu trop rapide, l’histoire est originale, prenante et vous fera passer, j’en suis sûre, un bon moment de lecture.

 

liens utiles

Pour retrouver ce roman sur le site des Editions Harlequin, c’est par ici
Retrouvez-le aussi sur Amazon

Quelque chose de Marilyn de Marie Lerouge

qqch de marilyn

Chick-lit – livre sorti le 4 juillet 2019

Auto-édition

Service presse

Ma note : 4/5

 

Avant toute chose, je souhaiterais remercier Marie Lerouge pour sa confiance et pour m’avoir confié son dernier roman en service presse.

Résumé : Quand Ava Giuliani, sa riche marraine, l’invite à venir passer plusieurs mois à Manhattan, Marie-Line n’hésite pas une seconde à quitter sa Bretagne natale. Ce voyage à New York, elle en rêvait.
C’est en promenant le chien d’Ava dans les allées de Central Park qu’elle croise pour la première fois Darius, un mystérieux photographe au charme magnétique qui s’intéresse à elle d’un peu trop près. Faut-il croire au hasard des rencontres ? Qu’attend-il d’elle ? Est-il celui qui pourra l’aider à trouver ce qu’elle cherche depuis toujours : sa part américaine ?

Marilyn Monroe apparaît en guest star dans cette comédie romantique à suspense dont le cinéma tient lieu de fil rouge.

 

L’avis de #Lilie : Lorsque l’autrice m’a proposé de découvrir son nouveau « bébé », j’ai tout de suite accepté car le résumé annonçait une histoire pleine de promesse. Je n’ai pas été déçue par cette lecture et je vais maintenant vous expliquer pourquoi.

Nous faisons ici connaissance avec Marie-Line, une jeune bretonne, qui part pour quelques mois à New-York pour faire connaissance avec sa marraine. Arrivée là-bas, rien ne se passera comme elle l’avait imaginé. Ce voyage aux Etats-Unis est-il une bonne idée ? Quelles sont les attentes de sa marraine envers elle ? Et que lui veut Darius, ce séduisant photographe qui surgit en permanence sur son chemin ?

Lors de son départ pour New-York, Marie-Line est très enthousiaste. Très vite, elle va déchanter car son séjour ne prend pas le tournant qu’elle espérait. C’est une jeune femme gentille, pleine de bonnes intentions mais aussi avec son caractère. Elle a une naïveté qui la rend attachante car elle veut toujours essayer de faire au mieux pour ne décevoir personne. Grande fan de Marilyn Monroe, elle espère qu’elle aussi, elle aura droit à son « american dream ». Rapidement, elle rencontre Darius. Ce jeune homme aux multiples casquettes va rapidement se montrer protecteur avec notre héroïne et pourtant, il m’a fallu du temps pour cerner ce personnage qui n’est pas toujours celui que l’on pense. Parfois arrogant, parfois suppliant, il est toujours là où on ne l’attend pas et son attitude parfois ambiguë avec Marie-Line ne va pas faciliter les choses. La jeune femme va également rencontrer, pendant son séjour, le beau-fils d’Ava qui s’appelle Junior. Lui, c’est le stéréotype du fils de bonne famille américaine, sûr de lui, arrogant au possible et pensant que rien ni personne ne peut lui résister. Ce personnage amène un peu de piquant à l’histoire et va modifier les perspectives de Marie-Line.  Je me dois également de vous parler d’Ava, la marraine de notre héroïne. On sent que c’est une femme qui a pris l’habitude de vivre dans la richesse et le luxe et pendant une bonne partie de l’histoire, j’ai eu beaucoup de mal à la cerner et à comprendre ses réelles motivations. Finalement, peut-être que je ne la comprends pas car mon univers est très éloigné du sien… toujours est-il que même si elle cherche, à tout prix, un bon parti pour sa filleule, elle semble réellement attachée à elle. Enfin, je ne peux terminer cette présentation des personnages sans évoquer Bijou, le chien d’Ava et un soutien sans faille pour Marie-Line.

Amatrice de chick-lit, j’ai passé un excellent moment de lecture avec ce roman. Je ne connaissais pas du tout la plume de Marie Lerouge et j’ai été très enthousiasmée par cette première expérience. En effet, c’est un livre qui se lit très bien et rapidement car l’autrice donne du rythme grâce à des chapitres courts. De plus, son écriture est très visuelle et personnellement, c’est un élément que je trouve très important car quand je lis, j’ai besoin de voyager. Ainsi, j’étais au côté de Marie-Line dans les rues de New-York mais je ressentais également ses doutes, ses craintes et ses joies. J’ai aimé le fait d’être surprise tout au long de cette histoire car contrairement à ce qu’on pourrait penser, l’autrice prend un malin plaisir à nous entrainer sur de fausses pistes ou à nous faire prendre des détours pour nous amener là où elle le souhaite. Enfin, vous le savez, j’adore les romans écrits en double narration et c’est ici le cas. Une grande partie de l’histoire est écrite du point de vue de l’héroïne mais à la fin de nombreux chapitres, on a un éclairage nouveau sur des scènes ou des situations décrites par Darius. J’ai trouvé cela malin car bien souvent, ces passages permettaient à la fois de lever le voile sur ses intentions mais, en même temps, cela le rendait d’autant plus mystérieux.

Pour conclure, je recommande chaudement la lecture de cette comédie romantique à tous les amateurs du genre. Amoureux de cinémas, vous ne serez pas dépaysés tant les références sont plaisantes et nombreuses. Pour ma part, je pense poursuivre ma découverte de l’univers de Marie Lerouge tant sa plume m’a transportée, avec joie et le temps de quelques pages, de l’autre côté de l’Atlantique.

liens utiles

Ce roman vous tente ? Retrouvez-le sur Amazon !

img_20180426_160220_117