Les mousquetaires du Président d’Alain Le Caro, avec Gilles Halais

GSPR

 

Témoignage – Sortie le 17 mai 2017

Editions Fayard

Service Presse

 

Je remercie les éditions Fayard via la plateforme Netgalley de m’avoir confié ce livre en service presse.

Résumé : Costumes sombres, oreillettes discrètes, valises en Kevlar et armes de poing à portée. Préparés au pire, formés comme aucun autre, ce sont eux qui rôdent autour de nos présidents, prêts à donner leur vie pour sauver la leur. Ce groupe, c’est le GSPR ; une soixantaine d’hommes, assujettis au devoir de réserve, perdus dans les « secrets des Dieux ».

Alain Le Caro, qui a fondé cette unité, revient ici sur sa première mission : François Mitterrand. Du groupe, il a dessiné les contours, formé secrètement les membres, autour d’une seule et même ligne : préserver la vie du président et celle de ses proches.

Une mission qui les a conduits à devenir peu à peu les ombres de François Mitterrand, les confidents de ses enfants, les coursiers des affaires de la République.

De révélation en révélation, Alain Le Caro nous entraîne au cœur de la sécurité présidentielle, de l’intimité des gouvernants aux secrets d’État. Un récit passionnant dans les coulisses de la « mitterrandie ».

 

Mon avis : J’apprécie les témoignages sur les coulisses du pouvoir. J’ai l’impression pendant de cours instants d’être une privilégiée, de découvrir tout ce qui nous est normalement « caché ». Ici, nous faisons la connaissance d’Alain le Caro, qui a fondé, sur la demande de François Mitterrand, alors Président de la République, le GSPR (groupe de sécurité du Président de la République). M.Mitterrand ne souhaitait pas que sa sécurité soit confiée aux policiers car il n’avait pas confiance en eux et, menant une double-vie, il souhaitait un groupe de personnes de confiance autour de lui.

Nous suivons donc les premiers pas, compliqués, des membres du GSPR car de nombreuses personnes vont leur mettre des bâtons dans les roues. De plus, leur proximité avec le Président va susciter des jalousies. Au fil des pages, nous entrons dans l’intimité de M. Mitterrand. En effet, j’ai ainsi appris que quand il s’affichait avec Danielle Mitterrand, ce n’était que pour préserver les apparences. Depuis longtemps, il était amoureux d’Anne Pingeon et passait une grande majorité de ses soirées et de son temps libre avec elle et Mazarine. Leurs sécurités va donc devenir une affaire d’Etat, confiée aux hommes du GSPR, qui vont tout faire pour s’assurer qu’elles restent anonymes et qu’elles ne sont pas découvertes.

J’ai apprécié ce moment de lecture passé au côté des hommes du GSPR. J’ai ainsi découvert comment un voyage présidentiel était organisé, que ce soit des visites officielles ou des vacances. J’ai été fascinée par le dévouement de ces hommes qui ont mis leurs vies au service du Président. Je suis admirative des gendarmes et plus largement, de tous les soldats ou membres des forces de l’ordre. Je pense qu’il faut une sacrée force de caractère pour se dévouer corps et âmes pour son pays.

Dans ce livre, j’ai aussi découvert la vie de notre ancien Président, d’un côté plus personnel et j’ai découvert un homme de cœur. Avec du recul, je le trouve courageux d’avoir réussi à cacher cette double vie pendant autant de temps (l’existence de Mazarine ne sera rendue publique qu’en 1994, soit un an avant la fin de son deuxième septennat) mais aussi à cacher sa maladie, pourtant présente depuis un moment.

Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé ce témoignage. Je ressors enthousiaste de cette lecture et je recommande cette lecture à toutes les personnes curieuses du fonctionnement de la présidence de la République ou à  tous les amateurs de secrets d’Etat.

 

liens-utiles

 

Retrouvez ici les Mousquetaires du Président sur le site des Editions Fayard

 

pro_reader_120