Noirs secrets de G.H. David

noirs secrets perso

Thriller/dark romance – livre sorti le 31 octobre 2018

City Editions – Collection Eden

Service Presse

 

Je remercie GH David pour sa confiance et pour m’avoir confié son nouveau roman en service presse.

Résumé : « Homme d’affaires et ancien top-modèle, Grégory a connu le succès, jusqu’au jour où sa route croise celle de Youri, un avocat malhonnête dont l’escroquerie lui fait tout perdre. Grégory a sombré dans la drogue et ne pense qu’à sa vengeance.

À Moscou, il retrouve Dana, une jeune femme qui lui redonne goût à la vie. Elle est une brillante artiste et l’attirance est immédiate. Mais derrière son sourire et sa beauté, Dana dissimule bien des secrets : c’est une professionnelle du chantage et elle est … la petite amie de Youri.

La jeune femme éprouve une fascination grandissante pour Grégory et, fatiguée de mener double jeu, cherche à fuir le milieu criminel dans lequel elle évolue. Mais on ne se libère pas si facilement des démons du passé… »

 

Mon avis : Si vous suivez mes chroniques, vous savez que GH David fait partie des autrices que j’affectionne et que j’adore lire. Ce que j’apprécie avec ses romans, c’est qu’elle me sort de ma zone de confort et pousses ses lecteurs toujours plus loin dans leurs retranchements. Alors préparez-vous car ce nouveau livre ne vous laissera pas indemne !

Nous faisons ici connaissance avec Grégory Darcos, ancien mannequin devenu homme d’affaire, qui consomme les femmes comme la drogue, c’est à dire sans limites. Il décide de monter une opération pour se venger de celui qui lui a fait tout perdre, l’avocat Youri Razganov. Sur sa route, il rencontre la belle Dana Vassilievsky qui est aussi belle que mystérieuse. Entre eux, rien ne sera simple car tout n’est-il pas qu’illusion dans ce monde ? Pouvons-nous vraiment faire confiance à ceux qui nous entourent ? Les rencontres de nos vies sont-elles toujours dues au hasard ?

Dana est une héroïne mystérieuse, forte et pleine ressource. Artiste, elle mène une double vie en récupérant des informations sur des personnalités influentes, en montant des dossiers sur eux… elle travaille également avec son amie Natalia qui lui permet d’exposer et lui trouve des clients. Pourtant Dana a de plus en plus de mal à gérer cette double existence surtout que son petit ami est de plus en plus étrange avec elle. Enigmatique, tantôt distant, tantôt fou amoureux, Youri devient rapidement un problème supplémentaire pour la belle Dana surtout que sa rencontre avec Grégory Darcos va bousculer ses certitudes. Devant faire un shooting photo avec lui, notre héroïne pense pouvoir jouer avec lui mais ne serait-elle pas, en fait, un pion pour Grégory afin qu’il assouvisse sa vengeance ? En effet, Grégory, cet ancien mannequin, a connu une descente aux enfers et il ne pense qu’à se venger. Pourtant, son retour en Russie ne va pas se passer comme il le pensait et un jeu dangereux débute avec Dana. Pour ne pas trop vous en dire, je n’irai pas plus loin mais sachez que les protagonistes nous étonnent jusqu’au bout tant les mystères qui les entourent sont nombreux et épais. Je tiens également à mentionner qu’il y a de nombreux personnages dans ce roman et tous, avec leurs personnalités et leurs passés, vont avoir un rôle important à jouer.

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce nouveau roman de GH David. Il nous entraine en plein cœur de la Russie mystérieuse et encore une fois, malgré ce nouveau décor, l’autrice ne nous laisse aucun répit dans notre lecture. On tremble, on frissonne d’angoisse puis de plaisir et les actions s’enchainent à un rythme de dingue. A chaque page, on est surpris et on est pris dans un tourbillon d’évènements plus fous les uns que les autres ! GH David manie avec brio l’alternance entre érotisme et suspense et on ne peut lâcher notre lecture avant de l’avoir terminée. L’alternance de narration entre Grégory et Dana permet d’avoir plus d’éléments pour comprendre les deux personnages et leurs raisonnements. Bref, vous l’aurez compris, je me suis régalée !!

Pour conclure, je recommande chaudement ce nouveau roman de GH David qui vous entrainera de la Russie à Monaco. Entre secrets, trahisons et manipulations, vous ne ressortirez pas indemne de cette lecture qui fait passer du plaisir à la peur en l’espace de quelques paragraphes. Aucun répit ne vous sera accordé au cours de cette lecture mais si vous aimez les romans qui vous prennent au dépourvu, nul doute que « Noirs secrets » est fait pour vous !

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez tout l’univers de GH David sur sa page Facebook ici !

Retrouvez ce roman sur le site de l’éditeur

Retrouvez également ce roman sur Amazon

Publicités

DEVIL IN ME de Juliette Pierce.


[ DARK ROMANCE / THRILLER PSYCHOLOGIQUE – Nouveauté 2018]
BLACK INK ÉDITIONS
272 pages
Ma note : 3/5
Lien Kindle


Le résumé :


« Prenez un thé et installez-vous sur le divan. »
Enfermée en psychiatrie depuis plusieurs mois, je m’appelle Alix et je n’ai aucune idée de la raison de ma présence ici.
Le docteur Madsen est gentil, il m’offre du thé, m’aide à retrouver mes souvenirs. Il est mon guide. Enfin… je crois.
Dois-je lui faire confiance ? Ou plutôt me tourner vers Liam, mon unique ami ? À moins qu’il ne soit lui aussi qu’un mirage, un fou parmi tant d’autres. Et ce docteur, alors ?
Ce docteur Madsen bien trop beau pour être vrai ? Peut-être qu’ils ont raison. Peut-être que je suis folle, finalement.
J’étouffe, terrorisée à l’idée de m’enfoncer sur un chemin plus tortueux encore… car la route jusqu’à la vérité est sombre, effrayante et n’est pas nécessairement celle de la guérison.


Mon avis :

DEVIL IN ME est un sacré phénomène. Du thriller psychologique à la dark romance, la frontière y est si mince qu’on en perd sa tête.


Juliette Pierce a osé l’impensable et l’incroyable, même si je ne suis pas entièrement séduite, je suis persuadée qu’il te charmera.


Alix est internée depuis plusieurs mois au sein d’une unité psychiatrique (asile). 18 mois dont elle ne se souvient pas. Amnésie rétrograde ou traumatique, Alix tente désespérément de se remémorer. Des émotions en filigrane transparaissent, des sensations jaillissent, quelques souvenirs tentent de percer son ignorance. Le Docteur Madsen, psychiatrique charmeur, lui prête une attention particulière peut être trop particulière. Entre ses mains, elle se sent en sécurité et peut alors espérer retrouver qui elle est. Seulement un danger inconnu rôde et Alix en prend de plus en plus conscience. Liam, jeune homme tout aussi charmant qu’il est déprimé, va être d’un soutien incroyable dans cette course contre la montre où l’enjeu est la seule survie.


Juliette Pierce met un accent particulier sur l’aspect psychologique des personnages. Leurs profils sont bien maitrisés et étudiés. Tout ce qui a attrait aux névroses, aux psychoses, aux traumatismes et autres … apportent au récit une note totalement glauque. L’atmosphère et la pression désagréable de l’asile confèrent rapidement au lieu une sensation d’étouffement et d’oppression. J’ai eu l’impression de humer l’air vicié des lieux et de même entendre touts ces bruits bizarres et non identifiables qui résonnent d’entre les murs. L’enchainement des situations se fait dans un rythme relativement lent, ce qui pour le coup, laisse aux lectrices le temps de bien s’imprégner de tous les éléments.


En tant que grande lectrice de thriller, malheureusement pour l’auteur, quant au sujet de l’intrigue et de son déroulement et bien, j’ai tout deviné bien avant la moitié du roman. C’est très ennuyeux et je n’ai pas pu apprécier cette lecture à sa juste valeur. Il m’a manqué ce côté inattendu, ces situations qui remettent tout en cause, ces passages où la tension monte et que l’on se retient de respirer. Quand le suspense ne fait plus son travail, l’intérêt de la lecture est alors relégué en arrière plan. De plus, je trouve que le côté dark romance n’est pas assez mis en avant et qu’il est trop latent.


J’aurais souhaité plus de punch surtout quand la matière s’y prête. J’attendais davantage surtout que le talent de Juliette Pierce est présent. Une plume toute en nuance qui arrive parfaitement à rendre les émotions de tout ce beau monde palpables.


Les irréductibles addictes de thriller et de dark romance passeront un agréable moment de lecture. Alors que les amatrices ne pourront qu’adorer !


Je remercie Black Ink Editions pour leur confiance via la plateforme NetGalley.


image-principale-page-liens-utiles


Vers le site de Black Ink Editions pour tout savoir.

Découvre le Book Trailer de « DEVIL IN ME ».


Screenshot_2018-09-04 Personnalisez LE TEMPS D_UNE ILE de Thierry Clech

HELL RIDERS : Ayden de Stéphanie Jean-Louis

[ ROMANTIC SUSPENSE – Nouveauté 2018]
Evidence Editions – Collection Venus Dark
Spin off de la trilogie Rebel Bikers
216 pages
Ma note : 4/5
Lien : Kindle

 

 


 
Le résumé :
À tout juste 22 ans, Ayden a connu des moments difficiles. Son père, T.J, chef de gang de motards corrompus, lui a mené la vie dure. Après la mort de celui-ci, Ayden se doit de reprendre les rênes des Hell Riders. Aucune place pour la pitié, il va devoir faire ses preuves dans un univers sombre, dangereux ou règne le chaos. Mais lorsque l’on a plus rien à perdre et que la rancœur nous submerge, peut-on vraiment être sauvé ?

 


 
Mon avis :

 

Ayden est un des personnages secondaires de la trilogie Rebel Bikers. Ce spin off lui est entièrement consacré pour la plus grande joie des fans de l’auteur.

 

Ayden, outre l’apparence du bikers qui ne faut pas chatouiller, est remarquable par sa gentillesse et sa prévenance. Certes protecteur, il aspire à une vie loin de tout soucis. Aimant envers sa famille et ses amis, la violence ne l’attire pas plus que ça. Seulement la vie a sonné le glas et le jugement finalement n’a rien de glamour et d’héroïque.

 

Suite au décès de son père, il reprend les rênes du gang de motards. L’immersion dans ce monde fait de violence et de manipulation, le bel agneau va transformer en loup teigneux et hargneux. Ayden va être confronter à la pire cruauté. Il n’y a aucune place pour les faibles, la colère l’envahit peu à peu. Une colère sournoise qui fait ressortir son côté dangereux. Les péripéties s’enchainent, la passion se meurt, le cœur se désagrège, il ne lui reste plus que ses yeux pour apercevoir un monde qui ne lui correspond pas.

 

 
Stéphanie Jean-Louis frappe une nouvelle fois très fort. Au travers d’Ayden, personnage charismatique et attachant, elle me fait vivre des situations intransigeantes où la violence et la cruauté règnent en maitresse. Une atmosphère sombre et glaçante imprègnent les lieux qui n’ont rien d’idyllique mais sont plutôt  nauséabonds. La peur, la colère, la haine suintent de toute part. Elles transforment un Ayden en une personne méconnaissable. Luttant pour une survie vaine, il s’accroche à une paire d’yeux qui n’on égal son salut. Son paradis, sa repentance, son pardon. Ayden bousculé, balancé dans un monde où le sang coule sans cesse.

 

Mes émotions ont été bousculées. Je ne pouvais pas mieux rêver qu’à ce final qu’accorde Stéphanie J-L à son Ayden. Un final où les mots ne peuvent pas exprimer cet amalgame de soulagement et de pénitence. Seul le silence ne peut lui rendre honneur.

 

Je recommande vivement de lire la trilogie avant de t’attaquer à ce spin-off afin de mieux le savourer. De plus il a été annoncé un prochain spin off courant 2019 sur les héros principaux de cette dernière.

 

 

 


 

 

Je remercie Evidence Editions pour leur confiance.

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Mon avis sur REBEL BIKERS, tome 1.

Mon avis sur DANGEROUS BIKERS, tome 2.

Mon avis sur BIKERS FOREVER, tome 3.

Vers le site d’Evidence Editions, pour en savoir davantage.

 

HOT BLOOD de Angel Arekin.

Hot blood (BMR) par [Arekin, Angel]

 

 

 

[ ROMANTIC SUSPENSE – Nouveauté 2018]

Editions BMR

 

Format numérique (501 pages) : 9.99€

Ma note : 5/5 mention « coup de cœur »

 

 

 

 

 

 

 


 

Le résumé :

 

On va régler nos dettes, Siana. On va s’aimer, se faire souffrir et reprendre le cours de nos vies. Voilà ce qui se passe quand dix ans plus tôt, j’ai chassé la femme que j’aimais hors de ma ville, et que celle-ci décide d’y revenir pour y foutre un beau merdier. Siana, c’est ma tornade, mon ange des ténèbres. Où qu’elle aille, le chaos menace. Ma vie bien rangée est sur le point d’exploser comme une bulle de savon et j’attends ce moment avec une impatience redoutable. Rien ne peut en sortir de bien, mais on jouera nos rôles jusqu’au bout, comme les deux êtres passionnés et orgueilleux que nous sommes. J’ai toujours pensé qu’à la fin, l’un de nous en crèverait. Pas d’autres solutions, puisqu’on ne peut pas s’aimer ou se pardonner nos conneries. De l’amour à la haine, il n’y a qu’un pas, et ça fait longtemps qu’on l’a franchi.

 


 

Mon avis :

 

Dans le genre romance qui fouette le sang, je te conseille CE livre. Une lecture qui m’a rendue totalement dingue de chez dingue voire même chèvre. (Une Miss Chocolatine qui devient chèvre c’est rare ! Je sais #jaipasdhumour !)

 

Sienna est la fille rebelle par excellence, un brin extravertie, un peu fofolle, vraiment têtue, acharnée, grande gueule, fonceuse, jalouse. C’est le genre de personnage que j’aime beaucoup tout simplement car c’est ce que je ne suis pas et ce que j’aurai aimé être. Sienna est sûre d’elle, elle aime tenir tête et fait en général le contraire de ce qu’on lui demande de faire. Sienna est une grande sœur attentive et protectrice. Une fille aimée par ces deux parents. Sienna est loin d’être une fille facile aux mœurs légères. Elle a une force de caractère épatante. Elle a une forte capacité à se mette dans des embrouilles, mais son courage et son acharnement lui permettent de ne jamais baisser les bras. Elle est une fille entière. J’admire son parcours. Surtout que ce dernier est plutôt semé d’embuches et de mauvaises épines bien venimeuses !

 

Morgan est le roi du monde. Légèrement mégalomane, imbu de lui même, un brin protecteur. Morgan est le fils de celui qui tire les ficelles de la ville. Tout lui est apporté sur un plateau d’argent. Argent, sexe, drogue : un monde de luxure parfait. Lorsque Sienna vient bouleverser son monde, il ne s’attendait pas à ce que cette gamine lui donne tout son amour, son corps et son cœur. Et eux deux c’est destructeur, ravageur, toxique. Une relation explosive.

 

Ceci résume le début de leur rencontre, 10 ans plutôt. Une idylle parfaite avant que la haine prenne le pas sur l’amour. Un clash, des mensonges, des vérités non avouées, deux vies brisées à tout jamais.
J’adore la plume d’Angel Arekin, une première découverte. Une plume 100% addictive ! Sensationnelle, éprouvante, magnifique ! Emotionnellement intense. Ca chavire le cœur. J’ai été à fleur de peau. J’ai eu une légère envie de meurtre essentiellement envers Morgan à qui j’aurai bien aimé faire ravaler son entêtement monstre et son égo de m…. (tut, tut, tuuuutttt ).

 

L’auteur a choisi de narrer son histoire à l’envers. Disons que dès le départ tu connais les aboutissants d’une action antérieure. Du coup il est hyper intéressant de découvrir le pourquoi du comment. Et Angel Arekin assure complétement. Pas de fausses notes, une maîtrise totale de la situation et du suspense. Sa plume est acerbe. J’adore le punch qu’elle donne aux répliques. Ses personnages sont justes, honnêtes et explosifs. Elle leur fait vivre mille tourments et désagréments. Elle n’est pas vraiment tendre avec eux. C’est pas romantique, c’est plutôt une histoire douloureuse. C’est pas poétique, c’est crash ! C’est pas fleur bleue, c’est alcool, sexe, vengeance et drogue.

 

Un romantic suspense que j’ai adoré dévorer ! C’est juste intense comme j’adore ! Une romance que je t’invite à découvrir !

 


 

 

Je remercie les éditions BMR pour leur confiance via la plateforme Netgalley.

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site des éditions BMR, pour tout savoir !

Vers la page Facebook d’Angel Arekin, pour suivre son actualité !

 

 

 

LE SILENCE DES MOTS, #2 : Trahison & Révélations de Ange Edmon.

Le silence des mots : Tome 2, Trahison & Révélations par [Edmon, Ange]

 

 

 

[ ROMANTIC SUSPENSE – Nouveauté 2018]

Black Ink Editions

 

Format numérique (311 pages) : 4.99€

Ma note : 4/5 mention « à découvrir »

 

 

 

 

 


 

Le résumé :

 

Les épreuves traversées par Nils et Laïana réveillent les vieux démons du Dieu Nordique.
Il replonge et renoue avec ses anciennes habitudes, poussant Laïana à le sortir de sa vie.
Il sombre peu à peu, détruisant tout ce qui embellissait son quotidien. Laïana semble être passée à autre chose, écartant définitivement Nils d’un futur qu’elle construit sans lui.
Est-il trop tard ?
A-t-il franchi les frontières de l’irréparable ?
Tout les oppose et Laïana pourra-t-elle pardonner ce qu’elle considère comme une limite majeure ?
Mais les drames s’enchaînent et le mal rôde dans l’ombre attendant d’achever son oeuvre…

 


 

Mon avis :

 

Le premier tome s’est conclut sur une sorte d’apocalypse qui perdure tout au long de ce second volet. Ce dernier se veut davantage sombre, déchirant, percutant. Leur bonheur naissant chute inlassablement dans une sorte de mélodrame où aucun des protagonistes n’arrivent à s’en sortir.

 

Les mots leur manquent. Les pleurs et le déchirement émotionnel sont fracassants détruisant peu à peu cette reconstruction psychologique induite pas leur rapprochement et leur attirance indéniable.

 

Nils retombe dans ses travers, se noie dans l’alcool et oublie tous ses engagements. La destruction devient vitale et salvatrice.

 

Laïana cherche le soutient auprès de ses mousquetaires et dans les bras d’un nouveau venu. Cet inspecteur de police va lui être d’un secours inattendu et leur amitié mal vu. Les imbroglio viennent déteindre sur une atmosphère qui s’alourdit au fil des chapitres. Tant bien que mal, elle arrive à sortir la tête de ce marasme, mais l’incompréhension face au comportement nauséabond de Nils l’a met au plus mal. Elle veut croire que l’impossible est réalisable et qu’aucune barrière ne pourra lui voler son amour.

 

Ange Edmon ne laisse pas une seule seconde de répit à ses personnages. Elle les plonge dans une spirale où violence, haine et mensonge rythment les rebondissements. J’ai eu beaucoup de mal à supporter ce qu’il les a atteint. Je me suis beaucoup attachée à Laïana et à Nils, et les voir anéantir et s’empêtrer dans des situations glauques m’ont beaucoup désarmée. J’ai grincé des dents, j’ai eu mal pour eux, j’ai souffert véritablement. Pas une seule bouffée d’oxygène, pour me permettre de reprendre mon souffle. Les traits psychologiques induits par l’auteur sont si prenants, si expressifs qu’il est impensable de ne pas ressentir une seule once de bienveillance. Les enfants de l’institut sont toujours aussi présents et démontrent qu’avec force et conviction, les barrières peuvent s’effriter pour laisser infiltrer une douce lueur d’espoir.

 

LE SILENCE DES MOTS est une magnifique histoire d’amour survoltée où la confiance, l’abandon, le bonheur, la joie, le plaisir simple se gagnent à coup de larmes. Les personnages sincères m’ont de suite bouleversée et leurs péripéties m’ont quelque peu déstabilisée.

 

 

 


 

Je remercie Blak Ink éditions pour leur confiance via la plateforme NetGalley.

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Mon avis sur le 1er tome : « Circonstance & Désaccords ».

Lien Amazon !

Vers la page Facebook d’Ange Edmon, pour suivre son actualité !

Vers le site de Black Ink editions, pour tout savoir !

 

 

 

Screenshot-2018-2-20 L_Organisation, tome 3 Révoltée de Lindsey T

 

 

 

Engulfed : Respirer de Nathalie P.

engulfed

Dark romance – livre sorti le 24 mai 2018

Auto-édition

Service presse

 

Je remercie Nathalie P. pour sa confiance et pour m’avoir permis de découvrir ce roman en service presse.

Résumé : Il était celui que j’aimais, mon tout, ma vie. Je lui ai presque donné mon cœur avec une confiance aveugle. Seulement, il a su m’attirer dans ses filets. J’ai découvert son côté malsain, froid, sombre, auquel le noir ne suffit pas. Celui qui se perd dans les profondeurs de la nuit pour ne pas en ressortir. Un beau jour de printemps, il m’a volé une des plus belles parties de mon âme. Mais, que vais-je devenir, alors que je commence à guérir et que l’obscurité va m’engloutir à nouveau ?

 

Mon avis : A la lecture du quatrième de couverture de ce roman, j’ai été interpellée : beaucoup plus sombre, ce roman semble flirter avec une ambiance « dark », à l’opposé de ce qu’écrit l’auteure d’habitude. Je me suis donc lancée dans cette lecture avec une pointe d’appréhension qui s’est envolée en même temps que les pages ont défilé.

Nous faisons ici connaissance de Mélissa, une jeune femme qui suit une psychanalyse, sort avec Hugo et qui tente de vivre sa vie le plus normalement possible. Un jour, elle rencontre les parents de son petit ami et son frère, Lowell. Et là, c’est le drame ! Mélissa semble fuir ce dernier et de son côté, le jeune homme commence à suivre la jeune femme. Quel lien les unit ? Pourquoi Lowell semble-t-il vouloir du mal à Mélissa ? Hugo sera-t-il en mesure d’aider sa compagne ?

Mélissa est une jeune bibliothécaire, qui, on le comprend très vite, a vécu un drame plus jeune. Elle suit une psychanalyse, a une liste « de règles de vie » et utilise les origamis pour essayer de se recentrer quand ça ne va pas. Son histoire d’amour avec Hugo est toute fraiche et sa rencontre avec Lowell va mettre par terre tous ses efforts. Elle craint ce dernier et ne supporte pas de le croiser. Heureusement, elle va pouvoir compter sur Hugo, jeune étudiant en droit qui rêve de devenir avocat. Amoureux, prévenant, il va être un véritable soutien pour Mélissa et est le total opposé de Lowell. On sait peu de chose sur Lowell, juste qu’il harcèle Mélissa, fait chanter sa mère et ne semble donc pas un homme fréquentable. Il est un personnage ambivalent qui, je pense n’a pas livré tous ses secrets, notamment sur les sentiments qu’il a pu ressentir pour l’héroïne.

Comme je l’ai déjà dit, ce roman est beaucoup plus sombre que les autres romans écrits par l’auteure. Encore une fois, j’ai été happée par la plume de Nathalie P. et j’ai été embarquée dans cet univers dark. On souffre aux côtés de Mélissa, qui s’enfonce au fil des jours dans son mal-être, et d’Hugo, qui sent que sa copine souffre mais qui ne connait pas, tout comme nous, les détails de ses souffrances. L’ambiance du livre est pesante, étouffante et on aimerait rentrer dans le livre pour aider notre héroïne. On arrive au bout du livre à bout de souffle avec le ventre et le cœur serré.

L’auteure a fait le choix des narrateurs multiples, ce qui nous permet d’avoir une vue d’ensemble des ressentis des personnages mais aussi d’être complètement immergé dans l’histoire. J’ai apprécié d’avoir ces différents points de vue car cela permet de donner du rythme à la lecture et cela nous fait ressentir une large palette d’émotions.

Pour conclure, encore une fois, Nathalie P. a su me toucher en plein cœur malgré la noirceur de ce roman. C’est une dark romance par les thèmes abordés mais, comme toujours, la force de ce roman est dans les émotions ressenties lors de la lecture. Si vous connaissez déjà l’auteure et que vous aimez les lectures qui font vibrer, n’hésitez plus ! « Engulfed : respirer » saura sûrement vous conquérir et vous entrainera dans une lecture émouvante et prenante.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ce roman sur Amazon

IMG_20180426_160220_117

MONSTERS IN THE DARK, # 2 : Larmes brûlantes de Pepper Winters.

 

 

 

[DARK ROMANCE – BDSM – Nouveauté 2018]

Tome 2/4

Éditions Milady – Collection Romantica

Traduction : Pauline Buscail

 

Format numérique (589 pages) : 9.99€

Broché : 16.90€

Ma note : 5/5 « méga coup de cœur »

 

 

 

 

 


 

Le résumé :
Âmes sensibles, s’abstenir !
Tess appartient totalement à Q.
Q appartient éternellement à Tess.
Tout en cherchant à se venger des hommes qui ont vendu Tess, tous deux apprennent les limites de leur relation hors norme et ne se lassent pas des nuits aussi sensuelles qu’envoûtantes… jusqu’à ce que le malheur s’abatte une fois de plus sur Tess mettant en péril leur folle passion et risquant de changer la jeune femme à tout jamais…

 


 

Mon avis :

 

Le premier tome aurait pu se suffire à lui même. Un happy end théâtral sans fausse note. Imaginer une suite relève de l’exploit surtout quand tu vois la tournure que l’histoire prend. Si les premiers chapitres s’ouvrent sur une scène BDSM de haute voltige accessoirisée par Cuir et Compagnie, la suite est carrément dingue de chez dingue. LARMES AMERES apparaît hyper soft par rapport à ce second volet.

 

C’est à ce moment là que j’envoi ma mise en garde : ma chewriiii … si t’es vraiment trop hyper sensible, si t’es claustrophobe, si la torture psychologique te fait trembler, si t’as pas les tripes bien accrochées, si tu souffres d’hématophobie, alors, ma belle passe ton chemin et surtout ne te retourne pas, tu risques d’avoir une sacrée crise d’angoisse et de panique !
Voili, voilou ….

 

Ce second tome est juste phénoménal ! Le passé rattrape nos jeunes tourtereaux et le cauchemar se révèle totalement sordide. Pendant que Q perd complétement son sang froid et parcours le monde en déversant le sang pour la retrouver, Tess, elle est soumise à la pure des cruautés humaines. Inhumains, perfides, cruels, sadiques, monstrueux, fous… c’est à ça qu’elle va être confronter. La manipulation, la déshumanisation, l’addiction, la manipulation, tout autant d’épreuves visant à disloquer l’âme de Tess. Ne plus rien ressentir, être une coquille vide, sans émotions, amorphe, un bon toutou. La combative Tess va en baver. Sera t-elle sauver de ces démons ? Tel est l’enjeu de ce second volume.

 

Que dire : c’est une claque magistrale. L’enjeu et la psychologique des personnages sont explorés dans les moindres recoins par Winters. L’auteur a su crée une ambiance hyper sordide, angoissante et anxiogène. Le récit alterne entre le point de vue de Quincy et de Tess. On découvre les faiblesses, les défauts, les qualités et son côté monstrueux de Q. Il émane de ces personnages une force phénoménale, certes mise à mal, mais elle les unit pour le meilleure et le pire. LARMES BRULANTES est déchirant, tortueux, sensationnel, flippant, sanguinolent, atroce (psychologiquement parlant). La plume de Winters fait des merveilles une fois de plus. Elle a su parfaitement gérer toutes les implications et les conséquences. Elle n’épargne pas son lectorat et le plonge dans les abysses du mal le plus marquant. L’enfer à côté à l’air d’un paradis bienfaisant.

 

De la pure Dark Romance, comme je les aime qui n’épargne rien et qui ne tombe pas dans les clichées où ne sont pas admis les froufrous et les paillettes.

 

Une suite bouleversante, surprise et grandiose. Le tome 3 est déjà précommandé … pour dire !

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Mon avis sur le tome 1 : « Larmes amères ».

Lien Amazon !

Vers le site des éditions Milady, pour tout savoir !

Vers le site de Pepper Winters, pour suivre son actualité !

 

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3