MONSTERS IN THE DARK #1 : Larmes amères de Pepper Winters.

Larmes amères: Monsters in the Dark, T1 par [Winters, Pepper]

 

[DARK ROMANCE – Nouveauté 2018]

Tome 1/3 – Disponible le 23 Mai

Éditions Milady – Collection Romantica

Traduction : Joëlle Touati

Service presse

 

Format numérique (332 pages) : 9.99€

Broché : 16.90€

Ma note : 5/5 mention « coup de cœur » et « à dévorer »

 

 

 

Je remercie les éditions Milady pour ce service presse via la plateforme NetGalley.

 

 


 

Le résumé :

 

Âmes sensibles, s’abstenir !
Tess Snow a tout pour être heureuse : une brillant avenir professionnel et un petit ami fou amoureux d’elle.
Pour l’anniversaire de leur rencontre, Brax lui offre un voyage surprise au Mexique. Plages de sable blanc, cocktails exotiques, soirées torrides : tous les ingrédients sont réunis pour des vacances de rêve. Mais très vite, c’est la descente aux enfers : Tess se fait kidnapper. Captive terrifiée, elle se mue en farouche insoumise. Mais son courage ne lui épargnera pas l’horreur.
Brax la retrouvera-t-il avant qu’elle ne soit brisée ? Ou le nouveau maître de Tess changera-t-il sa vie à jamais ?

 


 

 

Mon avis :

 

Aujourd’hui je te parle de la dernière Dark Romance qui a fait palpiter mon petit coeur. Oh my Gooodddddd ! C’est juste extraordinaire, sensationnelle, euphorisant, magique, majestueux !!!!! Mon Dieu ! Il te faut absolument la découvrir !

 

Contexte

 

Tess Snow, l’australienne,  a tout pour être heureuse. Des études d’architecture qui la passionnent. Un petit ami, Brax, passionné, charmant, doux, présent. Le seul souci c’est qu’au lit, il ne la fait pas grimper au rideau. Il peut passer des semaines sans la toucher. Et de ce côté là, elle est désespérée, surtout qu’en catimini, elle fantasme sur des scènes très érotiques. D’ailleurs ces pulsions la tenaillent depuis longtemps, mais les réfrènent car selon ses propres sentiments cela n’est pas normal. Elle s’en accommode bien, mais voilà. Brax porte la panoplie complète du prince charmant à part que le courage et lui ne font pas bon ménage. Brax lui fait une surprise : un voyage à Cancun. Le Mexique, la mer, le sable, la musique : de quoi prendre du bon temps et surtout se relaxer. Seulement tout part en vrille. Cancun est connu pour de nombreux faits divers et de disparitions très inquiétantes. Le mauvais pressentiment de Tess va prendre une image bien plus réelle. Enlevée par la bande de Blouson en Cuir dans un bar minable, elle se retrouve au milieux de plusieurs filles dans un cachot sans aucune commodité. Le cauchemar prend forme et survivre est le seul mot d’ordre.
Tess ne va aucunement se laisser faire. D’ailleurs sa tenacité et son courage lui valent  de nombreux coups et humiliations. Elle va vivre une semaine en enfer où toutes sortes de questions lui traversent l’esprit. Huit jours où ses geôliers tentent de la faire craquer psychologiquement. Mais elle tient bon et n’hésite pas à se rebeller. La combativité dans toute sa splendeur ! Mais cette semaine n’est que le début d’un parcours chaotique. Elle a été achetée par un riche français M. Mercer.
Le voyage chaotique l’emporte vers des terres de rêves et un château invraisemblable en France. Mais le paradis va vite prendre une tournure machiavélique. Le maître des lieux dégage une aura mystérieuse, prédatrice et dangereuse. Sa posture austère, sa carrure dominante, ses yeux noirs et perçant, vont mettre à mal Tess. Elle devra l’appeler Q et lui l’interpelle en mentionnant « esclave ». Tess n’en démordra pas. Mordicus, elle se plie à certaines exigences mais se rebelle quand il s’approche trop d’elle. Elle tient toujours à sa liberté et n’hésite pas à prendre des dangers pour la retrouver.
Q est un maitre dominant. Il exige, il a. Il réclame, il a. Il domine, il reçoit. Il protège. Il choie. Il respire l’autorité et la luxure. Et petit à petit, la perversité cachée de Tess va s’exprimer à ses côtés. Elle va le malmener, l’éconduire, le pousser dans ses retranchements. Q cache de sombres secrets. Mais est-il aussi pervers et mauvais que laisse croire ses actions ? Quel homme se cache derrière cette incroyable carapace ? Tess tombera t-elle sous son charme ? Va t-elle révéler la femme avare de sexe qui se cache en elle ? Prendra t-elle la bonne décision ?

 

1,2,3…je me lance !

 

Si t’es une vraie fan de dark romance, tu peux foncer ! Lance toi, les yeux fermés, tu vas te régaler sans aucun doute ! De la vraie dark romance sans demie mesure. Ne t’attends pas à être épargner par les situations délicates. Tu vas souffrir, tu vas te crisper, tu vas pleurer, mais tu vas adorer car derrière tous ces maux tu vas vivre une histoire intense et magnifique. Aux premiers abords, cette histoire m’a fait pensée à « La belle et la Bête », remastérisée façon dark et impitoyable.Et je crois que comme moi, tu y verras beaucoup de similitudes.
Pepper Winters te plonge dans l’univers du trafic d’être humain et de l’esclavage sexuel. Rien de bien joli, je le conçois. Et puis tu plonges petit à petit dans le monde BDSM. Les scènes sont justes merveilleuses. Comme je les aime : sensuelles, destructrices, belles, charnelles et aphrodisiaques. Les rebondissements et de nombreuses péripéties s’invitent tout au long du livre pour te faire vivre un enfer et où tu crois que l’espérance va enfin éclater comme une bulle salvatrice.
La plume de Winters est juste hyper addictive. Elle met en ouvre tout son talent pour te faire vivre toute une panoplie d’émotions tout aussi effrayantes que subjuguantes. Un mélange intense d’amour, de désir, de haine et d’attirance. Très vite, tu ne sais plus sur quel pied danser. Tout est paradoxal mais aussi émouvant. De l’intensité à gogo. Des effusions à gogo. Du courage à gogo. De l’amour à gogo. De la perversité à gogo. les personnages sont justes attachants. je les adore, je les aime. A aucun moment je n’ai pu les détester car sous leurs faits et gestes se cachent une honnêteté sans faille. Il faut creuser leur personnalité et surtout ne pas s’arrêter aux premier abords.

 

 

Pepper Winters débarque en France avec une dark romance qui va te rendre folle ! Accroches toi bien !
A dévorer sans modération et avec beaucoup d’énergie !

 

 

∞∞ EXTRAIT ∞∞

 

« Quatre petits mots.
Si l’on me demandait quelle est ma plus grande peur, mon pire cauchemar, je répondrais par quatre petits mots.
Comment ma vie avait-elle pu basculer dans un tel enfer ?
Comment mon amour pour Brax avait-il pu se dégrader à ce point ?
La cagoule noire sentait le rance et m’empêchait de respirer autant que de réfléchir posément. La corde qui me ligotait me sciait les poignets.
Du bruit.
La porte de l’avion s’ouvrit. Des pas approchèrent. Sous la cagoule, des images d’horreur m’assaillirent. Allait-on me violer ? Me mutiler ? Reverrais-je jamais Brax ?
Des voix masculines. On me tira par le bras pour me forcer à me lever. Je tentai de hurler et de me débattre.
Coup de poing dans le ventre.
Des larmes roulèrent sur mes joues. Les premières. Hélas, mon nouvel avenir m’en réserverait d’autres.
Le sort m’avait livrée aux monstres de Hadès.
— Elle !
Mon estomac se noua, menaçant de se révulser. Oh, mon…

 

 

 

Résultat de recherche d'imagesPepper Winters écrit des best-sellers salués par le New York Times et USA Today. Elle adore la dark romance, les amants maudits, les interdits et les tabous. Elle s’efforce d’écrire des histoires incitant ses lectrices à désirer l’impossible, grâce à des intrigues complexes et des personnages inoubliables qui feront parler d’eux bien après la dernière page. Sur le plan personnel, elle aime voyager, est adepte de la crème brûlée et est mariée à un Canadien génial qui a la gentillesse de tolérer ses horaires de travail absurdes et de l’accompagner à ses séances de signatures. Par ailleurs, elle croit dur comme fer que l’impossible peut devenir possible.

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site de Pepper Winters, pour suivre son actualité !

Vers le site des éditions Milady, pour tout savoir !

 

 

 

Publicités

DARK SHADOW de G.H. David.

51CfFsb04AL._SX317_BO1,204,203,200_

 

[DARK ROMANCE – Nouveauté 2018]

City Editions – Collection Eden

Lecture personnelle

 

 

Format numérique (304 pages) : 11.99€

Broché : 16.90€

Ma note : 5/5 mention « à découvrir »

 

 

 

 

 

 

Le résumé :

 

Ancienne membre d’une cellule terroriste irlandaise, Jennifer a été bannie de son clan il y a vingt ans. En entretenant une relation interdite avec Sean Griffin, le capitaine d’une milice adverse, elle a brisé un tabou et a dû s’enfuir pour refaire sa vie.
Des années plus tard, Jennifer est de retour pour affronter son passé et percer le secret de la mort de sa meilleure amie, survenue pendant le conflit Nord-irlandais. Un secret que certains veulent garder enfoui… à n’importe quel prix.
Entre complots, menaces et passion, la jeune femme sortira-t-elle indemne de cette recherche de la vérité ? Rien n’est moins sûr. D’autant qu’elle retrouve Sean, son amour de jeunesse. Leur désir ne s’est jamais éteint et la passion d’autrefois se ranime en un brasier dévorant…
Un homme venu du passé. Aussi séduisant que dangereux.

 


 

Mon avis :

 

Une nouvelle fois GH David signe un roman à la hauteur de son talent. Une immersion totale dans les quartiers de Belfast pendant les conflits sanglants (« Les Troubles ») opposants au début des années 1990 les communautés protestantes et catholiques.

 

Jennifer Flannighan est la fille cadette du clan portant la bannière des catholiques républicains. Jennifer a la flamme en elle très jeune et se veut redoutable. Sans aucune pitié, les siens, sa famille et ses frères d’armes passent avant tout. L’allégeance et le combat sont une seconde nature pour elle, vital comme l’air qu’elle respire. Un combat n’épargnant personne, brisant des centaines de familles. Jennifer est redoutable, crainte et impulsive. Il en émane une force impressionnante. Arme au poing, elle combattra jusqu’à son dernier souffle. Elle s’est prise d’amitié pour une jeune fille, Dorothy. Une amitié qui n’aurait dû jamais voir le jour. Dory est fille de flic et d’unioniste protestant. Les liens s’affirment et elle devient sa sœur de cœur et Jennifer la prend sous la protection de son clan. Dory a un grand frère, Sean. Il est commandant dans une faction et qui bien évidemment se bat contre le clan de Jennifer. Mais cette dernière est tombée sous le charme de Sean. Leur amour respire la pureté et l’honnêteté. C’est celui qui met les frissons et qui fait battre le cœur à une vitesse folle. Celui qui abattra tous les murs et qui fera tomber bien nombre de personne. Il est le feu sur la poudrière. Prête à exploser et à tout détruire. Sean est enrôlé dans cette faction relativement jeune et gravit rapidement les échelons. Il forme ensuite sa propre sous faction et n’hésite pas à prendre part à des raids meurtriers. Sa rencontre avec Jennifer l’a bouleversé et ses convictions s’en trouvent chamboulées. Son amour pour elle est tout. Jusqu’où ira t-il pour le préserver ?

 

Comment vous dire que j’ai totalement « surkiffé » les personnages. La psychologie des personnages est magnifiquement maniée : je suis entrée dans les méandres de leurs douleurs, de leurs désespoirs, de leurs craintes, de leurs psychismes sombres. Il y a énormément de noirceur mais aussi beaucoup d’amour. Gh David joue parfaitement avec ces ambiguïtés et les sentiments aux antipodes. D’ailleurs sans l’un, l’autre n’existerait pas. Ils sont complémentaires mais d’une certaine manière de façon violente et anarchique. Les personnages secondaires ne sont pas en reste. Bobby a eu toute ma sympathie, ce vieux roublard ! Chaque personnage a une place importante et privilégiée dans le fil de l’histoire.

 

Si les personnages ont une place énorme dans mon cœur, le côté historique et réel de l’histoire remporte tous les suffrages. Il ne faut pas oublier le contexte pendant laquelle se déroule le roman : les Troubles, guerre civile qui dura une trentaine d’années, entre 1960 et 1990. Guerre qui a fait des milliers de victimes, de disparus et de blessés. La lecture est enrichie de commentaires, d’annotations et de références à cette période triste de Belfast. J’ai toujours apprécié ce genre de lecture s’enrichissant autour d’éléments historiques : tout d’abord car elle perpétue la mémoire collective et puis les ressentis sont décuplés (car je me dit oui des personnes ont du vivre ça) et finalement le poids du symbolisme et du message sont d’autant plus importants.

 

GH David nous offre une histoire de qualité et sa plume fait des merveilles. Elle nous met à rude épreuve et nous fait ressentir moult émotions : de la peine, de la haine, de l’injustice, de l’amour, de l’amitié. Son histoire nous fait navigué en plein cœur des Troubles, de l’origine, de la naissance de cette amitié et de cet amour prorogés au présent. Cette quête de la vérité fera glisser Jennifer et Sean sur des pentes vertigineuses où la seule issue ne s’ouvrira que sur des étendues de sangs. Ils se réapproprieront le passé pour faire en sorte que leur avenir ne soit pas constellé de craintes et de regrets.

 

Coup de cœur immense ! C’est un carton plein !

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site de la Collection EDEN, pour tout savoir !

Vers la page Facebook G.H. David, pour suivre son actualité !

 

 

 

THE KORSICAN de Alexandra Lanoix.

51FxPN-rt1L

 

[ ROMANTIC SUSPENSE – Nouveauté 2018]

Auto édition

Service presse

 

 

Format numérique (316 pages) : 2.99€

Broché : 12.87€

Ma note : 4.5/5

 

 

 

 

 

 

Je remercie Alexandra Lanoix pour sa confiance.

 

 


 

Le résumé :

 

Kali travaille pour la plus grande organisation de malfaiteurs des USA. Son job ? Nettoyeuse. Elle tue, sans remords ni regrets, c’est une machine sans émotions. Violée et laissée pour morte à l’âge de 16 ans, elle ne vit que pour se venger. Mais dans cette quête qui la ronge, son chemin croise celui de Joseph, qui va tenter de lui faire déposer les armes. Saura-t-elle écouter son cœur? Kali trouvera-t-elle la voie de la rédemption grâce à lui ?
Entre action, scènes torrides et rebondissements, The Korsican ne vous laissera aucun répit.

 


 

Mon avis :

 

Alexandra Lanoix signe un nouveau romantic suspense totalement dingue ! C’est le troisième roman que je lis d’elle, et je suis toujours autant surprise par les rebondissements offerts ou les dénouements impossibles à prévoir. Malgré le fait que je connaisse le style de Lanoix, une nouvelle fois je suis conquise, émerveillée et surtout stupéfaite.

 

Contexte

 

Kali n’a pas de passé. Sa nouvelle vie a débuté à 16 ans. Ses derniers souvenirs sont son viol et son tabassage dans une rue sombre. Depuis ce jour là, Kali n’est plus rien, n’a plus d’identité. La seule marque de son passé, c’est ce tatouage au poignet, la Corse. Ile qu’elle ne connaît pas bien évidemment. N’ayant plus aucun repère, elle se fait enrôler par l’organisation par Franck. Mais sa formation va vite devenir un calvaire sans nom. Maltraitance, coup, violence, repousser les limites, la privation de nourriture, d’eau, de sommeil, l’anéantissement psychologique et physique vont être son quotidien pendant quatre longues années. André, son bourreau, s’en donne à cœur joie. Elle devient une nettoyeuse renommée et crainte. Mais Kali n’a rien oublié, Franck (le boss) et André paieront un jour où l’autre. Kali a été formatée. Elle n’éprouve plus aucun sentiments ou émotions. Elle est vierge de touts ressentiments. C’est une machine à tuer. Maniaque du contrôle, elle ne se laisse point avoir par des événements imprévisibles. Sauf peut être par ce « gigolo », Joseph qui va bouleverser sa vie.
Joseph est un homme très mystérieux et pour cause. C’est un homme attentionné, patient, bordélique, impulsif et protecteur. Elle lui a sauvé la mise lorsque deux voyous allaient le passer à tabac. Leur première rencontre n’avait duré que cinq minutes quand elle avait fait appel à l’agence qui vend les charmes d’hommes. Mais incontestablement, ces cinq petites minutes l’ont marquée au fer rouge. Jospeh va petit à petit creuser son nid. Kali le prend sous sa protection, lui offre des études et une mustang. Joseph va lui apprendre la vie et toutes les émotions qu’elle peut suscitées. Il va lui apprendre à aimer, a réfléchir autrement que sous l’impulsivité, à garder son calme, à respirer, a apprécie la vie avec passion. Bien évidemment que ça marche ! Mais à quel prix ?

 

1,2,3…je me lance !

 

Une nouvelle fois je suis hyper conquise. Lanoix n’hésite pas à explorer un monde dangereux. Elle ne t’épargne pas : la violence, le sang, les coups de gueule, l’abandon, la haine, la trahison, les mensonges, les coups…Cette omniprésence te transporte dans un univers glauque. Mais l’espoir, même ténu, arrive à se faire une place importante. La plume de Lanoix est supra méga addictive. Tu avales les pages à une vitesse folle. Et tu n’arrêtes pas de te dire que c’est juste super ! Les rebondissements sont si sensationnels. Et le dénouement, alors je ne t’en parle même pas. Pour une fois j’ai maudis l’auteur, je l’ai détesté. Arrrrffffff cette fin…mais non, ce n’est pas possible !
Je note que Lanoix arrive à se renouveler à chaque nouveau roman. C’est vraiment bienvenu car elle explore la romance sous toutes les coutures.

 

The Korsican : c’est de l’action, de l’amour, de la trahison ! Bref un romantic suspense qui te surprendra sans aucun doute !

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site d’ Alexandra Lanoix, pour suivre son actualité !

 

IMG_20180426_160220_117

 

 

 

HUNT dans l’univers de l’Organisation de Lindsey T.

51+CX+zsp8L._SY346_

 

 

[ROMANTIC SUSPENSE – Nouveauté 2018]

Éditions BMR

Service presse

 

Format numérique (589 pages) : 9.99€

Broché : 18.00€

Ma note : 5/5 mentions « coup de cœur » et « à dévorer »

 

 

 

 

Je remercie les éditions BMR pour ce service presse via la plateforme NetGalley !

 


 

Le résumé :
Hunt est un colosse. Hunt dirige, menace, tue. Hunt ne s’attache à personne. Il est le chef de l’Organisation.
Lorsqu’il échappe de justesse à un attentat qui aurait dû lui coûter la vie, Hunt n’a qu’une pensée : Ava. Ava, douce, sensuelle, vulnérable, qui soigne et qui guérit. Celle qu’il a un jour sauvée et n’a jamais oubliée.
Mais se réfugier chez la jeune femme, c’est risquer de la mettre en danger, voire de s’affaiblir lui-même.
Hunt doit trancher. Ava est-elle sa faiblesse ou la plus inattendue de ses forces ?

 


 

 

Mon avis :

 

Quand Lindsey m’a appris qu’elle était en pleine écriture du quatrième volet, je me souviens avoir sauter de joie. Je suis totalement fan de Lindsey T, de sa plume, de son univers et la manière dont elle joue avec les émotions de ses lecteurs et surtout de ses protagonistes. La plume de Lindsey T est d’un pur régal. Au fil de ses histoires, elle maitrise à la perfection tous ces petits détails, comme les gros, qui te fais frissonner. N’ais pas peur du gros pavé devant toi (un très bon 500 pages), tu vas littéralement le dévorer !

 

Hunt est là depuis le premier tome de L’ORGANISATION (voir liens à la fin de l’article). Présence silencieuse mais imposante. Hunt, je l’ai toujours imaginé avec la sculpture de Dwayne Jonhson et le charisme de Clint Eastwood. Sacré mélange n’est ce pas ! Hunt c’est le gars que tu évites de chatouiller ou de lui tirer un sourire avec une vanne bien poisseuse. Hunt c’est le gars solide comme un roc. C’est une force de la nature, intimidante, féroce. Commander, ordonner, décider, autant d’actions qu’il maitrise à la perfection. Il est à la tête de l’Organisation, groupe privé, qui intervient dans des situations délicates. Un peu comme la série Scorpion, si tu regardes la télévision, mais version musclée et sexy. Hunt, c’est un peu le paternel autoritaire qui régie son monde. Il donne l’impression d’avoir un cœur de glace. Malgré ses trois mariages, il ne donne pas l’impression de s’attacher sentimentalement. Hunt est insondable, mutique, colérique. Il dégage à la fois une certaine attraction comme il peut te désarmer par sa prestance bien trop imposante.
C’est ce qu’Ava à éprouver lors de sa toute première rencontre. Il venait de la sauver d’un enlèvement orchestré par la mafia, c’était il y a quatre ans. Quand elle a plongé ses yeux dans ceux d’un gris orage, elle a su de suite qu’elle serait toute aussi effrayée qu’attirée. Elle a su qu’il ferait d’elle ce qu’il voudrait. Mais elle n’a jamais su le pouvoir qu’elle a eu sur lui : la faiblesse de Hunt. Il était à ce moment là, à la tête d’un commando de trois soldats, missionné à tuer le parrain de la mafia. Mais les événements ne sont pas déroulés comme il se doit, notamment la présence d’Ava à bouleverser le timing. Echappés de justesse, ils se réfugient dans la jungle. Loin d’être le paradis, Ava et Hunt font très vite être submergés par une flopée d’émotions et céder à la tentation, devient vite vital, comme si il en dépendait de leur survie. Ava est une jeune femme médecin remarquable, insouciante. Elle apporte cette touche de bonté, de fraîcheur, d’amour dans ce monde cruel. Intelligente de surcroit, elle est vite intimidée face à ce colosse. Bafouiller devient rapidement une réaction incontrôlable. Mais ça la rend tellement plus humaine, plus réelle, plus tout… Et puis il y a cette franchisse, tellement mignonne. Et puis il y a ces regards de Hunt, où elle y voit tellement de sentiments, d’émotions refoulées. Ces yeux gris d’orage ! Ces yeux tumultueux, intransigeants…Mais si beaux ! Leur histoire débutera sous les eaux claires d’une cascade pour se terminer dans les cris, la douleur et le sang.

 

 

Une nouvelle fois Lindsey T signe un romantic suspense de tonnerre. C’est juste sensationnel, intense, improbable, magnifique. C’est un roman que tu dévores. Tu veux juste qu’on te laisse tranquille tant que tu n’es pas arrivée au point final. Un roman parfaitement maitrisé, tant par les rebondissements, les flash back, les surprises que part la personnalité de Hunt et Ava. Cette fois ci Lindsey T vogue sur une romance improbable menant à mal nos deux amoureux qui malgré leur attirance, s’attacher est une épreuve difficile, voire impossible. Meurtris chacun par un passé douloureux, cette nouvelle aventure va les confronter. Les révélations, les mensonges, les quiproquo, les dangers, la vengeance, la haine rythment le roman tout au long des chapitres. Tu retrouves l’univers de l’Organisation avec la présence bienveillante des membres découverts lors des trois premiers tomes. Même si tu ne les as jamais lu, tu ne te perdras pas. Une nouvelle fois, je suis juste charmée ! Tu trouveras autant de scènes romantiques, que croustillantes, des scènes douloureuses que passionnelles. Un nouveau sans faute pour Lindsey T !

 

 

HUNT, c’est scandaleusement addictif !

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Mon avis sur le premier tome : « Piégée » !

Mon avis sur le second tome : « Traquée » !

Mon avis sur le troisième tome : « Traquée » !

Lien Amazon !

Vers le site des éditions BMR, pour tout savoir !

Vers la page Facebook de Lindsey T. , pour suivre son actualité !

 

 

Screenshot-2018-2-20 L_Organisation, tome 3 Révoltée de Lindsey T

WALKING FOR ABSOLUTION de Julia Nole.

51CbJ4XYh3L

 

 

 

[ROMANTIC SUSPENSE – Nouveauté 2018]

Éditions Harlequin – Collection HQN

Service presse

 

Format numérique (320 pages) : 5.99€

Ma note : 5/5 mention « coup de cœur » et  » à dévorer »

 

 

 

 

 

Je remercie les éditions Harlequin pour leur confiance.

 

 


 

Le résumé :
L’amour sera-t-il plus fort que la soif de vengeance ?

C’est elle, pas de doute. La serveuse derrière le comptoir, William la reconnaît : c’est la fille qu’il traque, et dont le nom suffit à faire frémir de rage chaque cellule de son corps. Rebecca Miller. Celle qui va enfin lui permettre de venger la mort de son père et de faire régner la justice du sang entre les gangs. C’est la mission la plus importante de sa vie, et rien ne pourra se mettre en travers de son chemin. D’ailleurs, quand il voit le regard hésitant et empreint de douceur de cette fille, William est certain qu’il n’aura aucun mal à l’attirer dans ses filets. Elle a l’air si fragile et si vulnérable ; elle réveillerait presque son instinct protecteur. Dommage qu’elle doive être sacrifiée au nom de la vengeance.

 


 

Mon avis :

 

« Walking for absolution » est le troisième roman de Julia Nole. Je peux vous assurer que cette fois ci elle met le paquet. Si quelques faiblesses apparaissaient dans son second roman « I know you », ici, elle nous offre un romantic suspense dirigée d’une main de maître. Wouah, whouah… c’est absolument ça que je veux quand je lis ce genre de roman : de l’amour à gogo, des rebondissements, du suspense haletant, des situations cocasses ou délicates, des frissons, la boule au ventre,  les yeux humides, les ongles rongés par la pression qui monte, l’attente insoutenable et le final où là tu dis  » Ooooooohhhhhh putaiiiiiin ! » Un retournement de situation imprévisible, de nouvelles attentes, de nouveaux frissons, une nouvelle pression pour une conclusion juste sensationnelle et merveilleuse. Julia, tu as fait juste un travail remarquable, maintenant tu tiens le bon bout ( non je ne te met pas la pression pour le prochain :p ).

 

Parlons peu, mais parlons bien !

 

Las Vegas, gang, rivalité, contrôle des territoires, trafic… Une fille, Rebecca et un homme, William. Leurs vies, ils auraient du se détester et s’anéantir. Deux familles rivales unis pour le pire. Très vite cette histoire m’a apparu comme un super remake de Roméo et Juliette, pourquoi pas ! Mais honnêtement j’ai vite balancé cette idée qui me semblait un peu surfaite même si quelques points s’y prêtent ! Bref ! Rebecca, à ses 18 ans, a fuit son monde violent, un père dangereux et oppressant, une mère soumise et violentée, une vie qui allait vite s’apparentait à une prison loin d’être dorée. Ce jour là, sa fuite ne se fait pas sans casse et toute l’histoire va découler de ce moment fatidique. Le gang rival va être accuser de l’avoir enlevée et les conséquences vont être terribles. Si William l’a sauvée par empathie, sa vie va vite virer à l’enfer. La violence il la côtoie depuis qu’il a 7 ans, les combats, l’agressivité, le pouvoir, il a été formaté pour tout cela. Il est à l’image d’une arme fatale et meurtrière. Mais il doit encore fait ses preuves pour être accepter comme étant le digne successeur de son père : enlever la fille du chef du gang rival.

 

 

Il lui aura fallu cinq années pour faire face à ses démons et qu’enfin sa fuite s’avère bénéfique. Elle est là face à lui, prête à tomber dans son filet. Un piège mortel qui mettre fin à cette disgrâce. Une fin à la hauteur d’un chef de gang. William est un homme très secret. Il ne laisse paraitre aucune émotions ou bien elles sont si contradictoires que tu ne sais plus sur quel pied danser. William c’est l’icône de la bad boy attitude. Tatouage, look sauvage, cigarette et autres substances illicites de rigueur. C’est l’homme qui t’attire mais qui te fais reculer de trois pas immédiatement. C’est l’homme aux multiples blessures. C’est l’homme qui t’embrase instantanément, qui t’attire dans ses bras pour mieux te repousser par la suite. C’est l’homme protecteur mais je m’en foutiste ! C’est un paradoxe à lui tout seul. Tu le détestes et tu l’adores. Tu l’adules et tu l’exècres ! Tu lui ouvres ton cœur, il te déteste ! Tu le fuis il te rattrape… tu le rattrapes il te fuit ! Tu vois le bonhomme … c’est un sacré bonhomme ! Julia Nole perfectionne à merveille son attitude, sa psychologie et ses traits de caractère ! Elle ne laisse pas passer le moindre détails. Il est à l’image d’une œuvre d’art complexe, simple, lumineuse et sombre. Un manipulateur coriace, sexy et badass !

 

 

Rebecca est la jeune femme modèle. Elle a laissé loin derrière elle, sa vie au sein du gang. Elle ne veut plus y avoir affaire. Elle s’est reconstruite à sa seule force et volonté. Aidée par sa meilleure amie, elle suit un cursus universitaire et travail également dans un coffee shop. C’est une jeune femme introvertie, timide mais qui ne laisse pas forcément marcher sur les pieds quand la situation l’exige. C’est une grande rêveuse qui aspire à une vie meilleure sans galère et auprès d’un homme qui saura la comprendre. Une fille romantique mais qui a le don ne se mettre dans des situations périlleuses. La rencontre avec William est celle qui va lui mettre les étoiles dans les yeux et les papillons dans le ventre. Elle lui donne tout, son cœur, ses espoirs, ses craintes, son passé, son avenir, son corps… Mais son passé va vite la rattraper : pour le pire et le meilleur !

 

 

Cette romance est parfaitement ficelée. Une trame riche et explosive ! Une romance que j’ai dévoré du début à la fin sans temps mort. La plume de Nole est parfaite et addictive! C’est juste un tourbillon d’émotions, des scènes explosives et des rebondissements à la pelle ! Tout ce que j’adore ! Nole explore un monde violent sans faire étalage toutefois d’éléments macabres. Mais elle ne fait pas non plus dans la dentelle : elle a trouvé le juste milieu pour te faire ressentir tout le paradoxe entre la vengeance et l’amour, entre la haine et la passion, entre la lumière et les ténèbres.

 

 

Walking for absolution est le romantic suspense que tu dois absolument découvrir ! J’ai été conquise à 200% ! Une histoire sublime où tu vogueras sur les flots incessants d’émotions aussi intenses que cela puisse être possible !

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

 

Lien Amazon !

Mon avis sur un autre roman de Julia Nole : « I know you » !

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

Vers la page Facebook de Julia Nole, pour suivre son actualité !

 

 

 

DARK LOVE #1 : Hard de Nashoda Rose.

Dark Love T1 (Hard) par [Rose, Nashoda]

 

[ DARK ROMANCE – Nouveauté 2018]

CITY EDITIONS – Collection Eden

Traduction : Martine Desoille

Lecture personnelle

 

Format numérique (352 pages) : 11€99

Broché : 17€50

Ma note : 5/5

 

 

 

 

 

Le résumé :
Après avoir échappé de justesse à une agression, Emily refuse de se sentir aussi vulnérable. Décidée à apprendre à se défendre, elle fait appel à Logan, un champion d’arts martiaux sexy, pour lui donner des cours d’auto-défense.
Auprès de ce guerrier impitoyable, elle apprend à se battre et… à aimer. Car sous ses airs inflexibles, derrière l’homme autoritaire, Logan est capable d’une grande douceur. Entre Emily et lui, la passion est dévorante. Jusqu’au jour où la jeune femme est kidnappée.
Affamée, humiliée, battue, elle doit lutter férocement pour sa survie. Quand elle entend la voix de Logan, elle pense être sauvée. Mais son cauchemar ne fait que commencer, car son ravisseur c’est lui, cet homme qu’elle croyait aimer…
Il est comme une avalanche. Il frappe fort, vite et sans pitié.

 


 

Mon avis :

 

 

Une nouvelle lecture diaboliquement intense ! Si vous pensez que le résume spolie toute l’histoire, je vous arrête de suite. Vous seriez bien surprise en ouvrant ce roman. Le résumé ne raconte que le tout début et ne laisse rien entrapercevoir de ce que pourrait être la suite.

 

Une Dark romance entière, sans faux semblant, qui m’a prise aux tripes dès le départ. Je suis rentrée dans le vif du sujet dès les premières pages. Une relation de quelques semaines. Cet amour que se vouent Emily et Logan semble pur, véritable. Aucune ombre au tableau semble se profiler. C’est une liaison romantique. Logan est free fighter et musicien. Son groupe donne un concert et Emily est hyper emballée de le découvrir pour la première fois sur scène. Mais dans les toilettes du pub, elle est kidnappée.

 

A son réveil, elle est menottée dans ce qui lui apparait comme une cave. Affamée, apeurée, elle s’imagine toute sorte de scénario. Elle compte sur le soutien inconditionnel de Logan, de Matt et de Kat, ses meilleurs amis, pour venir à son secours, remuer ciel et terre pour la retrouver. La descente aux enfers ne fait que s’amorcer. Les coups de fouet s’abattent, le manque de nourriture l’affaiblisse mais le plus terrible est lorsqu’elle s’aperçoit que Logan est derrière tout ça ! Son esprit se fissure, sa haine afflue. Elle ne sait plus où donner de la tête. L’abandon sera d’autant plus facile, si Logan ne lui répétait pas de se battre pour eux, leur liberté, leur amour, de suivre à la lettre ses consignes. La résignation lui serait plus simple, mais la haine est plus facile à porter surtout que Logan semble acquiescer toute ces punitions qu’elle subit. Elle découvre le monde de l’esclavage sexuel. Ces filles vidées de leur âme, soumises dans ces jeux dégradants. Elles ne sont plus qu’ombre d’elle même. Un corps vide soumis aux pulsions de leurs terribles maîtres. Emily vit 15 jours d’enfer interminable. Les interludes nocturnes auprès de Logan lui insufflent cet espoir et s’accroche à cetet bouée de secours inespérée. Sauvée in extremis de la mort et de la vente, elle tente de se reconstruire loin de la folie humaine. Deux longues années passent lorsque il refait surface et vient chambouler à nouveau sa vie. Leurs retrouvailles annonceront-elles le pire ou le meilleur ?

 

Dès le départ Nashoda Rose attaque dans le glauque. Le lecteur est vite mis mal à l’aise, tout s’enchaine rapidement. C’est de la pure folie. A la fois douloureux et torride. Un tourbillon de sensations et d’émotions qui ne m’ont pas laissé indifférente. On y trouve la cruauté du milieu, des personnages scandaleusement outrageants sans aucune moralité. De la perversité, de la manipulation. La psychologie des personnages est parfaitement maitrisée. Tout au long des chapitres j’ai appris à connaitre les protagonistes, voir autant leurs bons côtés que leurs mauvais côtés. Les personnages secondaires apportent cette touche de fraicheur et d’insouciance. La plume de Nashoda Rose est juste sublime et hyper addictive.

 

En bref une histoire d’amour bouleversante, difficile, passionnelle, charnelle et destructrice. Si t’es une Darkeuse alors tu seras plus que conquise !!!

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site de la Collection Eden, pour tout savoir !

Vers le site officiel de Nashoda Rose !

 

 

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

LE DÉPARTEMENT #1 : Tournage sous haute protection de Laurie Staret.

51y8GFRQuiL

 

 

[ROMANTIC SUSPENSE – 2017]

Something Else Editions

Service presse

 

 

Format numérique (604 pages) : 4€99

Broché : 17€06

Ma note : 3/5

 

 

 

 

 

Je remercie Something Else Editions pour ce service presse.

 


Le résumé :

 

Acteur aussi charismatique que populaire, Kevin Williams est la star du moment que tous les producteurs s’arrachent. Lorsque des incidents, aussi étranges qu’incompréhensibles, se produisent sur son premier long métrage en tant que réalisateur, il se retrouve placé sous la protection de Matt Parker et sa séduisante sœur Kelly. Tout aurait pu se dérouler sans accroc, mais quand les événements s’enchaînent à une vitesse folle, le monde de Kevin est totalement chamboulé. Son univers bascule en quelques heures, mettant en lumière des souvenirs qu’il avait préféré oublier…

 


 

Mon avis :

 

Nouvelle déception ! Et je pense faire figure d’ovni vu tous les bons commentaires qu’il a été fait sur ce roman. Pourtant ce roman me faisait de l’œil depuis sa sortie, notamment avec cette superbe couverture.

 

Pourquoi je n’ai pas apprécié :
Premier point : je pense l’avoir lu au mauvais moment, sortant de lectures coups de cœur, je n’ai pas su m’imprégner, à sa juste valeur, de l’atmosphère de celui ci. Je n’ai pas su m’attacher aux personnages comme il se devait.

 

Second point : la majeur partie de la lecture a été chaotique. Le changement incessant de narrateur m’a beaucoup déstabilisée, même si sur la fin du roman cela s’arrange. Je n’ai pas apprécié le fait que d’un paragraphe à l’autre, le point de vue change, m’obligeant à relire, pour identifier qui parle. Du coup cela perturbe fortement la fluidité et m’a empêchée de rentrer comme il se doit dans l’histoire. C’est le gros point noir de ce roman, de mon point de vue. Même si cela m’a gênée, je ne pense pas que ca soit majoritairement le cas pour les futures lectrices.

 

Troisième point : vous allez dire que je fais du chichi et que certainement j’abuse. Je ne trouve pas judicieux d’utiliser deux prénoms, visuellement parlant,presque identique : Max et Matt, pour moi quand je lis, c’est la même chose. Même si la sonorité les distincte, visuellement parlant, ca me perturbe. De nouveau cela m’a obligée à reprendre les phrases pour savoir qui exactement parle.
Je n’ai pas su avoir de l’empathie pour les personnages principaux, alors qu’à contrario je trouve que les personnages secondaires ont su davantage me marquer. Kevin Williams est à mes yeux un personnage un tantinet émotif. Il pleure beaucoup, même si il a toutes les raisons du monde à être inquiet, je l’ai trouvé trop soumis à la situation. Paradoxalement Kelly est une force de la nature. Garde du corps et agent spécial, elle sait se sortir de situations périlleuses et n’hésite pas à se mettre en danger pour protéger ceux qu’elle aime. C’est une femme forte qui porte beaucoup de blessures psychologiques dont elle a su tirer ses forces pour avancer. Le don qu’elle possède en fait d’elle une femme exceptionnelle. J’aurai voulu que Kevin soit beaucoup plus hargneux et tente à sa manière de la protéger. Habituée aux hommes intransigeants dans les romans, une nouvelle fois ce point m’a déstabilisée.

 

Quatrième point : le rythme de l’histoire. La plus grande majeure partie du roman, on suit les péripéties mouvementées jour après jour, ou semaine après semaine, donnant un rythme assez lent, mais nécessaire tout de même pour poser les bases de la trame et présenter tous les personnages. Dans les derniers chapitres tout s’accélère. Les plusieurs mois sont étalés pour arriver finalement rapidement sur le tonitruant final. Je trouve dommage ce décalage de rythme qui je pense aurait pu être utiliser d’une autre manière. Du coup ca casse la continuité de l’histoire même si je comprend parfaitement pourquoi l’auteur a fait ainsi.

 

Le point positif : l’imagination fertile de l’auteure. Je dois tout de même le signaler que c’est une aventure pittoresque. De l’action à gogo, des rebondissements incessants, de l’amour, de la peur et une intrigue plutôt sympathique.

 

Pour moi, malheureusement, l’aventure du « Département », s’arrête ici, je ne compte pas lire le tome 2. Si vous aimez les aventures mêlant espionnage, amour, action, ce roman là est fait sans aucun doute pour vous !

 

 

image-principale-page-liens-utiles

Lien Amazon !

Vers la page Facebook de Laurie Staret !

Vers le site de Something Else Editions !