Dix fantasmes d’été, Séance N°1. Recueil d’auteurs.

 

[RECUEIL DE NOUVELLES ÉROTIQUES – Nouveauté 2017]

B-SENSORY

Service presse

 

Je remercie Maud de B-Sensory pour sa confiance.

 


 

Présentation :

Décors de rêve ou du quotidien pour vivre une nouvelle expérience de plaisir…

POUR PUBLIC AVERTI. Sur une plage paradisiaque, dans une cage d’escalier, à l’autre bout du monde ou au coin de la rue, 10 fantasmes s’offrent à vous. Partez à la découverte de 10 textes hyper sensuels, immoraux parfois, qui vont vous faire frémir de plaisir.
10 auteurs B.Sensory vous ouvrent la voie vers des moments de jouissance comme vous ne les avez jamais vécus !

Découvrez Fantasmes d’été – Séance n°1, le premier recueil de nouvelles érotiques édité en numérique par B.Sensory, le nouveau spécialiste de vos plaisirs littéraires.

 


RÉSUMÈ POUR CHAQUE NOUVELLES


 

 

BEYROUTH de Loubna Elmir.

 

Résumé :

Karim poursuit son voyage. Sa deuxième destination, après Bubaï, le conduit à Beyrouth, une ville contrastée qui porte encore aujourd’hui les stigmates des nombreuses années de guerre qu’elle a connues. La cité millénaire recèle de nombreux mystères que Karim s’est donné pour mission de photographier.

 

 


 

 

REMISE EN FORME de Candice Solére.

 

Résumé :

Je suis folle d’L. Qui ? Elle, une femme. Moi j’ai un mari, des enfants, un job, des copines, quelques amants, parfois. Rien ne m’avait préparé à cette rencontre. Je n’ai jamais été attirée par les femmes mais avec L, c’est différent. Et je sens que l’aventure ne fait que commencer…

 

 


 

PHILIPPINE ET LES FONTAINES GOURMANDES DU CUAUHPILLI de Arlémise Moncharmond.

 

Résumé :

Philippine est une très belle femme et une grande voyageuse. Son métier ? Ecrire des articles sur les meilleures tables du monde.
Son but ? Nous mettre l’eau à la bouche et croyez-nous, rien ne peut l’arrêter dans son entreprise.
Découvrez en exclusivité une de ses aventures originales ainsi qu’une de ses recettes les plus épicées, le Mole Poble dont Manuel Vàsquez Montalbàn affirma dans son recueil de Recettes immorales :  » C’est une religieuse qui, aspirant à charmer le vice-roi espagnol, fit la découverte du Mole. Sans doute, malgré son explicite sainteté, la nonne fut-elle agressée dans son subconscient, par les dents féroces du dieu des enfers précolombiens. »

 

 


 

 

LOVE STORY 2.0 de Christian Lamant.

 

Résumé :

L’amour ne connait plus de frontière, surtout avec le 2.0.

 

 

 

 


 

 

LECTURES JOUISSIVES de Clarissa Rivière.

 

Résumé :

Alice va vivre une soirée spéciale. Invitée à une soirée entre célibataires par sa meilleure amie, elle va découvrir que le plaisir ne se cache pas toujours où on le pense !

 

 


 

 

THANK YOU SATAN de Stéphanie Eden.

 

Résumé :

Le plus beau jour de la vie d’Héloïse est enfin arrivé. Dans quelques heures, la jeune femme se marie avec Vincent, le tendre, le doux, le magnifique Vincent. Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes feutrés de la bourgeoisie parisienne.
« Tu es une salope, tu es une belle salope Héloïse »… Si seulement il n’y avait pas cette voix âcre, aux relents alcoolisés de mauvaise conscience qui s’insinue en elle depuis ce matin… Héloïse le reconnaît : elle a honte. Terriblement honte de ce qui s’est passé la veille, lors de son enterrement de vie de jeune fille.
Surtout, elle doit se l’avouer : l’odeur de sa peau à lui ne la quitte pas des yeux. Lui, c’est Solal.
Et il est beau comme il baise. À se damner.

 


 

 

SOLSTICE de marie Loverraz.

 

Résumé :

L’été, quelque part dans la campagne française. Il fait beau et chaud, les filles sont belles, leurs jupettes volent au vent, les hommes leur sourient

 

 


 

 

DIVINES VIBRATIONS de Léon de Griffes.

 

Résumé :

Anna ne comprenait pas. Elle venait d’acheter un petit œuf vibrant et en voulant le retourner au magasin parce qu’il manquait la télécommande, elle trouva à la place de la boutique une vieille bibliothèque aux allures mystérieuses. Mue par une étrange sensation, elle parcourut les rayons poussiéreux jusqu’à tomber sur une rangée de livres érotiques. À peine eut-elle lu quelques lignes que l’œuf se mit à vibrer…

 


 

 

LA COURSE DES SENS de Jean-Baptiste Messier.

 

Résumé :

« Léa et moi nous dirigeons rapidement vers le parc qui se trouve à une centaine de mètres de chez moi. J’entends le babillement des oiseaux, leur remue-ménage. Depuis peu, c’est le printemps. « Il est agréable de courir même si le froid pince un peu. », pensé-je. Nous papotons de tout et de rien, sur les mecs, plus particulièrement sur le jogger pour lequel on craque. Je sens le parfum de Léa qui me rappelle celui du gel douche que j’ai employé ce matin. » Quand la course à pieds réveille les sens, tous les sens…

 


 

 

MADAME RÊVE de Dorian.

 

Résumé :

Alors qu’elle est couchée à côté de son mari, Emilie pense à un autre homme, le beau John, véritable machine à fantasmes. A quarante ans, est-il encore possible de plaire ?

 

 

 



 

Mon avis :

Je suis très friande de lectures de ce genre ! Le format nouvelle est parfait pour se détendre entre deux romans plus conséquents ou tout simplement pour s’évader le temps d’une soirée sans réelle prise de tête.

Ce recueil est composé de dix nouvelles de dix auteur(e)s aux horizons bien différents, mais bien attendu ayant comme but ultime le plaisir ! J’ai décidé de ne pas vous donner un avis détaillé par nouvelles, ce qui amènerait rapidement à vous spolier ! Et vous savez très bien (pour celles et ceux qui ont l’habitude de me suivre) que je ne trouve aucun intérêt à ce genre de pratique.

Les textes sont très courts et donc la mise en place ainsi que le dénouement de la « pseudo intrigue »  sont rapides. Ce qui apporte par ailleurs une intensité assez conséquente et en tant que lectrices, on est de suite immergées dans un tourbillon de sensations !

J’en reviens à ce recueil qui a la particularité de pouvoir toucher différent « type de lectorat » : il s’adresse autant à des femmes timides qu’audacieuses ! Et il y a en pour tous les gouts : de l’exotisme aux airs revigorants de la campagne, en passant par la sportive et l’exubérante derrière son écran, ou la lectrice envoutée à celle qui s’expose publiquement !

Toutes ces nouvelles sont de très bonnes qualités. La plume de chaque auteur(e)s nous envoute littéralement ! J’ai tout de même ma préférence pour « Thank You Satan » qui nous plonge dans l’univers un peu gothique et du laisser-aller dans une boite hyper branchée de Paris. La plume de l’auteure est bien différente des autres, bien plus sauvage et hargneuse !

Parmi ces dix nouvelles, il est obligé qu’une fasse écho à vos propres fantasmes et si ce n’est pas le cas vous trouverez peut-être votre bonheur dans la séance n°2 !

 

 


 

A propos de l’éditeur :

B.Sensory est une maison d’édition spécialisée dans la littérature érotique. Sa spécificité est de proposer les textes qu’elle édite, et ceux d’autres éditeurs partenaires (La Musardine, Dominique Leroy Editions…), connectés à un œuf vibrant : Le Little Bird. Ainsi B.Sensory, avec son concept inédit, permet aux femmes de découvrir une nouvelle manière de lire, de prendre du plaisir et de jouer avec son ou sa partenaire. Le Little Bird est, sans conteste, le meilleur allié de la femme décomplexée qui souhaite profiter pleinement des bienfaits de la littérature érotique car il fait appel à toutes les dimensions du désir et du plaisir : l’imagination, les émotions, les sensations et le jeu.

 

liens-utiles

 

Lien vers le site B.Sensory !

 

 

 

Publicités

Mad about you, tome 2 : Violetta de Iris Hellen.

[ROMANCE EROTIQUE – Nouveauté 2017]

Editions Harlequin – Collection HQN

Lecture personnelle

 


 

Résumé :

Jusqu’où iriez-vous par amour ?

Par amour, Mina s’est condamnée à une douleur inqualifiable. Par amour, elle s’est sacrifiée. Désormais, seules ses études lui permettent de ne pas sombrer complètement. Ses amis, aussi, forment un précieux rempart contre ses démons intérieurs. Des amis proches qui ont toujours été là pour elle, et d’autres, inattendus. Comme Mark Sonderberg, par exemple, ancien client et célébrité du monde de l’art à la réputation très sulfureuse et avec qui elle a toujours eu un lien unique, profond et intense. Et si l’artiste torturé pouvait aider l’escort girl blessée  ?

 


 

Mon avis :

Le premier tome m’avait laissée sur ma faim, bon une petite faim. Parce que sinon le premier tome est génial. Mais je ne m’attendais pas du tout à ce que le second tome me bouleverse autant.

Mina doit faire face maintenant au choix douloureux qu’elle a du faire, non pas par son bon vouloir, mais par la force saugrenue de certains personnages malfaisants. C’est irrémédiablement la descente au enfer ! Elle s’autodétruit. Elle plonge dans la déprime noyant son immense chagrin dans le café, la cigarette et ses études. Elle n’est qu’à un pas du précipice. Heureusement la bande de copines n’est jamais loin et qui, petit à petit par leur bonne humeur et leur présence bienfaitrice, rend sa vie moins triste. Elle va renaitre de ses cendres et retrouver un certain équilibre qui malgré tout reste fragile. Cette renaissance on la doit aussi grâce à un homme, Mark Sodenberg, l’artiste maudit. Ce personnage était déjà présent dans le premier tome. Un homme obscur avec ses démons. Un homme avec une forte personnalité et une sensibilité extrême. Un homme mystérieux. Il est très difficile de mettre des mots sur Mark. Car il n’est pas un bad boy à proprement parlé, ni le boss hyper sexy. Il est vraiment à part. Un artiste mélancolique amoureux des jolis mots mais qui garde tous ses sentiments profondément enfouis. Mark va reprendre contact avec Mina et leur rencontre rallume la petite flamme qui sommeille. Une belle idylle va débuter.

J’ai beaucoup apprécié ce second tome. Il s’inscrit dans la continuité du premier et dans un registre beaucoup plus sombre, mélo dramatique. Mina et Mark sont dans une phase de reconstruction. Elle va amener ses lots de joies et de douleurs, de rechutes et d’euphories, de bien être et de questionnements. J’adore quant les personnages s’immergent, dans ce que j’appelle, « la relation pansement ». Ils s’aident mutuellement à relever la tête. C’est une relation qui s’inscrit dans le temps qui a une place immense dans cette histoire. Ils réapprennent à vivre l’amour par le toucher, les mots, les images, le gout. Cette rééducation est suave et tendre. L’auteur ne fait pas tomber ses personnages dans une relation malsaine où, l’un et l’autre, ne deviennent qu’objet de désir pour combler la frustration et le mal être. Une relation où les sentiments s’intensifient, fusionnent et explosent. Les scènes de corps à corps viennent apaiser leurs douleurs. La petite touche BDSM est un pur ravissement.

Le personnage de Mina a changé du tout au tout. On ne retrouve pas cette fille un peu mièvre du premier tome. Elle est beaucoup plus mature, plus combative. Elle est une femme blessée et meurtrie. Elle garde toujours cette part d’innocence. Elle a évolué et c’est un vrai plaisir de la voir tel quelle.

La bande de joyeuses copines est toujours présente et apporte cette touche de gaieté et de folie qui manque à Mina. On suit également leurs déboires et leurs joies.

Outre cette histoire d’amour j’adore tous les clins d’œil que l’auteure fait au monde des arts : musicien, écrivain, peintre, opéra…Ce roman niche dans ses lignes une culture immense !

Ce second tome est un véritable coup de cœur. La plume de Iris Hellen fait des merveilles et nous plonge dans un bouillon d’émotions qui nous transpercent et nous filent les frisons. Les chapitres s’enchainent aisément et nous rendent complétement addictes aux personnages. Iris Hellen nous transporte dans ce dédale de sentiments et nous fait chavirer avec un final TOTALEMENT inattendu qui aura eu le mérite de me faire pleurer à 23h !

 

liens-utiles

Mon avis sur le premier tome « Cinderella » !

Page Facebook de Iris Hellen !

Vers le site des éditions Harlequin !

64391-episode

 

 

Nuit après nuit de Lauren Blakely.

Nuit après nuit par [Blakely, Lauren]

 

 

 

[ ROMANCE EROTIQUE – Nouveauté 2017]

(Réédition)

Editions BMR

Service presse

 

 

 

 

 

Je remercie les éditions BMR pour ce service presse via la plateforme Netgalley.

 


 

Résumé :

À San Francisco, Julia Bell est la dynamique gérante d’un bar-club. Joueuse de poker particulièrement douée et créatrice de cocktails hors-pair, elle cache derrière son aplomb et sa longue chevelure auburn de sombres secrets… qu’elle compte bien ne révéler à personne. Après tout, un mensonge parfait n’égale-t-il pas une vérité parfaite ? Mais Clay Nichols, avocat déroutant, ne l’entend pas de cette oreille. La nuit où Julia laisse Clay entrer dans sa vie, elle réalise qu’il représente à la fois tout ce qu’elle désire et tout ce qu’elle redoute. Quand elle se rend compte qu’il n’a pas seulement pris possession de son corps mais occupe chacune de ses pensées, Julia s’enfuit. C’est sans compter sur la résolution de Clay de la faire sienne, nuit après nuit, peu importe ce qu’il lui en coûtera…

 


 

Mon avis :

Voici une romance qui a le mérite de ne ressembler à aucune autre que j’ai pu lire jusqu’à présent ! Qu’est ce que c’est agréable !

J’adore la force que dégage les personnages, tout autant que leurs faiblesses. Ce mélange les rend extrêmement attachants.

Julia Bell est une femme indépendante. Elle cogère son club avec Kim, une de ses amies proches. Innovante dans son boulot, elle ne cesse que de s’améliorer, notamment dans la création de cocktails. Exigeante dans le regard qu’elle pose sur les hommes les sondant avec finesse. Elle sait ce qu’elle veut et certainement pas d’un homme qui boit des cocktails roses ! Julia est l’image même de la working girl ! Sans attache, elle s’offre les petits plaisirs de la vie. Les idées bien arrêtées, la tête sur les épaules et droite sur ses talons de dix centimètre. Elle est une guerrière qui derrière son armure d’amazone, souffre de son passé. Elle paye tous les jours sa stupidité. Et ne veut surtout pas partager ses douleurs, craintes et effrois avec les gens qui lui tiennent à cœur. Notamment sa sœur, pimpante et énergique et paradoxalement sa meilleure amie.

Il est vrai que le début est rapide et sulfureux. Coup de cœur physique, attirance charnelle , caresses suaves débouchant sur une scène torride. La rapidité dans laquelle l’auteure nous met face, m’a surprise et je me suis dit : bon ok ca va être une histoire d’amour style gnangnan ! Mais voilà Lauren Blakely ne l’attend pas de cette oreille et nous offre une romance ponctuée par des rebondissements et des émotions incessantes !

Cette rencontre ne serait rien si le sexy avocat Clay Nichols ne rentrait pas en scène. Clay est la copie conforme de Julia, bien évidemment en masculin ! Un fort caractère, un homme avec un grand magnétisme et une dépendance à son boulot.

Nous sommes loin du cliché : les opposés s’attirent. Mais plutôt : ce qui se ressemble s’assemble !

J’ai vraiment été éblouie par les personnages. Ils dirigent tous les deux leurs propres entreprises. Niveau personnalité, ils ont du mal à mettre des mots sur ce qu’ils ressentent. Outre l’attirance physique, une pseudo relation se met en place et leur noue leurs ventres. Un début d’idylle qui ressemble fortement au premier grand amour, celui qui chamboule tout et qui remet tout en cause, celui où on serait prêt à se jeter d’une falaise pour le sauver. Du coup l’histoire est rythmée de scènes torrides où Julia ou Clay sont à la fois dominant ou dominé ! Et ceci est le point fort de cette romance. Julia et Clay sont sur le même pied d’égalité (niveau sexe), chacun tient les rênes à son bon vouloir ! L’histoire vogue entre ces scènes et ces petits moments où Julia et Clay se dévoilent et apprennent à se découvrir. Mais le passé n’est jamais bien loin et vient pointer son nez toujours au mauvais moment !

La plume de Lauren Blakely nous plonge dans une romance qui bouleverse et qui file les frissons. Elle nous tient en haleine pendant plus de deux cent pages, nous donnant au compte goutte les éléments qui viendront perturber le final.

Je frôle le coup de cœur ! A découvrir absolument une romance qui change !

 

 

liens-utiles

 

 

 

Brown Sugar : Descente en enfer de Eva Adams.

 

[DARK BDSM -Nouveauté 2017]

Evidence Éditions – Collection Indécente

Service presse

 

Je remercie les Evidence Editions pour ce service presse.

 


 

Résumé :

« Elle est tout ce que j’ai. Elle détient au creux de ses reins mon existence. Je lui dois tout. Je serais prêt à tout pour elle. J’ai déjà usé de force, de menaces et je serais prêt à tuer s’il le fallait. Personne ne l’aura, elle est à moi et elle le sait. Pourtant, elle ne peut s’empêcher d’aller se faire baiser ailleurs. Pourquoi ? J’ai cherché des réponses longtemps. Je n’ai trouvé que des pleurs et de la détresse. Je me suis retrouvé devant une femme en manque. En manque de sexe, en manque de violence, en manque d’amour. Je ne serai jamais les autres. »

Huitième livre de Eva Adams, entrez dans un monde obscur où l’amour a raison de tout.

Oeuvre destinée à un public averti et majeur.

 


 

Mon avis :

Eva Adams devient incontournable sur la scène littéraire érotique/Bdsm. Se nourrissant de ses expériences et du monde Bdsm, elle tente malgré tous les préjugés de nous offrir des histoires fortes en émotions. Et le petit dernier ne déroge pas à ses intentions.

« Brown Sugar » s’inscrit dans un nouveau registre beaucoup plus sombre, plus intense. Il a été écrit avec les tripes. Cette nouvelle force se ressent parfaitement et l’immersion n’a été plus que délicieuse. Une immersion déraisonnable, dérangeante, fantastique, sensationnelle. Un vraie torture. Son personnage principal, anonyme, un homme dont on ne perçoit aucune caractéristique physionomique. Seul trait de caractère imposant, la violence qui l’habite et le dirige. Cette dernière compense des sentiments d’abandon et de persécutions. Ses folles pensés s’inscrivent dans un réalité regrettable qui ouvrent un débat sur la société actuelle, les persécutions, le sexe au sein du couple, la représentation du sexe et de l’individualisme. Un livre riche en réflexions et agrémenté de scènes Bdsm digne du nom. Elle m’a fait vivre un truc de dingue. C’est bien la première fois que Eva Adams nous offre un tel spectacle.

Si le personnage principal est un réceptacle à la voix tonitruante de l’auteure, ce dernier est accompagné d’une jeune demoiselle Lula, son ancre intemporelle. Une accro au sexe depuis ses mésaventures, elle noie son chagrin dans ses diverses conquêtes lui permettant d’échapper à sa mélancolie chronique. J’ai vraiment adoré ce personnage qui m’a incontestablement marquée et émue: femme fatale à la fois fragile, perdue dans un cercle infernal et sapide. Un duo de choc dans un monde où leur présence dérange et inquiète.

Une nouvelle fois, la plume de Eva est pertinente, choquante, ravageuse, combattante et agressive. Elle nous plonge dans un univers où l’abandon est preuve de faiblesse. Elle m’a fait enchainer les pages à un rythme effréné vers un final explosif, attristant, peinant et surtout inattendu. Une dernière mise en scène théâtrale à la hauteur de ses personnages qui dans un dernier scénario prouvent à la barbe de tous que leur amour aussi intense, dramatique, sincère et démesuré était véritable.

Cette lecture s’adresse à un lectorat connaisseur et avertit. Les scènes peuvent heurter la sensibilité des lectrices.

Je tire mon chapeau à Eva qui une fois de plus m’a conquise.

Une lecture perturbante et merveilleuse qui m’a fait couler ma petite larme.

Nouveau coup de cœur !

 

liens-utiles

 

Lien vers le site de Evidence Editions !

Lien vers le site de Eva Adams.

 

J’en parle dans mon dernier #MardiConseil !!

 

 

Dans ton regard (intégrale) de Isabella Mikaelson.

2017-07-19_11.28.16

 

 

[ROMANCE EROTIQUE – Nouveauté 2017]

Editions PANDORICA

Service presse

 

 

 

Je remercie les éditions Pandorica pour ce service presse.

 


 

Résumé :

Depuis l’accident qui a coûté la vie à son mari et à son fils, Kacey se retrouve seule pour gérer le country club. Alors que la saison touristique va commencer, son barman se retrouve cloué au lit, pour plusieurs mois, par un accident. Il propose son cousin en remplacement pour le poste, le temps de son absence. Au pied du mur, Kacey le prend dans son équipe. Elle est alors loin de se douter que d’un seul regard, Aiden va ranimer la flamme qu’elle pensait avoir perdue. L’attirance de Kacey pour Aiden ne fait que croître. Elle n’a pas été le sujet de ce genre d’attention depuis si longtemps que les baisers échangés, la nuit passée ensemble, mettent ses sentiments à fleur de peau. Malgré tout, Kacey ne se sent pas prête : son corps a été marqué par l’accident, des cicatrices qu’elle préfère cacher. Elle manque de confiance. Les démons du passé viennent également hanter Aiden qui rencontre, par hasard, une journaliste qu’il a connu lorsqu’il était capitaine d’une équipe de hockey canadienne. Il suffit pourtant du regard plein de désir d’Aiden pour libérer Kacey de ses peurs et s’abandonner à lui dans une nuit passionnée.

 


 

Mon avis :

Voici une romance qui plaira au plus grand nombre d’entre vous, mais à laquelle malheureusement je n’ai pas accroché. C’est toujours très difficile d’expliquer ses raisons. Pourtant le potentiel est présent, la plume est merveilleuse et les idées exploitées ont tout pour faire une romance qui vous mettra des étoiles dans les yeux. Je pense que je deviens difficile en matière de romance.

Petit nota bene avant de débuter : mon avis concerne l’intégralité, hors vous ne trouverez sur les plateformes que les quatre épisodes. D’ailleurs je souligne, c’est une bonne idée de lire le premier épisode pour se faire une idée !

Kacey est une jeune femme anéantie par son passé : la mort de son mari et de son petit garçon dans un accident de voiture qu’elle se juge responsable. Elle s’est enfermée dans son cocon de souffrance et ne se donne qu’à corps perdu dans son activité professionnelle qui n’est qu’autre la gestion de son country club. Elle ne vie plus. Plus aucun plaisir. Dévotion totale à son boulot. Carapace infranchissable sauf pour son nouveau barman séduisant, mystérieux et bien bâti, Aiden. Aiden est québécois. Sportif de haut niveau qui grâce à son sport favoris, le hockey sur glace vit dans l’opulence. Femmes canons à ses bras, soirées arrosées, quotidien assumé et voulu. Mais les yeux de la belle Kacey va changer la donne.

Personnages monnaie courante dans la romance contemporaine : cœurs inaccessibles, moult questions existentielles, mensonges, haine, désespoir, tristesse, trahison, espoir…. Plusieurs rebondissements viennent rythmées le fil de l’histoire qui a tout de même le mérite d’être ponctué par des scènes torrides où Kacey et Aiden se donnent corps et âmes. Malgré quelques répétitions surtout dans l’évocation des sentiments alourdissent à mon sens la romance. J’aurai voulu beaucoup plus de hargne venant de Aiden, il s’enlise dans son monde, il ne se bat plus, il subit. Kacey m’a fait trop subir ces montagnes russes émotionnelles. Et baisse trop souvent les bras.

C’est une romance qui plaira à bon nombre d’entre vous car tous les ingrédients sont là pour vous faire passer un super moment de lecture : scènes hyper romantiques garanties (diner sur la plage, feu de cheminée…). Mais pour ma part je n’ai pas eu cette étincelle faisant battre mon cœur à cent à l’heure ou me filant les frissons. Je n’ai pas eu ce petit plus, cette petite chose exceptionnelle. Je ne remet pas en cause la plume de Isabella Mikaelson qui a tout le potentiel pour vous faire vivre mille et une émotions.

Amoureuses de romance, laissez vous tenter !

 

liens-utiles

Lien Amazon !

Page facebook de Isabella Mikaelson.

 

Home Sweet Love de Mariam Catche.

 

[ NOUVELLE EROTIQUE – Nouveauté 2017]

EVIDENCE EDITIONS

Service presse.

 

Je remercie les Evidence Editions pour ce service presse.

 


 

Résumé :

Une ambiance feutrée, un dîner concocté avec amour, une lingerie affriolante pour une nuit enivrante. Tels sont les ingrédients savamment préparés par Nathalie, pour sa soirée romantique avec son compagnon. Mais lorsque ce dernier fait preuve de mépris, en ignorant leur rendez-vous, c’est la fois de trop. La jeune femme décide alors de lui donner une petite leçon, qu’elle espère mémorable.

 


 

Mon avis :

Avez vous déjà eu cette désagréable sensation que votre amoureux vous délaissez et vous tenez à l’écart, que la communication entre vous deux était au point mort ? Nathalie veut remédier à cette situation morose qui s’envenime jour après jour. Rien de mieux qu’un dîner fait avec beaucoup d’amour, des bougies et une tenue adéquate et séduisante. Mais voilà, l’homme en question qui se fait tant désirer et dont ses caresses vous manquent, fait une nouvelle fois faux bond. Au lieu de s’apitoyer sur sort, elle orchestre un scénario diabolique pour que cette soirée devienne inoubliable. Pour cela Nathalie va faire appel à sa voisine qui est en autre sa meilleure amie.

Un diner élégant se profile en bonne compagnie, lorsque celui ci devient un jeu érotique entre Nathalie et son compagnon. Toute la subtilité du texte tient en cette phrase : « tel est pris qui croyait prendre ».

La plume de l’auteure est séduisante et enivrante. Elle est à la fois moqueuse, titillante et joueuse. Une vrai partie de plaisir.

Cette nouvelle est d’une fraicheur exquise. A découvrir pour les adeptes de petits jeux coquins 😉 !

 

liens-utiles

 

Lien vers le site de la maison d’éditions Evidence Editions !

 

 

Les 2 Carole de Gina Monte-Corges.

Les deux Carole: Tome 1 par [Monte-Corges, Gina]

 

 

 

[NOUVELLE EROTIQUE – Nouveauté 2017]

EVIDENCE EDITIONS – Collection Indécente

Service presse

Texte pour un public majeur et averti.

 

 

 

 

Je remercie les éditions Evidence pour ce service presse.

 


 

Résumé :

Carole est une jeune fille effacée et timide. Sa vie bascule quand, un soir, elle surprend deux cambrioleurs dans la maison où elle travaille. Contrainte de céder aux caprices des deux inconnus pour ne pas perdre son emploi, elle cède avec délice au plaisir de la luxure et se métamorphose en un volcan de désir. Elle va éveiller une autre femme en elle, une alter ego Elle va bousculer tous les tabous, bouleverser les codes de l’érotisme et de la pornographie traditionnelle.

 


 

Mon avis :

C’est une agréable découverte qui ne s’adresse qu’à un lectorat adepte du genre. Bien évidemment, les curieux peuvent toujours y jeter leur dévolu, mais je me devais tout de même émettre un petit avertissement.

Cette courte histoire débute sur un prologue qui mérite un coup d’œil attentif : l’auteure expose son point de vue et ses motivations. Cet aparté est le bienvenue car il m’a permis d’aborder cette lecture avec un autre point de vue.

Carole est la gentille fille bien sous tout rapport qui lors d’une nuit va dévoiler son alter-ego : une femme sûre d’elle, bien dans sa peau et qui contre tout attente va adorer le « sexe tabou » et va en abuser.

C’est une lecture courte donc l’auteure s’attarde peu sur le développement psychologique inattendu de son personnage. Elle va à l’essentiel et j’ai suivi en parallèle des scènes classées X, l’évolution de cette femme. Les scènes montent crescendo en sensation et nous offrent un final d’extases. Outre ces moments qui ne m’auront pas laissées indifférentes, j’ai fait la connaissance d’une plume extraordinaire qui ne rentre pas du tout dans la vulgarité (du moins comme je l’entends). Elle a la délicatesse de jouer avec les mots et de les faire vibrer. Une verbe a faire pâlir les poètes, créant une atmosphère de luxure et véhicule un message beaucoup plus subtil.

Ces lectures là sont souvent tabous et génèrent par manque de connaissance beaucoup trop de polémiques. Bref, tout ceci est autre débat.

Ce que je retiens de cette lecture est une plume avec beaucoup de caractère et je dirais même (et ceci n’engage que moi) que « les 2 Carole » est un manifeste à la liberté sexuelle assumée !

 

liens-utiles

 

Lien Amazon

Lien vers le site de Evidence Editions !