Le souffle des feuilles et des promesses de Sarah McCoy

souffle feuilles et promesse

 

Littérature internationale – Sortie le 1er juin 2017

Editions Michel Lafon

Service Presse

 

Je remercie les éditions Michel Lafon, via la plateforme NetGalley, de m’avoir confié ce livre en service presse.

Résumé : Hallie Erminie, issue d’une famille de planteurs du Kentucky, est une jeune femme de caractère. À New York, où elle s’est mis en tête de trouver un éditeur qui publierait son premier roman, elle fait la connaissance de Post Wheeler, un journaliste célibataire et fier de l’être. Sous des abords arrogants et rustres, il est en fait d’une compagnie agréable.
Tous deux discutent à bâtons rompus de la vie culturelle new-yorkaise, bouillonnante en cette fin de XIXème  siècle, et s’attachent l’un à l’autre sans oser se l’avouer.

Malheureusement, quand Post part pour l’Alaska du jour au lendemain, la possibilité d’une histoire d’amour s’évanouit.

Commence alors un chassé-croisé, des États-Unis à l’Italie en passant par l’Angleterre et la France. À chacune de leurs rencontres, les sentiments des deux jeunes gens ne font que croître. Le destin les réunira-t-il enfin ?

 

Mon avis : J’ai déjà entendu parler de Sarah McCoy grâce à son roman « un goût de canelle et d’espoir », qui est dans ma PAL depuis un moment. Lorsque NetGalley a proposé ce roman en service presse, je n’ai pas hésité un instant, trop curieuse de découvrir enfin la plume de cette auteure.

Nous rencontrons ici Hallie Erminie, une jeune femme qui rêve depuis toujours de devenir écrivain. Elle vient du « sud » mais décide d’aller tenter sa chance à New-York. Au cours d’une soirée, elle va rencontrer un journaliste Post Wheeler. Malgré son arrogance, Hallie apprécie sa compagnie. Mais tout s’écroule quand il part pour l’Alaska…. On va ensuite suivre Hallie et Post de la fin du 19ème siècle au début du 20ème, au cours de leurs voyages, de leurs retrouvailles et d’occasions manquées.

            Hallie Erminie est une femme décidée, qui ne recule devant rien pour devenir une auteure reconnue. Sa rencontre avec Post va la troubler et la relation qu’elle va développer avec lui va connaitre des hauts et des bas. Je regrette un peu qu’on tourne en rond par moment. Car de son côté, Post est tout aussi ambigu. Il décide de partir en Alaska suite à un problème de santé. Il ne va pas oublier Hallie mais pourtant, il va mettre du temps à reprendre contact avec elle. De nombreuses occasions manquées vont se succéder au fil des pages et elles ont entrainé des frustrations pour la lectrice que je suis.

            A l’issue de cette lecture, je suis mitigée. D’un côté, j’ai trouvé cette histoire très belle et elle permet également de découvrir une époque méconnue des Etats-Unis. En effet, l’histoire commence quelques années après la guerre de Sécession et on se rend compte que la séparation Nord/Sud est encore marquée. On constate également que déjà à cette époque, les Etats-Unis étaient un endroit où tout était possible. D’un autre côté, j’ai trouvé que l’histoire était un peu lente. Le jeu du chat et de la souris entre Post et Hallie Erminie est un peu fatigant à la longue. L’écriture à double voix est une bonne chose car elle permet de suivre l’évolution des deux personnages mais l’auto-apitoiement dont ils sont capables m’a un peu fatigué.

            Je recommande donc ce roman à tous les amoureux de belles histoires avec une héroïne qui a du caractère et qui aime les livres.

 

liens-utiles

 

Retrouvez l’univers de Sarah McCoy sur le site des éditions Michel Lafon

Retrouvez ce roman sur le site d’Amazon