Passions : la Maison Close- tome 4 de Molly Reed

maison close 4

 

Romance historique – 31 mai 2017

Pandorica Editions

Service Presse

 

Je remercie les éditions Pandorica de m’avoir confié cette saga en service presse.

Résumé : Lys ne désespère pas de trouver la perle rare qui lui fera quitter la Rose des Vents. Pourtant quand un homme mystérieux se présente pour écouler ses dettes, elle se méfie. Surtout, quand elle apprend qu’il y a une contrepartie à cette aide inopinée…

 

Mon avis : C’est avec un pincement au cœur que j’ai débuté ce quatrième tome de la maison close. En effet, je savais qu’une fois cet épisode terminé, je ne retournerai plus à la Rose des Vents et son univers si singulier.

               Ici, nous suivons Lys, que nous avions rencontré dans les trois précédents tomes. En effet, elle était la « marraine » de Rose et a mal vécu sa « trahison ». Elle était aussi amie avec Pétunia, que l’on avait suivi dans le tome 3.  Après le départ de Rose, Lys doit repartir de zéro pour mettre de côté de l’argent afin de pouvoir racheter sa liberté. Un soir, un homme arrive et rembourse sa dette. Lys hésite à le suivre car elle préfère se débrouiller par elle-même. En effet, jetée à la rue par sa mère à l’adolescence, c’est seule qu’elle a tracé sa route. Pourtant, elle va suivre Antoine et devenir sa servante.

                J’ai apprécié d’en découvrir plus sur Lys, qui était à chaque présente mais dont on ne savait pas grand-chose. Elle a beaucoup souffert dans sa jeunesse et rêve de devenir actrice. Fleur bleue dans l’âme, malgré son passé de prostituée, elle cherche malgré tout le grand amour, qui lui fera battre le cœur et lui mettra des papillons dans le ventre. Antoine est veuf, assez mystérieux, un peu inquiétant au début mais il va se révéler très protecteur vis-à-vis de Lys et leur duo va bien fonctionner. Entre confidences et disputes, ils s’entendent comme chien et chat. On rencontre également ici Arthur, un jeune comédien qui va essayer de séduire Lys et Hortense, la belle-sœur d’Antoine qui veut absolument l’attirer dans ses filets.

                Je me suis régalée dans ce quatrième tome. Il apporte une belle conclusion à cette romance historique. J’ai apprécié de pouvoir suivre différentes locataires de la Rose des Vents et ainsi me plonger dans le Paris d’avant. Les scènes de sexe sont toujours aussi chaudes et l’histoire est joliment menée. Je recommande donc la lecture de cette saga à tous les amoureux de romance pimentée. Laissez-vous emporter par la plume de Molly Reed et n’hésitez pas une seconde à aller faire un tour, livresque, à la Rose des Vents!

 

liens-utiles

 Retrouvez le tome 4 de Maison Close sur Amazon

Retrouvez ma chronique d’Initiation : La Maison Close – Tome 1 de Molly Reed ici

Retrouvez ma chronique de Tentations : la Maison Close – tome 2 de Molly Reed ici

Retrouvez ma chronique d’Obsession : la Maison Close – tome 3 de Molly Reed ici

Publicités

Héritiers des larmes, tome 1 : L’épouse ennemie de Penny Watson Webb.

 

[ROMANCE HISTORIQUE – Nouveauté 2017 ]

Triologie 1/3

Éditions Harlequin – Collection Victoria

Service presse

 

Je remercie les éditions Harlequin pour ce service presse via Netgalley.

 


 

Résumé :

Face à la reine de France, Brunhilde sent son cœur battre à tout rompre. La souveraine lui a accordé le droit de choisir son époux, et attend à présent sa réponse. Brunhilde sait que tout le monde souhaite qu’elle désigne, sur l’ordre de son frère, l’arrogant seigneur de Valcoudray, dont l’alliance renforcerait sa famille. Ce noble normand est même prêt à passer outre le baiser qu’il a surpris la veille entre elle et Conan de Ker Glenn, leur ennemi breton. Conan, l’homme à qui Brunhilde a caché son identité et qui lui lance aujourd’hui des regards noirs. Si c’est lui qu’elle choisit, il la méprisera, elle le sait, et la traitera comme une étrangère dans sa propre demeure. Mais la paix entre Bretons et Normands serait désormais actée. Consciente des regards qui pèsent sur elle, Brunhilde lève enfin les yeux, déterminée. Elle sait ce qui lui reste à faire.

 


 

Mon avis :

Cela faisait bien une dizaine d’années que je n’avais pas lu une romance historique et pourtant ces romans me permettaient de rêver du beau prince charmant sur son cheval blanc qui viendrait me délivrer de mon adolescence terrible. J’aurais pu vous citer pleins de titres si je n’avais pas une sacré mémoire de poisson rouge.

Romance historique : on pourrait croire que ce genre est hyper pompeux car relatant de faits historiques vrais. A bas les idées reçus ! Par ce que même si le contexte est un fait l’histoire qui en découle est purement fictive !

Revenons-en au livre !

Fin du XVe siécle, fin de la guerre folle, breton et normand qui livrent une bataille sans merci. Les cachots remplis de jeunes écuyers, torturés, affaiblis, détruits. Le quotidien depuis trois ans de trois jeunes gens faits prisonniers suite à la mort de leur seigneur et père : Conan de Ker Glenn, Pierre de Flouville et Guillaume de Gallays. Cette période de l’histoire de France est très sombre, suite à la guerre de Cent ans, la conquête des territoires est toujours de mise et étonnamment assez virulente entre normand et breton. L’influence monarchique est plus que de mise, un seul faux pas et c’est la guillotine où la pendaison tripes à l’air. Atmosphère pesante et lugubre, traquenard et compagnie sont de rigueurs, massacres incompris, refus de l’un et de l’autre et pillage. Voilà les éléments sur lesquels est basée l’histoire. Étrangement je trouve ces faits là encore d’actualité comme quoi les siècles passent mais la nature humaine demeurent intacte.

Conan, Pierre et Guillaume sont libérés et retournent sur leur terre bretonne et natale. Si cet épisode est toujours ancré en eux, la suite ne va être que vengeance. Les normands doivent payer leur forfaits malhonnêtes.  Conan seigneur des terres est un personnage assez étrange : à la fois sauvage et attentionné. On sent aisément que la violence est son pain quotidien. Il supporte très mal l’opposition et surtout l’injustice. Sa patience va être mise à rude épreuve lorsqu’une belle demoiselle lui tombe par inadvertance dans les bras. Cette belle jouvencelle est la tentation incarnée : surnommée Brune à cause de sa chevelure hypnotisante, Brunhilde Montgomery est la quintessence de la femme qui affirme ses positions. Lorsque la reine lui accorde le droit de disposer de l’époux qu’elle souhaite, elle y voit là un moyen de mettre un terme aux tourments : celui d’amener la paix sur ces terres désabusées et de poser « un super lapin » au seigneur de Valcoudray qui l’harcèle littéralement. A cet époque ce sont les femmes qui sont forcées à devenir l’épouse d’une homme (surtout dans la haute société) : mariage de convenance dans toute sa splendeur. Mais Conan n’aurait jamais imaginé qu’on lui aurait imposé cette femme, même si elle est sublime cela n’empêche pas de toucher sa fierté masculine. Toucher dans son égo surdimensionné, Conan n’a guère le choix d’accepter mais ce n’est pas pour autant qu’il acceptera dans son lit surtout après la révélation qui aura eu le toupet de lui couper le sifflet et de le mettre dans une rage terrible. Brune contente de son tour de passe-passe a du pain sur la planche. Normande de naissance elle va devoir se faire accepter par les valets de son mari et de sa belle-mère. Brune est une jeune femme tolérante, ambitieuse, hyper têtue, gentille et loin d’être écervelée. C’est une femme avec un immense cœur qu’elle cache souvent par des phrasés mordants et piquants. Elle joue également avec un humour bienséant qui a le mérite de remettre du plomb dans le comportement d’un certain Conan.

Je suis tombée littéralement sous le charme des personnages. Notamment celui de Brune qui correspond à l’image de l’héroïne moderne. Conan est un sacré bourru mais qu’on ne peut que comprendre. Pierre et Guillaume sont les joyeux lurons qui viennent pimenter l’histoire et apporter un certain réconfort auprès de Brune. Ce sont tous des personnages entiers avec des défauts et qualités. Leur psychologie est manié avec beaucoup de subtilité et de profondeur.

Sur fond de dramaturgie, nos héros font devoir faire face à des faits troublants, à des manigances sournoises et à de la jalousie excessive. Les rebondissements incessants donnent un rythme effréné à la lecture. J’ai été absorbée par ce roman à tel point que je n’ai pas pu le lâcher avant deux heure du matin (fait très rare). La plume de Penny Watson Webb fait des merveilles : l’intensité est au rendez-vous. J’adore les petites expressions bretonnes qui donnent du cachet à l’histoire et j’apprécie d’autant plus l’utilisation du vouvoiement qui met en évidence le respect dû à l’époque. Ironie tragique de ce respect entre Conan et Brune il est illusoire ! J’ai vraiment apprécié le style de l’auteur qui d’ailleurs n’en ai pas à son premier roman et dont je vais mettre un point d’honneur à découvrir !

« L’épouse ennemie » est l’histoire d’une femme convaincue que son mariage ne pourra qu’apporter le meilleur. Mais aux détriments de la force de ses sentiments envers Conan et au combat acharné pour démontrer la sincérité de ses actions, ses espoirs et ses aspirations seront mise à rude épreuve.

Un sacré coup de cœur pour cette romance qui soulève de nombreux points de tolérances et de croyances. Mais c’est assez connu l’amour peut soulever les montagnes.

Une romance aux allures de capes et d’épées où L’amour de Brune sera l’unique récompense !

L’attente du second tome va être terrible. J’ai bien peur que les meilleures choses savent se faire attendre !!

 

liens-utiles

Vers le site des éditions Harlequin !

Pour tout savoir sur Penny Watson Webb et ses romans !

 

64391-episode

 

 

Zéphyria, tome 1 : épisode 2 de Anais Guilmet.

 

[ROMANCE FANTASTIQUE Jeunesse – Nouveauté 2017 ]

Auto-édition

Service presse

 

Je remercie Anaïs pour sa confiance et le service presse.


Résumé :

Après avoir échappé à la mort, Jessyca se retrouve confrontée à une toute autre réalité que la nôtre. Le ciel lui a fait cadeau d’une seconde nature pour l’empêcher de périr entre les mains d’un homme qui cherche à l’éliminer depuis sa naissance.
Pour la protéger, son Ange Gardien doit l’emmener vers son nouveau foyer : une dimension peuplée de créatures ailées.
Mais la jeune fille apprend rapidement qu’elle est l’ennemie numéro un du peuple angélique et qu’elle ne doit révéler à personne ce qu’elle est.
Jessyca n’en fait qu’à sa tête et s’attire de nombreux ennuis. Un Ange que Gabriel ne compte pas parmi ses amis tente de séduire sa protégée à n’importe quel prix. Cela ne plaît guère au Gardien, surtout lorsqu’il se rend compte qu’il développe des sentiments interdits envers l’humaine.
Pendant que Jessyca sème le chaos parmi les Anges et que Gabriel essaye de lutter contre ses sentiments, une tempête se prépare. Ce que tout le monde ignore, c’est que Jessyca est au cœur d’une Prophétie qui pourrait annihiler la race des Anges et rendre le pouvoir à ceux qui ont échoué.

 


 

Mon avis :

Voici un second épisode qui m’a beaucoup plus enchantée que le premier.

Ce second épisode s’inscrit dans une rythmique beaucoup plus prononcée ! Jessyca se retrouve confrontée à cette solitude pesante et obnubilant. Elle ne voit qu’en elle tous ses défauts et toutes ses faiblesses. Elle va rapidement perdre pied et bouleverser le quotidien impeccable des Anges. Et c’est sans compter sur la présence suspicieuse de ce bel Ange qui vient mettre le trouble !

Les personnages ont évolué surtout au niveau sentimental. Gabriel s’est rendu compte qu’il n’est absolument pas insensible aux charmes de Jessyca qui elle même se met à ressentir ces choses qui lui sont interdites. Tout ce chamboulement a le mérite de mettre l’huile sur le feux et les tensions deviennent très vite palpables !

J’ai beaucoup apprécié l’atmosphère qui se dégage de ce second tome. L’auteure nous délivre quelques éléments qui viennent renforcer le côté intrigue. Pour le moment rien n’est encore dévoilé. Mais l’auteure sait très bien jouer avec les mots pour nous donner l’eau à la bouche. La plume d’Anaïs est beaucoup plus fluide et elle ne s’embarrasse plus de ces répétitions que je trouvais redondantes dans le premier épisode.

Ce second tome est un vrai enchantement et il ne me tarde plus qu’une chose : celle de découvrir ce que le futur réserve à Jessyca et à Gabriel !

 

liens-utiles

Retrouver mon avis sur le premier épisode !

Retrouver tout l’univers d’Anaïs Guilmet sur son blog !

Retrouver ici la page Facebook d’Anaïs Guilmet !

 

 

 

Ad Vitam de Valorie Blue.

 

ROMANCE HISTORIQUE – AVENTURE – Nouveauté 2017

Auto-édition

Service presse

 

Je remercie Valorie pour sa confiance.

 


 

Résumé :

Théa vit dans les livres pour rêver et faire rêver, dans sa boutique qui sent bon le passé et les contes.
Vincent fait des recherches historiques pour établir des faits et la vérité du passé, dans les sites archéologiques.
Ils ne sont pas vraiment fait pour se rencontrer mais une nuit va tout changer. Dès lors, ils ont un mystère à résoudre, un trésor à trouver, dans l’ancienne Alexandrie.
Vont-ils y parvenir ?
Et si les rêves étaient des souvenirs ?

 


 

Mon avis :

Pour sa première romance Valorie Blue tâte le terrain avec cette belle histoire d’amour.

Théa est une libraire et passionnée par les temps d’autrefois : notamment par l’Égypte ancienne, celle qui fait rêver et qui émerveille, celle de la grande reine Cléopâtre. Théa rêve au travers de ses nombreuses lectures mais va les vivre lorsqu’elle part en voyage en Alexandrie afin de visiter la grande exposition sur Cléopâtre. Elle va rencontrer dans les dédales de la ville mythique un jeune homme à l’apparence d’Indiana Jones ( enfin en peu plus sexy tout de même). Il s’agit de Vincent, archéologue. Il est en mission dans le désert proche afin de mettre sous la main un mystérieux trésor, une boîte, qui selon la légende aurait des pouvoirs surnaturels. Par une malencontreuse situation, Théa se retrouve aux côtés de Vincent sur le chantier.

C’est une romance assez attachante où l’auteure explore à merveille les émotions naissantes entre ses personnages. C’est un vrai plaisir de voir évoluer ces derniers dans un paysage pittoresque. Les rebondissements viennent alimenter le côté romance et nous plongent dans le côté action. Mais je trouve justement regrettable le peu d’action qui n’est vraiment pas assez présent à mon gout. Surtout que le décor s’y prêtait. Valorie n’a pas su exploiter ce côté aventure et historique à fond. Et c’est vraiment bien dommage car les personnages sont justes excellents.

La plume de Valorie maîtrise parfaitement le ressenti des personnages et nous offre de supers moments d’échanges romantiques et de tendresses.

 

liens-utiles

 

Lien vers la page facebook de l’auteure.

 

 

Obsession : la Maison Close – tome 3 de Molly Reed

maison close 3

 

Romance historique – sortie le 24 mai 2017

Editions Pandorica

Service Presse

 

Je remercie les éditions Pandorica de m’avoir confié cette saga en service presse.

Résumé : Si la Justice n’a pas les moyens d’arrêter l’assassin de sa sœur, alors Margot se passera de ses services ! L’homme est un habitué de la Rose des Vents. Sa seule solution pour l’approcher sans éveiller le moindre soupçon : devenir une prostituée pour pénétrer à son tour dans l’antre de la maison close.

Sa vengeance est enfin à portée de bras !

Le plan est tout trouvé, l’approche est facile, mais un ami de son frère est bien décidé à lui mettre des bâtons dans les roues.

Entre l’amour et la vengeance, Margot va devoir choisir.

 

Mon avis : cette saga est pleine de surprises ! Encore une fois, on découvre une nouvelle pensionnaire de la Rose des Vents et une nouvelle fois, Molly Reed nous surprend dans cette nouvelle histoire.

            Ici, nous faisons connaissance avec Margot, une jeune femme qui a rejoint la Rose des Vents afin de venger le meurtre de sa sœur. Son meurtrier est un client régulier ; elle met donc au point un plan pour s’en approcher et pouvoir mettre en exécution sa vengeance. Un soir, elle tombe sur Joseph, un ami de son frère, dont elle est amoureuse depuis toujours. Ce dernier lui demande de renoncer à sa vengeance. Que va décider Margot ?

            J’ai beaucoup apprécié Margot. Comme quasiment tous les personnages de Molly Reed, c’est une jeune femme qui sait ce qu’elle veut et qui sait mettre de côté sa fragilité pour arriver à ses fins. Têtue, droite et volontaire, elle ne va cesser de lutter avec son cœur. Car il faut l’avouer, Joseph est un beau jeune homme qui cherche Margot depuis des semaines, depuis son départ précipitée de la maison familiale. Inquiet pour elle, car il a des sentiments inavoués depuis des années, il va tout tenter pour lui démontrer qu’une autre voie est possible. Enfin, on retrouve la Comtesse qui dévoile un nouvel aspect de sa personnalité. Ce personnage ambigu me laisse pensive : je ne sais pas si je dois la détester ou pas….. Certainement qu’elle mérite un entre-deux.

            Je ne me lasse pas de cette saga. Molly Reed fait de nouveau des merveilles et nous emporte dans cette maison close qui cache des pensionnaires aux caractères bien trempés. Aucune lassitude à la lecture de ce troisième tome et une nouvelle fois, l’alternance des points de vue rend plus haletante l’action en cours. Je fonce donc sur le quatrième et dernier tome de cette saga, à regret de devoir déjà quitter la Rose des Vents.

 

liens-utiles

 

Retrouvez Obsession : la maison close – tome 3 sur Amazon

Retrouvez ma chronique pour Initiation : La Maison Close – Tome 1 de Molly Reed

Retrouvez ma chronique pour Tentations : la Maison Close – tome 2 de Molly Reed

 

Tentations : la Maison Close – tome 2 de Molly Reed

maison close 2

 

Romance historique – Sortie le 17 mai 2017

Editions Pandorica

Service Presse

 

Je remercie les éditions Pandorica de m’avoir confié cette saga en service presse.

Résumé : Sabline a tout pour être heureuse : la beauté et des privilèges que toutes les pensionnaires de la Rose des Vents lui jalousent. Cette vie, elle l’a choisie et il est hors de question de quitter le luxe de cette maison pour travailler comme une ouvrière et vivre dans la misère ! Quand lors d’une consultation médicale, son regard se pose sur le corps viril du nouveau médecin, elle se jure que cet homme finira comme tous les autres sur son tableau de chasse. Mais la bataille s’annonce plus rude que prévue, et la confrontation des plus excitantes…

 

Mon avis : Dans ce deuxième tome, nous suivons une nouvelle pensionnaire de la Rose des Vents. Sabline est donc une prostituée mais elle est privilégiée : présente depuis longtemps, ayant intégré la Rose des Vents sans dette à son actif, reversant une partie de son salaire à la Comtesse, elle est respectée et jalousée par les autres pensionnaires de la maison close. Elle aime son travail, ses habitués et s’est fait une raison : tant que la Comtesse voudra d’elle, elle n’ira pas voir ailleurs. Un matin, alors qu’elle se rend à la visite médicale, sa vie bascule : le docteur François Lannec, un jeune médecin séduisant, va chambouler toutes ses certitudes en refusant ses avances. Mais pourtant, cette rencontre va venir modifier leurs destins à tous les deux.

                J’ai aimé me replonger dans l’univers de la Rose des Vents. Nous retrouvons ici la Comtesse, qui gère sa Maison Close d’une main de fer ainsi que César, son détestable homme de main. Nous apercevons Lys, la marraine de Rose ainsi que Pétunia, que l’on avait découvert dans le tome précédent. J’ai apprécié la personnalité de Sabline, beaucoup plus complexe qu’il n’y parait au premier abord. Sous ses airs de « reine de la Rose des Vents », elle cache des fêlures que la rencontre avec le docteur Lannec va rouvrir. Ce dernier est un docteur comme on aimerait en croiser plus : il a des principes et est diablement sexy. Encore une fois, Molly Reed n’hésite pas à nous faire saliver à la lecture de son ouvrage.

                Vous l’aurez compris, j’ai adoré ce deuxième tome, pourtant bien différent du premier. Les scènes érotiques sont moins présentes mais sont toujours aussi intenses. La passion sexuelle est cependant bien là et encore une fois, la température se met à grimper en flèche à la lecture de ces pages. Je ne peux donc pas m’arrêter en si bon chemin et vais faire connaissance avec une nouvelle pensionnaire de La Rose des Vents.

 

liens-utiles

 

Retrouvez Tentations, le tome 2 de Maison Close sur Amazon

Retrouvez ici ma chronique pour Initiation : La Maison Close – Tome 1 de Molly Reed

Initiation : La Maison Close – Tome 1 de Molly Reed

maison close 1

 

Romance historique – Sortie le 10 mai 2017

Editions Pandorica

Service Presse

 

Je remercie les éditions Pandorica de m’avoir confié cette saga en service presse.

Résumé : Suite à la mort de son patriarche, les dettes de la famille Morlet s’accumulent. Anne, la benjamine, n’a plus le choix : pour éviter la vente de la grande demeure familiale, et surtout voir l’un de ses secrets dévoilés, elle doit se présenter à la porte d’une luxueuse maison close parisienne, la Rose des Vents. Entre sexe, menaces et trahisons, la bonne éducation d’Anne est mise à rude épreuve. Ainsi que son cœur. Qui est donc cet homme diaboliquement sexy qui la harcèle de questions pour savoir qui se cache derrière le nom de Rose ?

 

 

Mon avis : peu habituée à la lecture des romances historiques, je me suis lancée dans cette saga car j’avais beaucoup aimé la plume de Molly Reed dans « Hot Couture ». Avant tout, je préfère vous prévenir, âmes sensibles, abstenez-vous !! Encore une fois, Molly Reed fait monter la température et c’est une lecture qui ne peut pas laisser insensible !

Dans ce premier tome, nous faisons connaissance avec Anne, une jeune femme dont la famille est criblée de dettes. Afin de les éponger, son frère la confie à la Comtesse, responsable de la Rose des Vents, une maison close de luxe à Paris. Anne est rapidement mise « dans l’ambiance » et la Comtesse décide de la rebaptiser Rose et la confie à Lys, qui va parfaire son « éducation ». Rapidement, elle va rencontrer un homme mystérieux qui va la troubler et la questionner… entre honneur, honnêteté et sens du devoir, Anne va devoir surmonter de nombreuses épreuves pour s’en sortir et aider sa famille.

J’ai été touchée par le personnage d’Anne/Rose. Naïve, elle se retrouve projetée dans un monde de luxure auquel elle n’est pas habituée. Et pourtant, en devenant une prostituée, elle va devoir s’y faire….. Lys, sa marraine, va s’avérer être une amie et une formatrice hors pair. Les scènes où elle est présente sont très très chaudes !! Le mystérieux Monsieur de Valmont va lui aussi faire monter la température et son intérêt pour Rose va amener un piment supplémentaire dans cette histoire. Enfin, Martin et César, les hommes de main de la Comtesse, tout comme Auguste, le frère d’Anne, sont tous trois détestables à souhait !

J’ai apprécié cette lecture qui m’a donné chaud !! Encore une fois, Molly Reed nous entraine dans une lecture où l’érotisme côtoie les beaux sentiments. Je n’ai pas été déçue et me plonge avec joie dans le tome 2 !

 

liens-utiles

 

Retrouvez La Maison Close sur Amazon