La passe-miroir, livre 2 : Les disparus du Clairdelune de Christelle Dabos.

 

[FANTASY / Jeunesse – 2015 ]

GALLIMARD JEUNESSE (dès 12 ans)

Lecture personnelle

 


 

Résumé :

Fraichement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions des personnalités influentes à la cour ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l’entraînera au-delà des illusions du Pôle, au coeur d’une redoutable vérité.

 


 

Mon avis :

Du moment qu’on a complétement adoré le premier, je pense qu’il est impensable de ne pas adorer les suivants ! Le premier tome pose les bases de l’histoire. On fait connaissance avec les protagonistes. L’auteur met à place son intrigue et les éléments qui la desserviront. Le second tome est dans la suite logique du premier mais avec toutefois beaucoup plus de rebondissements et d’actions. Et surtout l’apparition de nouveaux personnages comme Farouk qui devient en quelque sorte l’élément central à tous ce qui va en découler. On découvre davantage Thorn, Ophélie, Archibald et tous les autres.

L’atmosphère est à l’image de l’arche du Pôle : froide, suspicieuse, mensongère, désagréable et énigmatique. L’intrigue se développe davantage sans vraiment trop en dévoiler non plus. L’auteure nous dévoile les « origines » du déchirement. On a un aperçu rapide de l’enfance de Farouk. Le récit alterne quelque peu avec ce point de vue et du coup donne une dimension beaucoup plus intéressante. Par ce biais on sent de suite qu’Ophélie et Thorn vont être confronter à quelque chose de beaucoup plus grand ! Une entité malsaine et maligne !

Ce livre 2 est un condensé d’enchainements plus imprévus les uns des autres ! On est dans un fil conducteur qui ne s’arrête jamais !

Ma chronique sera courte au risque de trop vous en raconter !

C’est une saga qu’il faut absolument découvrir surtout si vous adorez la fantasy. L’auteure nous immerge dans un monde hors du commun où la destinée des personnages est hallucinante. C’est juste démentiel. J’ai fini le troisième tome hier soir, et je vous assure que des surprises, l’auteur nous en réserve beaucoup !

Petits et grands, « La Passe-miroir » est sublime par sa singularité et envoutant par son univers !

Foncez !

Si vous l’avez lu, n’hésitez pas à laisser un commentaire pour en discuter ! J’en serais ravie !

 

 

liens-utiles

 

Mon avis sur le Livre I : « Les fiancés de l’hiver » !

Pour tout savoir sur l’univers de « la passe-miroir » et sur son auteur : c’est par ICI !

Vers le site Gallimard Jeunesse !

 

64391-episode

Publicités

La proposition, tome 1 de Katie Ashley

la proposition tome 1

 

New romance – Epub sorti le 28 juillet 2017

Editions BMR

Service presse

 

Je remercie les éditions BMR via la plateforme NetGalley de m’avoir confié ce roman en service presse.

 

Résumé : 30 ans. 0 mari, 0 enfant…

Emma veut un bébé, coûte que coûte.

Quitte à renoncer au prince charmant, quitte à élever son enfant seule.

Vraiment ?

Quand Aidan, ce tombeur auquel elle a jusque-là résisté, lui apporte la solution rêvée, Emma se retrouve au pied du mur.

Céder à sa proposition, avoir une relation sans lendemain… et en même temps se retrouver maman ?

Elle qui croyait y voir clair dans sa vie et ses désirs, c’est la panique !

 

Mon avis : J’ai choisi de lire ce roman car le quatrième de couverture présente une situation d’histoire originale. D’un côté, nous avons Emma, une trentenaire qui a réussi dans sa vie professionnelle mais dont la vie personnelle est jalonnée de drames. Son souhait le plus cher ? Devenir maman, coûte que coûte ! De l’autre, vous avez Aidan, le golden boy : beau, riche, coureur de jupons et ne cherchant pas à s’attacher. Néanmoins, il a promis à sa maman sur son lit de mort qu’il aurait un jour un enfant. Du coup, quand il rencontre Emma, qu’il avait déjà repéré mais qui lui avait mis un râteau, il voit là une occasion de tenir parole et de prendre du plaisir : il propose à Emma de coucher avec elle jusqu’à ce qu’elle tombe enceinte. Une fois la mission réussie, elle s’occupera seule de l’enfant et ils reprendront chacun leurs vies….. Vous vous en doutez, cela ne va pas se passer exactement comme ils l’avaient prévu !

                Encore une fois, nous avons ici à faire à une héroïne qui sait ce qu’elle veut. Après la mort de son petit ami et de ses parents, elle est seule. L’âge avançant, elle souhaite absolument avoir un enfant. Elle est déterminée mais aussi pleine de doutes, notamment au début de sa « relation » avec Aidan car elle a peur de ne pas être à la hauteur. De son côté, ce séducteur va se révéler plus prévenant que prévu envers Emma, ce qui va causer des tracas à nos deux protagonistes. Car au final, vont-ils rester dans cette relation contractuelle ou une histoire d’amour va-t-elle naitre ?

                J’ai beaucoup aimé ce premier tome de la proposition. Katie Ashley nous plonge dans l’histoire d’Emma et d’Aidan grâce à une écriture où on alterne les focus sur l’un puis l’autre des personnages. La force de ce roman est le caractère explosif des personnages. En effet, Emma est loin d’être une femme soumise qui dit « oui » à tout ce que lui propose Aidan. Ce dernier est un véritable abruti au début, il se comporte bel et bien comme un coureur de jupons et va avoir un comportement limite vis-à-vis d’Emma. Cependant, il va rapidement évoluer et être perdu dans ses sentiments et son ressenti envers elle. J’ai également adoré le papa d’Aidan, ainsi que ses sœurs, qui vont venir mettre leur grain de sel dans cette histoire et amener Aidan à s’interroger sur son attachement envers Emma.

La lecture de ce roman est fluide et on se laisse facilement porter par cette histoire. J’ai adoré ce premier tome qui nous laisse pourtant sur notre faim. Heureusement, le tome 2 vient d’arriver et je vais pouvoir continuer les aventures d’Emma et Aidan et voir si un happy end les attend…. Ou non ! Pour conclure, je vous recommande chaudement cette lecture car c’est une romance qui ne ressemble à aucune autre et qui vous fera passer, je n’en doute pas, un excellent moment.

 

liens-utiles

Retrouvez la Proposition, tome 1 sur Amazon

 

pro_reader_120               favorited_reviews_120               reviews_10_120

 

Dangerous Bikers, tome 2 de Jean-Louis Stéphanie.

 

[ROMANCE SUSPENSE – Nouveauté 2017 ]

Evidence Editions

Service presse

 

Je remercie les éditions Evidence pour ce service presse.

 


 

Résumé :

Après l’agression des membres de sa famille, Chloé Evans s’est renfermée sur elle-même. La culpabilité la ronge et rien ne semble l’aider à aller mieux. Pire que tout : l’arrivée de nouvelles personnes va l’obliger à renouer avec un passé qui la plongera dans un univers dangereux. Entre doutes et désespoir, trahison et amour, la frontière semble bien mince. Et si Tony le chef du gang des Rebel Bikers a toujours détesté Chloé, désormais il n’a plus qu’elle en tête, quitte à prendre des risques pour la protéger.

 


 

Fort seul, ensemble plus fort.

 

Mon avis :

Vous voulez de l’action, des rebondissements incessants, de la romance, de la haine au son doux de la vengeance, de l’amour et du désespoir ? Et bien ce second tome « Dangerous bikers » ne pourra que vous comblez. C’est le cas pour moi ! Un roman hyper addictif où tout est fait pour accrocher le lecteur jusqu’aux derniers mots.

Jean-Louis Stéphanie nous propose un second volet époustouflant !

Chloé Evans vit à deux cent à l’heure depuis quelques semaines. Tout va trop vite. Le temps ne l’épargne pas seulement. Les motards deviennent son quotidien et sa peine. Après sa rencontre avec les Hell Riders, rien ne va plus. Tony et Ayden ne donnent plus signe de vie. Son père et son frère ont été gravement blessés. Tout part en vrille dans sa vie. Et quand le chef des Rebel Bikers et celui des Hell riders refont surface ce n’est par pour faire causette. Les chose sérieuses commencent. Confrontations, mensonges, révélations et séductions font lui faire tourner la tête. J’adore beaucoup le personnage de Chloé : c’est une femme forte, teigneuse, grande bouche, hargneuse. Elle ne se laisse pas démonter par tous ces motards qui gravitent autour d’elle. Notamment par le ténébreux Tony qui lui souffle constamment le chaud et le froid. Les apparences doivent être sauvées : un chef de gang n’a pas le droit de se lancer dans une relation sérieuse surtout avec la fille qu’il déteste le plus au monde. Tout devient compliqué et s’ajoute à cela un sentiment de vengeance oppressant.

Tony est toujours fidèle à lui-même : macho, coureur de jupon, sauvage, hargneux, agressif et ultra sexy. D’ailleurs on le voit flanché quelque fois car la belle Chloé a su fendre sa carapace. Il lui arrive donc d’être attentionné, protecteur, charmeur et gentil. Mais ses obligations de chef le rattrapent toujours. Ses décisions détermineront son futur.

Dans ce second tome on fait la connaissance du troublant Jackson. Alors je ne le sens pas du tout. Trop honnête pour être vrai, sa présence me rend méfiante. Par ailleurs il vient pimenter l’histoire Tony-Chloé en s’immisçant dans le couple.

La psychologie des personnages est époustouflante et tient la route du début à la fin. Leur évolution est judicieuse et rend l’histoire bien plus intéressante.

Ce second tome est juste explosif, caliente, sanglant, tourmenté, passionnant et déchirant ! Un cocktail explosif au milieu des gangs rivaux où amour, trahison et vengeance deviennent incontournables.

Pour le coup je suis bien plus conquise que le premier tome ! La plume de Jean-Louis Stéphanie fait des merveilles et nous immerge dans cette histoire brulante ! Et puis un final qui annonce un troisième tome tout aussi intriguant avec encore plus de révélations et j’espère d’amour !

 

 

liens-utiles

 

Mon avis sur le premier tome : »Rebel Bikers ».

Vers le site des éditions Evidence !

 

Speedway de Pascale Stephens.

 

 

[ROMANCE CONTEMPORAINE – Nouveauté 2017]

Editions BMR

Service presse

 

Je remercie les éditions BMR pour ce service presse via Netgalley.

 


 

Résumé :

Recommencer une autre histoire. Apprendre à connaître un nouvel homme, sortir avec lui, décider de s’abandonner, de se confier. Envisager l’avenir… Autant dire « mission impossible » pour Clémence. Depuis la mort de son fiancé, sa vie amoureuse est au point mort et semble destinée à y rester. Du moins, c’est ce qu’elle pensait avant son retour dans l’univers des courses de moto, jusqu’à ce qu’elle croise à nouveau la route de Nate. Pilote audacieux, plusieurs fois champion du monde, il a lancé le pari de la réconcilier avec la vie. Mais la guérison est un parcours ardu et semé d’embuches… Alors que leur relation gagne de la vitesse, et que Clémence prend de la distance avec son passé, c’est celui de Nate qui ressurgit…

 


 

Mon avis :

« Speedway » est le troisième roman que je lis de cet auteur après les deux premiers tomes de la trilogie « Not easy ». Ce roman s’inscrit dans un monde ultra masculin puisqu’il s’agit de celui de la course professionnelle de moto.

Clémence a tout pour être heureuse, un homme qui s’occupe d’elle et qui n’hésite pas à la pousser lorsqu’il s’agit de se mettre en avant dans le monde de la moto. Elle est aussi pilote et son professionnalisme n’est plus à prouver désormais. Les débuts ont été un crève cœur pour elle, une femme pilote n’a pas sa place sur les circuits. Certains d’entre eux s’en sont pris à elle ouvertement alors que d’autres lui ont rendu le respect mérité. Clémence vit la vie parfaite. Elle est épanouie et en profite un maximum. Jusqu’au jour où tout bascule. L’accident mortel qui lui enlève son futur mari. La chute est brutale et profonde. Les mots sont blessants et les gestes loin d’être réconfortant. Elle s’enlise dans son malheur et les mauvaises nouvelles n’améliorent pas la situation. Emmurée dans sa carapace elle décide de fuir la France vers l’Ecosse lors d’une occasion qui se présente à elle. Elle pressent alors que c’est le signe qu’elle attendait pour amorcer des changements dans sa vie. Mais parfois seule la volonté n’est suffisante, c’est alors que surgit de nulle part, un homme, son pire ennemi sur l’asphalte, celui qui l’a toujours démontée et qui l’insupporte au delà des mots. Cet homme est Nate, le ténébreux, l’insondable, le détestable, le macho , l’égoïste sans nom, le bad boy du circuit. Celui qui lors des soirées fêtant les vainqueurs se pavanent avec les plus belles filles.

Une rencontre et un pari, les voici partis pour un périple qui sera loin d’être de tout repos !

Cette romance offre de nombreux rebondissements et un final qui, honnêtement, a eu le mérite de me faire flipper ! J’ai beaucoup apprécié les dialogues très présents qui jouent parfois sur les quiproquo ( petite touche de comique qui est agréable dans cet imbroglio de sentiments très sombres) et sur le malaise des personnages. Ces phases sont très bénéfiques pour nos deux héros, elles leurs permettent d’évoluer, de se découvrir et de mettre des mots sur leurs émotions. L’autre point positif ce sont les détails techniques sur la mécanique des motos et sur ce qui est en rapport aux courses de motos. Dès le départ, j’ai senti que c’est un roman écrit avec les tripes et qui a certainement touché l’auteur (sentiment confirmé dans les remerciements de l’auteur). Mais, voilà, plusieurs points me chagrinent. Il est vrai que quand j’entends le mot moto de suite, je l’associe à la liberté. Il vrai que dans le monde de la compétition ce mot là n’a pas du tout sa place. On est oppressés dans ce monde où les coups bas sont de rigueurs, les langues de vipères courantes : en fait tout est permis !! Pascale Stephens a trop bien mis en avant ce point là et ne s’en prive pas. Du coup ça m’a coupé mon sifflet ! Malgré la présence de joyeux lurons, on s’aperçoit vite que la sincérité n’est pas monnaie courante. Tout ceci est accentué par la morosité des personnages qui par ailleurs s’envole trop vite à mon goût. Alors que dans les premiers chapitre on tombe en excès dans la mélancolie (certains passages sont redondants surtout au niveau de l’expression des sentiments et du désarroi de Clémence), on enchaine rapidement sur la redécouverte du plaisir et de la séduction. J’aurais voulu plus de moment casse gueule où tout part en cacahouète, ou du moins le peu qu’il y a, soit plus accentué, plus intense. J’ai trouvé le scénario trop facile !

Néanmoins j’adore toujours autant la plume de Stephens Pascale, j’attends le livre qui révélera tout son merveilleux talent. Je trouve qu’il n’est pas assez exploité !

Malgré les petits points négatifs qui m’ont contrariée, c’est un roman qui plaira à bon nombre d’entre vous : les motos, un homme hyper sexy, une femme qui ne sait plus où donner de la tête et la jalousie sont au rendez-vous.

« Speedway » fera vrombir votre cœur !

 

liens-utiles

 

 

 

Vers le site des éditions BMR !



 

 

 

 

Des étoiles dans la mer de Natasha Boyd.

 

[ROMANCE CONTEMPORAINE – Nouveauté 2017]

MxM Bookmark – Collection Infinty

Traduction : Laurie Asin

Service presse

 

Je remercie chaleureusement les éditions MxM Bookmark pour leur condiance et ce service presse via Netgalley.

 


 

Résumé :

Livvy a pris la fuite. Elle s’est échappée là où personne ne pourra jamais la retrouver.

Mais dans le cottage isolé où elle se réfugie, il y a déjà Tom, un mystérieux inconnu, qui est là pour des raisons personnelles.
Dans l’intimité de ce cottage abandonné, au cœur de la nature sauvage de l’île, leur connexion immédiate est impossible à ignorer. Mais alors qu’ils fuient leur histoire et refoulent leurs secrets, le passé les rattrape et bouleverse leurs vies de façon inimaginable.
Malgré leurs sentiments profonds et leur alchimie puissante, ils devront se battre contre un enchevêtrement de mensonges et surmonter les blessures de leur passé. La vérité, en émergeant, fera peut-être plus de mal que de bien.

 


 

Mon avis :

Natasha Boyd nous offre une histoire qui vous coupera le souffle sans aucun doute. Cette histoire vous filera les frissons du début à la fin , des sueurs froides, des coups de chaud et les larmes ne pourrons que noyer vos yeux.

L’intensité de cette histoire est juste magnifique, palpitante et majestueuse  !

Livvy vient juste d’atteindre sa majorité. Elle fuit cette vie désastreuse où étouffée dans un univers qui se dévoilera être insupportable. Livvy souffre et suffoque. Le passé, le présent ne seront pas son futur. Son refuge s’avère être une vieille bicoque sur une petite île non loin de la côte. Elle représente la tranquillité, l’espoir et la liberté. Elle appartenait à sa grand-mère qui les chérissait elle et sa sœur décédée. Après un périple épuisant, elle se retrouve finalement devant cette maison inespérée. Mais un surprise l’attend ! Un homme a l’apparence d’un ours mal léché.

Livvy est une jeune femme traumatisée par les secrets de famille. Elle se protège par une attitude assez fourbe et se cache derrière une apparence sombre et négligée. La psychologie de son personnage est maniée avec beaucoup de subtilité. Les maux du corps et de l’esprit qui en découlent sont dépeints avec beaucoup de vivacité et de sensibilité. Tommy est un homme mystérieux et nonchalant. Il souffle souvent le chaud et le froid. On s’aperçoit rapidement que son attitude est ambigüe et cache quelque chose. De suite il m’a fait pensé à un ours mal léché. Carrure de bucheron, barbe camouflant son visage et un parlé tranchant : un homme repoussant aux premiers abords mais qui révélera une face beaucoup plus douce et chaleureuse !

La vie les a détruit, les a consumé et les a noyé dans un gouffre sans fond. A eux deux, elle sera plus facile malgré les chemins périlleux qu’il devront abordés. Leurs passés s’avéreront mêlés et les révélations anéantirons les vains espoirs de Livvy.

Ce livre est juste  une méga surprise. Dés le départ j’ai été conquise par le style de Natasha Boyd. La plume de l’auteure se veut honnête et ne nous épargne pas. Elle nous fait ressentir une flopée d’émotions : la peine, l’espoir, le doute, l’envie, la tendresse, la haine, le désespoir…On ressent instantanément que l’histoire va nous toucher. J’ai eu les frissons pendant la totalité de la lecture, le cœur oppressé par les rebondissements incessants et surtout les révélations qui s’imposent au fils des pages. Cette romance vous met les nerfs en pelote, la pression monte inévitablement jusqu’au dénouement fantastique !

Cette romance ne s’inscrit pas dans la ligné des romances dites « new romance ». Elle traite un thème très grave qui impacte la psychologie des personnages. L’auteur ne tombe pas dans le glauque et nous offre une porte de sortie qui se dénote par un regain d’espoir.

Un méga coup de cœur pour « Des étoiles dans la mer » !

 

 

liens-utiles

 

Vers le site officiel de Natascha Boyd !

 

Chaman de Maxence Fermine.

415XUQK6PQL._SY400_

 

 

 

[LITTERATURE FRANCAISE – Nouveauté 2017]

Editions Michel Lafon

Service presse

 

 

 

 

Je remercie les éditions Michel Lafon pour leur confiance et le service presse via Netgalley.

 


 

Résumé :

 » Le jour où Richard Adam comprit qu’il n’avait qu’une vie, il n’avait jamais été si proche du ciel.  »
Charpentier sur les immenses tours d’acier de Duluth, dans le nord des États-Unis, Richard Adam n’a jamais oublié le sang indien qui coule dans ses veines. Mais le retour sur sa terre natale pour enterrer sa mère va le plonger dans un monde dont il n’aurait jamais soupçonné l’existence.

 


 

Mon avis :

Ce genre de résumé a tout pour m’attirée et cette couverture a juste ce qu’il faut pour attiser la curiosité. A première vue d’excellent ingrédients qui promettent une lecture forte intéressante !

Je découvre pour la première fois cet auteur. Maxence Fermine est connu pour son roman « Neige » (1999) et sa talentueuse plume.

Richard Adam est le fruit d’une rencontre « interraciale ». Sa mère, indienne et son père, un blanc qui s’enfuit à la première occasion. Richard Adam apprend la dureté de la vie très jeune : sa mère est son seul point de repère dans une famille où ils sont rejetés pour avoir aimer l’interdit, l’oppresseur. Suite au décès de sa mère, Richard Adam ne se voit pas bafouer les dernières volontés de cette dernière. Même si l’hésitation est très présente, il prend le chemin de la réserve qui a banni sa mère.

Dans sa vieille voiture, il s’en va à la rencontre d’une communauté revêche et possédée par les vices de la modernité. Il retrouve une de ses tantes qui vit avec une flopée de gamins. Dépendante d’un commerce équitable mais pas loyal, elle survit au sein de cette réserve qui maudit tout ce qui se rapporte de loin ou de près à la société envahisseuse ! Richard Adam va découvrir les travers, les espoirs, la rage et la dévotion pour un art de vivre qui disparaît. Tout au long de ce périple, il se découvre une véritable identité et une place précise dans l’univers en mouvement.

Ce roman est surprenant par sa dimension spirituelle et par ces personnages qui ont une aura de prestance. Ils ont cette présence naturelle qui vous captive instantanément. Ce livre relate de faits marquants de l’histoire des Amériques (Bufallo Bill…). Maxence Fermine nous les fait vivre au travers des songes de Richard Adam ou par des citations introduisant chaque chapitre. Ce roman fourmille d’informations sur cette communauté qui allie la vie à la nature ! Ce roman porte le devoir de mémoire par le biais d’une aventure exceptionnelle, une initiation qui aboutiront à la révélation.

Je frôle le coup de cœur pour la simple et bonne raison que j’ai eu du mal à me contenter du si peu de nombres de pages. J’aurai aimé que ce livre ne s’arrête pas, beaucoup de plus de développements et d’approfondissements. J’ai bien compris que ce n’est pas l’objectif de l’auteur et c’est avec un énorme pincement au cœur que j’ai fini ce roman.

« Chaman » est sensationnel par son univers et ce qu’il représente : entre déchirure et devoir. La plume de Maxence Fermine dans sa simplicité poétique, arrive a nous transmettre tout un tas d’émotions et de valeurs !

 

liens-utiles

Lien Amazon !

Pour tout savoir sur Maxence Fermine !

Vers le site des éditions Michel Lafon !

 

Love Deal d’Alfreda Enwy

love deal

New romance – Livre sorti le 20 septembre 2017

Editions Harlequin – Collection HQN

Service presse

 

Je remercie les éditions Harlequin via la plateforme NetGalley de m’avoir confié ce roman en service presse.

Résumé : Tomber amoureuse n’était pas prévu dans le contrat : Pas de contact physique, pas de démonstration en public et pas d’autre fille. Paiement de l’acompte avant le week-end et le reste à la fin. Telles sont les conditions de Poppy pour qu’elle accepte de se faire passer pour la petite amie d’Eren le temps d’un week-end. Si le principe la révolte, elle doit pourtant admettre que ce job tombe à pic,  car sa situation de jeune étudiante et de mère célibataire est précaire et Poppy peine à subvenir aux besoins de sa fille. Seulement, pour que leur couple soit crédible et fasse illusion auprès de la famille d’Eren, elle va devoir faire connaissance avec ce dernier, qui n’est autre que le capitaine de l’équipe de basket et la star de l’université. Faire semblant d’être amoureuse du mec le plus beau et le plus populaire de tout le campus ? Facile. Ne pas tomber amoureuse de lui ? Moins facile?

 

Mon avis : une romance qui se passe dans une faculté américaine avec pour toile de fond le basket…. Ça ne vous rappelle rien ??? Je suis sûre que vous connaissez tous et toutes les Frères Scott, qui ont bercé nos après-midi pendant tellement d’années. Adorant cette série, je me suis plongée dans ce roman avec joie….et je n’ai pas été déçue.

                Poppy est une étudiante en littérature qui travaille le week-end pour subvenir à ses besoins et à ceux de sa fille. Première originalité de ce roman, Poppy est une jeune maman célibataire qui a été abandonnée par le papa de la petite et par sa famille. Un week-end, sur son lieu de travail, elle rencontre Eren, un jeune basketteur talentueux qui étudie dans la même faculté qu’elle. Le soir même, Poppy apprend qu’elle est licenciée et elle décide de partir à la recherche d’un nouvel emploi. C’est en allant épingler une annonce à la fac qu’elle recroise Eren. Ce dernier s’apprête lui aussi à déposer une annonce ; en effet, il cherche une jeune fille pour jouer le rôle de la parfaite petite amie pour un week-end en famille. Dans un premier temps, Poppy refuse. Mais la somme promise est belle et elle doit d’urgence trouver un nouveau travail pour continuer à avoir une vie décente avec sa fille…. Elle va donc finir par accepter mais va poser ses conditions….

                Comme je l’ai dit précédemment, j’ai trouvé original que Poppy soit une maman célibataire, une maman courage prête à tout. Même si cela la rend un peu frileuse, ce que l’on peut comprendre quand on a traversé de nombreuses épreuves, elle a une force de caractère et un courage sans failles. Sa fille, son portait craché en version « mini » est trop mignonne et a tous les arguments pour vous faire craquer. Quand à Eren, c’est mon nouveau coup de cœur livresque : charmant, attentionné, un peu crâneur mais au final avec un gros cœur rempli d’amour. De plus, c’est un sportif de haut niveau puisqu’il est capitaine de l’équipe de basket universitaire. Bref, c’est un mec au top !! Dans les personnages secondaires, j’ai adoré Johanna et Gosling, les meilleurs amis de nos héros qui se cherchent en permanence et qui seront d’un soutien sans faille pour eux.

                Je pense que vous l’avez compris, j’ai adoré ce roman. C’est une romance qui m’a transporté même si je dois avouer que j’ai trouvé le début un peu long…. Néanmoins, ce roman fait parti de ces romances qu’il est impossible de lâcher. Amour, humour, incertitudes sont au rendez-vous et vous entrainent dans les montagnes russes de l’émotion. Nos deux protagonistes sont vraiment adorables et je les ai trouvés bien assortis. Les rebondissements ne manquent pas et jusqu’au bout, vous serez surpris.

                Je vous conseille donc ce roman pour les vacances, ou juste pour vous détendre après une journée de travail. Je pense renouveler la lecture d’un roman d’Alfreda Enwy, que je ne connaissais pas du tout avant cette lecture.

 

liens-utiles

Retrouvez Love Deal sur le site Harlequin

Retrouvez Love Deal également sur Amazon

 

pro_reader_120                   favorited_reviews_120                  reviews_10_120