La PAL « vacances en Croatie » de #Lilie

20190717_094801Contrairement à #Esméralda, je ne vous présenterai pas ma PAL de l’été en vidéo. Comme je me sens plus à l’aise derrière mon clavier, je viens donc vous présenter, dans cet article, ma sélection de livres pour mes 11 jours de séjour en Croatie. Certains penseront que je suis optimiste de prendre tout ça…. J’ai envie de vous dire, quand je pars en vacances, j’aime avoir le choix dans mes lectures et en plus, j’ai tendance à avaler les livres, que ce soit sur la plage ou sur un transat après une journée de visite ! De plus, je n’aime pas prendre ma liseuse car j’ai toujours peur de l’abimer ou de l’oublier quelques part…. donc je remplis mon sac à dos de livres de poche qui m’ont fait de l’œil pendant toute l’année 🙂

 

Voici donc ma sélection :

Les romances :

après toi« Après toi » de Jojo Moyes, éditions Milady. Pendant longtemps, j’ai refusé de lire ce roman car « Avant toi » m’avait tellement bouleversé que je ne voulais pas connaître l’après. Finalement, ma curiosité a fini par reprendre le dessus lors d’un revisionnage du film, il y a quelques semaines. Voici le résumé : Un an et demi après avoir exaucé le vœu de Will, qui souhaitait bénéficier du suicide assisté, Lou quitte sa ville natale où elle est la cible de critiques. Elle commence une nouvelle vie à Londres, mais elle a du mal à se conformer aux dernières volontés de Will qui lui recommandait de profiter de la vie.

 

l'honneur de Preston« L’honneur de Preston » de Mia Sheridan, éditions Hugo Poche. Mia fait partie des autrices que j’aime lire l’été. Ses romances sont souvent magnifiques, bouleversantes et assez addictives. Je continue donc ma découverte de son univers avec celui-ci, qui s’annonce très prenant ! Résumé : Peut-on jamais guérir des blessures du passé ?

Annalia Del Valle rentre chez elle, elle semble torturée sans qu’on en connaisse encore la raison. Elle arrive en ville remplie d’appréhension et se retrouve en face de Preston Sawyer, un des deux jumeaux qu’elle a aimé pendant son adolescence.
Preston est le frère responsable qui se fait un point d’honneur de respecter la promesse qu’il a faite à son frère jumeau : celle d’oublier le profond amour qu’il ressent pour Annalia. Mais une nuit, le cours de leur vie est bouleversé.Leur sera-t-il possible de revenir en arrière ?
 » Ils étaient deux frères – jumeaux – je les aimais tous les deux, mais mon âme n’appartenait qu’à l’un d’entre eux. « 

 

7 bonnes raisons de rester célib« 7 bonnes raisons de rester célibataire (ou pas) » de Cécile Chomin, éditions J’ai lu, collection « j’ai lu pour elle ». La nouvelle comédie romantique de cette autrice est parfaite comme lecture d’été car je suis quasi-sûre de passer, une nouvelle fois, un moment rafraichissant avec ce livre. J’ai eu l’occasion de lui acheter lors du salon du livre de Limoges, il me tarde de pouvoir enfin lui donner mon avis !! Résumé : Elles sont sept, sept filles qui se connaissent depuis la fac et qui partent en Italie pour enterrer la vie de jeune fille de l’une d entre elles, Juliette. Après quelques couacs dans l’organisation du voyage, elles posent enfin leurs valises dans un hôtel au bord du lac de Côme. Alors que le séjour débute sous les meilleurs auspices, Juliette disparaît. Coup de tête, coup de foudre ? Elles ne seront pas trop de six pour élucider le mystère ! Entre road movie déjanté et roman initiatique, Cécile Chomin nous offre une comédie jubilatoire, un hymne à l’amitié plein de finesse et de bienveillance.

 

rencontre ds l'upper east side« Rencontre dans l’Upper East-Side » de Sarah Morgan, éditions Harlequin, collection &H. Sarah Morgan fait partie également de ces autrices avec qui on sait qu’on va passer un bon moment ! Ce tome 1 de la saga « From New-York with love » s’annonce savoureux ! Résumé : Voici Molly. Rédactrice au courrier du cœur à New York, elle se considère comme une experte en relations amoureuses. Enfin, seulement celles des autres. Car pour elle, le grand amour de sa vie, c’est son dalmatien.
Et voici Daniel. Avocat spécialiste des divorces, il est bien placé pour savoir que les relations amoureuses sont à éviter à tout prix. Pourtant, un beau matin, il se retrouve à faire des pieds et des mains pour emprunter un chien… tout ça dans le but de provoquer une rencontre avec la mystérieuse joggeuse qu’il croise quotidiennement à Central Park avec son dalmatien…
Molly et Daniel ont un avis bien arrêté sur les relations amoureuses. Leur rencontre risque de tout bouleverser…

 

 La sélection « Nord-Américaine » grâce au Picabo River Book Club :

mon désir le plus ardent« Mon désir le plus ardent » de Pete Fromm, traduit par Juliane Nivelt. Le Picabo River Book Club est un groupe sur Facebook d’amoureux de la littérature nord américaine et tous les mois, Léa nous propose des livres du mois en partenariat avec des éditeurs. Comme je suis dépassée par toutes mes lectures, je lis donc maintenant un des romans proposés pour les poches du mois de mai. Résumé : Maddy s’était juré de ne jamais sortir avec un garçon du même âge qu’elle, encore moins avec un guide de rivière. Et puis elle rencontre Dalt, et plus rien ne compte. A vingt ans, Maddy et Dalt s’embarquent dans une histoire d’amour absolue et explosive. Mariés sur les berges de la Buffalo Fork, dans le Wyoming, ils vivent leur passion à cent à l’heure et partent créer leur entreprise de rafting dans l’Oregon. Très vite, ils décident de fonder une famille. Mais l’enfant qu’ils désirent de tout leur coeur tarde à venir. Un jour, alors que Dalt est en expédition en Mongolie, Maddy apprend une nouvelle qui bouleverse son existence.

 

nous irons tous au paradis« Nous irons tous au paradis » de Fannie Flagg, traduit par Jean-Luc Piningre, éditions Pocket. J’ai enfin pu découvrir cette autrice grâce à un partenariat organisé par le Picabo River Book Club. Je poursuis donc ma découverte avec ce roman qui s’annonce très sympa. Résumé : Elmwood Springs, Missouri. Elner Shimfissle, pétillante octogénaire, dérange un essaim de guêpes en cueillant des figues dans son arbre, se fait piquer et tombe de l’échelle. À l’hôpital, elle est déclarée morte. La nouvelle se propage vite dans la communauté. Tous ou presque évoquent cette femme d’un incroyable optimisme, toujours prête à rendre service. Son décès brutal pousse également ses proches à s’interroger sur le sens de la vie en général, et de la leur en particulier. C’est peut-être Elner elle-même qui, contre toute attente, détient les réponses à leurs questions. Revenue inopinément d’entre les morts, à la grande surprise des médecins et de sa famille, elle rapporte en effet des souvenirs de son bref passage dans l’au-delà. Ceux-ci vont bouleverser l’existence de cette petite ville jusqu’ici bien tranquille.

 

Lectures d’été, qui donnent envie de voyager :

il est grand temps de rallumer les étoiles pox« Il est grand temps de rallumer les étoiles » de Virginie Grimaldi, éditions le livre de Poche. Virginie Grimaldi est une autrice dont j’ai découvert la plume l’été dernier et depuis, j’ai eu la chance de la rencontrer à deux reprises. Ses romans sont savoureux, positifs, donc parfaits pour m’accompagner dans mon road-trip Croate. Résumé : Anna, trente-sept ans, croule sous le travail et les relances des huissiers. Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l’observe depuis la bulle dans laquelle elle s’est enfermée.
À dix-sept ans, Chloé a renoncé à ses rêves pour aider sa mère. Elle cherche de l’affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Lily, du haut de ses douze ans, n’aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu’il a quitté le navire.
Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin.

 

cartes postales de Grèce« Cartes postales de Grèce » de Victoria Hislop, éditions le livre de Poche. J’ai connu Victoria Hislop il y a quelques années, avec son premier roman « l’île des oubliés« , qui se passait sur l’île de Spinalonga. Ses romans ont toujours à la fois un cadre historique réel et passé et au niveau géographique, un cadre méditerranéen. J’ai beaucoup aimé ses trois premiers romans mais n’ai pas réussi à entrer dans son quatrième… Je retente ma chance avec ce roman se déroulant en Grèce, comme ses premiers, en espérant qu’il m’embarque dans une folle histoire. Résumé : Dans sa boîte aux lettres, Ellie trouve, semaine après semaine, des cartes postales signées d’une simple initiale : A. Pourquoi lui parviennent-elles ? Qui est l’expéditeur ? Portant l’éclat du ciel grec et l’eau cristalline de la mer, ces cartes sortent la jeune femme de sa morosité quotidienne. Un jour, les envois cessent cependant. Ellie se sent délaissée, privée de cette bouffée d’oxygène qui la faisait voyager. Elle prend alors une décision : découvrir la Grèce par elle-même. Le matin de son départ, elle reçoit un carnet par la poste. Le parcours du fameux A. y est raconté. Celui-ci observe avec tendresse et générosité les Grecs, ce qui fait le sel de leur quotidien. Derrière ses observations et ses anecdotes se dessine le portrait d’un homme blessé.

 

Alors, en avez-vous déjà lu certains d’entre eux ? Comment êtes-vous quand vous partez en vacances ? Plutôt liseuse ou livre papier ? Grosse PAL ou pas le temps de lire pendant vos séjours? Je veux tout savoir et je vous donne rendez-vous à mon retour pour vous rendre compte de mes lectures !

Publicités

QUE VAIS JE PRENDRE DANS MA VALISE CET ÉTÉ ?

 
Bonjour tout le monde !

 

Hier sur IGTV j’ai mis en ligne ma dernière vidéo et je me suis rendue compte que mes chers abonnés du blog n’allaient certainement pas la découvrir !

 

Comme le titre l’indique, je vous propose de découvrir 7 romans à emporter dans sa valise. Alors on m’a fait la remarque judicieuse que l’été c’est bien mieux les formats poches ! Je suis tout à fait d’accord, mais pour ma part j’achète tout le temps en occasion et ne me prive pas ainsi d’avoir un grand format à mini prix !

 

Alors que pensez de mes choix ? Vous les approuvez ou non ?

 

N’hésitez pas en commentaire de faire part de vos idées lectures !

 

Bel été à vous toutes et tous et belles découvertes livresques !

 

#Esméralda
 

Rencontre avec Jenny Zhang

20190627_183334

Cette année, à Toulouse, ce sont les États-Unis qui sont mis à l’honneur dans le cadre du Marathon des Mots. Mais qu’est-ce que c’est que cet évènement ? Créé en 2005 par Olivier Poivre d’Arvor, le Marathon des Mots met à l’honneur des écrivains et des artistes. Régulièrement salué par les médias pour son foisonnement et son inventivité, le Marathon des mots, programmé et dirigé par Serge Roué et Dalia Hassan, invite des écrivains et des intellectuels du monde entier pour des lectures, des rencontres et des forums où se conjuguent littérature et sciences humaines. L’originalité du Marathon des Mots est qu’il n’est pas centralisé à un endroit en particulier mais sur plusieurs sites dans Toulouse et sa région. Rencontres littéraires, lectures et débats sont au cœur de cet évènement.

La librairie « Au fil des Mots » de Blagnac a eu la chance de recevoir, le jeudi 27 juin 2019, l’autrice Jenny Zhang. Américaine, elle est née en Chine mais a dû la quitter quand elle était enfant pour suivre son père à New-York. Elle a écrit de très belles poésies contemporaines, qui ne sont, pour le moment, pas traduites en français. Son premier roman de fiction est « Âpre cœur », son seul ouvrage traduit en français. Il est sorti en 2017 et c’est un recueil de sept nouvelles qui sont liées entre elles, ce qui une originalité marquante pour ce type d’ouvrage. Elle nous a expliqué qu’elle avait commencé à écrire ce roman quand elle avait 19 ans et c’est seulement à la fin de l’écriture qu’elle s’est demandé comment les organiser et les lier entre elles pour que cela ait du sens.

Une de ses nouvelles parle de la relation entre un frère et une sœur. C’est la nouvelle préférée de la libraire et la plus personnelle pour Jenny Zhang. Elle nous a avoué que c’était la première qu’elle avait écrit et qu’elle trouvait un écho chez elle étant donné qu’elle a également un petit frère plus jeune.

20190627_183336Elle a ensuite été interrogée sur l’édition de son roman. Elle a ainsi confirmé qu’il n’avait pas été facile de trouver un éditeur qui accepte de l’éditer car son roman parle de la communauté chinoise, de la solidarité qui existe à l’intérieur de celle-ci, mais aussi des difficultés qu’ils rencontrent aux USA. Ce roman n’est d’ailleurs pas traduit en chinois et ne le sera, selon elle, sûrement jamais. Néanmoins, s’il devait l’être, elle est convaincue qu’il serait en partie censuré car il est toujours interdit de parler de la révolution culturelle en Chine.

Jenny Zhang a insisté sur le fait qu’il était difficile d’être une femme, d’autant plus de couleur, de nos jours. Il y a beaucoup d’attentes vis-à-vis des femmes et au final,  on n’est jamais perçue telle que l’on est vraiment.

Elle a ensuite été interrogée  sur le rêve américain et les désillusions qui y sont lié, étant donné qu’elle est considérée comme une des nouvelles voix de la littérature américaine. Elle nous a avoué que finalement, cet « american dream » n’est pas pour tout le monde et que désormais beaucoup de personnes aux États-Unis, les gens ne s’attendent plus à réussir mais à échouer (nombreux sont les américains qui vivent tard chez leurs parents car ils ne s’en sortent pas !)

Enfin, dernière information, une adaptation d’« Âpre cœur » est prévue au cinéma. Jenny Zhang s’est rapprochée d’un réalisateur sino-américain et, pour elle, la difficulté est de mettre des images sur des écrits personnels et réussir à montrer de belles choses à l’écran.

Comme je suis curieuse, je me suis permis de lui poser deux questions (en anglais bien sûr !). Je lui ai tout d’abord demandé si elle avait toujours eu envie d’écrire. Elle m’a alors expliqué que l’écriture avait, très tôt, était un refuge pour elle. En effet, quand elle est arrivée aux États-Unis, elle faisait des fautes à l’oral et parfois, on se moquait d’elle. Elle s’est alors réfugiée dans l’écrit et devenir autrice était une évidence pour elle. C’était un moyen de s’exprimer et se livrer sans aucune barrière.

Je l’ai ensuite interrogée sur son état d’esprit lorsqu’elle avait appris qu’elle serait traduite en français. Très spontanément, elle s’est exclamée « Wahou !! » ! En effet, pour elle, être traduit dans la langue de Molière était très excitant car elle adore la France et elle sait que les lecteurs français sont très exigeants mais aussi de grands lecteurs. L’appréhension n’a pas pris le pas sur son enthousiasme et sur sa joie à l’idée de rencontrer le public français.

J’ai donc pu faire dédicacer son livre qui m’accompagnera sûrement pendant l’été. Je ne manquerai pas de partager mon avis avec vous et ressors ravie de cette rencontre qui met du baume au cœur.

 

liens utiles

Retrouvez ce roman sur le site des Editions Picquier
Envie d’en savoir plus sur le marathon des mots ? Cliquez ici !
Je vous invite enfin à découvrir l’univers de la librairie « au fil des mots »

TOI ET MOI, L’AUTISME.

Screenshot_2019-04-12 Publicité Facebook - Marty's Turning 7

Aujourd’hui je vous présente non pas un livre, mais mon nouveau blog, une nouvelle aventure !

 

Voici de quoi ça par le :

 

Si certain d’entre vous me connaisse en tant que blogueuse littéraire, beaucoup d’entre vous ignore mon combat et celui de ma famille : l’autisme.

 

L’autisme n’est pas une maladie, elle ne se transmet pas, et surtout vos enfants ne peuvent pas l’attraper en jouant avec nos enfants. L’autisme est une grande inconnue dans ce monde moderne : mutation génétique, théorie darwiniste, environnement, beaucoup de théories fleurissent sans vraiment définir ce qu’il en est véritablement. Ma foi, peu importe car cela n’emmène pas de réponses précises aux familles concernées.

 

Nos enfants naissent autiste et ne le deviennent que très, très rarement (traumatisme important). Tout se joue dans nos ventres de maman. Je n’ai pu m’empêcher de me poser cette question que tant d’autres ont dû se poser : est ce à cause de moi ? Ai je fais quelque chose pendant ma grossesse qui a induit cela ? Tout un tas de questions et les médecins sont formel : nous ne sommes pour rien ! Nous sentir coupable est la première erreur que nous pouvons faire, même si cela ne peut qu’effleurer notre esprit.

 

Après un très long moment de réflexion, j’ai voulu me lancer dans cette nouvelle aventure. Ce blog se veut avant tout comme un témoignage, une sorte aussi de journal où je peux parler de toutes nos expériences, de nos doutes, de nos déroutes et de nos moments de joies. Peut être vous y trouverez des solutions, je le souhaite vraiment. Je souhaite également sensibiliser un grand nombre d’entre vous à ce qu’est l’autisme. Les juments négatifs sont encore bien trop nombreux : des regards, des mots blessants, des attitudes de dégoûts sont aussi notre quotidien. Souvent les familles s’isolent de la société et de leur propre familles car l’inconnu fait peur. Nos enfants vivent l’exclusion mais nous aussi. C’est une spirale infernale et solitaire.

 

Tout au long de cette nouvelle aventure dans laquelle je m’engage, j’espère pouvoir parler de tout, mais vraiment tout !

 

Je ne sais pas encore à quel rythme je publierai, je me fixe comme objectif  un article par mois, cela me semble correcte. Je vous espère nombreux à faire parti de cette incroyable aventure et en parler autour de vous.

 

Vous trouverez dans la barre de widget les sites importants où tous les renseignements sont vérifiés.

 

Avant de clore cet article de présentation, voici le sujet du prochain :

TOI ET MOI : LE COMMENCEMENT.

 

Je vous dis à très bientôt et merci d’avoir pris le temps de me lire, liker ou partager.
Aurélie

N’hésitez pas à vous abonner pour suivre l’actualité en cliquant sur l’image !

JUPITER PHAETON m’a cuisinée.

Crédit photo : @jupiterphaeton instagram
 
Jupiter Phaeton m’a cuisinée ! Et je la remercie chaleureusement.
Rien de grave je te rassure, je suis ressortie indemne de cette expérience ! Enfin, avec quelques cheveux blancs en plus !
Exercice pas facile du tout, heureusement que le ridicule ne tue pas !
Voici le début de l’interview réalisée par Jupiter, si t’as envie de me connaître davantage, faudra que tu suives le lien !
Bonne découverte.

 

Le point de vue d’une blogueuse sur les auto-édités : interview des Miss Chocolatine Bouquinent.

 

 

Les Miss Chocolatine Bouquinent, c’est un blog littéraire créé en 2016 qui compte pas moins de 783 articles dont 594 écrits par Esmeralda, l’une des binômes qui forme Les Miss Chocolatine Bouquinent. C’est plus de 1 500 followers, rien que sur Twitter et plus de 3 680 tous réseaux confondus. Mais surtout, surtout, c’est entre 150 et 260 livres lus par an, tous chroniqués. Incroyable, non ? Et encore, si vous ne l’avez pas déjà fait, allez lire une chronique car la plume d’Esmeralda est tout simplement formidable : pleine de rythme, de dynamisme et de passion. On plonge dans sa chronique et on vit le livre à travers ses mots.
Esmeralda a accepté de se prêter pour nous au jeu des questions-réponses. C’est l’occasion d’en découvrir plus sur la sphère des blogueurs littéraires, mais aussi sur son point de vue sur les auto-édités.
 
Jupiter : Depuis quand es-tu blogueuse littéraire ? 
Esmeralda : J’ai créé mon blog au printemps 2016 sans aucune connaissance du sujet. Je ne savais pas créer un blog, je n’étais pas une adepte des réseaux sociaux. Je suis partie de zéro avec beaucoup de patience et de remise en question, je suis assez fière du résultat.

 

Jupiter : Qu’est-ce qui t’a donné envie de l’être ? 
Esmeralda : C’est une question assez personnelle. Je suis arrivée à un moment de ma vie où je me suis posée beaucoup de questions et surtout j’avais le moral au ras des pâquerettes. Il fallait que je fasse quelque chose pour moi pour ne pas sombrer davantage et la lecture a été mon salut. Je vis dans un milieu rural, dans un petit village qui compte plus de vaches que d’habitants. C’est très triste : la moindre manifestation culturelle ou de rendez-vous dans les clubs de lecture se trouvent à une plombe. Je voulais échanger autour de mes lectures et en même temps découvrir de nouveau horizon : le blog est ma solution miracle, alliant à la perfection ma passion dévorante pour la lecture et pour réduire l’éloignement.
Jupiter : Vers quel outil t’es-tu tournée pour créer ton blog ? As-tu testé différentes plateformes ?
 
La suite c’est par …. ICI.

 

Jupiter Phaeton, c’est aussi une auteur d’urban fantasy de talents ! A découvrir absolument !

 

Mes avis

MON TOP 2018.

2018 - nombre 2019 avec des décorations de noël sur fond en bois
 
 
Et bien voilà, il est enfin temps de se plonger dans mon top 2018. Un top au je n’ai pas pu me limiter à un nombre défini. Sacrilège ou pas, il n’est jamais facile de désigner un roman ou tel. Cette année 2018 a été extrêmement riche avec de nombreuses lectures et surtout le fait que le blog à véritablement décoller avec plus de 18 580 vues et 11 404 visiteurs avec 363 articles publiés au total. Vous avez porter votre dévolu sur l’article consacré au premier tome de la sage Sinners of Saints « Vicious » avec 783 vues ! C’est  juste Wouah !

 

Je suis très heureuse de voir que lentement et surement notre travail soit apprécié et j’espère que cette nouvelle année sera encore plus extraordinaire.

 

Place maintenant à mon TOP 2018, d’abord avec ces trois romans qui ont marqué mon cœur de lectrice. Le podium revient à :
20180326_161746-1.jpg



MY ABSOLUTE DARLING de Gabriel Tallent aux éditions Gallmeister


Mon avis

20180702_162349

JE VOUDRAIS QUE LA NUIT ME PRENNE de Isabelle Desesquelles aux éditions Belfond dans la collection Pointillés

Mon avis
20180528_160918

ROUGE DE SOI de Babouillec aux éditions Rivages



Mon avis


 

Voici mon top dans la catégorie littérature étrangère, tout genre confondu. Pas de podium, mais de chouettes recommandations à dévorer !
20180131_145334-1
LaRose de Louise Erdrich paru aux éditions Albin Michel dans la collection Terres d’Amérique

Mon avis
51V-lk8g1tL._SY400_
Et au milieu coule une rivière de Norman Maclean aux éditions Rivages

Mon avis
51Jt8-ffooL._SX311_BO1,204,203,200_
Toute la vérité de Karen Cleveland Aux éditions Robert Laffont dans la Collection La Bête Noire

Mon avis
514ka98bNgL._SX309_BO1,204,203,200_
La femme à la fenêtre de A.J. Finn aux éditions Presses de la Cité

Mon avis
41qzdQIo-IL._AC_SY400_
Emma dans la nuit de Wendy Walker aux éditions Sonatine

Mon avis
20180421_192153-1.jpg
B.O.A Tome 1 et 2 de Magali Laurent aux éditions De Mortagne

Mon avis (tome 1)
Baby Doll de Hollie Overton aux éditions Mazarine

Mon avis
20180910_165801.jpg
Au loin de Hernan Diaz aux éditions Delcourt Littérature

Mon avis
20180926_101301.jpg
Comme un seul homme de Daniel Margariel aux éditions Fayard

Mon avis
20180411_173447-1.jpg
Goodbye, Loretta de Shawn Vestal aux éditions Albin Michel dans la collection terres d’Amérique

Mon avis
La maison de ruines de Rubt Namdar aux éditions Belfond

Mon avis
Les fureurs invisibles du coeur de John Boyne aux éditions JC Lattès

Mon avis

Les chants du large de Emma Hooper aux éditions Les Escales

Mon avis
51KzNy25rxL._SY400_
Ceux qui te mentent de Nuala Ellwood aux éditions Michel Lafon

Mon avis
Toutes ces découvertes ont été rendus possible grâce aux merveilleux membres du PICABO RIVER BOOK CLUB.

received_257092058249322


 
Passons dès à présent à la littérature française, tout genre confondu (sauf romance). pas de podium non plus, mais des lectures que je te recommande fortement.
 
L'Éveil par [Métivier, Iléana]
L’éveil de Iléana Métivier

Mon avis
Revenir de Florian Oger aux éditions Le Carnet à Spirale

Mon avis
20180412_161956-1.jpg
Les blessures du silence de Natacha Calestrémé aux éditions Albin Michel

Mon avis
412VkfmziYL._SY400_-1
Les secrets de Amélie Antoine aux éditions Michel Lafon

Mon avis
20180430_164654-1
Sœurs de Lait aux éditions De Borée

Mon avis
La dernière empathe (Ryvenn t. 1) par [Phaeton, Jupiter]
Ryvenn (tome 1 et 2) de Jupiter Phaeton

Mon avis (tome 1)
La clef des portails (Akalie t. 1) par [Phaeton, Jupiter]
Akalie O’Lys de Jupiter Phaeton

Mon avis
IMG_20180526_161531
Boom de Julien Dufresne-Lamy aux éditions Actes Sud Junior

Mon avis
20180705_181302
S.A.R.R.A. Une intelligence artificielle de David Gruson aux éditions Beta Publisher

Mon avis
20180904_132606
Le temps d’une île de Thierry Clech aux ateliers henry Dougier

Mon avis
20181004_161439
Les chasseurs dans la neige de Jean-Yves Laurichesse aux Ateliers Henry Dougier

Mon avis
Frankenstein1918
Frankenstein 1918 de Johan Heliot aux éditions L’Atalante

Mon avis
Les lionnes de Venise de Mireille Calmel aux éditions France Loisirs

Mon avis

 
Et pour finir direction la romance !
20180329_161309-1.jpg
Nous deux à l’infini de Fleur Hana paru dans la Collection &H

Mon avis
Walking for Absolution (HQN) par [Nole, Julia]
Walking for absolution de Julia Nole paru dans la Collection HQN des éditions Harlequin

Mon avis
51vg7pbzlxL
Toxic Love de M.J. Swan (tome 1 et 2) paru dans la collection HQN des éditions Harlequin

Mon avis
Vicious : un roman New Adult intense et interdit, dans la lignée de Dark Romance de Penelope Douglas (&H) par [Shen, L.J.]
Saga Sinners of Saint (4 tomes) de L.J. Shen paru dans la Collection &H

Mon avis ( tome 1)
L'épouse ennemie (Victoria) par [Watson-Webb, Penny]
Saga Les héritiers des larmes de Penny Watson Weeb (4 tomes) paru dans la Collection Victoria des éditions Harlequin

Mon avis (tome 1)
41fMEvbTlDL
Tu es mon obscurité de Mady Flynn dans la collection HQN des éditions Harlequin

Mon avis
Puisque c’est ma rose (tome 1) de Jade river paru dans la Collection Infinity

Mon avis
Le journal Rouge par [Davis, Lily R.]
Le journal rouge de Lily R. Davis paru dans la collection Infinty

Mon avis

 
Voilà mes plus belles recommandations pour l’année 2018. De belles histoires qui m’ont marqué tout au long de cette année riche en rebondissements livresques. Pour clore, je te souhaite tous mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année que tes projets se concrétisent et d’autres magnifiques choses. Je suis toujours autant motivée cette année pour continuer cette très belle aventure que je partage avec vous. Je vais également débuter d’autres projets dont un top secret ( comme ça si j’échoue, personne n’en sera rien, mdr !) et un autre qui me tient particulièrement à cœur et qui m’est très cher c’est sur le sujet de l’autisme. Je créerai prochainement un blog et j’espère que cette cause vous touchera.

 

#Esméralda
 

CONCOURS #1 – Un broché à gagner !

textgram_1526044711

 

 

A GAGNER UN BROCHE !!!!

CONCOURS DU 11 mai au 17 mai 2018 inclus.

OUVERT A LA FRANCE uniquement.

 

 

∞∞ Conditions de participation  ∞∞

 

 

Il te suffit
* au choix : t’abonner au blog via le bouton sur ta droite (aperçu ci-dessous)

 

Screenshot-2018-5-11 (pas de titre)

 

ou nous suivre sur notre page FACEBOOK !

 

ou nous suivre sur TWITTER !

 

ou alors t’inscrire à la NEWSLETTER !

 

* jette un œil et like la page Éditions De Borée !

 

* laisse un commentaire pour valider ta participation en précisant où tu nous suis.

 

*Partage grâce aux boutons (aperçu ci-dessous) sur les réseaux sociaux en invitant tes plus fidèles ami-es !

Screenshot-2018-5-11 Femme de robe de Michèle Dassas

 

Tu veux savoir de quoi parle ce roman, je t’invite à lire mon billet ICI !

 

Bonne chance tout le monde 🙂

 

** le tirage au sort sera effectué le vendredi 18 mai dans la journée. Si les conditions de participations ne sont pas respectés, vous ne pouvez pas prétendre à faire parti du tirage au sort. Le gagnant aura 72 heures pour se manifester via le blog ou les réseaux sociaux. Le broché sera envoyé sous pli avec un numéro de suivi via La Poste. Les Miss Chocolatine Bouquinent et De Borée éditions ne seront tenus responsables des dégâts subis lors du transport.**