Protection rapprochée de Zara Cox

20190423_170814

Romance sexy – Livre sorti le 1er avril 2019

Editions Harlequin – Collection Magnetic

Service presse

Ma note : 4/5

 

Avant de commencer, je tiens à remercier Mélanie des éditions Harlequin pour m’avoir permis de découvrir ce roman en service presse.

Résumé : « Sa mission : la protéger… ou la séduire ? »
Dès qu’il croise la sublime Lily Gracen, dont il est chargé d’assurer la sécurité, Caleb tombe sous le charme. Mais son éthique professionnelle lui somme de résister, d’autant que la vie de la jeune femme est entre ses mains. Pour son plus grand désespoir, car Lily semble avoir décelé le désir brûlant dans son regard, et décidé de lui faire perdre la raison… par tous les moyens possibles.

 

Mon avis : Habituée aux romances de la collection Magnetic, j’espérais beaucoup avant de débuter celui-ci. En effet, je me demandais si j’allais de nouveau être surprise, de quelle manière l’héroïne allait démontrer sa force de caractère…. Je vous préviens tout de suite, je me suis régalée lors de cette lecture et je vais vous expliquer pourquoi.

Nous faisons ici connaissance avec Caleb, un garde du corps sexy, et Lily, jeune programmeuse harcelée alors qu’elle est sur le point de mettre au point un nouveau code qui permettra de révolutionner le stockage des données. Entre les deux protagonistes, écorchés par la vie, l’attirance est immédiate. Mais ont-ils vraiment digéré leurs passés ? Caleb, en mission, peut-il se permettre de succomber aux charmes de sa cliente ?

Caleb a tout du garde du corps idéal : grand, musclé, sexy, avec un regard de braise, capable de garder la tête froide alors qu’il bout intérieurement, il cache derrière cette carapace des failles que l’on découvre tout au long de l’histoire. Concernant Lily, on met également du temps à connaitre son histoire mais ce que je peux vous dire, c’est que c’est une jeune femme qui sait ce qu’elle veut et qui s’assume pleinement. L’autrice a fait le choix de se focaliser sur ce duo et on ne sait pas grand-chose de leurs proches, notamment leurs amis. C’est un peu dommage car cela aurait pu nous permettre d’en savoir plus sur certains aspects de leurs personnalités.

Ce que j’ai apprécié dans ce roman, c’est l’originalité de l’intrigue. A priori, la femme « célèbre » et le garde du corps, c’est un point de départ classique. Néanmoins, Zara Cox arrive à nous surprendre, notamment en choisissant une héroïne programmeuse, avec une tête bien pleine et un passé complexe.

Comme toujours, les romances Magnetic font monter la température. Ce que j’ai apprécié, c’est que les protagonistes font connaissance, se tournent autour, s’apprivoisent et ne se sautent pas dessus dès le deuxième chapitre. Le dosage érotisme/intrigue est parfait et j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir les différents pans des histoires des protagonistes. La plume de l’autrice est fluide, facile à lire. Une fois entamé, ce roman est impossible à poser et il se lit donc très vite. Les chapitres sont écrits en alternance du point de vue de Caleb et de Lily et comme toujours, j’ai trouvé cela très malin car cela permet d’avoir une vision assez globale de l’intrigue.

Pour conclure, « Protection rapprochée » est un livre facile à lire, une romance contemporaine agréable et sans prise de tête. Si vous cherchez une histoire sexy avec des protagonistes au caractère bien affirmé, n’hésitez plus ! Pour ma part, j’ai passé un bon moment de lecture et n’hésiterai pas à relire un roman de l’autrice.

 

image-principale-page-liens-utiles
Retrouvez ici l’univers (en anglais) de Zara Cox
Pour retrouver ce roman sur le site des éditions Harlequin, cliquez ici !

 

Publicités

Between Breaths, Tome 2 : Before you break de Christina Lee

before you break

New Romance – livre sorti le 7 février 2018

Editions BMR

Service Presse

Ma note : 4/5

 

Je remercie les éditions BMR qui, via la plateforme NetGalley, m’ont confié ce roman en service presse.

Résumé : Elle : Profondément marquée par le décès de son frère et incapable de se libérer de l’emprise de son petit ami volage, Ella noie sa souffrance dans ses études de psychologie. Bénévole pour une hotline  de soutien psychologique sous le nom de Gabriella, elle se met à recevoir des appels réguliers d’un certain Daniel rongé par des idées suicidaires.

Lui : Quinn, bad boy sexy au cœur tendre, a un lourd secret à cacher et cherche à expier ses fautes. Sous le pseudonyme de Daniel, c’est lui qui appelle souvent Gabriella, en qui il trouve une oreille attentive et une voix rassurante pour remonter la pente.

Eux : Au fil de leurs échanges, une complicité plus qu’amicale se développe entre Gabriella et Daniel, alors même qu’ils ne se reconnaissent pas quand ils se rencontrent «  en vrai  »…

 

Mon avis : Deuxième tome de la série, c’est le troisième que je lis et je crois que c’est, pour le moment, celui que j’ai préféré !

Quinn et Ella sont deux personnages marqués par la vie. Ella a perdu son frère qui s’est suicidé quelques années auparavant. Bien décidée à remonter la pente, elle a pris sa vie en main et compte également sur le soutien d’Avery, sa meilleure amie, pour profiter de sa jeunesse. En couple avec Joël depuis de nombreuses années, elle ne se sent plus en phase avec lui. Lorsqu’elle rencontre Quinn, une alchimie évidente semble les relier mais osera-t-elle quitter Joël ? Quand à Quinn, tourmenté par son passé, il semble penser qu’Ella n’est pas digne de lui. Osera-t-il se confier à elle pour avancer enfin dans sa vie ?

Ella a été marquée par le suicide de son frère et a, pendant longtemps, ressenti une grande culpabilité. Pour essayer d’aider d’autres personnes mais aussi pour se sentir utile, Ella travaille, quelques soirs par semaine, dans une hotline de soutien psychologique, en utilisant son prénom complet Gabriella, où elle essaie d’aider, du mieux qu’elle peut, tous ceux qui appellent. Ella est une jeune femme forte, sous son aspect fragile, car elle a réussi à remonter la pente et prend peu à peu confiance en elle afin de la mener là où elle en a envie. Pendant son travail, elle reçoit plusieurs fois des appels d’un certain Daniel qui la touchent et dont le témoignage lui va droit au cœur. De son côté, Daniel se prend d’affection pour cette Gabriella qui l’écoute et le conseille si bien. Sauf que Daniel n’est autre que Quinn, car il utilise lui son premier prénom pour appeler. Il est donc très touchant, mais aussi très étonnant, de voir Quinn se rapprocher d’Ella et Daniel se prendre d’affection pour Gabriella… même si c’est très surprenant, car aucun des deux ne fait le rapprochement, cela rajoute une petite pointe de piquant à l’intrigue. Quinn est un jeune homme qui culpabilise beaucoup par rapport à la mort de son meilleur ami quelques années auparavant, étouffé par une famille qui veut donner l’image de la famille parfaite, alors que lui veut juste se passionner pour la mécanique. Avec Ella, ils forment un couple un peu torturé mais surtout touchant et passionné.

Encore une fois, la plume de l’autrice fait des miracles. C’est une lecture facile, rapide et je me suis vraiment régalée. J’ai trouvé ce tome plus abouti que le premier « all of you » car les personnages sont beaucoup plus travaillés tant au niveau psychologique que de leur histoire qui prend le temps de se construire. On aimerait presque que cela aille plus vite entre eux mais c’est aussi plaisant de voir des personnages qui prennent leur temps pour faire les choses bien. Il y a peu de scènes de sexe mais elles font très rapidement monter la température tant l’alchimie entre les protagonistes est évidente !

En bref, je recommande chaudement ce tome 2 de la série « Between Breaths ». C’est une new romance sympathique qui, sous des airs de légèreté, met en lumière la thématique du suicide et de la culpabilité. Venez passer un bon moment avec Quinn et Ella, passionnez-vous pour ce couple tellement attachant ! Pour ma part, il me reste le dernier tome de la série à découvrir et j’appréhende déjà de quitter cette petite bande d’étudiants sympathiques.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ici ma chronique pour le tome 1 « All of you »
Retrouvez ici ma chronique pour le tome 4 « Promise Me This »
Retrouvez ce roman sur le site des éditions BMR

 

Toi pour moi, moi pour toi de Nathalie Charlier

20190302_131406

New-Adult – Livre sorti le 6 février 2019

Editions Harlequin – Collection &H

Service presse

Ma note : 4/5

 

Je remercie les éditions Harlequin, et plus particulièrement Mélanie, pour m’avoir confié ce roman en service presse.

Résumé : Elle seule peut le libérer… ou le détruire

Lorsqu’il a accepté d’emménager chez Mika en tant que colocataire, Yann était bien loin d’imaginer que son quotidien se transformerait en calvaire. Car Mika n’est pas seulement belle, brillante, étourdissante et follement sensuelle, non : elle sait également exprimer très clairement ses envies. Et ce qu’elle veut, c’est lui. Et lui aussi la désire. Mais il ne doit surtout pas craquer. Parce que Mika est journaliste et que, c’est bien connu, les journalistes ne peuvent pas s’empêcher de fouiner dans le passé de leurs proches. Or Yann refuse qu’elle déterre le sien ; ce qu’elle trouverait pourrait détruire l’avenir de son frère Nathan, footballeur de renom, et sa propre vie, qu’il tente de reconstruire. Alors, il va rester à distance de Mika. En tout cas, il va essayer.

 

Mon avis : Lors de la sortie en septembre dernier de « Ton arrogance, mon insolence », j’avais été transportée par la plume de Nathalie Charlier et par l’histoire entre Ella et Nathan. Lorsque j’ai appris qu’elle nous proposait maintenant l’histoire de Mickaëlla, surnommée Mika, et de Yann, j’ai littéralement sauté au plafond !! Je me suis alors plongée sans attendre dans cette histoire qui s’annonçait prometteuse.

Mika est la jumelle d’Ella. Journaliste sportive pour BFM, elle profite de la vie et des opportunités qui lui sont offertes. Alors qu’elle a accepté d’interviewer Nathan Leray, à ce moment-là séparé de sa sœur, elle fait la rencontre de Yann. Ce dernier est le grand frère de Nathan et semble avoir un passé douloureux. Mika apprend par Ella que Yann a fait de la prison. Pourtant, l’attirance qu’elle ressent pour lui est indescriptible et incomparable avec tout ce qu’elle a pu vivre auparavant. Troublée par l’insistance de son ex Enrique, elle demande alors à Yann de venir s’installer en colocation chez elle. Pourront-ils résister à l’attirance qu’ils ressentent l’un pour l’autre ? Pourquoi Yann est-il si fermé à propos de son passé ? Et si le passé n’était finalement pas si évident qu’il n’y parait ?

On avait déjà aperçu Mika dans le tome précédent et le moins qu’on puisse dire, c’est que la jeune femme ne manque pas de caractère !! Têtue, obstinée, passionnée, elle souffre malgré tout d’un complexe d’infériorité vis-à-vis de sa « talentueuse » sœur. Son père a d’ailleurs du mal à accepter son mode de vie et son choix de devenir journaliste sportive. Néanmoins, Mika commence elle aussi à se poser des questions sur sa vie et sur sa manière de travailler. En effet, interviewer des sportifs tous les week-ends, c’est bien mais cela commence à la lasser. Elle décide alors de se lancer dans le journalisme d’investigation en voulant en savoir plus sur l’histoire de Yann. Et ce qu’elle va découvrir va tout bousculer. Non seulement, le début de relation qu’elle a construit avec lui va se retrouver fragiliser mais en plus, elle va se rendre compte que la condamnation de Yann n’était peut-être pas juste…. Ce dernier souffre de son passé. En effet, il a  honte d’avoir fait de la prison, d’avoir abandonné les siens et il a maintenant peur que cette histoire éclabousse son jeune et talentueux frère. Protecteur et passionné, Yann se débat avec son histoire et va devoir faire un gros travail sur lui afin de pouvoir avancer.

Cette romance répond aux codes habituels, c’est à dire une rencontre entre deux personnages que rien ne semblait pouvoir réunir, un début d’histoire passionné, des protagonistes attachants et des scènes de sexe présentes, mais pas trop, et bien décrites. En choisissant de basculer, sur la deuxième partie du roman, sur une enquête dans le passé de Yann, l’autrice prend le parti pris de l’originalité et marque aussi sa différence avec le tome différent. Encore une fois, Nathalie Charlier a réussi à m’attraper et à m’entrainer dans son univers. Sa plume est toujours aussi efficace et addictive et on est tenu en haleine jusqu’au bout de l’histoire. Ce roman permet également de soulever les thèmes de l’erreur judiciaire, des « flics véreux » et permet aussi d’en apprendre plus sur le journalisme d’investigation. En bref, sous couvert d’une histoire « légère », des thèmes assez durs sont ici abordés et mis en lumière, ce qui me parait être une très bonne chose.

Pour conclure, j’ai passé un excellent moment de lecture avec ce nouveau livre de Nathalie Charlier. J’en ai découvert plus sur Mika et Yann et j’ai retrouvé avec plaisir Ella et Nathan, qui sont présents tout au long de l’intrigue. Cette romance originale ne peut néanmoins s’apprécier, je pense, que si on a lu auparavant « ton arrogance, mon insolence ». Si vous aimez les belles histoires d’amour avec des protagonistes au caractère bien trempé, foncez-vous procurer cette duologie qui vous satisfera pleinement !!

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ici ma chronique sur « Ton arrogance, mon insolence » paru en septembre dernier
Retrouvez ici tout l’univers de Nathalie Charlier
Retrouvez ce roman sur le site des éditions Harlequin
Retrouvez également ce roman sur Amazon

Virgin mojito de Chrys Galia

virgin-mojito-perso.jpg

New romance – Roman sorti le 6 septembre 2018

Editions Elixyria

Service presse

Ma note : 5/5 mention « coup de coeur » et « incontournable »

 

Je remercie le site Babelio.com ainsi que les éditions Elixyria qui m’ont permis de découvrir ce roman grâce à l’opération Masse Critique.

Résumé : La vie est comme un océan, parfois mer d’huile, sous un soleil radieux, parfois raz de marée, tsunami, sous la colère de la tempête.

En vrai surfeur, j’ai passé des années à me mesurer à ces déferlantes implacables, j’ai tenté d’échapper à leur morsure. Des lames de fond, vicieuses, invisibles, m’ont pourtant entraîné très loin vers les profondeurs.

Quand deux êtres que tout oppose se rencontrent, peuvent-ils croire que tout est possible ?

 

Mon avis : Chrys Gallia est une autrice dont j’avais beaucoup entendu parler mais dont je n’avais jamais lu de romans. Le quatrième de couverture ne dévoile pas grand-chose et c’est tant mieux…. Mais si je peux vous révéler un secret, ce livre est un gros coup de cœur !!

Dans ce roman, nous faisons connaissance avec Maeva, une jeune doctoresse qui va s’installer en dans la région bordelaise pour quitter le cocon familial. En arrivant, elle rencontre Gianni, un surfeur aussi beau que désagréable, et Benjamin, le médecin dont elle récupère le cabinet. Très rapidement, la vie de Maeva va prendre un tournant totalement inattendu.

Maeva est une jeune femme sûre d’elle. Elle n’est jamais tombée amoureuse et débarque avec beaucoup d’envie et d’impatience dans sa nouvelle vie. Elle est passionnée et croque la vie à pleine dents. Elle va être déstabilisée par sa rencontre avec Gianni qui se montre très froid et distant avec elle lors de leurs premières rencontres. Pourtant, derrière cette façade se cache un jeune homme blessé. En effet, sa petite amie Lydia a eu un accident de voiture six ans auparavant et depuis, elle est clouée au lit, reliée à la vie grâce à diverses machines. Se sentant coupable de cet accident, il se dévoue corps et âmes pour elle et ne peut entendre qu’elle ne supporte plus cette vie. Amoureux, sincère et droit dans ses bottes, Gianni est l’homme parfait que l’on rêve toutes de rencontrer…. Pour ne rien gâcher, il surfe régulièrement et est patron de son bar. Pourtant, sa rencontre avec Maeva va tout changer, le troubler et, d’une certaine manière, le ramener à la vie. Il se sentira coupable de ressentir de nouveaux des émotions sans Lydia mais pourtant, il ne pourra nier l’attraction qu’il ressent pour Maeva. Néanmoins, la vie n’est pas un long fleuve tranquille et pour tous les deux, le bonheur n’est peut-être pas là où on l’attend.

Dès les premières pages, j’ai été happée par ce roman. Chrys Gallia est une magicienne des mots et elle vous emporte dans des vagues d’émotions incroyables. En effet, ce livre est une suite de rebondissements où vous n’aurez que peu de moments pour reprendre votre souffle. De la tristesse à la joie, il n’y a qu’un pas et en l’espace de quelques paragraphes, on passe du sourire aux larmes. Jusqu’au bout, on est surpris et on croise les doigts pour nos deux protagonistes. Néanmoins, cette romance a le mérite de soulever la problématique de l’euthanasie, sujet de société qui pose beaucoup de questions éthiques.

Pour conclure, ce roman est un gros coup de cœur qui m’a laissé sans voix. J’ai ressenti des émotions très fortes tout au long de ma lecture et ai d’ailleurs un peu de mal à m’en remettre. L’histoire de Maeva et Gianni est incroyable, une histoire pleine de passions mais aussi d’interdits et de non-dits. Je recommande chaudement cette lecture à tous les amateurs de new-romance mais surtout à tous ceux qui aiment les belles histoires d’amour !

image-principale-page-liens-utiles

Pour retrouver ce roman sur le site des éditions Elixyria, c’est par ici!
Retrouvez également ce roman sur Amazon, c’est par là !

Son séduisant ennemi de Katee Robert

son séduisant ennemi

Romance sexy – Livre sorti le 1er décembre 2018

Editions Harlequin – Collection Magnetic

Service presse

 

Je remercie les éditions Harlequin, et plus particulièrement Mélanie, qui m’a confié ce roman en service presse.

Résumé : « Sera-t-elle capable de lui résister ? »

Roman Bassani, ici ? Allie n’en revient pas : l’impitoyable homme d’affaires qui cherche à s’approprier son entreprise l’a suivie sur la petite île des Caraïbes où elle pensait couler quelques jours tranquilles, loin de ses problèmes quotidiens. S’il croit pouvoir la faire capituler, il se trompe ! Mais c’est compter sans son charme magnétique et sensuel, qui fait bientôt vaciller toutes les certitudes d’Allie…

 

Mon avis : J’avais lu, l’été dernier, le précédent roman de Katee Robert paru dans la collection Magnetic. Complètement subjuguée par les protagonistes, j’ai foncé lorsque j’ai vu celui-ci, qui est un spin-off. Encore une fois, j’ai passé un bon moment de lecture.

Nous faisons ici connaissance avec Allie, une jeune femme qui a des difficultés dans son travail et qui, motivée par sa meilleure amie, part en vacances sur une île isolée des Caraïbes. Arrivée là-bas, elle tombe sous le charme d’un bel « Apollon » qui se révèle être Roman Bassani, celui qu’elle cherche à fuir à New-York. Mais leur attirance mutuelle peut-elle être ignorée ? Plaisir et affaires font-ils bon déménage ? Est-ce qu’une passion de vacances peut survivre au retour « dans la vraie vie » ?

Allie est une héroïne forte, comme toutes celles de la collection Magnetic, et elle a aussi des failles qui la rendent touchante. Propriétaire d’une salle de sport et d’un foyer pour femmes battues, Allie ne voit pas d’un bon œil l’intérêt que lui porte Roman. En effet, elle s’est construite seule et elle n’ose pas demander de l’aide. Par moment, je l’ai trouvée énervante car trop orgueilleuse et incapable de faire la part des choses. Concernant Roman, il semble être le stéréotype du beau gosse à qui tout réussit : homme d’affaire brillant, il n’a pas l’habitude qu’on lui résiste et il aime séduire. Pourtant, derrière ce physique se cache un homme sensible, qui a souffert du manque de ses parents quand il était enfant. Par rapport à Allie, je l’ai trouvé sincère et arrangeant vis-à-vis d’elle. Néanmoins, j’ai eu un peu de mal avec ce séducteur qui range son costume de coureur dès qu’il rencontre notre héroïne…

Ce roman m’a plu mais il m’a beaucoup moins embarqué que le précédent. Le couple Allie/Roman est torride mais les scènes érotiques sont un peu gâchées par l’usage de termes vulgaires. De plus, comme je l’ai mentionné plus haut, Allie a parfois des réactions un peu puériles qui m’ont fait lever, assez régulièrement, les yeux au ciel. Pourtant, l’écriture de l’auteure est fluide, efficace et la trame de l’histoire est intéressante. Mais même si j’ai apprécié ma lecture, je suis restée un peu sur ma faim car certains éléments auraient mérité d’être un peu plus poussés.

Pour conclure, « son séduisant ennemi » est une romance sexy qui se lit facilement et qui permet de retrouver Roman, que l’on avait déjà croisé dans « son ami, son amant ». L’idée de départ du roman est séduisante, les protagonistes ont de la personnalité mais quelques petits détails m’ont dérangée. Néanmoins, je recommande cette lecture à tous ceux qui chercheraient une romance épicée, facile à lire et qui fait rêver.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ma chronique de « Son ami, son amant » ici

Retrouvez ce roman sur le site des éditions Harlequin

Retrouvez également ce roman sur Amazon

TOI. MOI. ET LES ÉTOILES #4 de Nelly Weaver.

 
[ ROMANCE NEW ADULT – 2017]
Tome 4/6
Auto édition
368 pages
Ma note : 4/5 mention « à découvrir »
Lien Kindle
Lu dans le cadre de mon RDV « Mon petit marathon spécial « indé » de novembre ».


 
Le résumé :

Elle a bravé la tempête.
Il pensait avoir échappé à la sienne.
Aujourd’hui, les rôles s’inversent.
Ethan et Livie, ensemble, se lancent dans une nouvelle quête du passé.
Mais sera-t-il prêt à l’accepter ?

 
Mon avis :

 

Vous êtes nombreuses à adorer les aventure d’Ethan et de Livie et vous avez beaucoup de raisons et de très bonnes raisons. Nelly Weaver assure avec cette saga qui ne peux que te charmer !

 

Livie est une jeune femme qui a du se reconstruire suite à une enfance traumatisante, déchirante et humiliante. Livie représente à elle même la fragilité et la force. Son caractère et ses peurs la rendent littéralement attachante. Je ne peux qu’approuver sa force de caractère et ses faiblesses. Son optimisme déborde de partout alors que le mal règne encore autour d’elle. Livie s’épanouit davantage dans ce tome. Elle est bien dans sa peau et le fait savoir. Elle s’impose dans son entourage et n’hésite pas à pousser de sa voix pour faire entendre son opinion. Elle est loin de la petite chose fragile du premier tome. Je l’adore dans sa combativité, dans sa persévérance et dans son humilité. Elle franchit un nouveau cap dans sa guérison celui d’accepter et de partager sa douleur.

 

Ethan est toujours fidèle à lui même : beau gosse, charmeur, un brin taquineur et séducteur. Il est fou amoureux de Livie, il ne peut plus se passer d’elle. En grand protecteur qu’il est, il la couve, la chérit, l’idolatre. Un amour pur et unique où le passé a toujours une place importante et qui définit la relation sublime entre Livie et Ethan.

 

Le passé est toujours omniprésent et délivre au cours du roman de nouvelles réponses sur le début difficile et chaotique de cet amour invraisemblable.

 

Le frère de Livie, Greg, a une place un peu plus importante. On découvre un homme avec de grandes blessures qui guérissent doucement, mais aussi un homme perturbé par la belle rousse de ce groupe d’amis.

 

Nelly Weaver distille dans ce nouveau tome beaucoup d’éléments de réponse qui forment le fil conducteur de cette belle romance. Elle approfondit avec audace et pertinence l’évolution des personnages et quant aux suspense et rebondissements, elles sèment de nouvelles graines. Le passé des protagonistes viennent troubler cette apparente tranquillité. Il faudrait de peu pour que l’étincelle produise un sacré feu d’artifices.

 

La plume de Nelly Weaver partage une nouvelle fois beaucoup d’émotions. Ce tome ci est à mon sens le plus abouti (sans compter les deux derniers tomes que je n’ai pas encore lu !).

 

J’ai hâte de découvrir les deux derniers tomes et surtout curieuse de connaître l’évolution des aventures de Livie et d’Ethan. A vrai dire je m’attends au pire quant aux rebondissements, surtout que le final de ce tome ne laisse présager rien de bon. J’espère que Nelly Weaver sera gentille avec eux !

 

Découvre à la fin de l’article, mes avis sur les trois premiers tomes. La saga étant terminée, tu peux te lancer dans cette romance : les étoiles sont à portée de tes mains 😉

 


 
Je remercie Nelly Weaver pour sa confiance et sa patience.

image-principale-page-liens-utiles

Mon avis sur le tome 1.

Mon avis sur le tome 2.

Mon avis sur le tome 3.

Vers le site de Nelly Weaver pour tout découvrir.

IMG_20180426_160220_117

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

PROJET FRIENDZONE, tome 1 de Margot D. Bortoli.

51+077O62yL

 

 

 

[ NEW ROMANCE – Nouveauté 2018]

Editions BMR

 

 

Format numérique (469 pages) : 9.99€

Ma note : 3/5

 

 

 

 

 

 


 

Le résumé :

 

Samuel Craven est l’objet de tous mes fantasmes depuis que j’ai treize ans. Sauf qu’à cette époque j’avais un appareil dentaire, au moins quinze kilos en trop  et une estime personnelle en dessous du niveau de l’océan. Lui ? La vingtaine, du style et le monde à ses pieds – surtout des filles !
Outre ces différences fondamentales, Samuel est aussi le meilleur ami de mon grand frère. En clair :  pas dans ma catégorie.

Dix ans plus tard, rien n’a changé, enfin si,  moi  j’ai changé. Mais, clairement, lui  me considère toujours comme la petite sœur rigolote de son pote.
Enfin… jusqu’à ce qu’une nuit bien arrosée fasse vaciller mes certitudes.  Et si Monsieur n’était pas indifférent ?
Il n’y a qu’un moyen de le savoir : lancer le « Projet Friendzone », ou comment passer d’une  gentille amitié à une passion débridée !  Au programme : me transformer en femme fatale pour  que Sam succombe enfin…

 


 

Mon avis :

 

Il était une fois une ado, Grace, follement amoureuse du meilleur pote de son frère. A 13 ans, pas facile de se faire remarquer par ce garçon bien plus âgé. Boulotte et mal dans sa peau, Grace en rêve tous les jours. Prince Charmant dans toute sa splendeur, Samuel la regarde comme étant uniquement la petite sœur de Damien. Impossible pour lui d’imaginer quoi que ce soit d’autre. Abattue mais pas résignée, elle grandit en pensant que peut être un de ces jours elle sera vu autrement.

 

Le petit crapaud a bien grandi et s’est transformé en une belle princesse. Malgré tout, Grace a toujours, d’elle même, une image négative : ses formes tentatrices, sa maladresse qui lui ont valu quelque sobriquet pendant son adolescence planent encore autour d’elle. Elle se sent toujours rabaissée provoquant ainsi un grand malaise. Avec sa meilleure amie, Jane, elles forment un duo décapant et prêtent à surmonter les épreuves. Fou rire et engueulades mémorables, rien de mieux pour fortifier une amitié de tonnerre.

 

Grace n’a pas beaucoup d’objectif dans sa vie. Elle se laisse vivre le long d’un grand fleuve tranquille. Elle habite toujours chez ses parents et croque la vie sans se soucier de rien. Lorsqu’elle hérite de l’appartement de sa grande tante adorée, sa vie prend un tournant radical.

 

Grace est un personnage totalement fantasque. Comédienne dans sa plus grande mansuétude et combinée à sa maladresse légendaire et maladive, elle offre à son public de grands moments de solitudes où l’hilarité prend par surprise. Cascade en tout genre, situation palpitante, réplique fondante et piquante, tu ne peux absolument pas t’ennuyer à ses côtés. Une fois désinhibée, personne ne la tient et offre souvent un spectacle de toute beauté. Le ridicule ne tuant pas, elle s’adapte à toutes les situations dans lesquelles elle s’entraine elle-même. J’adore la manière dont elle rebondit. Attachante dans ses grands moments de solitude, j’en suis arrivée à avoir pitié d’elle. Sa forte personnalité la rend combative. Elle est souvent dépassée par ses émotions. D’ailleurs elle a vraiment du mal à les gérer. Rigolote, adorable, gentillette, elle charme tout le monde. Seule ombre au tableau : sa non relation avec Samuel. Recroisé depuis, au mariage de Damien où elle a fini nue dans son lit et qui est loin d’assumer. Sentiment d’échec total, elle le maudit d’autant qu’elle n’a aucun souvenir de cette nuit.

 

Recroisé quelques mois plus tard, dans les rues de Washington, les amis de Grace décident d’opter pour le projet friendzone qui consiste à le séduire en mode « femme fatale » sans trop en faire et surtout lui montrer qu’elle peut très bien se passer de lui. Projet aussi hilarant que loufoque qui va mettre à mal nos deux héros.

 

Sans vouloir spolier, tu devines quelque peu les tenants et les aboutissants. Cette histoire mêle quiproquo et maladresse. Elle va te faire fondre, je n’en doute pas.

 

L’histoire se veut simple, pas de rebondissement grandiose. La trame se déroule en toute quiétude sans effet de surprise. Si le personnage de Grace est non conventionnel et à croquer, celui de Samuel m’a fait hérisser les poils. Il faut dire que Monsieur Sexy ne jure que par son caleçon, enfin ce qui s’y cache. Obnubilé par la poitrine généreuse de Madame, le « mini-Sam » ( dixit l’auteur) n’arrive pas en tenir en place. Il doit au petit déjeuner et peut être aux autres repas se nourrir exclusivement de Viagra. Ses réparties sont la plupart du temps crues. Sa personnalité est juste effleurée et même si le dernier chapitre est entièrement consacré à son point de vue, je ne lui ai rien trouvé d’extraordinaire. J’avoue c’est en grande partie à cause de lui, que la mayonnaise n’a pas pris.

 

C’est extrêmement ennuyeux ce sentiment de désolation et qui m’a carrément fait passer à côté d’une super lecture. Cela reste une très belle histoire d’amour mais il y a à mon gout trop d’éléments surfaits et clichés.

 

Je ne pense pas m’atteler à la suite des aventures de Grace. J’ai trop peur que cela soit du même acabit. A ma part si on me convainc du contraire.

 

En bref : un romance exaltante combinant à merveille chick-lit et érotisme.

 

 


 

 

Je remercies les éditions BMR pour leur confiance via la plateforme Netgalley.

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site des éditions BMR pour tout savoir !

 

Screenshot_2018-09-04 Personnalisez LE TEMPS D_UNE ILE de Thierry Clech