DARK DESIRE de Penelope Douglas.

41tf5QXRWcL._SX313_BO1,204,203,200_

 

 

[ROMANCE NEW ADULT / ROMANTIC SUSPENSE – Nouveauté 2018]

Traduction : Tiphayne Ducellier

Éditions Harlequin – Collection &H

 

 

Formant numérique (448 pages) : 9.99€

Broché : 15.90€

Ma note : 5/5 mention « coup de cœur »

 

 

 

 


 

Le résumé :

 

La suite de Dark Romance.
Ce n’était qu’un jeu… Maintenant c’est une traque.
Kai Mori. Beau, riche, talentueux… C’était l’enfant chéri de Thunder Bay jusqu’au jour où il a brutalement tourné le dos à son brillant avenir. Un mystère pour tout le monde, sauf pour moi. La même noirceur coule dans nos veines, la même fascination pour le danger et le secret. Ensemble, nous aurions pu être invincibles, peut-être même heureux. Mais nous n’aurons jamais l’occasion de le découvrir. Car aujourd’hui nous sommes ennemis. Et, si Kai s’imagine pouvoir détruire ce que j’ai de plus cher au monde, je me dresserai sur sa route sans hésiter une seule seconde.

 


 

Mon avis :

 

 

Voici la suite tant attendue de Dark Romance. Une suite tout aussi explosive qu’inimaginable ! Une histoire forte et touchante où les émotions remuent les tripes. Quand la frontière entre l’amour et la haine est si fine ça donne un DARK DESIRE époustouflant !

 

Je ne te cache pas que le début à été un peu chaotique. Si tu me suis un temps soit peu, tu sais que j’ai la mémoire d’un poisson rouge. Le temps de retrouver mes repères, de remémorer qui est qui, et surtout remettre le doigt sur la trame du premier tome, et hop, le tour est joué, je me plonge avec délice dans cette nouvelle histoire. Je te conseille fortement et vivement de lire le premier tome DARK ROMANCE, sinon tu vas vite patauger et surtout tu ne vas pas comprendre toutes les subtilités et les clins d’œil. Une véritable suite où t’approfondis  tes connaissances sur les personnages représentés par les quatre chevaliers : Mickael, Kaï, Damon et Will. Tu rajoutes à ces quatre là : Erika, la fiancée de Mickael et Alex la copine. Et sans oublier, la nouvelle donne de ce roman : Banks.

 

Banks est à elle toute seule une énigme. Banks n’a rien d’une poupée. Cachée sous des vêtements de garçons, elle a grandi dans un univers exclusivement masculin et misogyne. Le clan des Lorrance, ne tolère pas les femmes, du moins pour assouvir leurs désirs. Banks est arrivée à l’âge de 12 ans dans cette famille aux airs de mafia. Accompagnée d’un lourd secret, elle va rapidement adopter une position de survie. Passée inaperçue, aucun contact avec le patriarche, surveiller par 3 hommes de main, elle vie sans aucune liberté, aucun moyen d’être une jeune fille « normale ». Son seul soutien indéfectible est la cuisinière et Damon. Pourquoi semble t-il si lier ? Que cache cette liaison ? Leur lourd secret sera t-il à l’abri des indiscrets ? Banks est une jeune femme froide, démunie de toutes émotions. La peur, elle la vie au quotidien. Les confrontations sont omniprésentes. Elle se contente du minimum vital au point d’oublier que la vie peut être merveilleuse. Paradoxalement, elle a développé des aptitudes à décrypter les autres. Elle a cette facilité de décoder les autres, à prévoir leur action et leur comportement. D’ailleurs, elle connaît sur le bout des doigts la vie de Kaï Mori. Leur rencontre dans un confessionnal est le point de départ d’une longue aventure qui se terminera 6 ans plus tard.
Kaï Mori est un jeune homme inaccessible et impénétrable. Sous ses apparences de garçon de bonne famille, se cache un homme aux désirs inconcevables et inavouables. Un homme conduit par la volonté de répandre la peur autour de lui. Un homme rigoureux qui arbore le contrôle dans le moindre détail. Un homme meurtri par ses erreurs du passé et profondément touché par le mépris de son père. Kaï n’est pas un homme facile. Au contraire, il est exigeant. Il se laisse parfois déborder par la colère et révèle ainsi le monstre qui est en lui. Kaï est un homme qui a les pieds sur terre. Il fait figure de sage parmi ses camarades. Lorsqu’il désire profondément quelque chose ou quelqu’un, il n’hésite pas à mettre tout en œuvre, quitte à signer un pacte avec le diable. A ses yeux, Banks est son alter égo. Une femme qui se montre à la hauteur de l’homme qu’il est. Une femme qui n’a aucune crainte à le regarder droit dans les yeux. A eux deux, ils se comprennent, s’adoptent, pansent leurs blessures. Ils s’offrent une vie qui n’est plus utopique. Ils se détestent, ils s’aiment, ils revivent sous leur caresse, ils respirent le même abandon et surtout ils sont aussi manipulateur l’un que l’autre. Leur jeu du chat et de la souris, leur mène la vie dure. Un combat pour la survie où leur désir confronté à leur sentiment, ne les laisseront pas indemne. Un combat puissant. Un combat pour la vérité. Un combat où les choix n’en seront que davantage douloureux. Un combat pour la sérénité, la paix. Un combat pour le repos de deux âmes tourmentés. Un combat, une traque pour la vie.

 

Que dire, une nouvelle fois je suis conquise. Penelope Douglas reprend le même schéma que son précédent roman, et te fais vivre une nouvelle aventure chaotique, frissonnante, tourmentée. Son récit à deux voix, vogue entre le passé et le présent et toujours autour d’un élément déclencheur : la nuit du Diable. Elle se concentre particulièrement sur les personnages de Kaï et Banks, offrant un portrait psychologique spectaculaire. Les petits détails comme les plus imposants donnent au récit, un ton sombre accentué par une atmosphére stressante. Une mise en scène époustouflante où l’art de la guerre et de la manipulation ont une place plus qu’importante. Les personnages secondaires ne sont pas en reste et offrent les ingrédients nécessaire pour les différents rebondissements. Si Damon est peu présent dans l’histoire (physiquement parlant), il n’en reste pas moins l’élément central de toute la trame. Du coup, t’apprends tout de lui : ses secrets, ses doutes, le pourquoi du comment de son comportement. Et t’en conclus que Damon est le diable personnifié.

 

Une nouvelle fois je suis bluffée, scotchée par l’intensité de ce roman. Du moment que t’accroches, tu ne peux plus d’en défaire. L’addiction n’a jamais été aussi imposante et impressionnante. C’est littéralement déroutant, spectaculaire et génialissime. L’auteur maitrise tout à la perfection. Ses personnages sont flippant et à la frontière de l’indécence, voire pathologique. Son histoire est diabolique, surréaliste et grandiose. Je suis tout simplement mordue !

 

 


 

Je remercie les éditions Harlequin pour leur confiance.

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

 

 

Retrouvez notre double avis sur « DARK ROMANCE » !

Lien Amazon !

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

Vers le site de Penelope Douglas, pour suivre son actualité !

 

 

 

 

 

Publicités

Driven – saison 1 de K.Bromberg

20180602_111236

New romance – sortie en poche le 22 février 2017

Edition le livre de poche

Lecture personnelle

 

Résumé : Colton a fait irruption dans ma vie comme une tornade, sapant mon self-control et franchissant sans le vouloir la barrière de protection qui entoure mon cœur convalescent. Il a ébranlé mon monde structuré et prévisible. Je ne peux pas lui donner ce qu’il veut, pas plus qu’il ne peut me donner ce dont j’ai besoin. Sexuellement, notre alchimie est indéniable. Individuellement, notre besoin respectif de ne jamais lâcher prise est irréfutable. Mais lorsque nos univers entreront en collision, cette alchimie suffira-t-elle à nous rapprocher ou bien les secrets que nous taisons nous conduiront-ils vers la séparation ?

Découvrez le premier tome de la série Driven, une histoire d’amour torride entre une jeune femme qui cherche à se reconstruire et un pilote de course intrépide, qui repousse toujours plus loin ses limites comme celles des autres.

 

Mon avis : après avoir beaucoup entendu de cette saga et après avoir vu de nombreuses images du film en cours de tournage, je me suis laissée finalement tenter…. Après cette lecture, je me demande pourquoi j’ai tellement attendu pour céder à la tentation Colton.

Nous faisons ici connaissance avec Rylee, une jeune femme blessée par la vie qui s’occupe d’un foyer pour jeunes garçons « cassés » par la vie. Ses garçons sont sa priorité depuis la mort de son ex-fiancé. Lors d’un gala de charité, elle fait connaissance avec Colton Donovan. Pilote de F1, sex-symbol, il est le stéréotype du séducteur arrogant, sûr de lui et insupportable !! Pourtant, entre eux, l’alchimie est immédiate, la tension sexuelle est incontestable et un lien semble les unir. Pourtant, entre la romantique sans aucune certitude et le bad boy qui ne veut pas s’attacher, une relation est-elle possible ? Vont-ils s’apprivoiser ou se détruire ?

Rylee est une héroïne que j’adore. Tout d’abord, elle a des fêlures liées à son passé et un caractère entier bien trempé. Proche de « ses garçons », pour qui elle ferait tout, elle en oublie parfois sa vie de femme qu’elle a mis entre parenthèses après la mort de Max, son amour de jeunesse décédé deux ans auparavant. C’est une héroïne qui peut ressembler à beaucoup de filles, avec des formes mais aussi avec la tête sur les épaules, essayant toujours de réfléchir avant d’agir. Romantique, elle n’est pas adepte des plans culs et sa rencontre avec Colton va faire vaciller ses certitudes car elle va de suite tomber sous son charme. Il faut dire qu’il a tout pour plaire le pilote : grand, charismatique, avec un corps de dieu grec, Colton fait fantasmer toute la gente féminine. Pourtant, Colton est « cassé » comme il le dit ; il ne veut pas s’attacher et il n’entretient que des relations contractuelles avec des femmes consentantes mais il ne veut aucun engagement à long terme. Accro à l’adrénaline et véritable tête brulée, il laisse son instinct le guider. Cependant, pour quelqu’un qui se dit incapable d’aimer, on va le voir lutter pour passer du temps avec Rylee. Leur relation évolue tout au long du roman, passant par des hauts et des bas…… et je pense que ce n’est pas fini car ce premier tome se termine sur un coup de théâtre qui donne envie de s’arracher les cheveux !!!

Ce premier épisode est également l’occasion de faire connaissance avec un bon nombre de personnages secondaires : Haddie, la meilleure amie de Rylee, pétillante et pleine de vie, Beckett, le meilleur ami de Colton dont on sait peu de choses, Tawny, la « rivale » de Rylee ainsi que Zander et Aiden, deux des « garçons » de Rylee.

Vous l’aurez compris, cette lecture est un véritable coup de cœur. C’est un roman qu’on ne peut pas lâcher du moment qu’on l’a commencé. Le style de l’auteure est prenant ; en effet, les rebondissements sont nombreux  et on n’a pas le temps de s’ennuyer. D’un autre côté, elle n’en fait pas trop non plus car les situations restent assez vraisemblables. On sent dans le style de l’auteure l’influence d’autres romans du même style : on retrouve le contrat et le héros cassé comme dans « 50 nuances de Grey », la garçonnière comme dans « Crossfire » mais je n’ai pas eu l’impression de relire ces histoires. K.Bromberg impose son style en nous délivrant un roman époustouflant, avec des scènes de sexe présentes mais pas envahissantes, en laissant une grande place aux émotions que peut ressentir Rylee. Ecrit uniquement de son point de vue, j’ai adoré douter, vibrer et m’enflammer avec elle pour le beau pilote de F1.

Ce roman est une vraie belle découverte et je m’en vais de ce pas poursuivre les aventures de Rylee et Colton. Entre adrénaline et passion amoureuse, cette saga démarre sur les chapeaux de roues et ne vous laissera pas indemne.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez tout l’univers de K.Bromberg sur son site officiel

Retrouvez le tome 1 de Driven sur le site du livre de poche

Retrouvez également le tome 1 sur Amazon

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

 

Good girls love bad boys – tome 2 de Alana Scott

good girls love bad boys tome 2

New adult – Sortie le 7 mars 2018

Editions Harlequin – Collection &H

Service Presse

 

Je remercie les éditions Harlequin pour leur confiance et pour m’avoir permis, via la plateforme NetGalley, de découvrir ce roman.

Résumé : SPOILER ALERT : à ne pas lire si vous n’avez pas encore découvert le tome 1*
Il n’est pas l’homme qu’il lui faut. Il est celui qu’elle veut. 

Élodie est une fille bien, une fille sage. Une fille intelligente qui, dès son premier jour au lycée de Saint-Louis, a compris que, si elle voulait survivre, elle allait devoir s’endurcir. 

Et pour éviter les problèmes, elle s’était promis de rester loin de Zach Menser, ce garçon au passé sombre contre qui on l’a très vite mise en garde. Mais le destin les a forcés à se côtoyer et elle a découvert un homme bien plus complexe que sa réputation ne le laissait penser. Alors, oui, elle a succombé au charme sulfureux de Zach… et ne le regrette absolument pas. Sauf lorsqu’il refuse de lui révéler certains secrets, soi-disant pour la « protéger ». Peut-elle vraiment lui faire confiance s’il ne lui dit pas toute la vérité ?

 

Mon avis : Pas convaincue par la lecture du tome 1, je me suis lancée avec appréhension dans ce tome 2….  Contrairement à ce que je craignais, ce deuxième épisode m’a beaucoup plus convaincue et nous laisse sur un cliffhanger qui donne envie de prolonger et terminer les aventures d’Elodie et Zach.

A la fin du premier tome, Elodie posait un ultimatum à Zach, en l’informant qu’elle ne poursuivrait plus sa relation avec lui tant qu’elle n’en saurait pas plus sur ses secrets et sur les activités qu’il semble lui cacher. Ce dernier ne semble pas vouloir lâcher le morceau même s’il a du mal à se tenir éloigné d’elle. Quels secrets cache-t-il ? Elodie pourrait-elle être en danger ? Leur couple peut-il survivre à cette épreuve ?

Je dois avouer qu’autant elle m’avait agacée dans le tome 1, autant là j’ai beaucoup plus accroché avec Elodie. Peut-être ai-je enfin réussi à la cerner…… sous ses airs de petite fille modèle, Elodie est une jeune fille têtue, déterminée et surtout très amoureuse. Et avec elle, le proverbe « l’amour rend aveugle » prend tout son sens car le roman est une démonstration de son amour pour Zach. Ce dernier se dévoile peu à peu et j’ai également apprécié les failles qu’il peut avoir. Son amour pour Elodie semble sincère mais il se trouve dans une situation inextricable qui va s’avérer bien difficile à gérer. J’ai beaucoup plus apprécié les deux protagonistes dans ce tome et j’ai trouvé leurs évolutions très intéressantes. En revanche, j’ai détesté les parents d’Elodie qui, pour moi, ne sont pas du tout des parents à l’écoute de leurs filles et je n’ai pas compris certaines de leurs actions. Vic, la meilleure amie d’Elodie, est touchante et adore Elodie, et cela se voit.

J’ai donc pris du plaisir à découvrir la suite des aventures d’Elodie et Zach. L’évolution de l’histoire est intéressante même si certains évènements semblent exagérés…. Mais après tout, n’est-ce pas le rôle de la lecture de nous faire rêver et de nous embarquer dans des situations inimaginables ? Dans tous les cas, cette lecture m’a embarquée à St Louis et j’ai frissonné, pleuré et eu le cœur serré en suivant nos amoureux. Je me suis beaucoup plus immergée dans l’histoire et j’ai été très frustrée en arrivant à la fin de cet épisode. Heureusement que j’ai la suite sous la main !!

Je recommande donc cette lecture à tous les amateurs de new adult un peu sombre car le contexte est loin d’être rose et nos protagonistes traversent de drôles d’épreuves pour des lycéens. Néanmoins, c’est une lecture détente que les amateurs du genre sauront apprécier à coup sûr !

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ici ma chronique pour « Good girls love bad boys – tome 1 » de Alana Scott

Retrouvez également ce 2ème épisode sur le site des éditions Harlequin

Retrouvez enfin cet epub sur Amazon

 

pro_reader_120                         favorited_reviews_120                         reviews_25_120

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

Cœur à corps d’Émilie Collins

coeur à corps

New romance – Paru le 7 mars 2018

JC Lattès – Collection &moi

Lecture personnelle

 

Résumé : Lorsqu’elle voit partir en fumée l’atelier familial, Romane est dévastée. Charles, son petit ami, se trouvait à l’intérieur et semble être à l’origine de l’explosion, délibérément… Comment a-t-il pu en arriver là ? Certes, il était au plus mal depuis qu’Erik Barn, jeune photographe, s’était fait un nom en lui volant l’un de ses clichés. Romane est déterminée à se venger d’Erik. Elle ne s’attendait toutefois pas à découvrir un homme aussi troublant, passionné par son art…

 

Mon avis : J’ai eu connaissance de ce roman via les réseaux sociaux. Ne connaissant pas cette auteure mais intriguée par le quatrième de couverture, je me suis laissée tenter.

L’histoire commence avec Romane, qui a échappé à l’explosion de son atelier où elle vivait avec son petit-ami. Dans tous ses états, elle se rend compte qu’elle a perdu son amoureux et son lieu de travail. Heureusement, sa famille est là pour la soutenir : sa jumelle Méline, sa grande sœur Alexiane et sa mère Suzanne. Pour Romane, aucun doute que la mort de Charles est liée au différent qu’il a eu récemment avec un photographe prénommé Erik. Ce dernier aurait volé une photo à Charles et elle lui aurait permis de gagner un prix prestigieux. Pour piéger ce voleur, Méline décide de se faire embaucher comme assistante d’Erik afin de découvrir tous ses petits secrets. Mais rapidement, elle ne peut pas assumer ce rôle et Romane va devoir côtoyer celui qu’elles ont surnommé « le vampire ». Comment cette collaboration va-t-elle se dérouler ? Quels secrets cache Erik ? Et que va découvrir Romane sur le passé de son amoureux ?

Romane est une jeune fille sensible et quelconque dans la mesure où elle n’a absolument pas conscience de sa beauté et elle n’a aucune confiance en elle. Abasourdie et désemparée par la mort de Charles, elle va être déstabilisée par sa rencontre avec Erik et un lien indescriptible va de suite les relier. Quand à Erik, c’est un jeune photographe talentueux, canon et avec un caractère de cochon. Détestable avec Anaïs, son ancienne assistante, et Méline, il va se montrer sous un nouveau jour avec Romane. Très rapidement, il va tomber sous son charme même s’il ne veut lui promettre qu’une histoire sans lendemain. L’évolution de leur relation m’a dérangée car j’ai trouvé que ça allait très/trop vite. En effet, malgré son deuil, Romane fantasme sur Erik dès leur rencontre et tout va évoluer très rapidement. Bien sûr, l’auteure nous propose quelques rebondissements mais globalement, j’ai été gênée par la rapidité et la profondeur des sentiments qu’éprouvent les protagonistes.

Un des points forts du roman est la présence des sœurs de Romane, qui sont cependant un peu sous-exploitées. Méline est surnommée « le rhinocéros » car même si elle est la jumelle de l’héroïne, elle est aux antipodes niveau caractère. Autant l’une est réservée, l’autre est fonceuse et caractérielle. Quant à Alexiane, elle travaille avec Romane, l’une créant les vêtements, l’autre créant des bijoux. La maman, Suzanne, est également très présente et une chose m’a beaucoup gênée : dans le texte, elle est tantôt appelée « Suzanne », tantôt appelée « maman ». J’ai trouvé cela un peu maladroit et déstabilisant au début de ma lecture.

Vous l’aurez compris, je suis très mitigée à la fin de cette lecture. Certes, la plume de l’auteure est efficace, elle nous immerge complètement dans son histoire et nous fait ressentir les émotions de ses personnages mais pourtant, je n’ai pas été pleinement convaincue. J’ai trouvé que le début était un peu trop rapide. A l’inverse, j’ai adoré la fin de l’histoire, surtout qu’un rebondissement inattendu chamboule toutes nos certitudes et j’avoue que j’ai trouvé cela astucieux. Le roman est ponctué de scènes de sexe explicites qui font monter la température et elles ne sont présentes juste ce qu’il faut. Un autre atout du roman est l’intégration de nombreuses photos au sein du récit. Cela permet de nous immerger dans l’univers du photographe et pour moi, c’est une vraie valeur ajoutée à ce roman. Enfin, j’ai aimé le clin d’œil, à la fin, à un autre roman de l’auteure, « les délices d’Eve ».

Pour conclure, je dois dire que je suis mitigée. J’ai trouvé l’histoire intéressante mais irrégulière, trop rapide au début mais malgré tout magnifique. L’insertion de photos est un vrai plus et donne une touche d’originalité à cette histoire. Même s’il ne restera pas dans le top de mes lectures de l’année, je recommande ce roman à tous les amateurs de new romance.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ce roman sur le site de la collection &moi

Retrouvez également « coeur à corps » sur Amazon

Reste avec moi – Sweet love tome 2 de Nathalie P

reste avec moi tome 2

New romance – sortie le 25 avril 2018

Auto-édition

Service presse

 

Je remercie Nathalie P. pour sa confiance et pour m’avoir confié ce roman en service presse.

Résumé : Jessica s’intègre plutôt facilement dans son nouveau travail. La relation qu’elle partage avec William semble la rendre heureuse. Alors, arrivera-t-elle à reprendre sa vie en main  et à s’épanouir pleinement dans celle-ci ? Donnera-t-elle tout l’amour gardé en elle pour enfin le partager ? Réussira-t-elle à relever le défi sans le perdre alors qu’une ombre plane au-dessus d’elle… Et si William, n’était pas celui qu’elle pensait ?

 

Mon avis : Après avoir eu un coup de cœur pour le premier tome, j’étais un peu anxieuse en ouvrant cette suite. N’allais-je pas être déçue ? La magie de la plume de Nathalie P. allait-elle de nouveau opérer ? Je ne vais pas faire durer le suspense plus longtemps, je peux d’ores et déjà vous dire que ce deuxième tome a été à la hauteur de mes espérances et je vais vous expliquer pourquoi.

              Nous retrouvons Jessica qui s’écroule au milieu du couloir de son appartement. William, fou d’inquiétude, la transporte à l’hôpital avec Marc et Brice. Dans la voiture, William se rend compte qu’il a « perdu », étant donné qu’il comprend qu’il est tombé amoureux de Jessica. Dans le tome 1, Jessica et William avaient fait un pari : le premier qui tombe amoureux a perdu et la relation prendra fin. Mais à ce moment-là, plus rien n’a d’importance pour le jeune homme, sinon que sa dulcinée survive. Cet épisode va les rapprocher, tout comme le fait qu’ils travaillent ensemble, auprès des enfants au centre. Pourtant, William garde une part de mystère et cache son projet de vengeance à Jessica. Ce secret ne risque-t-il pas de tout gâcher ? Comment pourront-ils surmonter ce nouveau mensonge ? William va-y-il mener sa vengeance à terme ou va-t-il renoncer pour Jessica ?

                 Jessica montre un visage encore plus déterminé et passionné dans cette suite. Je l’ai trouvée forte et malgré son sale caractère, j’ai adoré son côté attachant et l’amour qu’elle porte à William. Quant à lui, il est toujours aussi sexy mais sa fierté et ses secrets m’ont fait lever, à de nombreuses reprises, les yeux au ciel. Je ne peux pas ne pas mentionner Cédric, l’ex de Jessica, qui est omniprésent et que j’ai eu envie d’assommer à de nombreuses reprises. Il est le stéréotype du pervers narcissique et son comportement envers Jessica est détestable. Enfin, je ne peux pas passer à côté de Marc et Brice, qui sont toujours là pour épauler Jessica tout au long des épreuves qu’elle va devoir surmonter.

                Cette deuxième partie démarre sur les chapeaux de roue et au fil des pages, aucun répit de ne nous est accordé. Les évènements s’enchainent sans interruption et les émotions nous submergent tel un tsunami : pleur, rire, larmes, mal au ventre, tout y passe et je peux vous assurer que j’ai été incapable de lâcher ma liseuse avant de connaitre le dénouement de cette histoire. Et oui, jusqu’au bout, Nathalie P. entretient le suspense et on ne peut qu’être en apnée pour savoir si un happy end nous attend….ou pas. Comme toujours, l’auteure a su me happer et décrocher de tout ce qui pouvait m’entourer. Enfin, j’ai adoré le fait que le titre du roman soit intégré dans le roman, un peu comme une supplique pour le couple. Mais je n’en dis pas plus, si vous voulez savoir pourquoi, plongez-vous dans cette romance !

               Pour conclure, j’ai passé un excellent moment en compagnie de Jessica et William. « Reste avec moi – Sweet love » est définitivement une duologie coup de cœur grâce à un couple efficace, une bonne dose d’émotions et une histoire qui ne ressemble à aucune autre. Amoureux de romance, n’hésitez pas à vous plonger dans cette série qui vous fera oublier, le temps d’une lecture, où vous êtes et tous les soucis du quotidien. En bref, une belle touche d’amour dans ce monde rempli de pessimisme et de morosité.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ici ma chronique de « Reste avec moi – Sweet love tome 1 » de Nathalie P.

Retrouvez ce roman sur Amazon

IMG_20180426_160220_117

CLASH #2 : Passion coupable de Jay Crownover.

20180514_163159.jpg

 

 

 

[NEW ROMANCE – 2017]
réédition – 2018 – format poche
Editions Harlequin – Collection&H
Service presse

 

Format numérique (369 pages) : 9.99€
Broché : 15.90€
Poche : 7.50€
Ma note : 5/5 mention « à dévorer »

 

 

Je remercie les éditions Harlequin pour leur confiance.

 


Le résumé :

 

Le désir n’obéit à aucune loi
Une fille à papa, sans diplômes, sans travail, menteuse et petite délinquante. Avett n’a aucune illusion sur l’image que se fait d’elle son avocat bien sous tous rapports. Quaid Jackson, rasé de près, costume à deux mille dollars, sex-appeal à damner une sainte – ce qu’elle est très loin d’être –, est sans doute le seul à pouvoir lui épargner la prison aujourd’hui. Alors qu’elle s’est juré de revenir sur le droit chemin, coucher avec l’homme qui tient son avenir entre ses mains serait sans doute la plus mauvaise décision possible… Mais n’est-ce pas sa spécialité ? Si elle en est là aujourd’hui, c’est parce qu’elle a toujours été incapable de faire le bon choix…

 


 

Mon avis :

 

Si tu suis activement le blog, tu sais d’ores et déjà que je porte une admiration sans faille aux talents de Jay Crownover. Un nouveau roman qui a une nouvelle fois fais chavirer mon petit cœur de romantique et de fleur bleue. Je ne me lasse pas de retrouver son univers où les opposés s’attirent, où l’amour triomphe malgré les péripéties, où le meilleur triomphe sur les catastrophes. Une plume fluide addictive, extraordinaire et envoutante. Bref quand t’as un roman de Jay Crownover dans les mains, je t’assure tu ne le lâches plus d’une semelle. Il est là, il te colle, il te poursuit et il envahit ta vie jusqu’au point final. Dément, non ?! Si t’es pas encore accro, t’inquiètes ça va venir, il te suffit de lire une seule page !  😉

 

 

Contexte

 

Avett, c’est le jeune fille aux cheveux roses qui se met perpétuellement dans des galères pas possible. Un aimant à problème, des relations chaotiques. Elle attire le pire, pour le meilleur. D’ailleurs sa dernière frasque l’a envoyée à la case prison. Pas terrible n’est ce pas ! Avett est la fille du biker qui a vendu son bar à Rome et Asa ( voir saga Marked Men). Avett est fille unique et donc dorlotée et choyée par un père qui ne voit que par elle. Elle a été élevée aux sons des Harley Davidson et à la bonne cuisine de sa mère. Avett est une fille sensible qui cherche toujours les ennuis là où il n’y en a pas. Garçon manqué, elle n’hésite pas à se jeter dans la gueule du loup. Fille téméraire, joyeuse, insouciante, cascadeuse, boudeuse, têtue, casse pieds, aucun filtre verbal et j’en passe. C’est la fille qui se donne une image de « bad girl » pour de mauvaises raisons dont le traumatisme qui l’a fait tombé silencieusement dans l’auto destruction. Donc voilà, case prison pour Avett, la tenue orange ne lui convient pas mais surtout elle sait qu’elle a franchi la ligne rouge et que de nombreuses personnes, dont son père, vont être déçues. Mais la famille d’Avett, sa grande famille, est toujours présente à ses côtés, au point d’embaucher le meilleur pénaliste de la ville, Quaid Jackson.
Lui c’est le beau gosse. Costume cravate. Des yeux à te faire fondre la banquise et une prestance qui met à mal la gente féminine. Quaid, c’est le pénaliste qui ne fait qu’une bouchée des jurés. C’est le meilleur. Quaid, sous ses airs charmants, est une personne têtue, caractérielle, mais passionnée, perfectionniste, ambitieuse. Quaid cache en lui beaucoup d’éléments, dont sa jeunesse dans les montagnes. Anéanti par un divorce difficile, remonter la pente lui est assez difficile. D’ailleurs les femmes ne sont là que pour son bon plaisir. Les sentiments et les relations, il n’en veut plus.
Lorsque la tornade aux cheveux roses rencontre l’homme aux yeux bleus, les étincelles jaillissent, les joutes verbales éclatent et les cœurs s’ouvrent, s’épanouissent pour ne plus jamais tomber dans la noirceur.

 

 

1,2,3… je me lance !

 

Ce second tome est totalement démentiel. Les personnages hauts en couleur, ne peuvent pas te laisser indifférents. Tu t’attaches à eux. Tu vis leurs chamboulements, leurs peurs, leurs espoirs et leurs envies, puissance mille ! Tu ressens tout un tas d’émotions qui soit te fais pleurer ou rire aux éclats, soit te peines ou t’exploses de bonheur, soit te fais frissonner ou te donnes un coup de chaleur. Une nouvelle fois, Crownover explore l’amour, avec ces deux personnes opposées par leurs vies, leurs caractères, mais qui au final s’attirent. Et elle y arrive à la perfection ! J’ai été surprise par le scénario. Elle donne une place importante à tout ce qui se rapproche à l’esprit de famille, avec ce lien incommensurable qui unis les membres entre eux. D’ailleurs la famille d’Avett est omniprésente. Il ne me semble pas avoir trouvé cet aspect là dans ses autres romans, du moins pas autant. Ce dernier donne une nouvelle dimension à l’histoire, toute autant appréciable. De nombreuses péripéties viennent mettre à mal ce tout nouveau couple. Leur relation va en souffrir mais ils en ressortent plus fort.

 

Une nouvelle fois j’adore !! Lorsque j’ouvre un roman de Jay Crownover, je sais que je vais m’éclater !

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

 

Mon avis sur le premier tome : « Passion brûlante » !

Lien Amazon !

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

Vers le site de Jay Crownover, pour suivre son actualité !

 

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

 

OBSESSION DANGEREUSE #1 : Nouveau départ de Lily Bloom.

51uKYPjrfJL

 

[NEW ROMANCE – 2017]

Evidence Editions – Collection Vénus Rouge

Service presse

 

Format numérique (384 pages) : 7.99€

Broché : 18.00€

Ma note : 4.5/5 mention « à découvrir »

 

 

 

 

Je remercie Evidence Editions pour leur confiance.

 


 

Le résumé :
On oublie jamais celui qu’on aime !
Zoey Wayatt est une jeune avocate franco-américaine commençant à se rendre compte que la vie qu’elle mène à Nice n’est pas celle qui la rend heureuse. Un évènement malheureux survenant quelques jours avant son mariage la bouleverse profondément. Cette tragédie lui ouvre les yeux, elle quitte alors Ben son futur mari, le laissant devant l’autel. Puis elle décide de repartir vivre à New York pour échapper à la possessivité malsaine de son père. Mais ce départ pour la « Grosse Pomme » cache un autre but que de s’affranchir de son géniteur : Jake, le seul qu’elle a toujours aimé. Les retrouvailles ne seront pas une partie de plaisir, mais plutôt un jeu dangereux. Entre manipulations et trahisons, Zoey et Jake sauront-ils garder la tête froide ?

 


Mon avis :

 

Voici une belle histoire d’amour. Simple et délicieuse, cette romance te fera vivre au rythme des aventures de Zoey et Jake.

 

Zoey est fille unique. Sa mère, médecin, et son père, avocat renommé sont l’unique attache familiale. Son père a tout du bourreau autoritaire et manipulateur. Il règle au centimètre près la vie de Zoey, telle qui l’a prévu. Zoey semble heureuse sous son masque serein, mais elle ne l’a jamais oublié, son premier grand amour, celui qui fait vibrer son cœur et son corps à l’unisson. Malgré le mariage prévu avec Ben, un collègue avocat du cabinet de son père, elle ne se sent pas en accord avec ses sentiments, et l’image de Jake la hante toujours autant. Elle décide donc de tout laisser, annuler le mariage et se rendre à New York, pour fuir sa vie, tenter de se reconstruire et surtout retrouver Jake. New York est loin d’être une ville inconnue pour Zoey. Elle y a fait ses études d’avocat. C’est donc dans les bras de sa meilleure amie et de son meilleur copain qu’elle tombe. Les liens d’amitié sont toujours aussi présent ce qui va lui permettre de reprendre pied dans cette nouvelle vie. Elle trouve très vite un boulot dans un cabinet d’associés tenu par trois hommes. Elle continue ses recherches sur Jake et cette quête semble plus corser que ce qu’elle pensait. Les semaines s’écoulent sans aucun résultat. Et c’est par un heureux hasard, une soirée entre collègues, qu’elle croise sa route. Mais seulement Jake est fiancé à une magnifique créature qui n’a pas l’air commode. Zoey et Jake, c’est fulgurant ! Les émotions et les sentiments surgissent comme au premier jour. Mais les enjeux vont mener à mal cette relation inespérée. Leur amour va t-il survivre à cette unique chance ?

 

Je dois dire que j’ai très vite été emballée par cette histoire. La magie s’est opérée dès les premières pages. La plume de Lily Bloom est fluide, addictive et cette simplicité m’a de suite charmée. La trame est sensationnelle et les rebondissements présents donnent du piment à l’histoire. Lily Bloom mêle avec brio l’audace, la passion, l’amour et le suspense. Cette touche de dangerosité est parfaitement maitrisée sans tomber sur du lourd dingue ou de l’improbable. La personnalité des personnages est honnête sans tomber dans le caricatural. Zoey est une femme épanouie, intelligente, mais qui perd vite pied face à ses émotions et arrive souvent à se mettre dans des situations très inconfortables. Jake reste un homme mystérieux qui est tiraillé par son but, ses émotions et sa conscience. Les personnages secondaires apportent tour à tour légèreté, amitié, passion et protection.

 

Lily Bloom t’emporte sur les rives de l’amour et de la passion. Une flopée d’émotions te saisis tout au long des pages. T’es vite envouté et il ne te tarde qu’une chose c’est de découvrir tous les tenants et les aboutissants. L’auteur a eu le choix judicieux de faire parler ces deux protagonistes et te fais plongé également dans leurs souvenirs.

 

Obsession dangereuse : c’est frais, c’est dynamique ! C’est surtout fais pour toi qui aimes les belles histoires d’amour où tout est possible.

 

 

Et le comble, le tome 2 est déjà sorti : pas besoin d’attendre pour les impatientes !

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site de Evidence Editions, pour tout savoir !

 

 

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3