La Saga des Âmes : L’Âme Bleue – Tome 1 d’Océane Ghanem

Romance érotique – Livre sorti le 17 septembre

Editions Plumes du Web

Lecture personnelle

Ma note : 5/5 mention « coup de cœur » et « incontournable »

 

Résumé : Quand Oksana rencontre Max, l’attraction qu’elle éprouve pour lui est immédiate, presque trop forte. Elle sait qu’elle n’a pas de temps à perdre à fantasmer sur des hommes inaccessibles, mais elle n’arrive simplement pas à détourner le regard. C’est plus fort qu’elle : il la fascine. Il l’obsède.
Mais Max est farouche, difficile à cerner. Il aboie autant qu’il mord, déterminé à garder jalousement ses secrets pour lui. Ceux qui la tiennent à l’écart. Que cache-t-il au fond de lui ?
Plus Oksana s’approche de son cœur, plus Max la rejette.
Jusqu’où ira-t-elle pour son sourire ?
Se fera-t-elle un bleu à l’âme ?

 

L’avis de #Lilie : A la sortie de ce livre, j’en avais entendu beaucoup de bien. Comme souvent, happée par le quotidien et par ma PAL monstrueuse, j’ai laissé passer ce roman. Heureusement, une lecture commune m’a incitée à m’y plonger… pour mon plus grand plaisir !!

Nous faisons ici connaissance avec Oksana et Max. Entre eux, l’alchimie est immédiate, ce qui leur fait peur à tous les deux. En effet, Oksana sera-t-elle prête à tout pour être auprès de Max ? Et lui, est-il près à laisser quelqu’un l’approcher ? Que cache-t-il derrière son sourire et son apparente décontraction ?

Oksana est une jeune femme qui n’a pas été épargnée par la vie et qui souffre d’un vrai manque de confiance en elle. Quand elle rencontre Max, elle s’étonne de lui plaire. Peu à peu, elle se rapproche de lui mais ne sait comment le gérer….et comment maîtriser tout ce qu’elle peut ressentir. Concernant Max, on le découvre au fil des chapitres et on comprend rapidement qu’il s’est construit une carapace qu’il ne souhaite pas ouvrir. Pourtant, Oksana réveille des choses chez lui et à chaque pas en arrière, il ne peut s’empêcher de faire ce qu’il faut pour tenter de rattraper le coup. Leur relation est très fluctuante, tout au long de ce premier tome et aucun moment de répit nous est permis.

Je ne connaissais pas la plume d’Océane Ghanem, je dois dire que j’ai été époustouflée !! En effet, elle est addictive, visuelle et très prenante. Dans cette histoire, l’intrigue est construite pas à pas. On prend le temps de découvrir les protagonistes, leurs pensées et leur évolution. J’ai aimé vibrer, rire et pleurer lors de cette lecture mais je dois vous prévenir, il faut prévoir la boite de mouchoirs ! Certaines scènes érotiques viennent pimenter la relation. Elles sont là quand il y en a besoin et il n’y en a ni trop, ni pas assez. La double narration permet de suivre chacun des personnages et d’en apprendre plus sur l’un et l’autre. Par moment, j’ai eu envie de les secouer, ou de leur crier dessus, mais l’autrice nous attrape pour nous emmener là où elle en a envie. Impossible de lutter, cette lecture addictive est efficace et j’ai d’ailleurs prévu de lire la suite très rapidement ! Je terminerai en soulignant la beauté du titre de cette duologie dont on comprend pleinement le sens en avançant dans l’intrigue.

Pour conclure, je recommande chaudement la lecture du « l’âme bleue – tome 1 » pour tous les lecteurs amateurs de romance érotique qui aiment les histoires remplies d’émotions. C’est une magnifique lecture qui vous chamboule et vous transporte dans un univers où les apparences ne sont pas toujours ce qu’elles semblent être….

 

Retrouvez ce roman sur le site des Plumes du Web

Qu’est-ce qu’elle a ma gueule ? d’Avery Flynn

New romance – Livre sorti le 2 octobre 2019

Editions Harlequin – Collection &H

Service Presse NetGalley

Ma note : 3/5 mention « déception »

 

Résumé : Selon l’expression consacrée, Gina est ce qu’on appelle une « crevette » : chez elle, tout est bon… sauf la tête. Car, si la nature lui a offert un corps à faire fantasmer Cara Delevingne, son visage, lui, ne correspond pas vraiment aux normes habituelles de la beauté. Après une adolescence difficile, Gina s’est endurcie et a appris à assumer son physique. Enfin ça, c’est ce qu’elle croyait jusqu’à ce qu’un jeu l’oblige à embrasser Ford, un policier ultra-sexy et visiblement sous son charme, lors d’une fête de mariage. Aussitôt, les complexes reviennent en force, et elle se demande ce qu’un mec comme Ford peut bien trouver à une fille comme elle… 

 

L’avis de #Lilie : A la lecture du résumé, j’ai placé beaucoup d’espoir dans cette histoire. En effet, même si on rencontre souvent des romans où les héroïnes ont un complexe physiques (mais d’un autre côté, ne sommes-nous pas toutes complexées par une partie de notre corps ?), j’ai senti qu’une grande originalité pouvait être exploitée ici… Pourtant, je suis désappointée à la fin de ma lecture car ce roman ne m’a pas du tout emmenée là où je pensais aller…. et j’ai été déçue !

En effet, dès le début, on rencontre les deux protagonistes qui se retrouvent dans une situation embarrassante. Gina, organisatrice de mariage, a installé une kiss-cam lors de la réception d’un couple de jeunes mariés. Malheureusement, elle s’arrête sur elle et un jeune policier. Mal à l’aise, ils finissent par échanger un baiser qui va les chambouler tous les deux. Pourtant, la jeune femme va refuser d’assumer cette attirance en repoussant Ford. Par un coup du sort, le jeune policier va réussir à retrouver Gina et il va tout faire pour essayer de gagner sa confiance. Mais ses intentions sont-elles bonnes ? Pourra-t-il aller au-delà du physique de Gina ? Et cette dernière est-elle prête à laisser tomber ses barrières ?

Gina est membre d’une famille d’origine italienne liée à la mafia. Ses deux frères trempent dans des histoires troubles et sa rencontre avec Ford va lui faire craindre pour eux. Complexée par son nez qui la dévisage, elle a longtemps souffert de cette difformité. Néanmoins, elle ne veut pas changer et espère trouver quelqu’un qui l’acceptera comme elle est. Je l’ai trouvée très paradoxale car, dans ses paroles, elle semble s’assumer totalement. Pourtant, au niveau des actes, elle fuit souvent les situations embarrassantes et ne peut s’empêcher de tout remettre en cause à la moindre contrariété. Il est normal qu’elle se protège mais je n’ai trouvé l’héroïne aussi forte que le bandeau sur la couverture le laisse penser.

Ford est policier, contrairement à tous les autres hommes de sa famille qui sont tous… pompiers ! Il passe un peu pour le vilain petit canard de la tribu en préférant les forces de l’ordre aux soldats du feu. C’est un homme plein de principes, qui respecte les règles et qui n’aime pas faire souffrir ceux qu’il apprécie. Avec Gina, il va de suite sentir une connexion spéciale avec elle. Pourtant, cela ne va pas l’empêcher de lui mentir, par omission. Néanmoins, il ne sera pas rebuté par son apparence physique et aura bien du mal à la convaincre du bien fondé de sa démarche… La relation entre les deux protagonistes avance sur « courant alternatif », c’est-à-dire que par moment, c’est tout feu, tout flamme et ensuite, c’est lent, un peu trop lent… Je suis mitigée sur leur couple car je n’ai pas toujours compris leurs réactions, leurs attentes, et j’en suis très frustrée…

Concernant l’autrice et sa plume, j’ai apprécié sa plume, que j’ai trouvé fluide et agréable à lire. Le fait d’utiliser un double narrateur, qui passe de l’un à l’autre nous permet d’avoir tous les éléments mais se révèle aussi, par moment, très frustrant. C’est une histoire qui se lit facilement mais qui a un petit goût d’inachevé pour moi.

Pour conclure, je suis un peu désappointée en tournant la dernière page de ce roman qui s’annonçait prometteur. La romance décomplexée annoncée n’était pas au rendez-vous et j’ai eu bien du mal à m’attacher à l’héroïne qui m’a, finalement, plus exaspérée qu’autre chose. Une pointe de déception persiste malgré la fluidité de la plume et un Ford sexy à souhait.

 

Retrouvez ce roman sur le site des Editions Harlequin

 

pro_reader_120    favorited_reviews_120  reviews_50_120    netgalley_challenge_2018_120    netgalley_challenge_2019_120

Save me if you can d’Alex Camarone

Romance New-Adult – livre sorti le 4 septembre 2019

Editions Harlequin – Collection &H

Service Presse

Ma note : 3/5

 

Je remercie Mélanie et les éditions Harlequin pour leur confiance et pour m’avoir permis de découvrir ce roman en service presse.

 

Résumé : Il bouleverse son univers ; elle lui permet d’échapper au sien.
Elle, c’est Louise. Elle ne jure que par les mathématiques et ne croit que ce qu’elle voit. Quand elle a commencé son job à la piscine de Bushwick – l’un des quartiers les plus dangereux de New York –, elle a pensé comme tout le monde que le type responsable de l’entretien, avec ses lunettes noires et son sweat à capuche, n’était qu’un voyou bon à attirer les ennuis. Pourtant, son intuition, elle, lui souffle de voir au-delà des apparences.
Lui, c’est Blake. Les gangs représentent son cauchemar, et la pauvreté, son quotidien. Chaque jour, le regard des autres lui rappelle d’où il vient. Mais celui de cette fille, à l’accueil, est différent… Comme si elle savait que son agressivité n’est qu’une façade. Comme si elle voyait qui il est vraiment.  

 

L’avis de #Lilie : Voilà un roman qui s’annonçait prometteur, une romance comme je les aime : deux personnages avec des personnalités qui, a priori, n’ont pas grand chose en commun, et qui sont voués à se rapprocher. Alléchée par ce résumé, je me suis lancée dans ce roman avec grand enthousiasme.

Nous faisons ici connaissance avec Louise, une doctorante en neuroscience, sérieuse mais en proie à des difficultés financières pour boucler les fins de mois. Lorsqu’une de ses anciennes amies lui propose un job de caissière dans une piscine à deux pas de chez elle, elle n’hésite pas longtemps…d’autant plus, qu’elle se rend rapidement compte que son travail consiste à ouvrir la piscine pour l’équipe de Hockey des Rangers de New-York. Le deuxième employé, Blake, est un nageur universitaire sans entraineur mais aussi un petit génie des maths. Comme il vient d’un quartier défavorisé, il a du mal à se situer entre ses capacités et son « héritage social ». Alors que rien ne semble lier Louise et Blake, pourquoi ressentent-ils un trouble en présence l’un de l’autre ? Les apparences ne sont-elles pas parfois trompeuses ?

Tout au long de cette histoire, l’auteur joue sur les oppositions entre nos deux protagonistes : elle, étudiante un peu naïve, qui fait les yeux doux aux hockeyeurs; lui, le bad boy qui ne supporte pas le manège des sportifs; elle, sociable, souriante, avenante; lui, tellement mystérieux, renfermé, parfois agressif…. A chaque chapitre, l’un ou l’autre prend la parole et nous entraine dans son univers, ce qui est un gros point positif de ce roman, selon moi. Mais, j’ai un goût d’inachevé en refermant ce livre car de nombreuses intrigues sont ouvertes dans cette histoire et au final, peu sont résolues, que ce soit le passé de Blake, le manège « Louise et les hockeyeurs » et même la relation entre les deux protagonistes. En effet, la relation évolue très vite et les interactions entre eux sont limitées et du coup, la fin est un peu rapide pour moi. J’ai un sentiment de trop peu et j’aurais aimé en avoir plus à lire car la plume de l’auteur est très agréable à lire et elle nous embarque rapidement de la piscine de Buschwick aux rues de la grande pomme.

Pour conclure, je ressors mitigée de cette lecture qui s’annonçait tellement prometteuse mais dont toutes les intrigues n’ont pas été, pour moi, poussées jusqu’au bout. Je garde, néanmoins, en mémoire le nom de l’auteur car sa plume est très prometteuse et je lirai, avec joie, ses autres romans.

 

 

Retrouvez ce roman sur le site des Editions Harlequin

Les Renegades, tome 3 : Rebel de Rebecca Yarros

Romance New-Adult – Format poche sorti le 3 juillet 2019

Editions Harlequin – Collection &H

Service Presse

Ma note : 4/5

Je remercie les éditions Harlequin, et plus particulièrement Mélanie, pour leur confiance et pour m’avoir confié ce roman en service presse.

 

Résumé : Quand braver l’interdit devient un jeu.
Dès l’instant où je l’ai vue, j’ai su : elle allait bouleverser ma vie.
Elle, c’est Penna Carstairs, mieux connue sous le nom de Rebel. La fille la plus célèbre, la plus sexy et la plus prometteuse du moment. Il n’y a aucun obstacle qu’elle n’a pas franchi, aucun record qu’elle n’a pas pulvérisé. Elle est le feu et la passion.
Elle, c’est aussi la femme avec laquelle j’ai passé une nuit inoubliable – et que je pensais ne jamais revoir.
Mais la vie est pleine de surprises. Car je suis Cruz Delgado, le plus jeune prof du campus. Et Penna Carstairs vient juste d’entrer dans ma classe.

 

L’avis de #Lilie :Attention, cet avis comporte des spoils si vous n’avez pas lu « Wilder » ou « Nova » étant donné que les trois romans se suivent chronologiquement.

Dernier tome de la saga des Renegades, il est maintenant temps de faire connaissance avec Penna, surnommée Rebel, membre des Originals et véritable tête brûlée du groupe. Pourtant, depuis son accident, elle n’est plus la même, elle n’a plus cette petite flamme… Ne voulant pas inquiéter ses amis, elle se lance un défi à Vegas : sauter depuis le haut d’une grande roue. C’est là qu’elle rencontre Cruz, un homme séduisant qui accepte de la suivre sans rien, ou presque, savoir d’elle. Malheureusement, quelques jours plus tard, il se rend compte que Penna fait partie de ses élèves… Une relation prof/élève est-elle possible ? N’ont-ils pas beaucoup à perdre ? Penna retrouvera-t-elle l’envie de faire partie des Renegades ?

Précédemment, on avait peu vu Rebel. Caractérielle, un peu « badass », elle est très liée à Paxton et Landon. Néanmoins, sa blessure l’a profondément marquée et ce qu’on avait soupçonné dans le tome 2 se vérifie : il n’y a pas que le physique qui est atteint. Pourtant, elle va faire preuve d’une force de caractère pour essayer de se relever et surmonter les nouvelles épreuves qui vont se dresser face à elle. Véritable tête brulée, elle va se lancer dans de nouveaux défis complètement dingue, mais n’est-elle pas une Original ? Malgré les apparences, elle est d’une grande sensibilité et sait se montrer très attachante. Concernant Cruz, j’ai eu un peu plus de mal à le cerner. Jeune prof, originaire de Cuba, il a un charme fou et fait vite chavirer le cœur de bon nombre d’étudiantes. Pourtant, il n’aura d’yeux que pour Penna et même s’il demeure longtemps mystérieux, l’alchimie entre eux crèvera les yeux. J’ai apprécie ce couple mais c’est celui qui m’a, malgré tout, le moins touché.

Ce tome 3 amène une jolie conclusion à l’histoire des Renegades même si j’ai trouvé que les fins, de la croisière et l’histoire, étaient un peu rapide. J’ai aimé retrouver tous les protagonistes croisés avant et suis contente d’avoir pu en savoir plus sur la jolie Penna. Avec Cruz, l’ambiance est caliente et les scènes érotiques font monter la température, juste ce qu’il faut. La plume de Rebecca Yarros est toujours aussi efficace, addictive, visuelle et l’écriture à double voix permet de suivre les deux protagonistes et leurs réflexions. Ce roman est également l’occasion de parler des relations américano-cubaines, qui sont toujours un peu électriques malgré les derniers évènements politiques.

Pour conclure, si vous n’avez pas encore succombé à cette saga 100% adrénaline, je me demande bien ce que vous attendez !! Amour, adrénaline et suspense sont les maitres mots des Renegades et pour que le tableau soit parfait, il faudrait que Rebecca Yarros nous raconte l’histoire de Nick, le quatrième Original que l’on voit beaucoup plus dans ce livre et qui mérite, à mon avis, d’être connu !

 

liens utiles

Retrouvez ici mon avis sur le tome 1 : « Wilder »
Retrouvez ici mon avis sur le tome 2 : « Nova »
Retrouvez ce roman sur le site des Editions Harlequin

Les Renegades, tome 2 : Nova de Rebecca Yarros

20190813_190520

Romance New Adult – format poche sorti le 3 juillet 2019

Editions Harlequin – Collection &H

Service presse

Ma note : 4,5/5 mention « incontournable 2019 »

 

Je remercie les éditions Harlequin, et plus particulièrement Mélanie, pour leur confiance et pour m’avoir confié ce roman en service presse.

Résumé : Le seul cœur qu’il veut conquérir, c’est celui qu’il a déjà brisé.

Landon Rhodes. Star incontestée des sports extrêmes, mondialement connu pour son talent fou et son audace. On dit qu’un jour une fille lui a brisé le cœur et que c’est ce qui l’a rendu imprudent, obstiné, parfois même irresponsable. Cette fille, c’est moi. On m’accuse d’avoir été une malédiction pour sa carrière, sauf que Landon et moi connaissons tous les deux la vérité : c’est lui qui m’a brisée.

Pourtant, si j’embarque aujourd’hui pour la même croisière que lui, ce n’est pas pour me faire justice. Ce tour du monde, c’est le rêve d’une vie et je ne laisserai pas Landon Rhodes me voler plus que ce qu’il m’a déjà pris…

 

L’avis de #Lilie : Qu’il me tardait de découvrir la suite des aventures des Renegades !! J’avais succombé, il y a un an, à l’histoire de Wilder et Leah. Attention, l’intensité monte d’un cran avec ce tome 2 qui nous raconte les retrouvailles entre Landon et Rachel. Si vous n’avez pas lu le tome 1, ne lisez pas la suite !

Ce deuxième tome commence fort car il reprend là où on s’était arrêté, c’est à dire avec l’arrivée de Rachel sur le bateau. Elle est la meilleure amie de Leah et avait manqué le début de l’année scolaire suite à une mononucléose. Pourtant, cette croisière est loin de l’enthousiasmer car elle va devoir croiser et côtoyer Landon, surnommé Nova des Renegades. Il est celui qui lui a brisé le cœur deux ans auparavant. Comment vont se passer ces retrouvailles ? Leur histoire peut-elle renaitre de ses cendres ? Rachel est-elle prête à pardonner et à reprendre des risques avec Landon ?

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Rachel est une jeune femme qui a du caractère. Anéantie après le départ de Landon, elle a su remonter la pente, notamment grâce à l’aide de Leah, et se forger un mental d’acier. Pourtant, revoir son ex va la faire vaciller et elle va devoir affronter ses démons. Néanmoins, elle ne va pas lui rendre la tâche aisée et va tout faire pour se préserver. Adepte des sports extrêmes, elle n’a pas froid aux yeux et n’hésite pas à se battre pour ce qui lui tient à cœur. Nova, quand à lui, est un casse-cou qui semble n’avoir peur de rien. Véritable tombeur, d’où son surnom de Casanova, il va revoir toutes ses priorités du moment que Rachel sera dans les parages. Il ne semble pas avoir tourné la page alors que c’est lui qui l’a quitté. Que cache-t-il ? Est-il vraiment près, désormais, à s’impliquer dans une histoire sentimentale ? Leur relation va évoluer, tout au long du roman, et entre eux, rien ne sera aisé ni facile. Entre les non-dits, les blessures du passé et une image à redorer, nos deux protagonistes vont vous faire connaitre des montagnes russes émotionnelles ! J’ai aimé suivre cette relation et voir que rien ne sera épargné aux personnages.

Je me suis vraiment régalée lors de cette lecture. L’écriture à double voix permet de comprendre l’état d’esprit de chacun des héros mais aussi d’en apprendre plus sur eux. La plume de Rebecca Yarros est toujours aussi addictive et une fois entamé, le livre est difficile à poser. Ce tome est beaucoup plus centré sur le binôme principal, même si on retrouve avec joie Leah et Wilder. Les sports extrêmes sont, encore une fois, mis à l’honneur et les Renegades nous entrainent de nouveau dans des cascades de folie.

Pour conclure, si vous n’avez pas encore succombé à la saga des Renegades, je vous conseille de vous lancer sans attendre. Que ce soit dans le tome 1 ou dans ce tome 2, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer tant les rebondissements sont nombreux. Cette romance new-adult allie sentiments, adrénaline et personnages attachants et mérite, sans nul doute, d’être lue par tous les amateurs du genre.

liens utiles

Retrouvez ici mon avis sur le « tome 1 : Wilder »
Retrouvez ce roman sur le site des Editions Harlequin
Retrouvez-le également sur Amazon

Dans les bras d’un milliardaire d’Alexx Andria

20190811_193905

Romance sexy – Livre sorti le 1er avril 2019

Editions Harlequin – Collection Magnetic

Service presse

Ma note : 3,5/5

 

Je remercie les éditions Harlequin, et plus particulièrement Mélanie, pour leur confiance et pour m’avoir confié ce roman en service presse.

Résumé : « Je ne suis pas celui que vous croyez. »

Lauren est furieuse. De tous ses collègues, c’est elle qui a été choisie pour réaliser l’interview de Nico Donato, un play-boy richissime dont elle ne partage aucune valeur. Qu’à cela ne tienne, elle décide de saisir cette opportunité pour dresser un portrait peu reluisant de l’homme d’affaires. Mais c’était compter sans l’habileté de ce dernier qui, d’une simple phrase, met ses sens en émoi…

 

L’avis de #Lilie : Pour être tout à fait honnête, à la lecture du résumé, je n’avais pas placé de grandes attentes dans cette lecture… Quelle erreur ! Cette romance m’a enthousiasmée, je vais vous expliquer pourquoi !

Nous faisons ici connaissance avec Lauren, une journaliste qui est obligée d’aller interviewer Nico Donato, un milliardaire d’origine italienne. Pas du tout motivée, la jeune femme traine des pieds pour se rendre à cet entretien et ne se met pas du tout en valeur. Pourtant, elle ne va pas laisser Nico insensible et il va s’intéresser à la jeune femme. Pourquoi ? Une relation est-elle possible entre eux ?

Lauren est une jeune femme méfiante. Abandonnée il y a quelques années, elle vit sa vie de maman célibataire du mieux qu’elle peut. Tous ses efforts sont concentrés vers son petit garçon. Avec Nico, elle va être confrontée à une tentation à laquelle elle ne pensait plus être sensible. Ce dernier,  de son côté, a la réputation de ne pas s’attacher et d’être nonchalant. En effet, en tant qu’héritier, il n’a pas vraiment besoin de travailler tant il est habitué à vivre dans le luxe. Pourtant, sa rencontre avec Lauren va changer ses perspectives et le regard qu’il a sur lui-même. Enfin, je ne peux pas terminer cette présentation sans mentionner Grady, le petit garçon de Lauren qui est plein de vie, de ressources et qui sera un véritable atout pour Nico.

J’ai bien aimé cette romance. Tout d’abord, j’ai trouvé les protagonistes très attachants, notamment le petit Grady. Ils ne sont pas caricaturaux et leur évolution, tout au long de l’histoire, est très intéressante. Ensuite, l’intrigue est bien construite et la plume efficace de l’autrice nous donne toujours envie d’en savoir plus. Les scènes de sexe font monter la température mais elle ne prenne pas le pas sur le déroulé de l’histoire. La double narration est un point fort qui permet de suivre Nico et Lauren et ainsi, de mieux cerner leurs attentes. Le seul bémol que je pourrais soulever est cette fin, un peu rapide, qui me laisse un peu perplexe.

Pour conclure, je recommande la lecture de « dans les bras d’un milliardaire » à tous les amateurs du genre. Cette romance sexy est une belle surprise de cet été qui mérite qu’on s’y arrête car les personnages sont attachants et malgré une chute un peu trop rapide, l’histoire est originale, prenante et vous fera passer, j’en suis sûre, un bon moment de lecture.

 

liens utiles

Pour retrouver ce roman sur le site des Editions Harlequin, c’est par ici
Retrouvez-le aussi sur Amazon

Méfie-toi de nous de Juliette Bonte

20190808_195651

New adult – Édition intégrale sortie le 5 juin 2019

Éditions Harlequin – Collection &H

Service Presse

Ma note : 4/5 mention « à découvrir sans attendre »

 

Je remercie Mélanie et les éditions Harlequin qui m’ont confié l’intégrale de Juliette Bonte en service presse.

Résumé : Il est prêt à tout lui donner. Elle n’a plus rien à offrir.

Wade n’a peur de rien. Il a toujours avancé seul, sans l’aide de personne. Et il doit rester discret s’il veut continuer à travailler pour l’un des plus gros dealers de la ville. Alors, pas question de se laisser approcher par qui que ce soit.

Mackenzie a peur de tout. Peur des autres, d’aller au lycée, de ses crises d’angoisse. En lui prenant sa meilleure amie, la vie lui a aussi volé son insouciance. Alors, pour se protéger, elle évite désormais tout contact.

Lorsqu’ils se rencontrent, chacun entrevoit sa propre solitude dans le regard de l’autre. Dès lors, les promesses comme les barrières tombent. Car c’est plus fort qu’eux : ils ont besoin l’un de l’autre.

 

L’avis de Lilie : Amatrice de la plume de Juliette Bonte, j’avais lu le tome 1 en numérique et, ayant appris la sortie papier, j’ai attendu la sortie papier de l’intégrale pour me lancer dans la deuxième partie.

Dans la première partie, écrite à deux voix, nous faisons connaissance avec Mackenzie, une jeune fille qui redouble sa dernière année de lycée suite à la mort de sa meilleure amie l’année précédente. Terrorisée par la foule, elle appréhende de retourner à l’école et de devoir continuer à vivre. Un soir, en sortant d’une séance chez sa psychologue, elle croise Wade, un jeune homme qui lui, n’a plus peur de rien. Vivant seul depuis la mort de sa mère et devant dealer pour payer sa dette, il ne laisse personne l’approcher. Mais sa rencontre avec Mackenzie va tout changer pour lui….et pour elle. Ces deux personnalités, qui semblent à l’opposé l’une de l’autre, peuvent-elles se compléter et s’apprivoiser ? Et finalement, ne sont-ils pas le remède des maux de l’autre ?

Mackenzie a été traumatisée par la mort de sa meilleure amie. Suite à cela, elle a développé une ochlophobie, c’est à dire la peur de la foule, et elle redoute de devoir retourner au lycée. Un peu sauvage, elle prend son parti de vivre sa scolarité dans son coin, sans lier d’attaches. Mais quand elle croise Wade, tout va changer. Irrémédiablement, elle va avoir besoin de sa présence et grâce à lui, elle va mettre de côté ses démons. Lui, le bad-boy aux yeux vairons, est revenu au lycée afin de trouver de nouveaux clients pour écouler son stock de marchandise. En soirée, il adore aller grapher, c’est un moment qui lui permet de laisser libre-cours à son expression et de se sentir libre. Le seul qui a pu l’approcher, c’est Jax, son ami de toujours, qui graphe avec lui. Sa rencontre avec Mackenzie va lui permettre de se rendre compte qu’il fait fausse route et que sa vie n’est peut-être pas forcément tracée comme il le pensait. Tous les deux, ils vont se comprendre, évoluer et passer un cap dans leur jeune existence. Leurs douleurs se font écho et ils vont se nourrir l’un de l’autre pour grandir.

Ce couple est incroyable. Leur relation est surprenante et leur manière d’évoluer l’un avec l’autre est tout simplement unique. Amatrice de romance, je n’ai jamais ressenti autant d’émotions et d’amour entre deux protagonistes. Ils ont un besoin vital l’un de l’autre et ils vont tisser un lien spécial que personne autour d’eux ne va comprendre. On tremble, on sourit, on pleure aussi par moment mais surtout on se surprend à retenir son souffle à chaque nouvel obstacle traversé par notre duo.

 

La deuxième partie de l’histoire se déroule sept ans plus tard. Mackenzie a déménagé à New-York et elle a bien changé. Devenue journaliste, elle cultive une froideur et ne veut nouer de relations avec quiconque car elle ne veut plus souffrir. Un soir, elle recroise Jax et ne peut s’empêcher de demander des nouvelles de Wade. Mais est-elle prête à le revoir ? Son cœur est-il guéri ? Wade a-t-il laissé les ennuis derrière lui ?

La jeune femme que nous découvrons au début de ce tome est bien différente de celle que nous avions laissée au lycée. Sûre d’elle, arrogante, prête à tout pour réussir, elle s’est forgé une carapace suite à sa rupture avec Wade. Pourtant, son retour dans sa vie va tout bouleverser et tout changer, une nouvelle fois, dans son quotidien bien organisé. Quand à Wade, il a mûri suite aux épreuves qu’il a traversées mais son attirance pour la jeune femme va revenir dès qu’il va la retrouver. Obligé de se cacher, on le sent beaucoup plus homme, responsable et ayant la volonté de faire au mieux.

Leur relation va prendre du temps pour se reconstruire et la flamme que j’avais tant appréciée dans la première partie m’a semblé beaucoup plus terne. En effet, l’histoire est ici beaucoup plus sombre et moins dans la passion. Nos deux protagonistes ont vieilli, ont connu des épreuves et ils ne sont plus les mêmes. J’ai été parfois un peu lassée par la lenteur de l’intrigue qui, même si elle est forte en émotion, met du temps à se mettre en place. Je n’ai pas retrouvé l’entrain ressenti lors de la lecture de leurs années lycées et cela m’a un peu déconcertée. Néanmoins, je ressors de cette histoire avec une pointe de nostalgie à l’idée de ne plus retrouver Wade et MacKenzie. Je suis, comme beaucoup de bloggueuse, pour un roman sur l’histoire de Jax car je suis sûre qu’il ne nous a pas livré tous ses secrets ! Une fois de plus, j’ai été conquise par la plume de l’autrice qui arrive à vous embarquer de San Francisco jusqu’à New-York et à vous faire vibrer et croire en l’amour aux côtés de ses héros. J’ai beaucoup aimé son clin d’œil à sa romance précédente en incluant dans son intrigue le Peppy Coffee, le théâtre de l’action de « les vrais amis ne s’embrassent pas sous la neige ».

Pour conclure, cette intégrale est une belle découverte qui m’a bouleversée et m’a transportée. L’histoire d’amour entre Wade et Mackenzie est singulière et ne ressemble à aucune autre. On retrouve ici tous les ingrédients qui font le succès des écrits de Juliette Bonte : de l’amour, des personnages attachants et une écriture diablement efficace. Je recommande donc cette lecture à tous les amateurs de romance et à tous ceux qui ont déjà succombé à la plume de l’autrice.

liens utiles

Envie de découvrir l’univers de Juliette Bonte ? Rendez-vous sur son site officiel !
Retrouvez ce roman sur le site des éditions Harlequin
Retrouvez-le également sur Amazon