7 bonnes raisons de rester célibataire (ou pas) de Cécile Chomin

20190724_175745

Romance contemporaine – Livre sorti le 8 mai 2019

Editions J’ai Lu pour Elle

Lecture personnelle

Ma note : 4,5/5 mention « à dévorer »

 

Résumé : Elles sont sept, sept filles qui se connaissent depuis la fac et qui partent en Italie pour enterrer la vie de jeune fille de l’une d’entre elles, Juliette. Après quelques couacs dans l’organisation du voyage, elles posent enfin leurs valises dans un hôtel au bord du lac de Côme. Alors que le séjour débute sous les meilleurs auspices, Juliette disparaît.
Coup de tête, coup de foudre ? Elles ne seront pas trop de six pour élucider le mystère !

L’avis de #Lilie : J’ai eu la chance d’avoir ce livre en avant-première au salon du livre de Limoges mais j’attendais mes vacances pour pouvoir savourer cette nouvelle romance de Cécile Chomin qui s’annonçait succulente et, je l’espérais, pleine de surprises !

Nous faisons ici connaissance avec 7 jeunes femmes, 7 amies aux caractères différents qui acceptent néanmoins de se retrouver à Côme, en Italie, pour l’enterrement de vie de jeune fille de Juliette. Mais arrivées là-bas, rien ne va se passer comme prévu ! Pourquoi Juliette a-t-elle quitté l’hôtel ? Les six autres filles arriveront-elles à se supporter pour retrouver la future mariée ?

Les sept jeunes femmes qui partent en vacances ensemble sont à l’image des femmes d’aujourd’hui, c’est-à-dire toutes différentes. Il y a celle qui a confiance en elle (ou qui renvoie l’image de cette confiance), celle qui cherche toujours le grand amour, celle qui n’y croit plus, la stressée de l’organisation, la fleur bleue, celle qui a des projets et celle qui va se marier. Elles ont toutes des rêves, des envies et des visions bien différentes de l’amour. Pourtant, au cours de ce séjour un peu fou, elles vont se rendre compte qu’aucune certitude n’est jamais acquise et qu’on ne peut jamais rien prévoir…

Dans ce roman, Cécile Chomin se lance un défi un peu fou. Rendez-vous compte, non seulement elle fait interagir, au minimum, sept jeunes femmes qui sont toutes différentes mais en plus, au fil des chapitres, on partage les pensées et point de vue de chacune d’entre elles. Ce pari un peu fou est complètement réussi pour moi car sans jamais tomber ni dans la caricature ni dans l’excès, on partage les joies mais aussi les craintes de chaque fille et cela nous permet, comme toujours, d’en savoir plus sur elles. Comme toujours, l’humour est bien présent dans ce roman, ce qui amène des touches de légèreté quand l’atmosphère devient un peu pesante. J’ai trouvé l’intrigue sympathique et sous couvert de légèreté, de nombreuses problématiques liées à l’amour et à la vision qu’on en a sont soulevées. La plume de l’autrice est dynamique, efficace et nous entraine en plein cœur de l’Italie, de Milan au bord du lac de Côme.

Pour conclure, si vous êtes amateurs de la plume de Cécile Chomin ou si vous aimez les comédies romantiques qui font du bien, ne passez pas à côté de « 7 bonnes raisons de rester célibataire (ou pas) » ! Venez passer un bon moment en compagnie de sept filles qui vous rappelleront forcément, une amie, une sœur ou autre, avec ses doutes et ses certitudes.

 

liens utiles

Retrouvez ce roman sur le site des Editions J’ai lu pour Elle
Retrouvez-le également sur Amazon
Publicités

La librairie des rêves suspendus d’Emily Blaine

la librairie des rêves suspendus

Romance contemporaine – Livre sorti le 5 juin 2019

Editions Harlequin – Collection &H

Service Presse

Ma note : 3,5/5

 

Je remercie les éditions Harlequin et la plateforme NetGalley pour m’avoir permis de découvrir ce roman au moment du « Challenge NetGalley ».

Résumé : Entrez dans un monde où tout devient possible…
Sarah, libraire dans un petit village de Charente, peine à joindre les deux bouts. Entre la plomberie capricieuse de l’immeuble, les murs décrépis et son incapacité notoire à résister à l’envie d’acheter tous les livres d’occasion qui lui tombent sous la main, ses finances sont au plus mal. Alors, quand un ami lui propose un arrangement pour le moins surprenant mais très rémunérateur, elle hésite à peine avant d’accepter. C’est entendu  : elle hébergera Maxime Maréchal, acteur aussi célèbre pour ses rôles de bad boy que pour ses incartades avec la justice, afin qu’il effectue en toute discrétion ses travaux d’intérêt général dans la librairie. Si l’acteur peut survivre à un exil en province et des missions de bricolage, elle devrait être capable d’accueillir un être vivant dans son monde d’encre et de papier…
Une rencontre émouvante entre deux êtres que tout oppose mais unis par un même désir  : celui de vivre leurs rêves. 

 

L’avis de #Lilie : Emily Blaine fait partie des autrices qui, depuis quelques années maintenant, m’accompagne tous les étés avec ses romances. Son dernier roman n’a pas fait exception à la règle même si, pour une fois, le coup de cœur n’a pas été au rendez-vous.

Nous faisons ici connaissance avec Sarah, jeune libraire charentaise, en proie à de grosses difficultés financière. Alors qu’elle envisage de mettre la clé sous la porte, un ami lui propose d’accueillir Maxime, un acteur au tempérament de feu, qui doit effectuer des travaux d’intérêts généraux suite à un énième débordement. Entre ces deux protagonistes que tout oppose, comment va se passer la cohabitation?

Sarah est une amoureuse des livres. Toujours en train d’en acheter pour sa librairie ou à essayer d’attirer de nouveaux lecteurs, elle se réfugie dans cet univers de papier pour éviter d’affronter la réalité et ses difficultés. Sérieuse, idéaliste, rêveuse, elle est aussi profondément gentille et fait passer ses livres avant tout ! A l’inverse, Maxime est un écorché vif, qui vit sur les chapeaux de roue et qui n’a pas l’habitude de nouer facilement des relations humaines. Il a peu d’amis et ne souhaite pas faciliter la cohabitation avec la jeune libraire. Pourtant, elle va rapidement prendre un tour inattendu.

Cette année, cette romance n’a pas totalement réussi à faire mouche avec moi. Pourquoi ? La première raison, c’est que les personnages, même s’ils sont attachants, sont un peu trop caricaturaux pour moi. La romance est là pour nous faire rêver mais là, j’ai eu du mal à croire à leur histoire et à l’évolution de leur relation. Malgré cela, la plume d’Emily Blaine fait toujours des miracles car comme toujours, quand on commence son roman, on a du mal à le poser et on a des petits papillons dans le ventre à de nombreuses reprises. La double narration nous permet d’avoir les points de vue des deux protagonistes et de mieux comprendre leur cheminement et certaines de leurs réflexions. Enfin, ce roman est un manifeste pour la défense des petites librairies, qui sont des commerces qui ont parfois du mal à survivre mais qui sont des havres de paix où tout un monde de rêve et d’imaginaire et à notre portée de mains.

Pour conclure, « La librairie des rêves suspendus » est une romance contemporaine plaisante. Elle nous permet de passer un bon moment de lecture et de s’évader. Pour ma part, ce roman a manqué de piquant et de surprises et ne m’a pas permis d’atteindre mes rêves suspendus.

 

liens utiles

Retrouvez tout l’univers d’Emily Blaine ici
Retrouvez ce roman sur le site des éditions Harlequin
Retrouvez également ce roman sur Amazon

 

pro_reader_120      favorited_reviews_120      reviews_50_120      netgalley_challenge_2018_120      netgalley_challenge_2019_120

 

UN PETIT JEU SANS CONSÉQUENCE de JC Harroway.

[ ROMANCE SEXY – Nouveauté 2019]
Éditions HARLEQUIN – Collection MAGNETIC
288 pages
Ma note : 4/5
Lien Kindle
 
Le résumé :
« Leur passion ne devait durer qu’une nuit… »
Fraîchement installé à Londres, Ash n’a qu’une idée en tête : échapper à ses vieux démons, et faire exactement le contraire de ce que lui dicte sa bonne conscience. Aussi s’empresse-t-il de séduire une inconnue aux courbes irrésistibles, le temps d’une folle nuit de passion. Une nuit sans conséquence, si seulement sa conquête ne s’était pas présentée à son bureau le lendemain…
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 
Un homme. Une femme. Deux inconnus dans un parc. De cette rencontre est née une osmose particulière et euphorisante, celle qui précède une nuit sans lendemain, sans sentiment et sans regard désapprobateur.

 

Une nuit d’étreintes passionnées et fiévreuses. Une nuit initiatique pour elle et inoubliable pour lui. Mais quand le jour se lève, elle n’y est plus et lui reprend sa vie.

 

Lui c’est Ash Jacob, avocat irrésistible qui débarque de New York pour échapper à sa vie et à l’animosité barbante et suffocante de son environnement. Ash, en beau gosse intelligent qu’il est, dégage une aura magnétique à laquelle il est difficile d’y échapper. Les relations longues et sérieuses ne sont pas à son goût. Cette liberté évidente est pour lui une manière de pouvoir contrôle et diriger sa vie. Alors oui, c’est macho et égoïste, mais Ash a de très bonnes raisons d’avoir choisi cette vie. Croquer la vie en pleine dent et maîtriser tous ses enjeux à ce quelque chose de jouissif. Malgré ce côté de débauché, Ash est une personne de confiance et bosseuse. Un esprit vif dans un corps d’athlète. Difficile pour la belle Essie de ne pas craquer. Essie est une jeune femme sérieuse, studieuse et empathique. Une enfance loin d’être dorée et une personnalité brisée, Essie n’est vraiment pas une femme expansive. Le doute et la crainte envahissent souvent ses pensées. Essie pourtant tente tant bien que mal de donner un autre sens à sa vie. Sa persévérance l’a récompensée. Désireuse d’apprendre et de percer les mystérieuses des relations amoureuses, elle se lance comme défi de vivre sa première expérience d’une nuit sans lendemain. Mais ce qu’elle n’avait pas prévu dans son plan sans faille, c’est que le beau spécimen soit assis derrière le bureau, le premier jour de son nouveau boulot et qu’en plus, ils allaient devoir collaborer. Sans compter sur un certain article en ligne sur internet qui laisse planer certains rebondissements.

 

Cette romance sexy est le second roman que je lis de cette autrice américaine. Une romance sexy et légère qui met au cœur de son histoire des personnages loin d’êtres des caricatures ambulantes. J’ai beaucoup apprécié le déroulement d’une histoire pas si simple aux premiers abords, surtout quand l’aspect psychologique des deux héros entravent cette relation. Relation en dent de scie, percutée par des secrets bien trop sombres et les doutes. Les sentiments et les corps résistent à une tentation bien trop évidente.

 

J’aime ce genre de lecture entre deux plus conséquentes. Une romance sexy pour décompresser lors d’un après midi pluvieux ou en soirée. Une plume vraiment addictive qui sait accaparer sa lectrice. Une histoire émouvante et fracassante même si le final est convenu, je me suis laissée porter par le tumulte des personnages. On est loin, quand même, de la romance « gnangnan », les personnages sont attachants dans leur désespoir, car oui il y en a.

 

UN PETIT JEU SANS CONSÉQUENCE  a tout pour vous séduire !

 

Une chronique de #Esméralda

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… le site des éditions HARLEQUIN.

… Mon avis sur un autre roman de JC Harroway (clique sur la photo)

LE ROMAN DE ROMY, livre 2 de Lou Marceau.

[ROMANCE CONTEMPORAINE – 2018 ]
Tome 2/2
Éditions BMR
358 pages
Ma note : 5/5 mention « à croquer »
Lien Kindle
 
Le résumé :
Cela fait un an et demi que Romy n’a pas vu Raphaël.
Un an et demi qu’elle est passée à autre chose avec Thomas, son petit ami. Ces deux-là vivaient le parfait amour jusqu’à ce qu’il décide de partir un an en Australie. Seul. Il met en place une règle : ils ont le droit de s’amuser, tant qu’ils ne tombent pas amoureux de quelqu’un d’autre.
Alors que Romy est mal à l’aise avec cette idée, ses amies la poussent à profiter de sa toute nouvelle liberté… Elle se rend donc à l’inauguration de la fondation One Heart, où elle sait qu’elle trouvera l’homme capable de réaliser ses fantasmes les plus inavoués.
Elle a un seul objectif : reconquérir Raphaël pour se servir de lui, et lui faire autant de mal qu’il lui en a fait.
Une vengeance pratique, disons.
Sauf que Raphaël est un joueur. Un joueur auquel Romy n’a jamais su résister.
 
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 
C’est avec une grande joie que je retrouve les péripéties et pérégrinations de Romy. Souvenez, Romy, c’est la jeune femme hyper romantique et émotive à souhait. Lamentations et désespoirs étaient son quotidien avant la rencontre avec un certain goujat, Raphaël. Romy, fleur bleu dans l’âme, attendant toujours le bon signe pour pouvoir se lancer dans une aventure aussi pittoresque que dangereuse et inédite. Cela, elle a connu pendant quelques jours. Quelques jours de paradis et de lâcher prise. Quelques jours où elle a pu s’affirmer en tant que femme et explorer ses désirs et des plaisirs interdits. Bref Romy et Raphaël, un duo explosif, sensuel et époustouflant. Sauf que le couperet met un point final à une idylle qui n’en pas vraiment une, mais qui aurait pu l’être. Retour à la case départ pour l’inconsolable Romy. Canapé et chocolat, comme compagnie, ni plus ni moins et une tonne de larmes et une rancœur tenace. La vie certes continue, Thomas y rentre un beau jour. Il est beau, intelligent charmant et surtout il aspire aux mêmes valeurs que les sienne. Tout roule pour eux et même s’il a décidé de partir à l’autre bout du monde et de pouvoir s’amuser sans sentiment, la pauvre Romy ne sait plus dans quel sens pagayer.

 

Heureusement des supers copines et sa sœur ont les mots qu’il faut pour lui faire bouger son popotin. Chagrinée, désespérée, l’enthousiasme s’est fait la malle sans préavis. C’est en mode guerrière (et pas trop sûre d’elle) qu’elle décide de prendre sa vie en main et enfin de s’éclater. Et cette soirée et le premier pion d’un plan hyper diabolique pour séduire la plus grande claque de sa vie et lui en faire voir de toutes les couleurs. Enfin ça, c’était le début, elle était loin de se douter que malgré les un an et demie de séparation forcée, les sentiments repointeraient le bout de leur nez et que ses idées salaces (genre en mode papillons touts beaux et touts jolis) viendraient mettre le boxon. Et puis comment résister à la tentation quand elle est à portée de mains ? Tu vois le topo ? Bienvenue dans le monde fou et féerique de Romy !

 

Ce second livre et la suite et fin du premier (cela va de soit, mais je voulais le préciser avant de te jeter sur celui ci sans avant lu le premier …. bref…. j’espère quand même que tu jetteras sur eux, les livres hein …. ). Le premier vrai miracle, c’est que pour une fois je me suis souvenue de tout (prénom et tout le tralala) et pour une fois ma mémoire de poisson rouge peut brandir fièrement les doigts de la victoire. Deuxième miracle : c’est toujours aussi délectable. Une plume enjouée et sexy qui dépeint avec humour, convoitise et sagacité des personnages hyper attachant. L’autrice mise sur la découverte de l’un et de l’autre dans un jeux intimiste où la séduction prime d’abord. Le chat et la souris peuvent aller se rhabiller, ils les surpassent largement. Un jeu où les sentiments prennent davantage de place, où l’écoute est au cœur des échanges, où les railleries pansent les plaies, où ils se sentent indéniablement bien. Certes les doutes, les questions et la peur surgissent, provocant la fuite et les réactions douteuses. Mais cette fois ci Cupidon a décidé qu’il mènerait à bien et au bout sa mission, sans oublier quelques rebondissements aléatoires qui sèment la zizanie.

 

LE ROMAN DE ROMY est juste une merveilleuse romance. Celle qui captive, celle qui émeut, celle qui fait sourire, un peu malicieuse et très sexy, celle que l’on ne peut que dévorer. Alors si vous êtes passée à côté, c’est le moment de s’y jeter à corps perdu.

 

Une chronique de #Esméralda.

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… le site des éditions BMR.

… mon avis sur le premier tome (clique sur l’image).

VE.RI.TAS. Personne n’est parfait de Isabelle Fourié.

[ ROMANCE CONTEMPORAINE – Nouveauté 2019 ]
BLACK INK Editions
329 pages
Ma note : 3/5
Lien Kindle

Le résumé :
Bienvenue à Harvard.
Hockeyeur vedette de l’équipe universitaire, Léo est le stéréotype de l’étudiant populaire. Beau, riche et arrogant, il est le fantasme de la gent féminine et use de son charme pour obtenir ce qu’il veut. Tout semble lui sourire.
Pourquoi proposer un marché des plus étranges à la belle mais glaciale Astrid ?
Pourquoi accepte-t-elle de jouer sans contrepartie sa petite amie factice ?
Indubitablement attirés l’un vers l’autre, cette histoire va rapidement les dépasser. Les mensonges derrière lesquels ils se cachent résisteront-ils bien longtemps ? La vérité brisera-t-elle ce lien inattendu mais si particulier qui les unit ?
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 
Léo a tout pour plaire. Beau gosse, intelligent, sportif de haut niveau. Elles veulent toutes être à son bras, même pour un laps de temps très court. Léo ne se plaint pas du tout de sa vie trépidante, c’est même un sport qu’il affectionne particulièrement. Les matchs, les filles, les bars, oui… pour rien au monde il ne changerait ses habitudes de play boy. Sous son air nonchalant et hyper cool, se cache un homme tiraillé par ces devoirs envers sa famille. Une famille hors norme dirigée par une grand-mère despotique. Les histoires de familles et les secrets sont une manne providentielle pour que tout le monde reste dans les clous. Si Léo pensait pourvoir y échapper, il s’est bien trompé et il va devoir revoir son plan depuis le début.

 

Elle, Astrid, belle française, débarque à Harvard. Nouveau départ pour cette jeune femme qui ne rêve que de liberté. Souffler loin de sa famille et des souvenirs horribles qui ont jalonné son enfance. Astrid est un diamant pur façonné par les aléas. Introvertie, elle n’est vraiment pas très à l’aise avec les jeunes gens de son âge. Elle préfère passer ses journées à la bibliothèque à étudier ou enfermer dans sa chambre. Malgré cet air candide, se cache une femme un brin dominatrice qui n’hésite pas à faire des prises de karaté lorsqu’elle se sent menacée ou sortir des phrases bien senties. Astrid est un paradoxe à elle toute seule. Le feu et la glace, à un claquement de doigts elle peut se transformer en diablesse ou en chaton. Astrid trimballe de nombreuses casseroles dont elle veut se défaire. Aidée par sa colocataire intrépide, elle va apprendre à s’ouvrir au monde et pour commencer rien de mieux que d’accepter ce marché qui sans aucun doute la propulse droit sur un mur. Mais après tout pourquoi ne pas tenter l’aventure ! Et advienne ce qui pourra !

 

Rien de prédestiner ces deux-là à se rencontrer. Concours de circonstances et attirance, les ont poussés tous les deux à emprunter un chemin dangereux. Celui où les sentiments peuvent évoluer, celui où l’autre devient irremplaçable, celui où les secrets peuvent éclater et tout anéantir. Astrid et Léo, ce n’est pas l’évidence car tout prouve qu’avenir n’est pas réalisable.

 

Isabelle Fourié nous plonge dans l’univers des étudiants où frasques et sentiments se côtoient pour le meilleur et le pire. Deux identités, au milieu de ce brouhaha, de la convoitise et de la jalousie, parviennent à se trouver pour un marché peu commun. Cette histoire aurait pu me convaincre, mais malheureusement je l’ai trouvé trop convenu. Il n’y a rien de surprenant, tout coule de source dans les différentes situations. Il me manque un peu de peps, quelques choses de fou qui me scotchent. C’est donc à mes yeux une romance assez simple et lisse qui personnellement ne me convient pas ou plus. Peut-être que je l’aurais lu, il a quelques années en arrière j’aurai crié le coup de cœur. Je constate qu’au fil du temps, je deviens beaucoup trop exigeante quand il s’agit de la romance et peu importe le sous-genre. Le personnage de Léo est à mes yeux trop simple ou trop déjà vu. Alors que celui d’Astrid est bien davantage travaillé. Il occulte vraiment les autres ne leur laissant finalement que peu de chances. Les personnages secondaires qui m’ont charmée, ne sont pas ou peu exploités, à mon grand désarroi. Je ne veux en aucun refaire l’histoire proposée par Isabelle Fourié, mais voilà je suis passé à côté d’une romance qui pourtant a tout pour charmer et peut être est-ce le cas pour vous, si vous l’avez déjà lu, ou, que vous vous apprêtiez à la lire. Malgré tout, je ne vous cache pas que j’ai lu VERITAS d’une traite. Une plume efficace qui table parfaitement sur les émotions.

 

Une romance qui je suis sûre plaira à un grand nombre d’entre vous. Rien de mieux dans ce cas-là, de vous faire votre propre avis.

 

Une chronique de #Esméralda.

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… le site des Black Ink Editions.

Le Book-trailer !

ROSE, tome 2 : Forgive me de Khéméia b.

[ ROMANCE CONTEMPORAINE – NEW ADULT – Nouveauté 2019 ]
Tome 2/2
230 pages
Ma note : 5/5 mention « à découvrir »
Lien Kindle
Lu dans le cadre du RDV #MonMarathonIndé de Juillet
 
Le résumé :
Pour Rose qui est chirurgienne pédiatrique, l’altruisme est inné.
Alors que risque-t-elle en aidant Nolan, l’énigmatique SDF qui a élu domicile sur le pas de sa porte ?
Tout, justement.
Mais il est trop tard, son sort est scellé à celui de cet homme qui l’entrainera malgré lui dans un monde à part.
« Émotions brutes, suspense, haletant et addictif » Julie
« Un cocktail d’émotions brutes, une écriture fluide, riche et rythmée et une fin magnifique » Angie
« Fougueux, sensuel, captivant, torride par endroits et cependant très fin. » Eva
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 
Quand il a disparu, j’ai perdu la magie. La magie de nos moments uniques. Malgré nos tensions, j’existais comme la flamme d’un brasier, alimentée sans cesse d’un liquide hautement inflammable. Puis son absence a éteint cette flamme, laissant un tas de cendres qui me colle à la gorge et dont je n’arrive pas à me débarrasser. Je ne crois pas avoir eu autant besoin de quelqu’un dans ma vie. Je le déteste de prendre toute cette place, d’être étouffée par mon manque de lui. Je ne l’ai pas décidé, mon cœur me l’a imposé.
 
Après un premier tome placé sous le signe de l’apprivoisement, de la colère, de la haine et du pardon, ce second tome est incontestablement différent. Différent dans cette intensité qui vous broie les tripes. Différent dans l’attitude des personnages. Différent dans l’appréhension des émotions. Déchirant, conciliant, épatant, tout simplement envoûtant.
 
Les rebondissements accaparent le fil de l’histoire alors que cette dernière impose un nouveau rythme. Nolan et Rose font la part belle d’un scénario qui ne peut que tenir en haleine. Un Nolan un (petit) peu plus réfléchi s’impose dans ce chaos, alors que son côté choupinou ressort au coté de l’insatiable Rose. Une Rose qui se transforme en une femme téméraire (davantage), et qui finalement va s’affranchir peu à peu des ses doutes et surtout de ses pires peurs. Elle décide enfin d’accorder une place suffisamment importante à un futur paisible où les souvenirs ont leur place sans pour autant être destructeurs. Un travail acharnant et épuisant pour ce petit bout de femme qui ne m’a cesse surprise.
 
L’adrénaline affole les cœurs, l’oxygène se raréfie, pour un final explosif et étourdissant. Ce second tome a tout de l’allure d’un romantic suspense en version, certes, light pour celles adeptes du genre. L’intrigue amorcée dès le tome 1 est explorée avec énergie. Khéméia b. donne l’envie implacable de tourner les pages de son roman dans le but, enfin, de savoir.
 
Cette duologie est une très très très belle découverte. Une autrice au talent indéniable qui sait partager grâce a sa plume les émotions. Un maelstrom d’émotions. Des personnages aussi sensibles qu’intransigeants, anéantis par un passé douloureux. Un duo qui va apprendre à se connaître lors de moments aussi délicieux que douloureux. Une alchimie indéniable et surprenante. Un duo de choc ! Une atmosphère pesante qui prend de l’ampleur au fil des chapitres. Une histoire qui, à aucun moment, ne m’a déçue.

 

Une chronique de #Esméralda.

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… l’interview de Khéméia b.

… mon avis sur le tome 1 (clique sur la photo)

ROSE, tome 1 : Forgive yourself de Khéméia.b.

 
[ROMANCE CONTEMPORAINE – NEW ADULT – Nouveauté 2019 ]
Tome 1/2
295 pages
ma note : 4/5 mention « à découvrir »
Lien Kindle
Lu dans le cadre du RDV #MonMarathonIndé de Juillet.
 
Le résumé :
Pour Rose qui est chirurgienne pédiatrique, l’altruisme est inné.
Alors que risque-t-elle en aidant Nolan, l’énigmatique SDF qui a élu domicile sur le pas de sa porte ?
Tout, justement. Mais il est trop tard, son sort est scellé à celui de Nolan qui l’entrainera malgré lui dans un monde à part.
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 
Découverte Instagram, Khéméia b. signe un premier roman chargée en émotions. Une cruelle alchimie entre des personnages écorchés et un amour ravageur.

 

Rose, apprentie chirurgienne pédiatrique, est un sacrée phénomène. Son entourage restreint vous le direz, elle ne fait pas dans la demie mesure lorsqu’une idée en tête lui prend, elle ne s’en détournera pas. Rose a connu la violence, le désespoir, une sombre chute dont elle en subit encore les conséquences. Rose sortie de son marasme, s’accroche éperdument à son meilleur ami de toujours, Alex. Petit à petit le voile sombre laisse apercevoir la lumière aussi tenue soit-elle. Alors que la fuite semble l’unique solution pour construire un futur, Rose s’épanouit même si elle n’en fallait de peu pour chuter à nouveau.

 

Alex, au petit soin pour la belle princesse qui lui met les nerfs à rude épreuve, est prêt à tout pour cette demoiselle en détresse. Évoluant également dans le milieu hospitalier, leur complicité fait plaisir à voir. Une symbiose parfaite qui leur permet de décrypter la moindre douleur et la moindre faiblesse qui leur accapare l’esprit.

 

Lui, sur le palier de la belle princesse, c’est Nolan. Puissance de la nature, le viking sous sa capuche fuit le regard de la société ou peut être cherche t-il une certaine rédemption qu’il ne veut pas s’accorder. Silencieux, mutique, cette façade neutre cache pourtant la violence de la vie, sa dureté, sa âpreté. Une douleur cuisante, étouffante et meurtrissante. Un démon, le diable, peu importe, Nolan ne s’autorise aucune chance, aucun pardon. Comment le pourrait-il ? Alors que la princesse, ne voit qu’un homme seul et démuni, il refuse sa main tendue et ses petites attentions. Par un cruel hasard ou mauvais karma ou fichu destin, leurs routes se recroisent pour le pire et le meilleur à venir, enfin si la princesse de mauvais poil ne fait pas fuir le joli bougre au cœur desséché.

 

Il n’y a pas à dire, Khéméia b. offre un premier tome de toute beauté. Une plume sensible qui dépeint les émotions avec volupté et volubilité, non sans une touche de mélodramatique et une pincée d’humour. Ce premier tome m’a plongée dans une histoire peu commune, une de celle qui attrape le cœur et ne le lâche plus jusqu’au point final. Une histoire captivante et fascinante. Une histoire pendant laquelle on retient son souffle, on fustige, on a envie de prendre part : de crier, de râler, de tenir la main, de rêver, d’émettre certaine envie de meurtre et de croire. De croire que l’impossible est possible, de croire que chaque caresse peut effacer les larmes, de croire que chaque mot tu peut panser les blessures, de croire en l’inimaginable, de croire en un amour pur, celui qui transcende, celui qui est douloureux, celui qui pardonne. Beaucoup de larmes, quelques rires et une flopée d’étoiles. C’est tout cela ! Un condensé de merveilleux et de douloureux, porté par des personnages aussi attachants que détestables.

 

Ce premier tome pose les bases d’une histoire qui ne manquera pas de vous surprendre. L’autrice plante le décor, étale les fêlures de ses personnages et met en scène une intrigue qui prendra tout son sens dans le second tome. Ce premier tome est sous le signe de la colère, de l’exaspération, de l’incompréhension et de la désolation. L’amour arrivera t-il à trouver sa place ? A vous de le découvrir !

 

Quant à Nolan… je ne saurais pas déterminer ce qu’il est devenu pour moi exactement, il a poussé les murs et a fait sa place parmi mes décombres. Une force étrange me pousse vers lui, m’oblige à m’accrocher, à exhiber mes pulsions en repoussant ma timidité. Son corps me parle, le mien lui répond dans un langage primaire qui exclut la raison. Je n’ai plus le contrôle sur mes instincts dès que je ressens sa présence. Il me fait autant de bien qu’il me fait mal, pourtant chaque parcelle de mon être vibre et s’accorde à son contact.
 
Une chronique de #Esméralda

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3IMG_20180426_160220_117