Tu es mon horizon, tome 1 de Caro M. Leene

tu es mon horizon

 

Romance – epub sorti le 11 avril 2018

Editions Harlequin – Collection HQN

Service presse

Je remercie les éditions Harlequin qui, via la plateforme NetGalley, m’ont permis de découvrir ce roman.

Résumé : Norah est libre, complètement libre. Sous ses yeux, l’horizon s’étend à perte de vue, et le moment fatidique où tout a basculé lui semble bien loin. Ce moment où, face au miroir, dans sa robe de mariée, elle a su qu’elle ne pourrait pas épouser Paul et a admis qu’il ne la rendrait pas heureuse. Puis, très vite, elle a accepté la proposition complètement folle de sa meilleure amie : s’envoler pour le Canada avec une charmante bande de garçons tout juste rencontrés à l’aéroport. Alors oui, l’avenir lui fait peur, et cette liberté la terrifie parfois, mais Norah n’y renoncerait pour rien au monde. La sensation du vent sur son visage est bien trop grisante. Et, surtout, sous le regard pétillant du mystérieux Alex, elle se sent enfin vivante, prête à profiter de tout ce que la vie a à lui offrir. Prête à savourer l’instant présent, sans penser à demain, ni à la fin inévitable de leur voyage…

 

Mon avis : En lisant le résumé de ce roman, je ne m’attendais pas du tout à ce que j’ai découvert…. J’ai été agréablement surprise par ce roman qui m’a vraiment pris aux tripes.

Nous faisons ici connaissance avec Norah, une jeune femme qui a perdu ses parents prématurément et qui s’est ensuite réfugiée dans une relation amoureuse avec Paul. Avec ce dernier, tout n’était pas parfait mais pour ne pas être seule, elle accepte beaucoup de choses. Néanmoins, le jour de son mariage, elle s’enfuit avec son amie Alice qui lui propose une idée folle : fuir loin pour participer à un road-trip entre copines et profiter enfin de la vie ! Partie sur un coup de tête, Norah va beaucoup s’interroger puis va finalement se lâcher et accepter de vivre. Une fois arrivées à l’aéroport, les filles croisent un groupe de garçons composé de Tim, Clément, Arnaud, Maxime et Alex. Alice décide de les suivre, pour choisir la destination mais aussi pour rencontrer, pourquoi pas, le grand amour ? Commence alors un voyage rempli d’inattendus et qui va réserver aux copines des surprises et expériences auxquelles elles ne s’attendaient pas.

Norah est une jeune femme tout en contradiction. En effet, elle a été fragilisée par la mort de ses parents, elle doute beaucoup et a peur de la solitude. D’un autre côté, elle fait preuve de caractère en quittant son mariage le jour J et aussi en s’opposant à Alex qui est un personnage très ambigu…..mais aussi très sexy. Ce dernier, c’est mon coup de cœur livresque de l’été. Énigmatique, craquant, Alex souffle le chaud et le froid envers Norah et on va mettre du temps à percer ses secrets. Pourtant, il est attachant tout autant qu’il est énervant.

Je vais également vous parler d’Alice et Tim, qui sont des personnages secondaires mais essentiels à l’histoire. Alice est pétillante, elle aime la vie et est beaucoup plus spontanée que Norah. C’est une amie comme on les aime, toujours là pour ses proches et qui privilégie les relations amicales aux relations amoureuses. Quand à Tim, il est le meilleur ami d’Alex, se met rapidement en couple avec Alice mais il est, lui aussi, très mystérieux et méfiant lorsqu’il voit un lien se créer entre Norah et Alex.

Je dois avouer que j’ai dévoré ce premier tome. Arrivée au bout, j’étais haletante et déçue d’être déjà au bout tellement je n’ai pas vu les pages défiler. En effet, ce roman est frais, touchant, entrainant et prenant. A chaque chapitre, la décharge émotionnelle ressentie est différente et on passe du rêve aux larmes en quelques paragraphes. La plume de l’auteure est addictive, fluide et elle m’a embarquée avec nos protagonistes du Canada aux Etats-Unis. La construction du récit est intéressante car aucun personnage ne tombe dans la caricature et les relations se nouent au fur et à mesure, sans précipitations. Jusqu’au bout, on a des surprises et Caro M. Leene arrive à nous surprendre.

Pour conclure, ce premier tome est un vrai coup de cœur. J’ai adoré plonger dans ce voyage entre copines et être emportée dans ce tourbillon émotionnel. Il me tarde maintenant la suite car l’auteure nous laisse véritablement en plan, entre étonnement et émotions. Je recommande cette lecture à tous les amoureux de romance et de belles histoires qui prend aux tripes.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ce roman sur le site des éditions Harlequin

Retrouvez également cet ebook sur Amazon

 

pro_reader_120               favorited_reviews_120               reviews_25_120             netgalley_challenge_2018_120

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

Publicités

MAD ABOUT YOU, tome 3 : Missia de Iris Hellen.

Mad About You - tome 3 : Des romans intenses, sexy et riches en émotions (HQN) par [Hellen, Iris]

 

 

[ ROMANCE CONTEMPORAINE – 2017]

Tome 3/3

Éditions Harlequin – Collection HQN

 

Format numérique (357 pages) : 5.99€

Disponible l’intégrale numérique : 4.99€

Ma note : 5/5

 

 

 

 


 

Le résumé :
Jusqu’où iriez-vous par amour ?
Une malédiction. Comment expliquer autrement les coups du destin qui s’abattent inexorablement sur elle  ? Pourtant, Mina doit continuer à avancer, encore et toujours, malgré la tristesse, malgré la souffrance. Et dans les ténèbres de sa solitude apparaît bientôt une lumière, un espoir. Car Louis est de retour  ; informé par la presse du drame qui a frappé Mina, il lui offre son amitié et son soutien. Mais peuvent-ils vraiment n’être que des amis après tout ce qu’ils ont vécu  ?

 


 

Mon avis :

 

Dés le départ j’ai ressenti un changement dans le ton de l’auteur. Un changement silencieux dans un premier temps mais qui s’amplifie tout au long des chapitres. Si la désolation, la peine, la colère, l’abandon, l’incompréhension engloutissent Mina, une nouvelle fois elle revêt son costume de guerrière mais pour affronter cette nouvelle vie  offerte. Mina a toujours prouvé qu’elle est d’une combativité hargneuse. Survivre est un exercice qu’elle maitrise peu à peu au vue de toutes les épreuves sordides qu’elle a dues affronter.

 

La vie a fait grandir Mina. Plus naturellement posée, plus mâture, plus réfléchie, plus femme, plus séductrice qu’auparavant mais toujours d’une spontanéité désarmante et bienvenue. Mina se faufile toujours aux endroits où on ne l’attend pas. Elle prend de nouveaux risques mais en connaissance de cause, cette fois ci. Elle va défrayer les chroniques et être poursuivie par les paparazzis. Etre une business woman et présidente de la fondation de Mark la porte sur un territoire miné où la jalousie et la manipulation sont des troubles faites. Mina n’a jamais été aussi censée avec son entourage et elle même. Aidée de sa bande de copines, elle va enfin s’accorder du temps rien que pour elle et pour mettre en ordre son présent. Louis, le sexy banquier, est toujours dans les parages et tout doucement reprend une place auprès de la charmante Mina. Comme on dit, il fait son nid. Il veut se la réapproprier et elle, le désire toujours autant. Seulement la patience est le maitre mot de cette reconquête charnelle et intellectuelle. Un attente délicieuse qui leur permette de partir sur de nouvelles bases bien plus solides. Louis est beaucoup plus attentif et moins impétueux mais toujours aussi fougueux. Il la laisse venir à lui et surtout sans précipitation, même si l’envie ne lui manque pas de la dévorer. Son fils Nathan a pris une place importante dans leur vie. En espérant que les nouveaux aléas ne viennent pas perturber ce semblant d’amour naissant ?

 

Après Cendrillon, Violetta, voici que maintenant Mina incarne le rôle de Missia. Je ne suis pas une adepte d’opéra (d’ailleurs c’est un monde qui m’est totalement inconnu), mais cela semble d’être d’une importance capitale à Iris Hellen. Elle en tire la puissance fondamentale pour la superposer à la vie d’une héroïne tragique, combative et moderne. Je ne pouvais rêver mieux que ce final offert par l’auteur.
Dans son ensemble MAD ABOUT YOU est une histoire sensationnelle, émouvante et touchante. Une histoire qui soulève des points sensibles et où l’interaction des personnages est simplement bluffant. Les amoureuses de romance y trouveront leur compte.

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

 

Mon avis sur le tome 1 : « Cinderella« .

Mon avis sur le tome 2 : « Violetta« .

Lien Amazon !Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

Vers le site officiel d’iris Hellen ,pour suivre son actualité !

 

 

DARK DESIRE de Penelope Douglas.

41tf5QXRWcL._SX313_BO1,204,203,200_

 

 

[ROMANCE NEW ADULT / ROMANTIC SUSPENSE – Nouveauté 2018]

Traduction : Tiphayne Ducellier

Éditions Harlequin – Collection &H

 

 

Formant numérique (448 pages) : 9.99€

Broché : 15.90€

Ma note : 5/5 mention « coup de cœur »

 

 

 

 


 

Le résumé :

 

La suite de Dark Romance.
Ce n’était qu’un jeu… Maintenant c’est une traque.
Kai Mori. Beau, riche, talentueux… C’était l’enfant chéri de Thunder Bay jusqu’au jour où il a brutalement tourné le dos à son brillant avenir. Un mystère pour tout le monde, sauf pour moi. La même noirceur coule dans nos veines, la même fascination pour le danger et le secret. Ensemble, nous aurions pu être invincibles, peut-être même heureux. Mais nous n’aurons jamais l’occasion de le découvrir. Car aujourd’hui nous sommes ennemis. Et, si Kai s’imagine pouvoir détruire ce que j’ai de plus cher au monde, je me dresserai sur sa route sans hésiter une seule seconde.

 


 

Mon avis :

 

 

Voici la suite tant attendue de Dark Romance. Une suite tout aussi explosive qu’inimaginable ! Une histoire forte et touchante où les émotions remuent les tripes. Quand la frontière entre l’amour et la haine est si fine ça donne un DARK DESIRE époustouflant !

 

Je ne te cache pas que le début à été un peu chaotique. Si tu me suis un temps soit peu, tu sais que j’ai la mémoire d’un poisson rouge. Le temps de retrouver mes repères, de remémorer qui est qui, et surtout remettre le doigt sur la trame du premier tome, et hop, le tour est joué, je me plonge avec délice dans cette nouvelle histoire. Je te conseille fortement et vivement de lire le premier tome DARK ROMANCE, sinon tu vas vite patauger et surtout tu ne vas pas comprendre toutes les subtilités et les clins d’œil. Une véritable suite où t’approfondis  tes connaissances sur les personnages représentés par les quatre chevaliers : Mickael, Kaï, Damon et Will. Tu rajoutes à ces quatre là : Erika, la fiancée de Mickael et Alex la copine. Et sans oublier, la nouvelle donne de ce roman : Banks.

 

Banks est à elle toute seule une énigme. Banks n’a rien d’une poupée. Cachée sous des vêtements de garçons, elle a grandi dans un univers exclusivement masculin et misogyne. Le clan des Lorrance, ne tolère pas les femmes, du moins pour assouvir leurs désirs. Banks est arrivée à l’âge de 12 ans dans cette famille aux airs de mafia. Accompagnée d’un lourd secret, elle va rapidement adopter une position de survie. Passée inaperçue, aucun contact avec le patriarche, surveiller par 3 hommes de main, elle vie sans aucune liberté, aucun moyen d’être une jeune fille « normale ». Son seul soutien indéfectible est la cuisinière et Damon. Pourquoi semble t-il si lier ? Que cache cette liaison ? Leur lourd secret sera t-il à l’abri des indiscrets ? Banks est une jeune femme froide, démunie de toutes émotions. La peur, elle la vie au quotidien. Les confrontations sont omniprésentes. Elle se contente du minimum vital au point d’oublier que la vie peut être merveilleuse. Paradoxalement, elle a développé des aptitudes à décrypter les autres. Elle a cette facilité de décoder les autres, à prévoir leur action et leur comportement. D’ailleurs, elle connaît sur le bout des doigts la vie de Kaï Mori. Leur rencontre dans un confessionnal est le point de départ d’une longue aventure qui se terminera 6 ans plus tard.
Kaï Mori est un jeune homme inaccessible et impénétrable. Sous ses apparences de garçon de bonne famille, se cache un homme aux désirs inconcevables et inavouables. Un homme conduit par la volonté de répandre la peur autour de lui. Un homme rigoureux qui arbore le contrôle dans le moindre détail. Un homme meurtri par ses erreurs du passé et profondément touché par le mépris de son père. Kaï n’est pas un homme facile. Au contraire, il est exigeant. Il se laisse parfois déborder par la colère et révèle ainsi le monstre qui est en lui. Kaï est un homme qui a les pieds sur terre. Il fait figure de sage parmi ses camarades. Lorsqu’il désire profondément quelque chose ou quelqu’un, il n’hésite pas à mettre tout en œuvre, quitte à signer un pacte avec le diable. A ses yeux, Banks est son alter égo. Une femme qui se montre à la hauteur de l’homme qu’il est. Une femme qui n’a aucune crainte à le regarder droit dans les yeux. A eux deux, ils se comprennent, s’adoptent, pansent leurs blessures. Ils s’offrent une vie qui n’est plus utopique. Ils se détestent, ils s’aiment, ils revivent sous leur caresse, ils respirent le même abandon et surtout ils sont aussi manipulateur l’un que l’autre. Leur jeu du chat et de la souris, leur mène la vie dure. Un combat pour la survie où leur désir confronté à leur sentiment, ne les laisseront pas indemne. Un combat puissant. Un combat pour la vérité. Un combat où les choix n’en seront que davantage douloureux. Un combat pour la sérénité, la paix. Un combat pour le repos de deux âmes tourmentés. Un combat, une traque pour la vie.

 

Que dire, une nouvelle fois je suis conquise. Penelope Douglas reprend le même schéma que son précédent roman, et te fais vivre une nouvelle aventure chaotique, frissonnante, tourmentée. Son récit à deux voix, vogue entre le passé et le présent et toujours autour d’un élément déclencheur : la nuit du Diable. Elle se concentre particulièrement sur les personnages de Kaï et Banks, offrant un portrait psychologique spectaculaire. Les petits détails comme les plus imposants donnent au récit, un ton sombre accentué par une atmosphére stressante. Une mise en scène époustouflante où l’art de la guerre et de la manipulation ont une place plus qu’importante. Les personnages secondaires ne sont pas en reste et offrent les ingrédients nécessaire pour les différents rebondissements. Si Damon est peu présent dans l’histoire (physiquement parlant), il n’en reste pas moins l’élément central de toute la trame. Du coup, t’apprends tout de lui : ses secrets, ses doutes, le pourquoi du comment de son comportement. Et t’en conclus que Damon est le diable personnifié.

 

Une nouvelle fois je suis bluffée, scotchée par l’intensité de ce roman. Du moment que t’accroches, tu ne peux plus d’en défaire. L’addiction n’a jamais été aussi imposante et impressionnante. C’est littéralement déroutant, spectaculaire et génialissime. L’auteur maitrise tout à la perfection. Ses personnages sont flippant et à la frontière de l’indécence, voire pathologique. Son histoire est diabolique, surréaliste et grandiose. Je suis tout simplement mordue !

 

 


 

Je remercie les éditions Harlequin pour leur confiance.

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

 

 

Retrouvez notre double avis sur « DARK ROMANCE » !

Lien Amazon !

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

Vers le site de Penelope Douglas, pour suivre son actualité !

 

 

 

 

 

TELL ME YOU LOVE ME de Iris Hellen.

51pjgKRd-5L._SY346_

 

 

 

[ROMANCE CONTEMPORAINE – Nouveauté 2018]

Éditions Harlequin – Collection HQN

 

 

Format numérique (395 pages) : 5.99€

Ma note : 5/5 mentions « coup de cœur » et « à découvrir »

 

 

 


 

Le résumé :

 

Elle s’attendait à tout sauf à lui…
Lorsqu’elle a décidé de passer trois mois dans le Mississippi pour y rejoindre sa meilleure amie, Phoebe s’attendait à y trouver beaucoup de choses. Elle s’attendait à rencontrer des alligators, à déguster du poisson frit, à naviguer sur le célèbre fleuve et même à éprouver quelques difficultés d’adaptation face à l’accent sudiste. Mais tomber sur un spécimen masculin local sarcastique, pétri de préjugés et irritant au possible nommé Jason, ça, elle ne s’y attendait pas  ! Comment peut-on être aussi borné et désagréable  ? Mystère. Le pire, c’est qu’avec ses magnifiques yeux gris métallique, sa peau hâlée et ses larges épaules, Jason est tout à fait charmant… dès lors qu’il ferme la bouche. Reste plus qu’à trouver une façon de le faire taire. Et, pour ça, Phoebe a une ou deux idées assez tentantes…

 


 

Mon avis :

 

Dans son nouveau roman, Iris Hellen te transporte sur le continent où les rêves deviennent réalité (mmm enfin ça reste à voir !). Au fin fond du Mississippi, sous un soleil de plomb et auprès d’autochtones à l’accent du Sud bien prononcé, les spécimens mâles chaussés de santiags ont la peau dure, des aprioris bien ancrés et une partie de leur anatomie bien accrochée ! Quand la tornade Phoebe débarque en ville pour retrouver sa meilleure amie, elle ne tarde pas à faire de émules.

 

Phoebe est la femme typique bon genre bon chic à la parisienne. Elle n’est pas née avec une cuillère d’argent dans la bouche, c’est pourquoi elle s’est donnée tous les moyens pour obtenir son diplôme dans la finance et devenir une femme extravertie loin de tous préjugés. Phoebe est une romantique, une fleur bleue dans l’âme et le prince charmant elle y croit encore malgré le coup dur et bas qu’elle a pris en découvrant son compagnon dans les bras d’une autre. Phoebe est une femme extraordinaire qui a su surmonter les aléas de l’adolescence en compagnie de sa meilleure amie américaine expatriée. Une amitié forte et sincère qui a surmonté l’épreuve de l’éloignement lorsque cette dernière a du retourner dans sa ville natale. Phoebe est une mignonne gaffeuse dont les mots sortent bien trop vite. Tourner trois fois sa langue dans sa bouche… non ce n’est pas trop son truc, enfin pour autre chose, oui. Car Phoebe secrètement est une coquine qui ne demande qu’à trouver l’homme adéquat pour s’épanouir telle une fleur au soleil (qu’est ce que c’est beau 🙂  ). Phoebe est un aimant à problème très craquante. Ses convictions, elle les porte à bout de bras avec tout le sens de l’honneur dont elle peut faire preuve. Phoebe est à l’image d’une femme moderne, indépendante et ambitieuse. Phoebe est joyeuse et croque la vie à 1000 km/h. Elle a ce petit côté désarmant, provoqué par son apparence loin d’être en adéquation avec son état d’esprit. Phoebe est extrêmement touchante et attachante. Je l’adore ! Elle est très humaine et empathique. Elle a ce côté naïve doublée d’une très forte personnalité. Ca donne des scènes scandaleusement euphorisantes surtout que l’homme qui donne la répartie n’est pas en reste.
Lui, c’est Jason. Le cowboy super sexy mais ce dernier a un sacré sal caractère et une fierté mal placée. Jason a reprit le bar de son père et a développé l’affaire, au point d’en faire le rendez-vous incontournable de la scène musicale country. Jason est avant tout un passionné fervent de ce style. Jason est droit dans ses bottes et sa vie n’a pas été un long fleuve tranquille. On ne lui a jamais connu une vraie relation amoureuse. C’est un homme sans attache qui prend du bon temps quand il le souhaite. Son cadre de vie est assez stricte. Il s’impose sur son lieu de travail avec des idées provocantes dans cet état du Sud conservateur et où le Klux Klux Klan est toujours d’actualité. Une de ces règles primordiales : les armes à feu sont bannis de son club. Les soirées dans son bar sont toujours bon enfant, sans haine et sans colère. Les bikers qui le fréquentent assidument ne démordent pas à leur engagement en foulant le sol du bar. Jason est une homme très déterminé, sympathique et très débrouillard. Un homme à la hauteur des espérances de Phoebe qui va lui mener la vie très dure. Si tout débute au cours d’une partie d’échec où Jason va s’excuser de son accueil malpoli, cette relation va connaître de nombreuses montagnes russes et looping en tout genre pour se finir sous le son mélodieux de la country.

 

C’est un nouveau sans faute pour Iris Hellen ! Mon Dieu qu’est ce que j’ai adoré cette histoire. Maintenant quand j’entendrais le mot Mississippi je penserais à Jason et Phoebe et non à Tom Sawers ! C’est une histoire d’amour comme je les aime : des quiproquos, des retournements de situations, des scènes croustillantes, des engeullades, de la passion, de l’amour, de la tendresse, du romantisme, des scènes hilarantes et surtout portés par des personnages loin d’être fades. Ce livre est un condensé d’émotions à l’état brut, pas de chichi ! Mais TELL ME YOU LOVE ME, n’est pas que ça : l’amitié à une place importante et l’entre aide également. Je pense notamment à cette sacré mamie qui va secouer Phoebe. Iris Hellen a à cœur de parler des femmes dans le monde du travail, notamment dans celui de la finance. Elle explore également le racisme dans un état où la population noire n’a pas tout à fait sa place. Et puis elle met un point d’honneur à mettre à bat les préjugés.

 

C’est une très belle histoire d’amour, en tout cas celle ci restera dans mon cœur de passionnée pendant un moment. A chaque page tournée, une vague d’émotions m’a surprise.

 

Quand la Parisienne rencontre le Cowboy, ça décoiffe carrément !

 


 

 

Je remercie les éditions Harlequin pour leur confiance.

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

 

Lien Amazon !

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

Vers le site officiel de Iris Hellen, pour suivre son actualité !

 

 

Ce qui nous oppose nous unit de Théo Lemattre

ce qui nous oppose nous unit

 

Romance contemporaine – Livre sorti le 17 mai 2018

Auto-édition

Service presse

 

Je remercie Théo Lemattre pour sa confiance et pour m’avoir permis de découvrir son nouveau roman en service presse.

Résumé : Quand tout nous oppose, il est souvent bien difficile de trouver un terrain d’entente.

Éloïse et Victor sont aux antipodes l’un de l’autre.

Elle, ouverte au monde et pleine de rêves, n’a d’ambition que dans le chant et la musique, ses raisons d’être depuis l’enfance.

Lui, renfermé et plus timide, passionné par les milieux financiers et politiques, ne jure que par la réussite sociale.

Ces deux-là, dont les routes n’auraient jamais dû se croiser, vont pourtant être amenés à se côtoyer bien plus souvent qu’ils ne le pensaient.

Leur rencontre va faire bien plus que bouleverser leur façon de voir le monde, elle va également leur faire découvrir le plus beau des cadeaux : la tolérance.

 

Mon avis : Conquise par ma première découverte de la plume de Théo Lemattre, j’appréhendais un peu cette nouvelle lecture. La magie serait-elle de nouveau au rendez-vous ? Allais-je de nouveau être émue ?

Nous faisons ici connaissance avec deux personnages qui sont aux antipodes l’un de l’autre. D’un côté, vous avez Victor, étudiant en école de commerce, fils de bonne famille qui a un avenir tout tracé. Ambitieux, pragmatique, j’ai eu un peu de mal au début avec ce personnage qui semble ne rien ressentir et ne vivre que pour ses études. Mais un jour, il rencontre Eloïse au cours d’une manifestation. Il la méprise car il ne comprend pas pourquoi les gens « perdent leur temps » à manifester. S’en suit une jolie joute verbale entre les deux individus qui, il faut l’avouer, n’ont rien en commun. En effet, Eloïse aimerait vivre de la musique, a une âme d’artiste et quitte l’université après la licence pour essayer de percer dans la chanson. Bohême, idéaliste, Eloïse est une jeune femme avec des rêves plein la tête…..donc tout le contraire de Victor qui suit le chemin tracé par ses parents !!

Au fil des mois, puis des années, ils vont se croiser, échanger et, il faut bien se l’avouer, avoir du mal à se comprendre. Pourtant, peu à peu, une sorte de lien se tisse entre eux, un lien inexplicable qu’il est très intéressant de regarder évoluer.

Au départ, j’ai eu peur que ce roman ne tombe dans la caricature. En effet, le raccourci est simple et est sûrement tentant : le riche étudiant et la chanteuse bohême qui se croisent et qui peu à peu apprennent à se connaitre, se rapprochent et tombent follement amoureux…. C’est cliché !!! Mais ici, point de caricature ! Une nouvelle fois, Théo Lemattre fait preuve de tact et de maitrise en abordant le thème de la tolérance et en le développant avec sensibilité. J’ai été transportée par le destin de ces deux personnages que l’on suit alternativement au fil des chapitres. Leur évolution est intéressante car elle n’est pas linéaire et pleine de rebondissements. En effet, des surprises sont présentes à chaque chapitre et c’est une lecture rythmée, qui ne laisse que peu de répit. Encore une fois, l’écriture est fluide et les émotions ressenties sont intenses.

Un dernier point qui m’a plu et qui est très personnel. Toute l’intrigue, ou presque, se passe à Montpellier, une ville que j’ai la chance de connaitre pour y avoir vécu mes premières années d’étudiantes. J’ai donc été ravie d’y retourner au fil des pages et j’ai trouvé original d’y situer ce roman. En effet, cela change des grandes villes américaines ou de notre capitale où les auteurs font souvent évoluer leurs personnages.

Bref, vous l’aurez compris, j’ai été happée par ce nouveau roman. Si vous ne connaissez pas encore Théo Lemattre, j’ai envie de vous demander : mais qu’attendez-vous ??? Amateurs de lectures chargées en émotion, laissez-vous tenter ! Une fois le livre terminé, vous aurez une certitude, ce n’est pas parce qu’on a des caractères opposés qu’on n’est pas fait pour s’entendre !

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez l’univers de Théo Lemattre sur son site officiel

Pour vous procurer ce roman sur Amazon, c’est par là

IMG_20180426_160220_117

BLEEDING HEART de Nikki J. Jenkins.

515ARADM5gL._SY346_

 

[ROMANCE CONTEMPORAINE – Nouveauté 2018 (réédition)]

Éditions DreamCatcher

Service presse

 

Format numérique (180 pages) : 2.99€

Broché : 10.00€

Ma note : 5/5 mention « coup de cœur » et « à découvrir »

 

 

 

Je remercie les éditions DreamCatcher pour leur confiance.

Le résumé :
Émilia Stark a enfin réussi à obtenir ce qu’elle voulait au plus profond d’elle : William Portman. Mais après quatre ans de bonheur, voilà que Will s’éloigne soudainement d’elle, sans aucune explication.
Pourquoi ce changement d’attitude ?
Au détour des interrogations d’Émilia, pénétrez dans ses souvenirs. Celui d’un premier amour, inconditionnel et unique, qui vous plonge brusquement dans le monde des adultes.

Mon avis :

 

Je lis pour la seconde fois « Bleeding Heart » et pour la seconde fois les émotions m’ont submergée. Tel un étau qui emprisonne mon petit cœur ou une vague immersible : c’est un tsunami d’émotions. C’est vraiment un lecture bouleversante, déchirante et intense. C’est tout ça à la fois ! C’est magique et foudroyant !

 

Ca fait un petit moment déjà que je suis Nikki J. Jenkins et je peux te dire que j’ai presque lu toutes ses parutions. Et bien pour la première fois, c’est une véritable claque émotionnelle que je me suis prise. Et c’est même un véritable coup de cœur pour ce nouveau roman qui sort des thèmes récurrents et actuels.

 

La plume de Nikki J. Jenkins s’affirme nettement, elle nous fait vivre mille émotions et m’a surprise agréablement. Elle m’a menée à la baguette et m’a complétement fait plonger dans son univers mélangeant le présent et le passé.

 

J’ai fait la connaissance de Emilia, fille d’une famille riche dont ses parents ne se préoccupent plus d’elle depuis un moment et de William Portman. Frère ainé de sa meilleure copine chez qui elle passe la plupart de son temps. Au fil des années, Emilia s’est faite une place au sein de cette famille pleine de joie et unie dans les bons comme dans les pires moments. On pourrait croire que chez Emilia et William, tout est beau et mignon, mais non ! J’ai beaucoup aimé cette part sombre qui les caractérise et en contre partie cette lumière qu’ils cherchent l’un dans l’autre. Quand les opposés s’attirent ça fait des étincelles. On découvre les prémices d’un amour passionné et dévorant mais les choses sont loin d’être aussi simples. Tu navigues ainsi entre passé et présent et tous les éléments s’emboitent parfaitement et t’amènent inexorablement faire un final qui te coupera le souffle.

 

Une merveilleuse découverte qui m’a saisie par son intensité et qui m’a faite frémir. Une romance où la passion et la patience prennent réellement un sens.

 

Nikki J. Jenkins a su me conquérir une nouvelle fois par son talent !

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers la page Facebook de Nikki J. Jenkins, pour suivre son actualité !

Vers le site des éditions DreamCatcher, pour tout savoir !

 

 

D’UN COUP DE BAGUETTE MON CŒUR BALANCE de Angélique Ayraud.

51XSmuj9hiL._SY346_

 

[ ROMANCE CHICK-LIT – Nouveauté 2018]

Éditions Butterfly – Collection Pink Romance

Service presse

 

Format numérique (304 pages) : 5€99

Ma note : 3/5 mention « à découvrir »

 

 

 

 

 

Je remercie les éditions Butterfly pour leur confiance.

 


 

Le résumé :

 

La vie d’Alice va être bouleversée le jour où Orine, éditrice Américaine aussi déjantée qu’attachante va lui proposer d’adapter son histoire qu’elle publie sur internet en film. Poussée par sa meilleure amie, elle décide de tout plaquer : direction Hollywood.
A peine arrivée, les ennuis commencent. Elle se retrouve projetée au milieu de ce pays des Merveilles rempli de paillettes, d’acteurs aussi craquants que séducteurs, mais où tous les coups bas sont permis… Si jusque-là sa vie amoureuse est loin d’être trépidante, elle va devoir choisir entre deux hommes aussi différents que séduisants.
Entre trahisons et faux-semblants, arrivera-t-elle à se décider ?

 

 


 

Mon avis :

 

J’avais adoré le premier roman d’Angélique Ayraud (« D’un coup de baguette tout part en vrille »). Un véritable coup de cœur pour cette romance pimpante et sensationnelle.
En toute honnêteté, j’avais hâte de lire son nouveau roman qui s’inscrit dans la lignée du premier, mais qui peut se lire indépendamment. Hâte de retrouver des personnages atypiques, rigolos et une histoire à mourir de rire.
Et une une nouvelle fois pour être honnête, ce roman n’a pas été à la hauteur de mon espérance.

 

Alice est une jeune femme rayonnante, quelque peu maladroite, introvertie et surtout imaginative. D’ailleurs elle met cette dernière qualité au service de son écriture. Son roman d’amour est repéré par une attachée de presse américaine, Orine exubérante au possible. Orine lui propose d’éditer son roman outre atlantique et de l’adapter au cinéma à Hollywood. Surprise mais avant toute méfiante, Alice ne croit pas du tout à ce coup du destin. C’est donc avec beaucoup d’appréhension qu’elle rejoint les terres de la démesure hollywoodienne. Après avoir fait connaissance avec le scénariste et moult autres personnes, une routine sympathique s’installe. Si seulement son cœur ne balançait pas entre deux acteurs. L’un ténébreux et impulsif et l’autre doux et protecteur. Deux histoires d’amours tumultueuses aux airs de soap opéra. Alice aux pays des merveilles ne va pas se remettre de sitôt de cette aventure pittoresque !

 

J’ai tout de même passé un super moment de lecture. Il n’y a pas à dire c’est ultra addictif et méga prenant ! De l’humour à gogo, des scènes palpitantes, des quiproquo en pagaille et des personnages atypiques aux fortes personnalités. Aucun moment de répit ne vient s’imposer tout au long de la lecture. Euphorique, trépidante, cette romance ne peut pas te laisser indifférente. Une histoire d’amour et d’amitié forte de sens. Et je n’oublie pas de mentionner les clins d’œil malicieux au monde de Disney !

 

Je reproche quelques longueurs à cette histoire et par moment j’ai tournée en rond. Je ne veux pas me faire l’avocat du diable et surtout, je ne veux tacher le talent fou de l’auteur. Et puis je n’ai pas trop accroché au personnage d’Alice. Je l’ai trouvé trop naïve, par moment un peu surfaite. Parfois ces réactions m’ont semblé farfelues. De plus les deux amoureux transis ne sont pas assez mis en avant à mon goût. Malheureusement, je suis passée à côté de cette sublime histoire.

 

« D’un coup de baguette mon cœur balance » est en soi une très belle histoire d’amour. Une histoire fraiche et délicieuse à découvrir à la plage.

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers la page Facebook d’Angélique Ayraud, pour suivre son actualité !

Vers le site des éditions Butterfly !