EMMÈNE-MOI A L’OCÉAN de Nelly Weaver.

 
[ ROMANCE CONTEMPORAINE – New Adult – Nouveauté 2019]
387 pages
Ma note : 3/5
Lien Kindle
Lu dans le cadre du Marathon Indé de Mars
 
Le résumé :

 

La vie peut être aussi monotone qu’excitante. Le but est de trouver ce petit truc, ce détail insignifiant qui vous fait vibrer. Celui qui vous fait dire : je suis vivant.
Je n’ai longtemps été qu’une âme vagabonde sans trouver un sens à ma vie. Il faut parfois s’armer de patience et un jour, vous vous levez et vous dites que c’est aujourd’hui que tout doit changer. Vous retroussez alors vos manches et vous ne désirez qu’une chose, donner un sens à votre existence.
L’océan, c’est ma came. Chaque jour, je laisse l’adrénaline me parcourir comme une envie irrésistible. Je ne peux pas m’en passer. Aujourd’hui, j’ai tout ce dont j’ai besoin. Des amis sur qui je pourrai toujours compter, un travail qui me comble et bien évidemment, mes vagues.
Je pensais ma vie parfaite.
Et puis, je l’ai rencontrée.
Et puis, tout a changé.

Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"

 
Une nouvelle fois Nelly Weaver casse la baraque !

 

Direction la Californie, Big Sur, une ville côtière qui ne peut que laisser pantois devant l’évidente beauté du paysage. Tout semble se réaliser à Big Sur, et notamment les rêves d’enfants brisés. L’océan a cette faculté d’émouvoir et de panser les plaies de la vie. Aiden en a fait sa raison de vivre. Il ne fait qu’un avec et cela semble si magique quand tu les contemples. Une osmose et une communion parfaites. Aiden est un joyeux luron qui croque la vie à pleine dent. Cohabiter avec ses amis de toujours au bord de l’eau est une évidence. Nate, Reese et Don sont ses piliers, ses délires, ses frères d’armes. Pour rien au monde leur amitié pourrait être détruite mais cela n’empêche pas quelques gros coups de gueule. Je te laisse imaginer quatre mecs célibataires dans une maison ! Malgré leurs déboires, le respect et l’entraide restent essentiels à leur yeux. Donc quand Leslie débarque chez eux par ce que son appartement est sous l’eau, accompagnée de Lina et Lilly, rien ne va plus et tout part en cacahouète.

 

Lina est la colocataire de Leslie (la sœur de Reese). Lina est très secrète, intrigante, sensible, courageuse et brave. Lilly est le plus merveilleux des cadeaux qu’elle a pu avoir et elle le préserve jalousement. Protectrice, elle ne peut pas se confronter à quelconque danger ou sentiment. La survie et le bonheur de Lilly sont ainsi son ultime but. Lina n’aime pas être vu comme un boulet ou comme une opportuniste. Elle se débrouille depuis longtemps seule. Lorsqu’elle se retrouve chez Aidan et sa bande de potes, elle ne se sent pas du tout à sa place. Pourtant elle est accueillie à bras ouvert. Et surtout, elle n’aurait jamais pensé que sa vie allait prendre un tournant radical et découvrir que l’océan recèle des merveilles.

 

Nelly Weaver signe une nouvelle romance de toute beauté. Une apnée sensuelle, romantique et bouleversante au cœur d’âmes blessées et meurtries par les turpitudes de la vie. Addictive, cette romance est une balade émouvante et accaparante. Les chapitres s’enchainent à une vitesse folle. Les points de vue alternent. Le passé et le présent se confrontent. Nelly met un accent particulier sur la psychologie des personnages. Il est agréable de suivre l’évolution des personnages tels qu’Aiden et Lina. Pour autant Nelly ne joue pas dans le dramatique pur et dur. Lilly et Cal portent un élan de fraicheur et d’euphorie.

 

EMMENE-MOI  A L’OCEAN est grisant et magnifique. Une belle romance qui a déchiré mon cœur. A découvrir !

 

#Esméralda

Je remercie Nelly Weaver pour sa confiance et sa patience.

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

 

… l’univers de Nelly Weaver.

… le portrait de Nelly Weaver.

IMG_20180426_160220_117

Publicités

POWER GAMES, tome 3 : Échec et Max de Lia Rose.

 

[ ROMANCE CONTEMPORAINE – Nouveauté 2019 ]
Tome 3/4
BLACK INK Éditions – Collection New Ink
427 pages
Ma note : 5/5 mention « à découvrir »
Lien Kindle

 

 

Le résumé :

 

J’ai toujours cru que deux fragments d’une même âme pouvaient se retrouver dans deux corps différents.
La mienne appartient à Maxime depuis toujours.
Inséparables, fusionnels, nous avons grandi ensemble, affrontant le meilleur comme le pire. Comme Bonnie and Clyde. Et puis il y a huit ans, je suis partie sans un mot. J’ai coupé tout lien avec lui, à cause de mon plus sombre secret. Aujourd’hui je suis de retour, animée d’une volonté farouche de réaliser mes rêves de musique et d’exister enfin.
Mais on ne blesse pas Maxime Cartier impunément.
Je vais le découvrir à mes dépens. La riposte est immédiate et sanglante : mon meilleur ami d’hier, mon univers, mon pilier, mon ancre devient mon pire cauchemar. Il a changé, il ne reste rien de l’adolescent doux et prévenant que j’ai connu.
Sauvage, dur, froid et cruel, il me condamne sans procès. Son passe-temps préféré ? Faire regretter à Charlie Del Sol d’être née.
Je suis Charlie. Laisse-moi t’expliquer comment ma chute a commencé.

 

Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"

 
Il n’y a plus de doute Lia Rose confirme son talent. Une autrice a la plume aussi magnifique qu’addictive. Elle bourlingue son lecteur avec ces émotions qui déchirent les tripes, serrent la gorge et au mieux ou au pire (c’est au choix) vous fait verser la petite larme de crocodile.

 

Ce tome trois n’échappe pas à la règle : il remue, chamboule, déchire ! Et oh mon dieu (je lève les yeux au ciel), que ce roman est beau, merveilleux.

 

Il n’échappe pas à la règle, mais il est tout aussi différent que ces deux grands frères. Différent car c’est une histoire d’amour comme vous n’avez jamais lu. Différent car j’ai senti que Lia Rose a mis tripes et boyaux sur la table pour faire ressentir toutes ces foutus émotions. Différent car outre une belle histoire d’amour, il y a aussi le sujet de la maladie sans toutefois tomber dans le pathos gore. Différent car il faut un certain temps à l’auteur pour choper le bon rythme et se laisser entrainer par sa propre histoire (c’est ce que j’ai ressenti, tout ce que je dis n’est pas que la vérité, l’entière vérité, je peux me tromper !). Différent par la violence qui s’en dégage : cette indifférence est un véritable tord-boyau. Différent par cette atmosphère où angoisse, peur, solitude, larme, cris résonnent sans discontinu. Différent pour tout et en tout. Mais la différence à mes yeux est bien plus belle rendant l’unicité davantage merveilleuse et authentique.

 

Lia Rose se renouvelle sans cesse, s’interroge et met l’amour sans dessus dessous pour un résultat frôlant la folie, la plus belle des folies.

 

L’amour est un concept, une idée, ou un sentiment totalement incontrôlable. Tant il est difficile de le nommer et de le qualifier que de le tenir en laisse pour toujours. Maxime et Charlie l’ont côtoyer dès leur plus jeune âge. Difficile de le nommer et de l’appréhender quand on est que deux gamins casse-cou. Difficile de le dompter surtout qu’en grandissant il devient subtil, pernicieux et hargneux. Une relation atypique aux yeux de tous, mais fraternelle aux leurs. Quand la douleur et la mort surviennent. Une déchirure si intense, si machiavélique, tout se désagrège en une seconde explosive. Le néant, la peur, la solitude, la colère sont à l’image des couteaux qui vous entaillent quotidiennement votre peau, vous. Une souffrance intolérable. L’air manque. La folie guette. Tout est atroce. Cette perte enserre si fort le cœur, l’être.

 

Lia Rose aime jouer avec les émotions. Elle les exacerbe, les manipule, les façonne. Il est strictement impossible d’y échapper. Elles sont à la hauteur de ses personnages sensibles, vulnérables mais aussi diaboliques et tourmentés. Entre passé et présent, l’histoire se construit. D’abord doucement, mais à partir du moment que les dès sont jetés tout s’accélère. Et chaque page, chaque chapitre est une mini explosion percutant chaque moment. Une intensité incroyable !

 

Pour la première fois en trois ans, j’omet volontairement de vous parler des personnages. Je pense qu’il est important de découvrir chaque aspect de leur personne en tournant les pages. De découvrir chaque parcelle d’eux en s’imprégnant des mots. De découvrir leur blessure à la lueur de votre lumière. De découvrir leur histoire commune de vos propres yeux. Charlie et Max m’ont obnubilée pendant des jours.

 

Des étincelles animent le ciel alors que je m’éteins à nouveau, emportée par une douleur fulgurante, un vide tel que je n’en avais encore jamais connu. L’amour, c’est comme la drogue, il vaut mieux ne jamais, jamais y goûter.

 

Certes, ce silence me permettait d’y voir plus clair sur ce que j’éprouvais pour elle, mais c’était trop tard. J’avais possédé le monde la veille pour me retrouver mendiant le lendemain. J’avis eu l’honneur incommensurable e côtoyer un ange, et la vie venait me l’arracher. Où était la justice ? Si j’avais su à l’avance l’Enfer qui m’attendait, je crois que j’aurais cherché à vendre mon âme plutôt que de l’endurer.

 

#Esméralda

 
Je remercie Black Ink Editions pour leur confiance.

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… mon avis sur le tome 1 « Jardin d’Eden »

… mon avis sur le tome 2 : »Angie, ris ! »

… vers le site de Black Ink éditions.

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

LEGAL LOVERS, #4 : Duel sensuel de Lisa Childs.

 
[ ROMANCE CONTEMPORAINE – 2018]
Éditions HARLEQUIN – Collection MAGNETIC
Tome 4/4
256 pages
Ma note : 4/5
Lien Kindle

 

 

 

Le résumé :

 

« Tu n’en sortiras pas indemne. »
Trevor est persuadé d’avoir découvert l’identité du traître qui dérobe des informations confidentielles au cabinet d’avocats pour lequel il travaille. À n’en pas douter, il s’agit d’Allison McCann, sa collègue aussi sexy que mystérieuse. Mais, avant de la dénoncer, Trevor doit faire en sorte de la prendre sur le fait. Aussi décide-t-il de se rapprocher de la jeune femme et – pourquoi pas – de pousser le vice jusqu’à la séduire…
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 

 

Suite et fin de la saga LEGAL LOVERS. Une saga très très sympathique avec des personnages haut en couleur et une enquête qui se déroule sur les quatre tomes.

 

LEGAL LOVERS s’est l’histoire de quatre mecs qui se sont connus dans la rue et qui ont monté leur cabinet d’avocats. Chacun se spécialisant dans un domaine particulier, ils sont redoutés et adoubés. Il va de soi que les femmes tombent à leurs pieds comme des mouches. Le prestige, le luxe et leur allure de play boy n’arrangent en rien à leur prestance. Chaque tome est consacré à un des quatre. J’ai découvert des hommes marqués par leur passé respectif et surtout qu’il leur est impossible de s’attacher sentimentalement. Mais ça s’était avant de rencontrer la femme qui va abattre chaque mur au point que l’amour devient un merveilleux leitmotiv. 

 

Le dernier a passé à la casserole est Trevor. Furieux que la taupe ne soit toujours pas débusquée, il porte ses soupçons sur Allison McCann, leur agent de communication. Elle est surnommée la reine des glaces, mais Trevor n’a pas peur de se frotter à cette femme. Sous cette allure glaciale, Trevor pense trouver une femme remarquable. Il est sous charme depuis tant d’années qu’il ne peut que sauter sur l’occasion pour la séduire et ainsi lui tirer les vers du nez. Il compte bien sur son jeu de séduction pour faire capituler la belle. Débute alors un étrange ballet où Trevor et Allison s’affrontent, se découvrent, s’apprivoisent, s’aiment et se détestent. Les soupçons qui pèsent entre eux ne facilitent en rien leur pseudo liaison. J’ai découvert deux personnes blessées par un entourage négligeant et intransigeant. Ils se sont construits des personnalités austères qui ne laissent pas place aux sentiments.

 

Lisa Childs clôt à merveille sa saga. Une nouvelle fois, mystère et séduction fusionnent pour une romance sexy et épicée. J’ai suivi avec frénésie l’aventure trépidante de Trevor et d’Allison. Outre le fait que l’histoire se veut simple, j’ai vite été embarquée par l’ambiance, par les enjeux, par l’osmose que dégage Trevor et Allison et pour finir sur un dénouement rocambolesque.

 

Une romance légère et sexy, que demander de plus pour un moment simple de lecture !
 
#Esméralda

 
Je remercie Mélanie pour sa confiance.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

 

 

… mon avis sur le tome 1 : « Au jeu du désir ».

… mon avis sur le tome 2 : « Dangereuse attirance ».

… mon avis sur le tome 3 :  » Le pari de la séduction ».

… le site des éditions Harlequin.

… l’univers de Lisa Childs

WILL de Emma Landas.

 

 
[ ROMANCE CONTEMPORAINE – Nouveauté 2019]
Spin off de « Chirurgicalement Vôtre » paru en 2017
BLACK INK Éditions
298 pages
Ma note : 5/5 « à croquer »
Lien Kindle

 

 

 

Le résumé :

 

Dire que William Auguste n’a pas toujours fait les bons choix, c’est l’euphémisme du siècle !
Pour fuir cette part sombre qu’il a eu du mal à assumer, il s’est exilé à Chicago, où il exerce son activité de chirurgien.
Mais rien ne sert d’aller si loin, Will ! Car le passé finit toujours par nous rattraper, et nous oblige un jour ou l’autre à affronter nos démons, même les plus anciens…
Comme par exemple, durant un vol Chicago-Bordeaux, un matin de juillet, en choisissant de mettre sur ta route ton tout premier amour. Tu sais, cette fille, celle que tu appelais « Miss Baskets » en fac de médecine ?
Montez vous aussi à bord de cet avion, et voyagez entre le passé et le présent de ce cher William Auguste. Il n’a pas fini de vous surprendre…

 

 

Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"

 
Mesdames, Mesdemoiselles, veuillez attacher correctement votre ceinture, zone de turbulences en vue !
 
Oui, oui vous avez bien lu ! Croyez-vous que la vie a ce petit « je ne sais quoi » et qu’elle peut mettre sur ta route une personne ? Moi j’y crois fortement. Un peu comme si le destin ou le karma ou les étoiles (bonnes ou mauvaises) ou le bon Dieu décidaient de te tendre un bout de ficelle qui serait facile à tisser à l’image de cette seconde chance qu’on t’offre. Chose pas si facile que ça, surtout quand les aléas viennent entacher la situation.
 
Will a carrément bousillé mon cœur. Mille fracas pour mille morceaux ! Je l’ai détesté pour tout ce qu’il est mais je l’ai adoré pour ce qu’il est devenu. Deux émotions contradictoires qui bourlinguent mon cœur et mes émotions. Je dois dire que c’est une sacrée torture. Pour te tirer son portrait : Will c’est le preux chevalier sur son cheval blanc qui au lieu de te sauver de ta tour, il tergiverse, promet et t’oublie.
 
Vol direct : retour dans le passé !
 
Will est un sacré charmeur, dragueur invétéré, fêtard, queutard … bref tu peux rajouter tout autant d’adjectifs que tu tomberas dans le mille. Étudiant en médecine, il vogue entre plaisirs, études et examens. C’est le portrait craché d’un séducteur sur pattes qui a du mal à tenir en laisse ce qu’il a entre les jambes. Il attire autant qu’il rebute. Tu sais à quoi t’attendre si tu tombes dans ses filets : à rien ( à part du plaisir, à ce niveau là, il est au top. Il s’est beaucoup, beaucoup exercé !) Voilà qui est Will. Un espèce de mirage qui une fois t’as eu, disparaît. Et qui dit Will, dit Terence. Son acolyte de toujours depuis les couches. Eux deux, ce sont des sangsues. Impossible de les séparer. L’un entraine l’autre dans toutes sortes de débauches. Deux vrais pots de colle ! C’est dingue deux mecs collés comme ça ! Je me suis même posée la question s’ils fricotaient pas ensemble (enfin dans une certaine mesure si !). Il y a cette espèce de lien fort, bien plus que fraternel qui engendre un certain malaise, voire de la jalousie. C’est très flippant ! Mais revenons à notre joli mouton qu’on a juste envie d’étriper (promis juré aucun animal n’a été maltraité). Will… Will… mais que faire de toi ? Te zigouiller pour ton attitude de salaud ? Te crucifier pour ta mauvaise foi ? Te dépecer pour ton attitude abjecte ? Te congeler pour te faire vivre mille douleurs ? Voilà à quoi tu m’as réduite : à être obligée d’imaginer tout un tas de scenario où ta souffrance serait ma délivrance !
 
Malgré tout Will tu n’es pas le centre du monde ! Ben oui ! Parlons de la jolie « Miss Basket », Célia. Elle est la douceur incarnée. La pureté même ! Elle est jolie comme un cœur sans aucun artifice. Intelligente, passionnée, têtue, persévérante, c’est une jeune femme entière qui a la tête sur les épaules et les idées bien placées. Elle se méfie carrément des types comme toi, William Auguste. Elle les déteste pour de très bonnes raisons. Plus jamais elle ne veut avoir à faire à ce genre de gars. Mais Will est carrément hyper sexy. Il hante ses rêves, ses fantasmes, au point d’imaginer les sensations qu’elle pourrait ressentir dans ses bras. Elle fait une sacrée fixette sur lui, mais se garde bien de l’approcher.
 
Alors que les vacances sont entamées, cette rencontre providentielle va ouvrir une page de leur vie. Une page indélébile, tatouée à jamais dans leur cœur. Si l’amour met les paillettes dans les yeux, la haine peut vite tout détruire.
 
Et la vengeance est un plat qui se mange froid. Dans cet avion qui les mène tous deux à Bordeaux, les souvenirs resurgissent, mordent les âmes et meurtrissent les cœurs.  
 
Entre l’amour et la vengeance qui sera le véritable gagnant ?
 
Je sors maintenant les trompettes pour féliciter Emma Landas. Grâce à elle j’ai passé une nuit blanche. Quand on est veille comme moi, dur dur dur le lendemain pour aller au boulot. Je n’ai pas eu l’occasion de lire « Chirurgicalement vôtre » avant de débuter ce spin-off. Point de problème de compréhension et ça c’est génial. Du coup, dès que j’aurais un peu plus de temps, je saurais quoi lire ! La plume d’Emma Landas est incroyablement addictive, envoutante et fluide. Une fois que j’ai trouvé le bon rythme de croisière, zou j’y étais à fond ! Elle a su créer une atmosphère à la fois romantique et anxiogène. J’ai été à l’affut du couperet qui signait le point de non retour. Je me suis accrochée désespérément à tous ces petits moments merveilleux. Et quand le malheur tombe, ouchhh ! T’as juste envie de sortir la hache de guerre ! Elle a crée une magnifique osmose entre Will et Célia. C’est magique, trépidant et merveilleux. Je ne sais pas vous, mais pour moi du moment ou j’arrive à faire partie « corps et âme » d’un roman, alors c’est le grand jackpot !
 
Will est à croquer sans modération ! Une romance virevoltante où l’amour n’a que pour compagne la haine. Une histoire sublime qui fait vivre une multitude d’émotions. Prévois juste un parachute si tu veux survivre au crash !
 
#Esméralda

Je remercie Black Ink éditions pour leur confiance.

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

 

… le site de Black Ink Editions.

… l’avis de Marlène du blog Le Monde Enchanté de Mes Lectures.

IRRESISTIBLE PROPOSITION de Stefanie London.

 
[ ROMANCE CONTEMPORAINE – 2018]
Editions Harlequin – Collection MAGNETIC
Tome 2/2 de la duologie Melbourne After Dark
240 pages
Ma note : 4/5 mention « à découvrir »
Lien Kindle

 

 

 

Le résumé :

 

 

« Sa plus grande crainte : céder à la tentation. »
Imogen sait qu’elle devrait se méfier, et pourtant… En acceptant l’aide de Caleb Allbrook, son collègue, elle pourrait sauver sa sœur d’un mariage désastreux. Mais elle prendrait aussi le risque de succomber aux avances de Caleb, dont la réputation de play-boy l’effraie autant qu’elle l’attire. Alors, Imogen s’interroge : parviendra-t-elle à mener sa mission à bien tout en gardant ses distances avec Caleb ?
 

 

Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"

 

Il n’est pas rare qu’il m’arrive de lire un tome d’une saga et pas l’autre. Et c’est ce qu’il s’est passé avec cette lecture. A vrai dire je m’en suis rendue compte au moment de préparer ma chronique. Zut alors ! J’ai râlé ! Bref ! Rien ne nous empêche de commencer par le tome 2 et finir par le tome 1. Surtout que ce sont des histoires entièrement indépendantes et que seul les liens entre les personnages priment.

 

Direction l’Australie pour une histoire hyper sympathique qui m’a fait passé une agréable soirée.

 

Imogen a cette allure guindée des assistantes de direction serrées dans leur chignon et au regard stricte. Imogen aime son travail et pour rien au monde elle n’en changerait. Elle s’épanouit dans les différentes responsabilités et puis son patron n’a rien du grand méchant loup. Seul les fils de ce dernier, ont l’habitude de tout acquérir en un claquement de doigt ou sur un plateau d’argent (au choix). Imogen est le genre de femme qui n’a pas l’habitude de se faire marcher sur les pieds mais il va s’en dire que Caleb ne lui facilite pas la tâche. Et ce n’est rien à comprendre lorsqu’elle se trouve à ses côtés dans les archives et qu’un drôle de jeu commence. Toujours sur ses réserves rien ne peut la faire sortir du chemin qu’elle se trace depuis toujours. Les hommes ont toujours été décevants à ses yeux, et le play-boy ne déroge pas à la règle. Elle se doit de lui résister. Et surtout elle doit se concentrer sur le mariage de sa sœur qui se rapproche à grand pas. Malgré le fait qu’elle déteste son futur beau-frère depuis qu’elle l’a découvert en galante compagnie, elle s’accorde du temps avant d’annoncer avec preuve à l’appui que son futur mari n’est qu’un saligaud. Le plan machiavélique monté de tout pièce avec sa meilleure amie Karo doit se dérouler ce soir lors d’un bal où aristocratie et entrepreneurs fortunés se rassemblent. Mais il va y avoir comme un imprévu dans son plan et c’est Caleb.

 

Caleb le séducteur, le vilain petit canard de la famille. Il est aussi déterminé que têtu et ce qu’il veut il obtient généralement avec facilité. Il faut s’en dire qu’Imogen lui met quelque bâton dans les roues, mais les défis ne lui ont jamais fait peur. Imogen est à  ses yeux aussi intriguante que passionnante et bien plus. Cette proposition tombe à pic et il doit en profiter. Gagnant ou perdant l’enjeu en vaut tellement le coup.

 

Stefanie London signe une romance passionnante. Sa plume est un pur bonheur. J’ai avalé les pages sans m’en rendre compte. Très vite j’ai été prise par les rebondissements et les personnages aussi atypiques qu’attachants. L’histoire se veut très simple. Il ne faut pas s’attendre à du grandiose. Mais le détour en vaut la peine. Toute en légèreté, en authenticité et en volupté, l’aventure se veut palpitante et très intéressante. Je me suis laissée porter en douceur par cette belle histoire où l’amour avec le grand A fait rêver.

 

#Esméralda

 

 

Je remercie Mélanie des éditions Harlequin pour sa confiance.

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

 

… vers le site des éditions Harlequin.

Le blog de Stefanie London.

La guerre des papilles de Lucie Castel

20190308_143513

Comédie romantique  – livre sorti le 6 mars 2019

Editions Harlequin – Collection &H

Service presse

Ma note : 4,5/5 mention « à savourer »

 

Je remercie les éditions Harlequin qui m’ont permis de découvrir ce roman en avant-première en me le confiant en service presse.

Résumé : L’amour est la plus belle des gourmandises

Chocolat contre pâtisserie.

Castelli contre Palazzo.

Lucas contre Catalina.

Contre ? Tout contre, oui. Face à face, même ; car le local que Catalina a hérité de son grand-père se trouve à moins d’une dizaine de mètres du magasin des ennemis de toujours de sa famille : les Castelli. La guerre entre les deux clans dure depuis trois générations dans le petit village corse de Sartène, et l’installation de la descendante des Palazzo en face de la chocolaterie tenue par Lucas Castelli sonne comme une ultime provocation. Mais Cat a déjà surmonté bien pire que la concurrence frontale d’un voisin malpoli et ouvertement hostile, et il est hors de question qu’elle renonce à ouvrir sa pâtisserie, l’incarnation du nouveau départ qu’elle veut donner à sa vie – qu’elle doit donner à sa vie. Si Lucas veut vraiment la guerre, il l’aura… et ce sera la guerre des papilles !

 

Mon avis : Ce roman est le deuxième de Lucie Castel que je lis. J’avais trouvé son premier roman sympathique, celui-là est différent dans la mesure où il m’a pleinement conquise.

Nous faisons ici connaissance avec Catalina Palazzo. Meilleure ouvrier de France, Catalina n’a pas été épargnée dans sa vie personnelle. Déçue, sans attache, elle retourne en Corse suite au décès de son grand-père. A cette occasion, elle apprend qu’elle hérite d’une boutique en plein centre de Sartène. Son rêve peut enfin devenir réalité…..jusqu’au moment où elle découvre que Lucas Castelli occupe la chocolaterie en face de sa boutique et que c’est un membre de la famille « ennemie » de la sienne. Sous un air de Roméo et Juliette des temps modernes, Lucas et Catalina vont nous entrainer dans une véritable guerre de papilles qui ne manquera pas de vous faire saliver de plaisir.

Catalina entend reprendre sa vie en main en s’installant en Corse. Perfectionniste, elle est une pâtissière très douée qui est capable d’associer des saveurs inattendues et de savoir quel dessert correspond à chaque personne. Ayant quitté l’île depuis longtemps, elle ne comprend pas et ne se sent pas impliquée dans la « guerre » contre les Castelli. J’ai apprécié cette héroïne qui ne baisse jamais les bras et qui n’entend pas se laisser dicter sa ligne de conduite par sa grand-mère Elena. De son côté, Lucas supporte le poids de l’héritage familial et supporte les manies de sa mère Blanche. Loyal, il est aussi très secret et on a beaucoup de mal à cerner ce brun ténébreux qui travaille si bien le chocolat. Au niveau des personnages secondaires, il y a Dominique, le frère de Lucas, qui se prend rapidement d’amitié pour Catalina, et on peut également mentionner Marc-Antoine, le cousin de Catalina, qui voue un culte à la caisse enregistreuse et qui se montrera une épaule solide sur laquelle la jeune femme pourra s’appuyer.

Ce roman m’a fait passer un très bon moment de lecture. En effet, l’écriture de Lucie Castel est pétillante et enjouée. Les chapitres sont relativement courts, ce qui donne du rythme lors de la lecture, et ils sont écrits le plus souvent du point de vue de Catalina mais aussi parfois de celui de Lucas. L’ambiance du roman, sur fond de guerre des clans, est parfois un peu tendue mais comptez sur l’autrice pour injecter des doses d’humour afin de nous faire sourire. Du coup, c’est une lecture très légère, qui se savoure sans faim et qui donne envie de foncer à la pâtisserie ! L’intrigue amoureuse prend le temps d’être construite et posée. C’est un point que je tiens à souligner car bien souvent, je trouve que les protagonistes se sautent rapidement dessus. Là, l’autrice déroule l’histoire pas à pas, sans vouloir aller trop vite et même si on brûle d’impatience d’en savoir plus, cette attente rend les rebondissements d’autant plus savoureux.

Pour conclure, ce roman est comme un gâteau, c’est à dire gourmand et nous donnant l’impression, le temps de sa lecture, d’être hors du temps. Cette comédie romantique est à déguster sans modération et je la recommande chaudement à tous les amateurs du genre.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ce roman sur le site des éditions Harlequin
Retrouvez-le également sur Amazon

MUSIC & LOVE, tome 2 de Alexandra Lanoix.

 

[ ROMANCE CONTEMPORAINE – Nouveauté 2019]
Auto édition
325 pages
Ma note : 4/5
Lien Kindle
Lu dans le cadre du Rdv MON MARATHON INDE de Février.

 

 

Le résumé :

 

Après bien des tumultes, Stephanie est enfin heureuse. L’amour, le travail, tout lui réussit. Elle nage dans le bonheur avec Greg… jusqu’au jour où James réapparaît dans sa vie, avec un terrible secret qui risque de chambouler le nouvel équilibre de la compositrice, sans compter le retour fracassant de l’ex de Greg. Tous ces événements ne seront pas sans répercussions et mettront en péril leur couple et leurs carrières. Sauront-ils résister à ces épreuves ?

Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"

 

Après bien des déconvenues, Stéphanie vit enfin la parfaite idylle avec Greg. Dans la ville où les rêves démesurés prennent souvent réalité, Stéphanie vit le sien à 200%. Concentrée sur son nouveau job, le cœur léger et la tête plein d’idées, elle continue à se reconstruire suite à son passé douloureux. Greg retrouve le goût et la passion que lui délivrent ses shows. Souvent séparés, ils trouvent un certain rythme pour des échanges coquins et autres discussions plus sérieuses. Leur aventure à New-York touche à sa fin et si leur avenir parait tout tracé, il n’en est rien lorsqu’ils poseront les pieds à Londres.

 

James plus déterminé que jamais, reprend contact auprès de sa belle. Toujours fou amoureux, il va tenter le tout pour le tout, la reconquérir avec passion et détermination et lui prouver de A à Z, qu’il est l’unique amour de sa vie. James fait vraiment flippé. A la limite, il est même parano. Son désir dépasse tout entendement. Jaloux, manipulateur, égoïste, derrière son apparence de sérénité se cache une tornade de sentiments qu’il n’arrive pas à gérer, le poussant à des actes démesurés et aux conséquences graves. Il profite d’un terrain propice à la reconquête de sa belle, occasionné par le retour en force de l’ex-femme (qui n’est pas si ex…) dans la vie de Greg. Leur couple bat de l’aile, sombre, se déchire. Mais Stéphanie n’est pas le genre de femme à se laisser abattre. La guerre est maintenant déclarée. Elle a signé pour le meilleur et le pire, et le pire ne lui fait pas peur.
 
Ce tome 2 est totalement différent du premier à mes yeux. Alors que Stéphanie se battait pour déterminer lequel de Greg et James faisaient battre son cœur. Dans ce second tome, elle relève les manches pour préserver la pureté de son couple et se battre contre quiconque  se mettant au travers de son chemin. J’ai découvert une Stéphanie guerrière qui malgré son abattement se révèle être une autre femme déterminée, obstinée, calculatrice. Côté artistique son talent se confirme davantage et des idées, elle n’en manque pas. Greg de son côté est totalement désemparé par cette situation et sombre. Abattu et malheureux, son seul secours sera la hargne de son amoureuse.

 

MUSIC & PLAY est une histoire d’amour moderne, un trio amoureux qui m’a fait faire des bonds de rage, ou au contraire m’a fait fondre. La plume de l’auteur m’a fait vivre tout un tas d’émotions. Un romance qui ne manque pas de rebondissements, d’amour, d’amitiés, de hargne, de colère et de rage. Une romance charmante où les personnages évoluent au grès de leur aventure commune. Une romance haute en couleur et en musique.

 

#Esméralda

 


 

 
Je remercie Alexandra Lanoix pour sa confiance et sa patience.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

 

 

… mon avis sur le tome 1.

… mes avis sur les précédents romans d’Alexandra Lanoix.

… l’univers d’Alexandra Lanoix.

 

IMG_20180426_160220_117