LAIT ET MIEL de Rupi Kaur.

[ POÉSIE – 2017 ]
LITTÉRATURE ÉTRANGÈRE – illustrations
Éditions Pocket – Éditions Charleston
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Sabine Rolland
208 pages
Ma note : 5/5 mention ‘incontournable 2019″
Lien Kindle
 

 

Le résumé :
voici le voyage d’une
survie grâce à la poésie
voici mes larmes, ma sueur et mon sang
de vingt et un ans
voici mon cœur
dans tes mains
voici la blessure
l’amour
la rupture
la guérison

 

– rupi kaur –
 » lait et miel est un recueil poétique que toutes les femmes devraient avoir sur leur table de nuit ou la table basse de leur salon. Accompagnés de ses propres dessins, ses poèmes, d’une honnêteté et d’une authenticité rares, se lisent comme les expériences collectives et quotidiennes d’une femme du XXIe siècle.  » Erin Spencer –​ Huffington Post
 

Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"

 

 

A mes yeux, en lecture, il n’y a pas d’occasion ratée, il n’y a que ces moments intimistes entre les mots et moi. Ce recueil me faisait de l’œil depuis sa sortie, 2 ans auparavant. Il était là gravé dans un coin perdu de mon cerveau et ce qu’il y a de génial c’est que les libraires sont là pour vous rappeler pendant votre balade (où vous faite en sorte de pas ruiner votre compte en banque et mettre en rogne votre mari), que ce livre vous fait de l’œil depuis belle lurette et qu’il est temps de le lire.

 

Je ne suis pas une grande fan de poésie. Je trouve cela difficile de saisir le sens caché et surtout la poésie reste celle que j’ai été obligée d’apprendre par cœur à l’école et à laquelle je ne pigeais que dalle ( oui j’ai été traumatisée par la poésie !).

 

Bref après cet aparté d’aucune utilité, LAIT ET MIEL de rupi kaur a quelque chose de magique, de majestueux et de splendide.

 

Ce recueil de poésie est axé sur quatre émotions, quatre états d’âme et est illustré merveilleusement bien. Ces émotions transpirent d’honnêteté : celle qui pique, celle qui passionne, celle qui déchire et celle qui réconcilie. A travers le style propre de rupi kaur et ses illustrations, j’ai voyagé d’un état à l’autre me laissant portée par ce flot musical unique et où ricoche tant de chose au travers de ces mots percutants. Chaque femme trouvera un écho à sa propre expérience et existence et c’est en cela qu’il est majestueux : il réunit.

 

Cette expérience de lecture est magique et grandiose à mes yeux. Ces mots m’ont scotché, tétanisé, ému, transcendé, apaisé. LAIT ET MIEL fait parti maintenant de ces livres que je lirai encore et encore et encore.

 

Voici à présent quelques extraits :

 

SOUFFRIR (page 15)
on
t’as appris
que tes suisses
sont un arrêt au stand
pour les hommes qui ont
besoin d’un lieu où se reposer
un corps vacant assez vide
pour accueillir des hôtes
mais où personne
ne souhaite
demeurer

 

AIMER (page 63)
je mentirais si je disais
que tu me laisses sans voix
en vérité tu rends ma
langue si défaillante qu’elle oublie
dans quelle langue parler

 

ROMPRE (page 134)
la nuit après ton départ
je me suis réveillée si brisée
le seul endroit où mettre les morceaux
était les poches sous mes yeux
 
GUERIR (page 202)
tu dois
vouloir passer
le reste de ta vie
avec toi-même
d’abord

 

L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ? Avez-vous envie de lire ce recueil ?
 
#Esméralda

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… le site de Rupi Kaur.

Publicités

TOI. MOI. ET LES ÉTOILES #4 de Nelly Weaver.

 
[ ROMANCE NEW ADULT – 2017]
Tome 4/6
Auto édition
368 pages
Ma note : 4/5 mention « à découvrir »
Lien Kindle
Lu dans le cadre de mon RDV « Mon petit marathon spécial « indé » de novembre ».


 
Le résumé :

Elle a bravé la tempête.
Il pensait avoir échappé à la sienne.
Aujourd’hui, les rôles s’inversent.
Ethan et Livie, ensemble, se lancent dans une nouvelle quête du passé.
Mais sera-t-il prêt à l’accepter ?

 
Mon avis :

 

Vous êtes nombreuses à adorer les aventure d’Ethan et de Livie et vous avez beaucoup de raisons et de très bonnes raisons. Nelly Weaver assure avec cette saga qui ne peux que te charmer !

 

Livie est une jeune femme qui a du se reconstruire suite à une enfance traumatisante, déchirante et humiliante. Livie représente à elle même la fragilité et la force. Son caractère et ses peurs la rendent littéralement attachante. Je ne peux qu’approuver sa force de caractère et ses faiblesses. Son optimisme déborde de partout alors que le mal règne encore autour d’elle. Livie s’épanouit davantage dans ce tome. Elle est bien dans sa peau et le fait savoir. Elle s’impose dans son entourage et n’hésite pas à pousser de sa voix pour faire entendre son opinion. Elle est loin de la petite chose fragile du premier tome. Je l’adore dans sa combativité, dans sa persévérance et dans son humilité. Elle franchit un nouveau cap dans sa guérison celui d’accepter et de partager sa douleur.

 

Ethan est toujours fidèle à lui même : beau gosse, charmeur, un brin taquineur et séducteur. Il est fou amoureux de Livie, il ne peut plus se passer d’elle. En grand protecteur qu’il est, il la couve, la chérit, l’idolatre. Un amour pur et unique où le passé a toujours une place importante et qui définit la relation sublime entre Livie et Ethan.

 

Le passé est toujours omniprésent et délivre au cours du roman de nouvelles réponses sur le début difficile et chaotique de cet amour invraisemblable.

 

Le frère de Livie, Greg, a une place un peu plus importante. On découvre un homme avec de grandes blessures qui guérissent doucement, mais aussi un homme perturbé par la belle rousse de ce groupe d’amis.

 

Nelly Weaver distille dans ce nouveau tome beaucoup d’éléments de réponse qui forment le fil conducteur de cette belle romance. Elle approfondit avec audace et pertinence l’évolution des personnages et quant aux suspense et rebondissements, elles sèment de nouvelles graines. Le passé des protagonistes viennent troubler cette apparente tranquillité. Il faudrait de peu pour que l’étincelle produise un sacré feu d’artifices.

 

La plume de Nelly Weaver partage une nouvelle fois beaucoup d’émotions. Ce tome ci est à mon sens le plus abouti (sans compter les deux derniers tomes que je n’ai pas encore lu !).

 

J’ai hâte de découvrir les deux derniers tomes et surtout curieuse de connaître l’évolution des aventures de Livie et d’Ethan. A vrai dire je m’attends au pire quant aux rebondissements, surtout que le final de ce tome ne laisse présager rien de bon. J’espère que Nelly Weaver sera gentille avec eux !

 

Découvre à la fin de l’article, mes avis sur les trois premiers tomes. La saga étant terminée, tu peux te lancer dans cette romance : les étoiles sont à portée de tes mains 😉

 


 
Je remercie Nelly Weaver pour sa confiance et sa patience.

image-principale-page-liens-utiles

Mon avis sur le tome 1.

Mon avis sur le tome 2.

Mon avis sur le tome 3.

Vers le site de Nelly Weaver pour tout découvrir.

IMG_20180426_160220_117

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

LES LIONNES DE VENISE, tome 1 de Mireille Calmel.

 
[ ROMAN HISTORIQUE / AVENTURE – 2017 ]
XO ÉDITIONS
pour la présente éditions FRANCE LOISIRS
352 pages
Tome : 1/2
Ma note : 4,5/5 mention « à découvrir »
Lien Kindle


Le résumé :

 

Venise, campo Santa Fosca, octobre 1627. Lucia, jeune et espiègle Vénitienne, se retrouve au milieu des flammes qui dévastent la modeste imprimerie familiale. Sous ses yeux, son père est enlevé par trois hommes armés. Qui donc se cache derrière ce crime ? La veille, la magnifique Isabella Rosselli, la plus rouée des espionnes de la cité des Doges, est venue faire reproduire une étrange gravure…
Lucia est décidée à percer cette énigme et à sauver son père. Dans une quête effrénée, elle s’immisce parmi les puissants, se mêle au bal des faux-semblants du carnaval, s’enfonce dans les arrière-cours des palais.
Une Venise fascinante, oppressante, où le pouvoir se confond avec l’amour, où les étreintes succèdent aux duels et les baisers aux complots.
 » Espionnage, amour, ruses et pouvoir : rien ne manque à ce trépidant roman vénitien.  » Amélie Cordonnier – Femme actuelle.

Mon avis :

 

J’avais entendu parler de Mireille Calmel lors d’un reportage en septembre, me semble-t-il. Une auteure que je ne connaissais point comme me l’a fait remarqué sensiblement mon mari ( ajouté à ses mots tout le sarcasme qu’il avait en stock). Remarque judicieuse qui n’est pas tombée dans l’oreille d’une sourde puisqu’aujourd’hui je vous parle de ce roman qui te transporte directement au 17e siècle dans les ruelles de Venise où le clapotis mélodieux de la lagune t’envoute. Enfin… pas que !

 

 
Ce roman historique est juste sensationnel et je ne regrette absolument pas qu’il fasse parti désormais de ma bibliothèque.

 

Aventure, passion, complot, manipulation, amour viennent résonner puissamment dans une histoire qui ne laisse aucun répit à sa lectrice.

 

Lucia, fille d’imprimeur, a une vie paisible. Amoureuse de l’apprenti de son père, elle vaque à ses occupations tout en veillant au confort de son père. Lorsque ce dernier reçoit une commande, les ennuis commencent. Cette gravure qu’il doit reproduire recèle un secret que bon nombre de hauts dignitaires rêvent de découvrir. Seulement, les convoitises sont nombreuses et les hostilités débutent par l’incendie du vieux atelier. Le sang et les larmes coulent et Lucia, désarmée, prend la fuite. Le danger la guette, les ruelles ne sont d’aucune sécurité. Animée par un vif sentiment de vengeance, elle part en guerre. Les forces invisibles qui mènent à la baguette ce complot démentiel sont inatteignables. De rencontres en rencontres, qu’elles soient mauvaises ou bonnes, la vie de Lucia sera dorénavant faite de peur, de doute et de vengeance. A cela se rajoute une jolie note de romance.

 

Très vite j’ai été envoutée par cette histoire. Trépidante et passionnelle, une histoire que j’ai dévorée. Un roman de capes et d’épées dans une Venise où les grands palais cachent dans leurs boudoirs des secrets et des complots, où les corps s’échauffent dans la quête d’une information.

 

La plume de Mireille Calmel est juste exquise. Elle mène avec brio son histoire où la trame se veut simple agrémentée d’éléments qui respirent la traitrise, la vengeance et l’amour. Elle sait parfaitement tenir en haleine son lecteur dans un décor de rêve. Rajouter à cela des éléments historiques, rien de mieux pour satisfaire ma curiosité.

 

Je ne peux que te conseiller LES LIONNES DE VENISE, tu passeras un super moment en sa compagnie. Pour moi, je n’ai plus qu’à retourner à ma boutique France Loisirs pour m’offrir ce second tome 😉 (C’est bientôt Noël, la bonne excuse ).

 

 

 


image-principale-page-liens-utiles

 

Vers le site de XO Éditions pour tout savoir.

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

OUBLIE QUE JE PARS ET DIS-TOI QUE JE REVIENDRAI de Maxime Sayer.

 

 

 

[LITTÉRATURE CONTEMPORAINE / EPISTOLAIRE – 2017]

EDILIVRE

 

Format broché (170 pages) : 14.50€

Numérique : 1.99€

Ma note : 3,5/5

 

 

 

 


 

 

Le résumé :
Deux adolescents, Valentin et Éléonore, Val et Éole. Deux vies croisées et différentes. Mais une seule correspondance. Un seul amour. Une seule occupation : fuir les diktats de la hiérarchie du monde et tendre vers leur seule liberté possible : la passion. À travers des dizaines de lettres naît une histoire d’amour entre ces deux êtres qui ne se connaissaient pas. Mais les mots ont-ils le pouvoir de dire la vérité ?

 


 

Mon avis :

 

Maxime Sayer, jeune auteur, signe ici son premier roman. Malgré des anicroches et quelques soucis au niveau de la structure de son récit, Sayer a de belles idées et beaucoup de choses à raconter.

 

La première partie est consacrée au récit épistolaire où deux jeunes gens font délier leurs pensées et épancher leurs émotions. Une sorte d’apprentissage sentimental qui renforce l’amour au fil de cette correspondance. La colère et le désespoir s’emparent de ces moments d’intimité. Valentin et Eole refont le monde dans une ambiance mélodramatique. Une relation fictive aux allures de Roméo et Juliette. Puis arrive ce moment inattendu où la réalité rattrape la fiction. Tel un château de cartes, le bonheur s’effondre dans un tracas dramatique et déchirant. Préface à une seconde partie où la solitude prend le pouvoir sur la déperdition humaine. Valentin usant de son journal intime confie, alors, ses intimes et désolées pensées.

 

La psychologie des personnages est le moteur essentiel à cette histoire bouleversante. Telle une passerelle entre l’adolescence et le monde adulte, les questions fourmillent et paralysent Valentin et Eole. Tout est finement analysé et disséqué : l’amour, la fidélité, la solitude, la peur de l’inconnu, la trahison, l’attente, l’abandon, le désespoir, la crainte, la folie, la jalousie, l’espoir… Une flopée d’émotions, de sentiments et de questions accaparent nos jeunes héros face au monde, à la société rigidifiée dans une panoplie de codes intraitables.

 

Je dois avouer que je suis épatée par la plume de Maxime Sayer. Aussi honnête soit-elle, la sensibilité qui en émane m’a chamboulée. Il fait preuve d’une très grande maturité. Il a beaucoup de choses à dire. Et c’est ici que je m’exclame haut et fort : auteur à suivre absolument ! Malgré la faiblesse indue, peut être, à ses débuts, le talent est là. J’encourage fortement l’auteur à persévérer.

 

Si tu ne prêtes pas cas, à ces quelques erreurs, tu découvriras une magnifique histoire.

 

 


 

Je remercie Maxime Sayer pour sa confiance et surtout sa patience.

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site d’Edilivre, pour tout savoir !

Vers la page Facebook de Maxime Sayer, pour suivre son actualité !

 

IMG_20180426_160220_117

TOI. MOI. ET LES ETOILES #3 de Nelly Weaver.

Toi. Moi. Et les étoiles: Tome 3 par [Weaver, Nelly]

 

 

 

[ ROMANCE CONTEMPORAINE – 2017 ]

Tome 3/6

Auto édition

 

Format numérique (332 pages) : 4.99€

Broché : 14.99€

Ma note : 3.5/5

 

 

 

 

 


 

Le résumé :

 

3 ans auparavant, Livie est partie.
3 ans durant lesquels Ethan a été incapable de l’oublier.
3 ans séparés et pourtant, ils se sont retrouvés.
L’amour les a réunis, mais malgré la main tendue d’Ethan, Livie l’a de nouveau perdu sous le poids de ses mensonges. Aujourd’hui, un secret supplémentaire les sépare. Un secret qui a réuni Greg et Livie dans un tourbillon infernal.
Elle sait que dorénavant, rien ne sera plus pareil.
Elle sait qu’elle doit aujourd’hui faire un choix.
Le choix de protéger son frère au risque de perdre son grand amour. Une décision qui va s’avérer bien plus difficile qu’elle ne se l’imaginait.

 


 

Mon avis :

 

Ce troisième tome se place sous les signes de la réconciliation, de la vérité, de la franchise, de la maturité et du renouveau.

 

Livie est toujours empêtrée dans une situation complexe qui met à rude épreuve sa vie. Les tourments sont toujours aussi présents même si elle peut compter sur ses amis. Malgré le fait que ces dernier émettent des doutes sur les choix pris par Livie, ils ne peuvent vivre loin des uns et des autres. Livie doit toujours faire face aux démons de son passé mais c’est avec plus de maturité qu’elle les aborde et affronte. La vie lui offre un cadeau inestimable et il est de son devoir de tout mettre en ordre.

 

Sur le même principe que les deux précédents tomes, Nelly Weaver, donne la voix tour à tour à ses différents protagonistes ( Livie, Ethan et Greg) et n’hésite pas à utiliser les flash back pour contextualiser les évènements et les différents rebondissements. Le personnage de Livie est davantage approfondi. L’auteur exacerbe le côté manipulatrice de Livie alors que cette dernière s’affirme de plus en plus dans ses relations. Ses doutes, ses angoisses et ses peurs sont toujours omniprésents mais sont tout de même moins étouffants. J’ai apprécie davantage l’évolution de Livie qui peu à peu se délie de cette situation malsaine du passé. Les détails importants attraits aux événements d’y il a trois ans sont révélés et j’ai découvert tout le côté machiavélique, cruel et insoupçonné. C’est d’ailleurs assez douloureux, psychologiquement parlant !
Je suis également heureuse d’en avoir appris davantage sur Greg. Jusqu’à présent, il était mis de côté et le peu aperçu le décrivait comme une personne instable et violente. Les points cruciaux sont ici détaillés, laissant le doute se lever. Cependant, je ne luis fais pas tout à fais confiance. Je me méfie vraiment de lui, c’est un personnage qui peut vite retourner sa veste. Je l’espère quand même pas. Sans oublier une idylle en vue, je croise les doigts pour qu’elle se réalise.
Ethan est toujours fidèle à lui même. Sans faux semblant, Livie est celle de ses rêves, son ancre, son âme sœur.

 

J’ai apprécié ce troisième volet. Il n’y a pas véritablement de très grands rebondissements. L’auteur propose une très belle histoire d’amour malmenée par les tourments des personnages. Une ombre menaçante plane sur eux. L’auteur avance doucement en mettant en place ses pions pour une suite qui j’espère sera davantage explosive.

 

 


 

Je remercie Nelly pour sa confiance et sa patience.

 

image-principale-page-liens-utiles

Mon avis sur le tome 1.

Mon avis sur le tome 2.

Lien Amazon !

Vers le site de Nelly Weaver, pour suivre son actualité !

 

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

L’AMOUR, NOTRE MEILLEUR MILLÉSIME de Elline Baudry.

L-amour-notre-meilleur-millesime

 

 

 

[ROMANCE CONTEMPORAINE – 2017]

Auto – édition

Format numérique : 3.99€

Uniquement disponible sur Fnac.com et Kobo

Ma note : 4,5/5 mention « petit coup de cœur »

 

 

 

 

 

 


 

Le résumé :
Suzanne ne peut nier l’évidence, être tombée sous le charme de Simon Duprat. Il est beau, doté d’un physique de rêve, cultivé et propriétaire d’un somptueux domaine viticole dans le Médoc, en Gironde. Tout aurait été merveilleux si, à la minute où elle a croisé son regard troublant bleu-azur, il n’était pas également devenu son nouveau patron !
De son côté, sensible à sa présence à ses côtés, Simon a du mal à maîtriser son attirance pour elle, malgré la promesse douloureuse qu’il s’est fait, il y a bien des années, d’éradiquer l’amour de sa vie, pour ne plus avoir à en souffrir. Alors pourquoi exiger que Suzanne l’accompagne absolument lors d’un déplacement professionnel à Munich ?
Plongés pourtant quotidiennement au sein d’une nature intransigeante, d’un terroir singulier, d’un métier passionnant et exigeant, quelle sera leur plus grande difficulté ? Combattre et se tenir à distance du désir suscité par l’autre, ou affronter leurs propres peurs ?

 


 

Mon avis :

 

L’AMOUR, NOTRE MEILLEUR MILLESIME est une très belle histoire d’amour. Sympathique, légère, rafraichissante, une lecture idéale pour un moment cocooning.
Direction les vignobles bordelais, non loin de l’estuaire de la Garonne. Simon Duprat est un vigneron. Il a tout appris de son défunt grand-père. Comment analyser le temps à venir, s’occuper de la vigne, prévenir les champignons et autres nuisibles susceptibles de porter atteinte à la récolte. Outre le travail manuel, il est également au point pour ce qui est de la vendange jusqu’à la mise en fût. C’est un homme rigoureux, attentif et surprenant. Il allie à la perfection ce métier traditionnel à la modernité ouverte par la mondialisation. Présent sur tous les fronts, c’est un passionné. Un homme authentique, rustre et tendre à la fois, borné, intransigeant mais quelque peu reclus sur lui même suite à un évènement passé douloureux. C’est un homme blessé qui a du mal à gérer ses émotions surtout face à une nouvelle arrivée. Elle, c’est Suzanne recrutée pour faire face à l’augmentation de la charge de travail. Assistante de Simon, elle aide également la secrétaire présente depuis toujours. Suzanne n’est pas une novice et connaît très bien ce monde dans lequel elle évolue depuis de nombreuses années. Suzanne est une remarquable jeune femme. Convenable, elle paraît timide au premier abord, alors que quand la situation se prête elle est pétillante. Sincère, franche, introvertie, elle n’hésite pas à dire les quatre vérités quand cela s’avère nécessaire. Leur première rencontre souffle le chaud et le froid. Une sorte de coup de foudre. Ce dernier est mal assuré par les deux parties. C’est une relation langoureuse qui petit à petit va se mettre en place au grés de nombreux aléas, de moments romantiques et de discussions intenses.

 

J’ai beaucoup apprécié ce couple. Leur indécision, leur timidité, leur souhait et leur hésitation sont tout autant touchants. Leur façon de se convoiter, de s’apprivoiser, de se découvrir a tout du romanesque. Sans oublier les paysages bucoliques.

 

C’est une lecture tendre, douce, agréable et magnifique. Loin des romances aux rebondissements incessants. C’est une lecture où le temps se savoure avec délice, où le respect prédomine et où chaque gestes ont leur importance.

 

J’ai également découvert le monde de la vigne grâce aux descriptions précises. C’est un univers très intéressant et assez complexe : le bon vin ne se fait pas en un claquement de doigts. Outre cela, la ville de Bordeaux est mis à l’honneur avec les grands monuments qui font de cette cité un joyau. Pour finir sur la côte ou au bord de l’estuaire avec ces petits villages atypiques qui font la beauté de la région.

 

J’ai été émerveillée par cette romance autant par les personnages attachants que par les paysages décris et le contexte de l’histoire. Une lecture idéale pour cet été. Moment délicieux garanti en compagnie de ce roman. A découvrir !

 

 


 

Je remercie Elline Baudry pour sa confiance et sa patience.

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Fnac.com !

 

 

 

 

 

MAD ABOUT YOU, tome 3 : Missia de Iris Hellen.

Mad About You - tome 3 : Des romans intenses, sexy et riches en émotions (HQN) par [Hellen, Iris]

 

 

[ ROMANCE CONTEMPORAINE – 2017]

Tome 3/3

Éditions Harlequin – Collection HQN

 

Format numérique (357 pages) : 5.99€

Disponible l’intégrale numérique : 4.99€

Ma note : 5/5

 

 

 

 


 

Le résumé :
Jusqu’où iriez-vous par amour ?
Une malédiction. Comment expliquer autrement les coups du destin qui s’abattent inexorablement sur elle  ? Pourtant, Mina doit continuer à avancer, encore et toujours, malgré la tristesse, malgré la souffrance. Et dans les ténèbres de sa solitude apparaît bientôt une lumière, un espoir. Car Louis est de retour  ; informé par la presse du drame qui a frappé Mina, il lui offre son amitié et son soutien. Mais peuvent-ils vraiment n’être que des amis après tout ce qu’ils ont vécu  ?

 


 

Mon avis :

 

Dés le départ j’ai ressenti un changement dans le ton de l’auteur. Un changement silencieux dans un premier temps mais qui s’amplifie tout au long des chapitres. Si la désolation, la peine, la colère, l’abandon, l’incompréhension engloutissent Mina, une nouvelle fois elle revêt son costume de guerrière mais pour affronter cette nouvelle vie  offerte. Mina a toujours prouvé qu’elle est d’une combativité hargneuse. Survivre est un exercice qu’elle maitrise peu à peu au vue de toutes les épreuves sordides qu’elle a dues affronter.

 

La vie a fait grandir Mina. Plus naturellement posée, plus mâture, plus réfléchie, plus femme, plus séductrice qu’auparavant mais toujours d’une spontanéité désarmante et bienvenue. Mina se faufile toujours aux endroits où on ne l’attend pas. Elle prend de nouveaux risques mais en connaissance de cause, cette fois ci. Elle va défrayer les chroniques et être poursuivie par les paparazzis. Etre une business woman et présidente de la fondation de Mark la porte sur un territoire miné où la jalousie et la manipulation sont des troubles faites. Mina n’a jamais été aussi censée avec son entourage et elle même. Aidée de sa bande de copines, elle va enfin s’accorder du temps rien que pour elle et pour mettre en ordre son présent. Louis, le sexy banquier, est toujours dans les parages et tout doucement reprend une place auprès de la charmante Mina. Comme on dit, il fait son nid. Il veut se la réapproprier et elle, le désire toujours autant. Seulement la patience est le maitre mot de cette reconquête charnelle et intellectuelle. Un attente délicieuse qui leur permette de partir sur de nouvelles bases bien plus solides. Louis est beaucoup plus attentif et moins impétueux mais toujours aussi fougueux. Il la laisse venir à lui et surtout sans précipitation, même si l’envie ne lui manque pas de la dévorer. Son fils Nathan a pris une place importante dans leur vie. En espérant que les nouveaux aléas ne viennent pas perturber ce semblant d’amour naissant ?

 

Après Cendrillon, Violetta, voici que maintenant Mina incarne le rôle de Missia. Je ne suis pas une adepte d’opéra (d’ailleurs c’est un monde qui m’est totalement inconnu), mais cela semble d’être d’une importance capitale à Iris Hellen. Elle en tire la puissance fondamentale pour la superposer à la vie d’une héroïne tragique, combative et moderne. Je ne pouvais rêver mieux que ce final offert par l’auteur.
Dans son ensemble MAD ABOUT YOU est une histoire sensationnelle, émouvante et touchante. Une histoire qui soulève des points sensibles et où l’interaction des personnages est simplement bluffant. Les amoureuses de romance y trouveront leur compte.

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

 

Mon avis sur le tome 1 : « Cinderella« .

Mon avis sur le tome 2 : « Violetta« .

Lien Amazon !Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

Vers le site officiel d’iris Hellen ,pour suivre son actualité !