La trilogie 50 nuances au cinéma

affiches des 50 nuances

Romance érotique – sorties cinéma en 2015, 2017 et 2018

 

Mon avis : Je dois avouer que l’adaptation de la trilogie à succès d’EL James au cinéma n’était pas un pari facile à relever. En effet, les fans étaient nombreux et l’attente était grande. Maintenant que les 3 films sont sortis au cinéma, il est l’heure de dresser le bilan.

C.GreyNiveau casting, c’est finalement Jamie Dornan qui a été choisi pour interpréter le milliardaire adepte du sado-masochisme. Au départ, il n’était pas le premier choix des producteurs qui lui avaient préféré Charlie Hunnam. Face à la levée de bouclier des fans, et à cause d’un emploi du temps surchargé, il a laissé tomber ce projet et c’est finalement le bel irlandais qui a été choisi. Peu connu en France au moment de la sortie du premier film, il s’est notamment illustré dans la série « The Fall » où il incarne un tueur en série. Autant il est convaincant dans ce rôle, où il fait flipper, autant je ne l’ai trouvé convaincant que dans le troisième film. Il lui manque un côté sombre, qui caractérise pourtant tellement le beau Christian.

Dakota ds 50 nuancesLe rôle d’Anastasia Steele est joué par Dakota Johnson. Actrice et mannequin, elle est la fille de Don Johnson et Mélanie Griffith. Au cinéma, on l’avait notamment vu dans « The social Network » ou « 21, jump street ». Elle est très convaincante dans son rôle de jeune vierge qui croit au grand amour et qui va accepter de s’initier aux pratiques S/M pour faire plaisir à son homme. Comme Anastasia, Dakota évolue au fil des films et elle crève littéralement l’écran.

Au niveau de la réalisation, le premier a été réalisé par Sam Tylor-Wood, qui a ensuite jeté l’éponge suite à des tensions avec EL James. Les deux derniers ont été réalisés par James Foley, compagnon d’EL James. Dans les trois films, j’ai trouvé la réalisation belle et apprécié que les tournages aient eu lieu, en grande partie, en décor « naturel ». En effet, de nombreuses scènes ont été tournées à Seattle et dans le troisième, les acteurs sont venus en France pour les scènes du voyage de noce. En revanche, le choix de diluer ou d’épurer certaines scènes est assez incompréhensible. Bien sûr, ce film sortant au cinéma, il fallait qu’il soit accessible au plus grand nombre mais franchement, on est très très loin des livres…..

affiche 50 nuances de Grey ALe premier film a été une déception pour moi car il manquait beaucoup de scènes qui expliquent, notamment, l’évolution de l’état d’esprit de Christian, et ses doutes. Là, quand on n’a pas lu le livre, on a juste l’impression d’avoir à faire à un déséquilibré qui ne sait pas ce qu’il veut.

affiche 50 nuances plus sombresLe deuxième film est une catastrophe. Lors de ma lecture, « 50 nuances plus sombres » a été mon tome préféré. J’ai adoré voir l’évolution des personnages, l’équilibrage du rapport de force, les secrets de Christian qui apparaissent peu à peu… là dans le film, on ne voit rien. Elena est peu présente, l’épisode Leila est presque anecdotique et il manque le Dr Flynn qui joue un rôle déterminant dans la vie de Christian. En sortant du cinéma, je me rappelle avoir été très en colère car clairement, ce film n’est pas du tout conforme au livre…..

affiche 3Du coup, j’appréhendais un peu le troisième film….. Et finalement, j’ai été agréablement surprise. C’est le film le plus fidèle et dont l’état d’esprit colle à celui du livre. On sent enfin une vraie complicité entre les deux protagonistes et même si là aussi, ils ont arrangé l’histoire, elle tient vraiment la route.

Pour conclure, l’adaptation cinématographique de « 50 nuances de Grey » a, pour moi, été une demi-réussite. Les films sont très inégaux et malheureusement, ils ne reflètent pas tout ce qui a fait le succès de la saga au niveau littéraire. On a l’impression de visionner une bluette un peu épicée et on est très loin de l’univers S/M voulus par l’auteure. Cette trilogie se laisse regarder mais pour l’apprécier, je pense qu’il faut faire abstraction des livres et se projeter comme si on ne connaissait pas l’histoire. Mention spéciale malgré tout pour le troisième film qui clôt de belle manière cette trilogie.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ici la chronique d’Esmaralda de la saga Cinquante nuances de Grey de E L James

Retrouvez ici ma chronique de « Darker » de E L James

Retrouvez ici le coffret contenant les trois films sur Amazon

 

Darker de E L James

Darker

Romance érotique – Livre paru le 6 décembre 2017

Editions JC Lattès

Service Presse

 

Je remercie les éditions JC Lattès, via la plateforme NetGalley, de m’avoir confié ce roman en service presse.

Résumé : Après une liaison passionnée qui s’est achevée dans les larmes et les reproches, Christian Grey est incapable d’oublier Anastasia Steele.  Il l’a dans la peau. Décidé à regagner son amour, il s’efforce de réprimer ses désirs les plus troubles et son besoin de tout contrôler pour enfin aimer Ana selon ses conditions.

Hélas, son enfance continue de le hanter, d’autant que Christian comprend que Jack Hyde, le patron sournois d’Ana, la veut clairement pour lui seul.

Le Dr Flynn, confident et thérapeute de Christian, parviendra-t-il à l’aider à affronter ses démons ?

Ou est-ce que l’amour exclusif d’Elena et l’adoration insensée de son ex-soumise, Leila, finiront par le retenir dans le passé ?

Et si, malgré ses tourments et ses obsessions, Christian réussit à reconquérir Ana, sera-t-il capable de la garder ?

 

Mon avis : Comme beaucoup, j’attendais avec impatience la sortie de ce nouveau tome de la saga « 50 nuances ». Pourquoi ? Car cette saga est la première romance érotique que j’ai lu et que je ne pensais pas aimer ce type de lecture. De plus, après la déception du deuxième film, j’espérais au moins que ce deuxième tome du point de vue de Christian répondrait à toutes les questions qui sont en suspens. Enfin, « 50 nuances plus sombres » est mon tome préféré donc j’espérais beaucoup de cette réécriture.

Nous retrouvons donc Christian dans son entreprise de reconquête d’Anastasia. Ravagé par son départ, il se rend compte que sa présence est plus importante que ses besoins. Il va donc tout mettre en œuvre pour la reconquérir. Cependant, passé et présent vont s’entrechoquer et mettre en péril le futur de notre couple. Toute la difficulté sera d’arriver à gérer ces obstacles et à construire un avenir sur de bonnes bases.

Je ne vais pas vous raconter de nouveau le déroulement de ce tome. Je vais m’en tenir à l’analyse des protagonistes. Tout d’abord Christian. Comme on s’en doute, c’est un maniaque du contrôle et ses peurs sont ici exposées au grand jour. Ce qui peut nous sembler abusif quand on lit les romans du point de vue d’Ana sont ici plus clairs. Car Christian n’a qu’une peur : celle de perdre de nouveau Ana. Avec elle, il a fait le grand plongeon dans le monde des sentiments amoureux et il ne peut s’empêcher de s’inquiéter…. Surtout que la liste de ses ennemis s’allonge à vue d’œil ! On constate ici à quel point il voue un « culte » à Ana et à quel point il l’aime. Il m’a touché dans ce tome tandis qu’Ana m’a profondément énervée !! Mais qu’est-ce qu’elle est pénible avec lui !! Je ne m’étais pas rendue compte lors de la lecture de « 50 nuances plus sombres » de cet aspect de sa personnalité. Christian est très maladroit car il a du mal à communiquer et elle, elle lui fait des scènes pour un oui et pour un non. Certes, son côté surprotecteur est étouffant mais je trouve qu’elle n’essaie pas de se mettre à sa place. Malgré tout, on peut voir à quel point leur amour est passionnel et à quel point ils s’aiment. J’ai ressenti des papillons dans le ventre en relisant certaines scènes !

J’ai beaucoup aimé ce nouveau tome de la saga « 50 nuances ». J’ai trouvé l’écriture plus poussée que dans « Grey » qui reprenait beaucoup de passages de « 50 nuances de Grey ». Ici, on en apprend beaucoup sur le passé de Christian et sur sa personnalité. Des sceptiques pourront toujours dire qu’E L James aurait pu aller plus loin…. C’est vrai, mais je me suis quand même régalée pendant une grande partie de ma lecture. Je le recommande donc à tous les fans de la saga ou à tous les curieux qui voudraient en savoir plus sur la personnalité du mystérieux Christian.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez la chronique d’Esmaralda sur la Saga « Cinquante nuances de Grey » de E L James ici

Retrouvez « Darker » sur le site des Editions JC Lattès

Retrouvez « Darker » sur Amazon

pro_reader_120                     reviews_10_120                    favorited_reviews_120

Girly Cole, saison 1 (partie 2) : Love and Sex de Méli DL-Mychels.

textgram_1486831904

 

[ ROMAN ÉROTIQUE – NOUVEAUTÉ 2017]

AUTO-EDITION

SERVICE PRESSE

 

Je remercie chaleureusement Méli DL-Mychels pour sa confiance.

 

Résumé :

Izia Cole est la fille des deux célèbres PDG Christian et Anays Cole. Ayant fini ses études avec brio, elle est la fierté de ses parents et a un grand projet pour son avenir. A côté de cela, elle mène une double vie avec cette « Amanda » qu’elle a créée afin d’avoir une sexualité sans attaches pour ne jamais être déçue. L’éducation qu’elle a eu lui fait contrôler sa vie dans les moindres détails. Izia est froide, distante et ne dévoile rien de sa vie privée ; quand elle devient Amanda, elle est envoûtante, sulfureuse et dominante.

Mais tout va basculer après cette nuit – dont elle n’a aucun souvenir – avec Lui : Julian. Il est mystérieux, intense et surtout déterminé à la faire succomber. Cet homme qui va devenir son supérieur lui fait perdre la tête et le contrôle d’elle-même. Il la rend différente et elle adore ça.

La passion, le sexe et l’amour vont se mêler aux secrets et aux interdits pour leur faire vivre une histoire impossible et sans limites.

Arriveront-ils à surmonter et supporter le tout ?

stickers-frise-florale

Mon avis :

La première partie se finissait dans un suspens incroyable avec une scène cocasse et délurée ( faire fricoti fricota avec son amoureux dans un ascenseur qui s’ouvre sur le père de la belle demoiselle, y a de quoi déstabilisé nos personnages chéris). J’en avais pleins les yeux et la perspective de la suite n’en était qu’alléchante.

La deuxième partie débute donc sur mélodrame familial alimenté par le très séduisant Mr Christian Cole qui fait la sourde oreille aux émois de sa chère fille chérie, Izia.

Mais cette dernière d’une nature combative va mettre toutes ces chances de son côté afin de vivre pleinement sa relation exquise avec le sexy et terrible Julian. Mais pensez-vous bien, que l’auteure ne laisse pas un répit à ses amoureux. Dans sa « perversité sadique » (ndlr à prendre sans aucune offense), Méli ML Mychels nous offre des rebondissements palpitants et des vérités de sous la table font leur apparition, pour semer encore inévitablement le doute entre Izia et Julian. Leur relation va en pâtir : pour le meilleur ou pour le pire ? La saison vous le dira. Préparez vous émotionnellement : montagnes russes assurées, entre larmes, joies et peurs.

La plume de l’auteur est toujours aussi fluide. Elle approfondie avec délectation les caractères des personnages. Les descriptions et les dialogues sont à leur juste hauteur : captivants, addictifs et on en veut encore et plus.

On apprécie encore et encore les clins d’œil subtils à notre saga favorite « 50 n………. ».

Même si la fin est un peu mi figue mi raisin, la nature primaire d’Izia reprend sa place prioritaire et j’espère bien que la saison deux développera ce côté ci.

 

stickers-frise-florale

Mon avis sur la partie 1 de « Girly Cole »

Lien Amazon.

Girly Cole, saison 1 : Love and Sex de Méli DL-Mychels

41oi1hzpb3l-_sy346_

 

[ ROMAN EROTIQUE – NOUVEAUTE 2016 ]

AUTO-EDITION

SERVICE PRESSE

 

Je remercie Méli DL-Mychels d’avoir eu assez confiance en moi pour mettre son bébé entre mes mains.

 

Résumé :

Izia Cole est la fille des deux célèbres PDG Christian et Anays Cole. Ayant fini ses études avec brio, elle est la fierté de ses parents et a un grand projet pour son avenir. A côté de cela, elle mène une double vie avec cette “ Amanda ” qu’elle a créée afin d’avoir une sexualité sans attaches pour ne jamais être déçue. L’éducation qu’elle a eu lui fait contrôler sa vie dans les moindres détails. Izia est froide, distante et ne dévoile rien de sa vie privée ; quand elle devient Amanda, elle est envoûtante, sulfureuse et dominante.

Mais tout va basculer après cette nuit – dont elle n’a aucun souvenir – avec Lui : Julian. Il est mystérieux, intense et surtout déterminé à la faire succomber. Cet homme qui va devenir son supérieur lui fait perdre la tête et le contrôle d’elle-même. Il la rend différente et elle adore ça.

La passion, le sexe et l’amour vont se mêler aux secrets et aux interdits pour leur faire vivre une histoire impossible et sans limites.

Arriveront-ils à surmonter et supporter le tout ?

 


Mon avis :

Une véritable découverte !

Les premières lignes ont été hantées par une suspicion de fan-fiction (il faut dire que je n’en suis pas du tout fan), mais finalement nous en sommes bien loin. Bien entendu en lisant le synopsis de suite vous voyez le contexte du livre !

L’auteure grâce à sa plume s’affirmant au fil des pages, nous ouvre une parenthèse totalement délicieuse et inattendue.

Nous rencontrons Izia, jeune femme délicate la journée et diablesse la nuit sous le couvert d’un pseudonyme enfin de ne pas attirer les foudres de son père. Son entourage est essentiellement composée de sa famille et d’Ambre, la fille de l’agent de sécurité de son père. Une amitié forte et sincère les lie provocant des situations totalement délirantes et joyeuses, mais d’une franchise à toute épreuve. Elle est adepte des soirées torrides où elle domine sans équivoque mais surtout sans lendemain. Jusqu’à ce jour fatidique où la vie se moque d’elle et met sur votre route Ce coup d’un soir, sur le lieu de son nouveau job, imposé par son père, dans les locaux de ce dernier. Quelle situation totalement saugrenue : l’objet de son désir inconscient juste derrière cette porte : Julian. Le beau gosse dans toute sa splendeur : taquin, irrésistible, sur de lui, attachant, hyper méga sexy, coquin et bien d’autres…

Débute ainsi une histoire ardente à vous faire grimper aux rideaux ponctuées de scènes royalement cocasses et de clins d’œil subtilement dissimulés. Il en résulte une lecture profondément addictive et plaisante. Ce jeu de cache-cache et du chat et de la souris sont à croquer. Et la fin arggggffff !!!!!! Non Mais pourquoi ……. !!!!!!!  😉

En conclusion les chiens ne font pas les chats : tel père tel fille ! Lisez, vous comprendrez la finauderie !


 

Disponible en broché et numérique : Lien AMAZON !