DEVINE QUI VIENT POUR NOËL de Collectif.

 
[ ROMANCE CONTEMPORAINE – Nouveauté 2018]
Mily Black – Emily Blaine – Eve Borelli – Alfreda Enwy – Alix Marin – Angéla Morelli
Éditions HARLEQUIN – Collection &H
320 pages
Ma note : 5/5 mention « à découvrir »
Lien Kindle

 
Le résumé :
Les grands noms de la romance française au pied du sapin  !
Dans ce recueil, la fine fleur de la romance française s’est réunie pour vous offrir un réveillon hors du commun. Prenez six héros irrésistibles, dont un pâtissier du Vermont touché par Cupidon, un ancien crush du lycée au charme insolent et un barman sexy en diable. Ajoutez-y six héroïnes de compétition, policière gaffeuse, infirmière sensuelle ou comédienne hautement délurée. Agrémentez de défis, de coups de foudre, d’un shooting photo avec un furet facétieux et d’un concours de bûche géante. Laissez reposer toute une nuit, sous la neige. Et, qui sait, votre grand amour s’invitera peut-être chez vous pour la dégustation… 

L’avis d’Esméralda :
 
Haaaa…. la magie de Noël ! Cette ambiance survoltée et cosy où amour, amitié, bonheur, cadeaux, chocolats et bons petits plats s’unissent pour des moments uniques et merveilleux. Les étoiles dans les yeux, les papillons dans le ventre, un jour où touts les miracles sont possibles. DEVINE QUI VIENT POUR NOEL est le parfait livre de chevet pour accompagner ces jours festifs et féériques. Et si l’amour s’invitait pour une fois et nous offre un pur moment de bonheur où tous les rêves ont une chance de se réaliser.

 

Dans ce recueil six auteures de leurs plus belles plumes vous invitent dans une atmosphère cocooning et chaleureuse pour vivre auprès de leurs personnages les plus belles aventures qu’elles ont imaginées. Six histoires magnifiques qui mettent du baume au cœur, qui font sourire et couler la petite larme. Six histoires insolites où romantisme et chocolats font bon ménage.

 

J’ai adoré ce recueil car il m’a permis de découvrir, enfin, six auteures aux talents indéniables. Effectivement, à part de suivre de loin les sorties livresques de ces dames, je ne les avais jamais, oui jamais, lu ! Tu me diras sacrilège ! Et je comprendrais parfaitement que l’on me fustige. Du coup quelles merveilleuses rencontres ! Je me suis régalée en tout point avec leurs six histoires. Allez et si je t’emmenais maintenant faire un petit tour dans leur monde !

 

Un secret sinon rien de Mily Black
Station de ski, ambiance survoltée sauf qu’Honorine aurait voulu être ailleurs qu’avec ses anciens camarades de lycée. Vitrine loin d’être alléchante de succès story et de famille au portrait modèle. Honorine ne supporte rien de ces faux semblants, de cette hypocrisie et de la Belle qui fait toujours la Belle au sourire ultra bright qui ne cache rien de bon. Heureusement Martial, son meilleur ami va bientôt arriver et tout rentrera dans l’ordre. Arriveront-ils à se soustraire à leurs impitoyables camarades ? Que la danse commence et que les secrets virevoltent au grès des flocons de neige !

 

L’amour est très gourmand de Emily Blaine
Duncan est chef pâtissier, a décidé de recommencer sa vie loin des tracas de la vie citadine. Dans sa petite ville paisible, il vit entouré de vielles dames qui ne rêvent que de mettre leurs petites filles dans ses beaux bras. Mais rien n’est simple dans la vie du pâtissier surtout depuis qu’il a croisé le regard d’une jeune inconnue dans les bouchons New-Yorkais. Coup de foudre ? Certainement ! Comment faire pour la retrouver ? Aucune idée ! L’heure n’est plus à la rêverie, il temps pour lui de décorer sa vitrine, Noël arrive à grand pas et les plus gourmands seront présents.  

 

C’est Noël, rien ne va plus ! de Eve Borelli
Thaïs est une jeune policière dans l’âme, portée par les histoires de policiers écrites par son grand père pendant toute son enfance, mais n’a rien du super flic. Légèrement maladroite, on ne l’a voit pas du tout résoudre la super enquête. Bref, elle se retrouve, au marché de Noël de Gruissan, à jouer la mère Noël qui raconte les belles histoires aux enfants qui n’ont rien d’angéliques et à poursuivre le saboteur de la plus grande bûche de Noël qui doit une nouvelle fois figurer dans le Guinness Book des records. Oh, et puis il y a Aubin, l’amoureux secret depuis le collège. Sacré Noël si là, de suite, la magie pouvait opérer, cela pourrait sauver Thaïs !

 

Et s’il suffisait d’une fois ? de Alfreda Enwy
Amy ne croit vraiment plus en l’amour. Déçue, elle vivote d’instants volés auprès de beaux spécimens péchés sur Tinder. De sacrés numéros qu’il ne faut mieux pas retenir. Barman sexy, alias Aidan, la sauve in extrémis d’un gars un peu trop insistant. La belle infirmière et le beau Aidan font vivre une belle soirée ensemble. Et si elle suffisait, pour une fois, à faire naître la plus belle des étincelles ?

 

Secret Santa de Alix Marin
Gaëtan est tombé sous le charme de la belle suédoise, Hannele, dès qu’elle est rentrée dans son bureau. Grand timide et pas trop sur de lui, il ne sait pas comment l’aborder. Lorsque la vie trépidante des bureaux va lui offrir une très belle occasion de se rapprocher, il n’hésitera pas d’être prés d’elle. Son authenticité arrivera peut-être à la séduire ?
 
Homecoming flirt de Angéla Morelli
June est d’une maladresse chronique. Elle ne sait par quelle miracle, elle arrive toujours à se mettre dans des situations aussi pas possibles que pittoresques. De retour pour Noël dans le village qui a bercé ses plus belles vacances, elle était loin de se douter de retomber nez à nez avec Estéban qui a vu d’œil ne ressemble plus au gringalet qu’elle a assommé avec un club de golf y a quelques années. Depuis que l’eau a coulé sous les ponts, il serait temps, certainement, de remettre la pendule à l’heure !

 

Je te souhaite de très belles fêtes de fin d’année.
#Esméralda
Tout d’abord, je dois dire que je remercie chaleureusement les éditions Harlequin qui m’ont permis de gagner ce recueil de nouvelles de noël lors d’un de leurs concours « noël avant l’heure ». Dès son annonce, il m’a tenté car il permet à six autrices que j’adore de prendre leurs plumes et de nous offrir, potentiellement, des bons moments de lecture.
 
Commençons par « un secret sinon rien » de Mily Black. Dans cette nouvelle, on fait connaissance avec Honorine et Martial, deux amis qui vont à une fête des anciens du lycée. Cette fête est l’occasion de voir ressurgir les anciennes rancœurs mais aussi de voir émerger de nouvelles amitiés.
Je ne connaissais pas la plume de Mily Black mais j’en avais entendu beaucoup de bien et j’avoue que je n’ai pas été déçue. La nouvelle est bien ficelée, les personnages sont hauts en couleur et on est surpris jusqu’à la dernière ligne.
 
Nous poursuivons notre lecture avec la nouvelle d’Emily Blaine « l’amour est très gourmand ». Quelle jolie surprise de constater que cette histoire est en fait un spin-off de « tout en haut de ma liste » !! Ici, on suit Duncan, le frère du sexy Callum, pâtissier dans une petite ville du Maine qui a été traumatisé par son divorce. En rejoignant son frère, il flashe sur une jeune femme dans un embouteillage qu’il retrouve quelques jours plus tard grâce à une de ses clientes.
Comme toujours, la plume d’Emily Blaine est efficace, incisive et fait monter la température au fil des pages. Comme souvent, on a l’impression d’en avoir eu trop peu et on se serait bien délecté de quelques lignes supplémentaires remplies d’amour et de sucre.
 
La troisième nouvelle est celle d’Eve Borelli et s’intitule « C’est noël, rien ne va plus ! ». Ici, nous découvrons Thaïs, une jeune policière qui se retrouve à devoir enquêter sur le saccage de la bûche qui concourait pour le titre de la « plus longue bûche du monde ». Elle retrouve Aubin, son amour de jeunesse, qui ne la laisse toujours pas insensible….
Cette nouvelle m’a fait mourir de rire et j’ai été surprise, là encore, jusqu’au bout ! A noter que chaque chapitre avait un titre qui donnait le ton sur la poursuite de la lecture et j’ai trouvé cela original et dynamisant.
 
Continuons notre périple avec la nouvelle d’Alfreda Enwy « et s’il suffisait d’une fois ? ». Là encore, j’ai eu une bonne surprise car c’est un spin-off du magnifique « Love Deal » que j’avais lu l’an passé. Amy est une jeune infirmière qui, déçue par l’amour, ne cherche que des histoires sans lendemain. Un soir, elle donne rendez-vous à un plan « Tinder » qui se trouve être, finalement, un gros lourd prétentieux. Aidan, le barman, prend alors sa défense et entre eux, le courant va immédiatement passer.
Une nouvelle fois, Alfreda Enwy m’a conquise. Cette nouvelle est sexy, tendre et pleine de rebondissements. Les deux protagonistes sont comme je les aime, avec des failles, et l’écriture à double-voix est un vrai plus afin de nous permettre d’avoir une vue d’ensemble sur la situation.
 
La cinquième nouvelle est écrite par Alix Marin, une de mes jolies découvertes de l’année, et s’intitule « Secret Santa ». C’est une histoire à quatre voix qui nous permet de suivre Hannele, Gaëtan, Garance et Vas. Garance et Gaëtan sont frères et sœurs, Hannele travaille avec Gaëtan et Vas est son colocataire. Cette jolie romance de noël est une histoire « doudou », pleine de bons sentiments que l’on savoure sous un plaid, avec une boisson chaude et un petit chocolat.
 
Enfin, Angéla Morelli clôt ce recueil avec « Homecoming flirt ». June est une illustratrice, en vacances en famille pour les fêtes à Luchon. Elle retrouve Esteban, son amour de jeunesse qu’elle a perdu de vue à cause des aléas de la vie….et une petite bourde de June.
Cette nouvelle est une conclusion parfaite pour ce livre. Comme toujours, Angéla nous entraine dans son monde acidulé, plein de bons sentiments avec des personnages attachants et toujours des situations un peu farfelues. Néanmoins, on ne peut s’empêcher d’arriver trop vite à la fin et on regrette de les laisser partir.
 
Vous l’aurez compris, « devine qui viens pour noël » est une lecture de saison, qui fait du bien au moral et qui fait renaitre l’esprit de noël. Toutes ces nouvelles redonnent le sourire et vous donnent envie de croire que l’amour peut-être un cadeau inespéré pour ces fêtes de fin d’année !
 

Je remercie les éditions Harlequin et Mélanie pour leur confiance.

image-principale-page-liens-utiles

Vers le site des éditions Harlequin pour tout savoir !

Publicités

6 et 7 octobre 2017 : Deux jours placés sous le signe des rencontres

Karine Giebel à BeauzelleAvec une dizaine de jours de retard, je reviens vers vous pour vous raconter mon week-end fou !! En effet, le 6 octobre dernier, à l’occasion du festival « Toulouse Polar du Sud », de nombreux auteurs de polars étaient dans la ville rose. Ce jour-là, la petite médiathèque située juste en face de chez moi a eu la chance de recevoir Karine Giebel, auteure française de polars utra-célèbre. Suite à une erreur d’horaire, je suis arrivée en retard à cette rencontre. Néanmoins, j’ai pu découvrir une femme très intéressante et à qui on donnerait le bon dieu sans confession…. Et pourtant, si vous avez déjà lu ses romans, vous savez à quels points ils peuvent être noirs et comme les héros sont malmenés. Elle nous a avoué ne pas pouvoir suivre plusieurs projets à la fois et que ses romans intéressaient beaucoup de producteurs. Cependant, le problème à chaque fois est qu’ils veulent changer au moins la fin des romans, chose qu’elle refuse absolument par respect pour ses œuvres. Pour ma part, je la comprends tout à fait car je ne supporte les adaptations où ils changent trop de choses par rapport à l’histoire originale. Elle nous a aussi expliqué qu’entre l’écriture, la relecture, les corrections et l’édition, il se passait généralement une année entière. Enfin, elle nous a dit que son éditeur ne lui mettait pas la pression niveau écriture. En bref, elle est libre de son temps d’écriture et c’est elle qui gère son timing.

                Etant arrivée en retard, je n’ai pas pu faire dédicacer mon roman « Juste une ombre ». je me suis donc rendue le lendemain après-midi à Basso-Cambo pour la rencontrer de nouveau. Là, pas trop le temps de discuter avec elle car il y avait du monde mais j’ai eu ma dédicace et ai pu me prendre un roman supplémentaire pour faire plus ample connaissance avec son écriture. Néanmoins, elle se rappelait m’avoir vue la veille, ce qui fait quand même plaisir ! Du coup, pas de photo du salon mais des souvenirs plein la tête !

 

                Une fois mes livres signés, j’ai filé à Portet sur Garonne pour retrouver Angéla Morelli et Charlotte Orcival. C’était la deuxième fois que je rencontrais Angéla Morelli et je dois vous avouer que je l’adore. C’est une auteure qui fait du bien dans ses romans et c’est vraiment une chouette auteure à rencontrer. Elle a le sourire, la tchatche et toujours un petit mot sympa. Elle se rappelait notre précédente entrevue à Montauban, il y a un peu plus d’un an, et était ravie que les miss chocolatine s’intéressent à son univers. Concernant Charlotte Orcival, je l’ai trouvée adorable. Elle était un peu stressée car c’était sa première séance de dédicaces mais elle s’en est très bien sortie. Il me tarde maintenant de me plonger dans son roman. Heureusement pour moi, les vacances arrivent dans 4 jours !! Après une discussion placée sous le signe de la bonne humeur, je les ai laissé à leurs dédicaces et espère pouvoir les revoir bientôt !

J’ai eu la chance de pouvoir discuter avec les deux et elles ont toutes les deux acceptées de faire une dédicace pour notre blog ! Retrouvez très vite mes chroniques pour les romans de ces deux supers auteures. En attendant, un aperçu de ce que j’ai ramené de Portet sur Garonne.

 

liens-utiles

Retrouvez Charlotte Orcival sur le site Harlequin

Retrouvez Angéla Morelli sur le site Harlequin