AVEC DES SI ET DES PEUT-ETRE de Carène Ponte.

 

 

 

[ COMEDIE ROMANTIQUE / FEEL GOOD – Nouveauté 2018]

Editions Michel Lafon

 

 

Format numérique (374 pages) : 4.99€

Broché : 18.95€

Ma note : 4/5 mention « à découvrir »

 

 

 

 

 


 

 

Le résumé :

 

Aimeriez-vous savoir quelle serait votre vie si vous aviez fait d’autres choix ?
Prof de français au lycée de Savannah (-sur-Seine), Maxine vit en colocation avec Claudia (et ses crèmes au jus d’herbe fermenté), elle aime Flaubert (ses élèves, Stromae), courir avec ses deux meilleures amies (trois cents mètres) et aller chez le dentiste (sa sœur).
Maxine croit aux signes et aux messages de l’Univers. Pourtant elle ne peut s’empêcher de se demander :  » Et si j’étais allée ici plutôt que là, si j’avais fait ceci au lieu de cela, ma vie serait-elle chamboulée ?  »
En bonne prof de français, Maxine aime le conditionnel…
Mais à trop réfléchir Avec des si et des peut-être, ne risque-t-on pas d’oublier de vivre au présent ?
Et si la vie décidait de lui réserver un drôle de tour ?

 


 

Mon avis :

 

Une nouvelle fois je me suis régalée avec le nouveau roman de Carène Ponte. L’auteur pointe agréablement les petits tourments du quotidien. Avec humour, drôlerie et sans prise de tête Carène Ponte ouvre en grand les fenêtres sur une question existentielle : et si…. et peut-être … .

 

Qui ne s’est jamais posé cette question, refait le monde avec des si et des peut-être. Moi, la première fut une période où ses questions étaient vitales et dans un sens réconfortantes. Je trouve qu’elles apaisent parfaitement les angoisses du monde moderne et donnent une certaine sécurité. Elles touchent en plus un grand nombre de personnes.

 

Carène Ponte explore ce monde imaginaire des « et si … et peut-être » au travers de son personnage Maxine (dis plutôt Max). Max est la jeune femme à laquelle tu t’identifies facilement. Elle fut un jour ambitieuse, puis plus pied à terre. Elle rêve du beau prince charmant, de succès, de projets… Max n’est pas un top modèle. Elle est confrontée à ces jeunes élèves jour après jour qui préfèrent les Stromae, Maitre Gims au Flaubert et Cie. Elle n’est pas sportive, n’entend rien en maths,  aime les pancakes, déteste les avions et adore sa famille et ses meilleures amies. Elle ne comprend pas la mouvance vegan et préfère manger un bon steak. Max est hyper attachante, drôle, casse pieds, idéaliste et rêveuse dans l’âme. Son mantra est bien évidement constitué de et si … Jusqu’au jour où la plus improbable des expériences lui tombent sur le coin du nez.

 

J’adore la plume de Carène Ponte. Son humour, ses petites phrases un brin moqueuse et surtout tout ce qu’elle peut transmettre au travers de son livre. Elle parle de personnes et de leur quotidien, de l’absence, du deuil, de l’acceptation de soi, de choix, de l’amitié et de l’amour. C’est tout bonnement bien tourné, sans tomber dans le mélodramatique. Le second degrés est omniprésent. Et le plus important, elle détend les zygomatiques. C’est agréable pour décompresser et prendre une bonne bouffée d’oxygène quand tout va de travers. Elle a sa façon très personnelle de parler de la vie de tous les jours en ne prenant que le meilleur pour le pire.

 

Fidèle à son style, les petites annotations de bas de page orne son texte pour mon plus grand bonheur. J’ai toutefois remarqué une légère différence par rapport à son précédent roman, notamment dans la façon de diriger sa trame. Je m’attendais à quelque chose de similaire mais l’auteur à su se renouveler.

 

AVEC DE SI ET DES PEUT-ETRE l’auteur nous offre un beau roman dans la mouvance feel-good. Moment détente garanti et surtout idéal avant d’attaquer une nouvelle rentrée.

 

A découvrir !

 


 

Je remercie les éditions Michel Lafon pour leur confiance via la plateforme Netgalley.

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Mon avis sur un autre roman de Carène Ponte : « Tu as promis que tu vivrais pour moi » !

Lien Amazon !

Vers le site des éditions Michel Lafon, pour tout savoir !

Vers la page Facebook de Carène Ponte, pour suivre son actualité !

 

 

Screenshot-2018-2-20 L_Organisation, tome 3 Révoltée de Lindsey T

Tu as promis que tu vivrais pour moi de Carène Ponte.

51uXLCINJuL

[LITTÉRATURE CONTEMPORAINE – NOUVEAUTÉ 2017]

ÉDITIONS MICHEL LAFON

SERVICE PRESSE

 

Je remercie les éditions Michel Lafon ne m’avoir accordée ce service presse via Netgalley.

 

Résumé :

Quand on a trente ans, on n’est jamais préparé à perdre sa meilleure amie. C’est pourtant le drame que Molly doit affronter quand Marie est emportée par la maladie en quelques mois à peine. Juste avant de mourir, celle-ci demande à Molly de lui faire une promesse : vivre sa vie pleinement, pour elles deux. Elle y tient, alors Molly accepte.

Mais par où commencer ? Lâcher son travail de serveuse ? Rompre avec Germain? Certes, il est comptable et porte des chaussons, mais il est gentil.

Lorsque Molly reçoit quelques jours après l’enterrement un mystérieux paquet contenant douze lettres de Marie, elle comprend que son engagement va l’entraîner bien plus loin que ce qu’elle imaginait…

stickers-frise-florale

L’avis d’Esméralda :

Une lecture pétillante où l’humour, la dérision, le drame et la joie vont vous envoyer pour un aller simple sur votre nuage de plénitude.

Je vous avoue que le résumé est un peu trompe-œil, je m’attendais à une lecture mélancolique et grave où les larmes viendraient mouiller mes petits yeux. Et bien non, non et renon !! C’est une histoire où la mort et une promesse nous amènent sur une aventure pittoresque. Une vertigineuse descente où le lâché prise devient synonyme d’espoir. Une véritable histoire d’amitié qui perdure outre tombe.

Marie est l’incarnation même de la joie de vivre. Elle est loufoque, rigolote et attachante même sur son lit de mort, elle a cette dynamique de vous refiler le sourire et une patate d’enfer. L’histoire débute sur cette mort tragique qui vous arrache les tripes face à l’injustice de la vie. Mais, voilà Marie ne l’entend pas de cette oreille, elle sera présente aux côtés de sa meilleure amie ( qu’elle considère comme sa sœur) Molly, d’une manière peut conventionnelle, mais après tout pourquoi la mort devrait-elle être une barrière ? Voici Molly qui se retrouve avec douze enveloppes suspicieuses. Ne tenant plus, elle ouvre la première : et débute ainsi un drôle de périple qui va l’amener à se découvrir et vivre.

J’ai été tout de suite emballée par cette histoire : le thème, le contexte et les personnages m’ont charmée. Les filles sont aux antipodes l’un de l’autre : Marie est fofolle alors que Molly a ce besoin de sécurité, elle est réservée alors que son amie est une explosion de bonne humeur. Bref des filles que vous aimerez avoir à vos côtés pour de bons délires. Elles sont tellement vraies qu’on ne peut pas les oublier.

Je ne connaissais pas cette auteure et je suis ravie d’avoir découverte sa plume. En toute légèreté, elle vous transmet toutes les émotions de ses personnages. D’une situation délicate, elle arrive à donner à son histoire une dimension humaine et chaleureuse.

Bon Dieu qu’est ce que j’ai pu rire !!!!!

« Tu as promis que tu vivrais pour moi » est a dévoré sans modération, sur un transat avec un Mojito. Vous serez ravie de rencontrer Molly et Marie et vous vous délecterez de cette véritable histoire d’amitié qui va vous refilez le sourire jusqu’aux oreilles.

Ps : éclats de rire assurés, ne vous étonnez pas si on vous regarde bizarrement, surtout si vous êtes à la plage !  🙂 🙂 😉

stickers-frise-florale

Tu as promis que tu vivrais pour moi.jpgL’avis de Lilie : A la lecture du quatrième de couverture, ce roman m’avait déjà conquise mais j’étais loin d’imaginer la vague d’émotions que j’allais ressentir en tournant les pages.

Nous faisons ici connaissance avec Molly, une trentenaire enfermée dans la routine et dans un train-train quotidien qui ne lui correspond pas forcément. Lorsque sa meilleure amie meure et lui laisse des lettres, Molly hésite…. puis prend le pari de reprendre sa vie en mains.

Molly est une femme forte qui s’ignore. Par facilité, elle a pris un job alimentaire et elle vit avec un petit ami parfait qui ne la fait pourtant pas rêver. La mort de Marie va tout remettre en question et va l’obliger à sortir de sa zone de confort. Grâce à elle, elle va se recentrer et enfin donner du sens à sa vie. Molly est pétillante, telle une chrysalide qui peine à devenir papillon. Mais quand le processus est lancé, plus rien ne semble pouvoir l’arrêter.

Comme Esméralda, j’ai eu un peu peur que ce livre nous entraine dans un tourbillon d’émotions négatives… Mais finalement, je vous rassure, c’est un hymne à la vie !! On rit beaucoup, on pleure, un peu, mais surtout on suit avec un regard bienveillant l’évolution de Molly et tout ce qu’elle va arriver à construire. Jusqu’au bout, on est surpris et on doute aux côtés de notre héroïne. Je dois avouer que j’ai eu du mal à refermer ce roman et à laisser partir Molly. En effet, je me suis beaucoup attachée à elle, à ses valeurs et à son courage de se prendre en main alors que sa vie semblait tracée.

Pour conclure, je ne peux que vous recommander cette lecture pleine de vie qui parle d’amitié, des voies qu’on ne choisit pas toujours pour les bonnes raisons et du fait qu’à tout moment, on peut décider de changer de route. Venez-vite découvrir les aventures de Molly et de ses proches et découvrez à quel point une promesse peut vous permettre de tout changer.

 

Pour tout savoir sur Carène Ponte et les éditions Michel Lafon : c’est par ICI !