LA GUERRIERE DES HIGHLANDS de Cassandra Du Lac.

 
[ ROMANCE HISTORIQUE – 2018]
Éditions HARLEQUIN – Collection HQN
Ma note : 3/5
Lien Kindle
 
Le résumé :
Elle n’a peur de rien, sauf d’aimer

 

Depuis qu’elle a assisté au massacre de son clan par les Vikings alors qu’elle n’avait que neuf ans, Gwenn n’a plus qu’une idée en tête  : venger les siens. Devenue une guerrière impitoyable, elle a toujours mis un point d’honneur à mener ce combat seule, sans l’aide de personne. Alors, quand Rory MacLeod lui propose de s’allier contre leur ennemi commun, sa première réaction est de refuser  : elle est la chef du clan MacDonald et aucun homme ne lui dictera sa conduite  ! Pourtant, quand elle repense à son entrevue avec Rory, Gwenn ne sait plus très bien ce qui la retient d’accepter  : l’orgueil d’une chef ou la peur d’une femme face à ses sentiments  ?
 
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 

 

En fan incontestable de romance historique notamment de highlanders et de viking, je voulais absolument découvrir LA GUERRIÈRE DES HIGHLANDS.

 

Retour dans le passé, où il fut un temps où les vikings, en guerriers et barbares émérites, organisaient des campagnes où pillage, horreur et butin étaient légion.

 

Direction un petite île d’Écosse où trois clans y vivent en harmonie. La jeune Gwenn n’a alors que l’insouciance de rire et de s’amuser. Sauf que cette dernière vole en éclat lorsque les vikings attaquent son village et massacrent sous ses yeux innocents les hommes du clans, violent les femmes avant de les tuer et égorgent les enfants. Gwenn a survécu par miracle en prenant la fuite avec sa jeune sœur qui malheureusement s’effondre morte dans ses bras.

 

Imaginez le traumatisme de cette petite fille. Imaginez le cauchemar qu’elle a du vivre. Y a de quoi briser une âme. Gwenn en fille de chef digne de ce nom, se barricade émotionnellement et affronte la dure réalité. Elle reconstruit le village, voyage, découvre le monde, apprend et fait de belles rencontres, notamment une qui lui reste fidèle au milieu de toutes les épreuves. Gwenn devient une jeune femme au caractère farouche et impitoyable. Elle dirige d’une main de maître le clan. Chaque femme sait se battre et a un rôle au sein de la communauté. Sans foi ni loi et en fin stratège qu’elle est devenue, les vikings font banque-route face aux murailles du clan. Alors que rien de semble faire flancher la belle guerrière, un homme, un seul, un highlander, beau et fier sur son cheval va la mettre à mal. Les hommes n’ont aucune place dans son cœur : ce ne sont que des bêtes monstrueuses assoiffées de pouvoir, de sang et de sexe. Lier une relation avec l’un d’entre eux serait aussi infâme que de pactiser avec le diable. 

 

Alors que Rory MacLeod, chef du clan voisin, vient quémander son aide pour repousser l’ennemi, Gwenn va se découvrir sous un autre jour.

 

Rory est un Don Juan en kilt. En brillant chef de clan qu’il est, il va de soi qu’il excelle dans la discipline coureur de jupon. Rory n’a pas trouvé la perle rare et s’en offusque nullement. Il papillonne au grès de ses envies. Rory est un highlander fier et protecteur. Alors que le troisième clan de l’île est en péril il n’hésite pas à demander de l’aide à Gwenn, la redoutable. Cette rencontre, pas sûre d’aboutir sur un accord, est le début d’une longue et périlleuse aventure, où la passion va côtoyer le sang.

 

Cassandra Du Lac a su me plonger dans sa romance historique avec délice. Sa plume dynamique m’a fait vivre mille et une aventure où péripéties, rebondissements, complots et sang ne m’ont laissé aucun répit. C’est une très belle histoire où les personnages doivent également combattre leurs préjugés et rancœurs. Ils ont une forte personnalité qui se confrontent lors de belles joutes verbales ou physiques où les étincelles ne manquent pas. Je regrette que le côté historique soit un peu biaisé et pas assez mis en avant, je raffole de tout ce genre de détails. L’atmosphère est 100% highlander : on s’y croirait presque. Les descriptions ne sont pas avares. C’est vraiment dépaysant. La romance est l’élément central sans oublier une héroïne qui n’hésite pas à tâtonner de l’épée quand on la chatouille de trop. Y trouvera t-elle l’amour au bout de son arme ?

 

Cette lecture a été très plaisante. Je l’ai dévoré d’une traite tant c’est captivant. L’autrice a de l’imagination à revendre, une plume fluide et addictive. Elle contrôle à merveille l’univers complexe des Highlands. Une lecture à dévorer sans modération.

 

#Esméralda
 

 
Je remercie les éditions Harlequin pour leur confiance.

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

 

… le site des éditions Harlequin.

 

Méfie-toi de nous, tome 1 de Juliette Bonte

Young-Adult – Ebook sorti le 14 novembre 2018

Editions Harlequin – Collection HQN

Service Presse

Ma note : 5/5 mention « coup de cœur » et « à découvrir sans attendre »

 

Je remercie Mélanie et les éditions Harlequin qui, via la plateforme NetGalley, m’ont permis de découvrir le premier tome du nouveau roman de Juliette Bonte.

Résumé : Il est prêt à tout lui donner. Elle n’a plus rien à offrir.

Wade n’a peur de rien. Il a toujours avancé seul, sans l’aide de personne. Et il doit rester discret s’il veut continuer à travailler pour l’un des plus gros dealers de la ville. Alors, pas question de se laisser approcher par qui que ce soit.

Mackenzie a peur de tout. Peur des autres, d’aller au lycée, de ses crises d’angoisse. En lui prenant sa meilleure amie, la vie lui a aussi volé son insouciance. Alors, pour se protéger, elle évite désormais tout contact.

Lorsqu’ils se rencontrent, chacun entrevoit sa propre solitude dans le regard de l’autre. Dès lors, les promesses comme les barrières tombent. Car c’est plus fort qu’eux : ils ont besoin l’un de l’autre.

 

Mon avis : Amatrice de la plume de Juliette Bonte, j’étais curieuse de la découvrir dans un roman new-adult. Mais croyez-moi, si j’ai un regret dans cette lecture, c’est d’avoir autant attendu pour me lancer dans cette histoire incroyable.

Dans ce roman à deux voix, nous faisons connaissance avec Mackenzie, une jeune fille qui redouble sa dernière année de lycée suite à la mort de sa meilleure amie l’année précédente. Terrorisée par la foule, elle appréhende de retourner à l’école et de devoir continuer à vivre. Un soir, en sortant d’une séance chez sa psychologue, elle croise Wade, un jeune homme qui lui, n’a plus peur de rien. Vivant seul depuis la mort de sa mère et devant dealer pour payer sa dette, il ne laisse personne l’approcher. Mais sa rencontre avec Mackenzie va tout changer pour lui….et pour elle. Ces deux personnalités, qui semblent à l’opposé l’une de l’autre, peuvent-elles se compléter et s’apprivoiser ? Et finalement, ne sont-ils pas le remède des maux de l’autre ?

Mackenzie a été traumatisée par la mort de sa meilleure amie. Suite à cela, elle a développé une ochlophobie, c’est à dire la peur de la foule, et elle redoute de devoir retourner au lycée. Un peu sauvage, elle prend son parti de vivre sa scolarité dans son coin, sans lier d’attaches. Mais quand elle croise Wade, tout va changer. Irrémédiablement, elle va avoir besoin de sa présence et grâce à lui, elle va mettre de côté ses démons. Lui, le bad-boy aux yeux vairons, est revenu au lycée afin de trouver de nouveaux clients pour écouler son stock de marchandise. En soirée, il adore aller grapher, c’est un moment qui lui permet de laisser libre-cours à son expression et de se sentir libre. Le seul qui a pu l’approcher, c’est Jax, son ami de toujours, qui graphe avec lui. Sa rencontre avec Mackenzie va lui permettre de se rendre compte qu’il fait fausse route et que sa vie n’est peut-être pas forcément tracée comme il le pensait. Tous les deux, ils vont se comprendre, évoluer et passer un cap dans leur jeune existence. Leurs douleurs se font écho et ils vont se nourrir l’un de l’autre pour grandir.

Ce couple est incroyable. Leur relation est surprenante et leur manière d’évoluer l’un avec l’autre est tout simplement unique. Amatrice de romance, je n’ai jamais ressenti autant d’émotions et d’amour entre deux protagonistes. Ils ont un besoin vital l’un de l’autre et ils vont tisser un lien spécial que personne autour d’eux ne va comprendre. La plume de Juliette Bonte fait une nouvelle fois des miracles et vous embarque à San Francisco en compagnie de nos jeunes héros. Son écriture addictive vous empêche de poser la liseuse une fois le roman commencé. On tremble, on sourit, on pleure aussi par moment mais surtout on se surprend à retenir son souffle à chaque nouvel obstacle traversé par notre duo. En bref, je me suis régalée et je poursuis ma lecture avec le tome 2 sorti au mois de janvier.

Pour conclure, ce roman est un coup de cœur incroyable qui m’a bouleversée et m’a transportée. L’histoire d’amour entre Wade et Mackenzie est singulière et ne ressemble à aucune autre. Même si c’est un roman new-adult, on retrouve ici tous les ingrédients qui font le succès des écrits de Juliette Bonte : de l’amour, des personnages attachants et une écriture diablement efficace. Je recommande donc cette lecture à tous les amateurs de romance et à tous ceux qui ont déjà succombé à la plume de l’auteure. Pour ma part, je file retrouver nos amoureux et vous donnerai très vite de leurs nouvelles !

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez tout l’univers de Juliette Bonte ici
Retrouvez ce roman sur le site des éditions Harlequin
Retrouvez-le également sur Amazon

 

 

 

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

POURQUOI IL NE FAUT PAS TUER (TOUT DE SUITE) SON VOISIN de Laure Allard-d’Adesky et de Fanny Bernard.

 
[ ROMANCE CONTEMPORAINE ÉPISTOLAIRE – Nouveauté 2019]
Éditions Harlequin – Collection HQN
176 pages
Ma note : 3/5
Lien Kindle

 
Le résumé :

 

Chère voisine, je vous rappelle que vous ne vivez pas seule dans cet immeuble.
Le voisin est un être râleur, intolérant et, dans le pire des cas, aigri  : c’est un fait avéré et bien connu de tous. Le nouveau voisin de Sylvie, lui, est un spécimen particulièrement désagréable. Resté à l’état sauvage, cet individu n’a visiblement jamais appris les bases élémentaires de tout être civilisé. Déjà, il communique avec elle par lettres alors qu’un seul étage les sépare. Ensuite, il la traite de pachyderme et propose de lui offrir en cadeau de bienvenue… une paire de charentaises. Ça tombe bien, car Sylvie n’est pas vraiment une voisine comme les autres elle non plus…

 
Mon avis :

 

Rien de meilleur qu’un titre accrocheur au sens de l’humour, non dissimulé, pour titiller ma curiosité. En effet qui n’a jamais eu envie de tuer son voisin aussi sexy qu’il soit (afin ça dépend, il ne l’est pas toujours ou souvent), quand il met la musique à fond, pile au moment où tu t’endors (pour ne citer qu’un exemple).

 

Sylvie, resplendissante cinquantenaire, était loin de se douter du malotru que pouvait être son voisin de dessous. Insupportable, hautain, enquiquineur de première, tout du vieux garçon insatisfait par sa vie et qui décide de s’en prendre à sa voisine du dessus. Les talons de 10 cm qui claquent à pas d’heure, de la musique d’une autre époque qui retentit à n’importe quelle heure, cette femme a tout pour mettre les nerfs à vifs du voisin désagréable. Ce dernier décide de sa plus belle plume, d’écrire une lettre de bienvenue bien sentie où l’humour noir et bien corsé va ébranler Sylvie. Mais il ne faut pas se fier aux apparences, car Sylvie telle une boxeuse va rendre coup pour coup et elle ne manque pas d’idées pour se faire entendre.

 

Débute ainsi une correspondance tonitruante et épicée entre deux individus qui ne démordent pas d’un centimètre. Chacun, fier, campe sur ses positions et points de vues, se titillant un manifeste et secret intérêt pour la vie de l’un et de l’autre. Sous couvert de ces échanges épistolaires, une relation très atypique débute et aux périls de leurs santés mentales va bouleverser tant de choses.

 

Lorsque j’ai débuté cette lecture, j’étais loin de me douter que cette romance serait la coéquipière d’échanges épistolaires. Je ne suis pas une très grande adepte du genre et j’ai eu quelques difficultés à m’imprégner dès le départ de l’atmosphère que souhaite les auteures. Rien de mal en cela, car cet aspect est vite compensé par les histoires personnelles des deux protagonistes. Les auteures n’hésitent pas à partager quelques flash back tout en faisant évoluer leur histoire. Très vite, je me suis attachée à ces deux voisins qui ont vécu mille tracas et désillusions. Leurs forces de caractère s’entrechoquent pour des duels de feu de dieu. L’humour n’est jamais trop loin adoucissant les rigueurs de la vie. 

 

Ce quatre mains est un pur enchantement. J’ai été très sensible au fait que cette romance a osé mettre en scène des personnages matures et, surtout, que finalement les secondes chances ne font pas cas de l’âge. Cette histoire est à la fois bouleversante, prenante et révoltante par moment, je l’avoue. Mais il y a ce côté attendrissant qui ne peut que faire chavirer notre cœur. Dans un monde où la modernité règne et que la communication se fait uniquement par machine interposée, j’ai trouvé agréable ces échanges de lettres où une fois de plus prouvent que les mots ont ce pouvoir magique de réunir davantage et de créer des liens insoupçonnables.

 

Te voilà prévenu, avant de tuer ton voisin, tente (ou pas) de lui envoyer, couchées sur un papier, toutes tes rancœurs, qui sait peut être seras-tu surpris du résultat final !?

 


 
Je remercie les éditions Harlequin pour leur confiance.

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Vers le site des éditions Harlequin pour tout savoir.

 

 

NE ME LAISSE PAS T’AIMER de Julia Nole.

 
[ ROMANCE CONTEMPORAINE – Nouveauté 2019]
Éditions HARLEQUIN – Collection HQN
314 pages
Ma note : 4,5/5 mention « à dévorer »
Lien Kindle
 

 
Le résumé :

 

Il espérait la faire fuir. Maintenant, il ne veut plus qu’elle parte.
Ça fait des mois qu’Alexander ne s’est pas senti libre. Et les gardes-malades que sa sœur s’entête à lui imposer n’aident pas. Il a beau les faire fuir l’une après l’autre, elle continue de les embaucher sans lui demander son avis. Tout ça parce qu’elle ne veut pas qu’il reste seul. Une fois de plus, il va devoir se montrer exécrable pour faire décamper la petite nouvelle. Sauf que Lizzie est pleine de surprises… et beaucoup plus coriace que prévu. Sous ses dehors fragiles, cette femme a du cran et ça lui plaît. Son sourire, sa douceur et son audace lui feraient presque du bien. Mais Alexander n’a pas le droit de tomber amoureux. Pas maintenant.

 
Mon avis :

 

En ce mardi ensoleillé, je te parle de ma dernière lecture qui m’a tenue en haleine pendant une journée. Je suis une inconditionnelle fan des romances de Julia Nole et ce n’est pas prêt de s’arrêter.

 

Tout démarre sur les chapeaux de roue. Pas le temps de broder, je suis vite mise dans le bain par une effroyable nouvelle, celle qui bouleverse la vie de Lizzie. Comment se remonter d’un tel choc ? Comment retrouver un sens à sa vie quand son monde s’écroule, à ses envies et à son avenir ? Lizzie est une jeune femme qui sous ses airs tout à fait convenable cache un tempérament de feu résultant de ses blessures personnelles. Loin des clichés de bimbo à tout va, Lizzie tente de survivre dans un monde qui n’arrive pas à comprendre ses états d’âme. Survivre n’a rien de complaisant. Survivre c’est prendre les jours un par un et arriver à sortir la tête sans se noyer. Survivre c’est mettre de côté ses émotions sous peine d’être écraser par un trop plein. Survivre c’est se lever la tête fasse aux comportements compatissants si pathétique.  Depuis un an, Lizzie est devenue un vraie pro. Une survivaliste à toute épreuve ! Pourtant rien n’y fait, ce qui lui tient le plus à cœur est entrain de sombrer, seul un nouveau choix s’impose. Ce dernier va la mener droit dans les bras d’un être abominable, Alexander.

 

Alexander est la bête noire de la famille : capricieux, égoïste, malpoli, roublard et j’en passe. Le beau ténébreux est dévoré par la haine. Il se bat continuellement avec son entourage. Il n’aspire qu’à un véritable chose : la liberté. La liberté d’accepter son passé. La liberté de vaincre son avenir. La liberté de respirer. La liberté d’affronter le danger. La liberté d’aimer ? Lorsque la nouvelle nurse, Lizzie, apparaît dans sa vie, elle chamboule tout. Leur rencontre est empreinte de nervosité et de dangerosité. S’apprivoiser l’un l’autre s’avère un véritable parcours du combattant. Un sacré choc de titan !

 

Julia Nole offre avec sa nouvelle romance, une magnifique histoire où tes émotions ne peuvent qu’être chamboulées. Ses personnages hauts en couleur et aux blessures éprouvantes sont au centre d’un scenario qui ne pourra pas te laisser indifférente. Julia Nole explore les sentiments qui ravagent la vie. Accepter la violence du passé, se reconstruire, avancer pas à pas et s’ouvrir à l’autre. Tout autant d’actions qui prennent un sens véritable au fil des chapitres. Julia Nole exacerbe volontairement tous les ressentis des personnages. Très vite, j’ai été submergée par ce flot continuel d’émotions. J’ai autant pleuré que j’ai été attendrie et j’en ai encore le cœur serré. Impossible de lâcher ma tablette tant que je n’était pas arrivée au point final.

 

C’est d’une telle puissance ! So addictif ! So cute !

 

Julia Nole confirme avec sa nouvelle romance son talent. Une plume exquise et fluide qui t’envoute en un tour de main. J’ai tant adoré que j’ai râlé à la fin car je l’ai trouvée trop rapide. J’en voulais encore et encore !

 

Si t’es une accro des romances palpitantes alors je voudrais te convaincre de découvrir celle-ci. Je voudrais que tu découvre cette romance bouleversante, éprouvante et magnifique. Si je pouvais via cet article te communiquer mon enthousiasme, alors j’aurai le smile pour tous les jours à venir. Alors est ce que j’ai réussi ?

 

#Esméralda

 
Je remercie les éditions Harlequin pour leur confiance.

 

image-principale-page-liens-utiles

 

 

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

Découvre mon avis sur un autre roman de Julia Nole : « I know you ».

Découvre mon avis sur autre roman de Julia Nole : « WALKING FOR ABSOLUTION ».

 

 

Et si tu restais ? de Sara Agnès L.

et si tu restais

 

Romance contemporaine – Ebook sorti le 5 décembre 2018

Editions Harlequin – Collection HQN

Service presse

 

Je remercie Sara Agnès L. pour sa confiance et pour m’avoir confié sa nouvelle en service presse.

 

Résumé : Elle ne va plus vouloir le laisser partir.

Gaby a eu tellement peur. Quand elle a vu l’agresseur fondre sur elle pour lui voler son sac à main, elle était prête à tout lui donner sans même se défendre. Mais Léo, cet homme devant lequel elle venait de passer sans même le regarder, est venu à son secours et, sans hésiter, a risqué sa vie pour la protéger. Alors, la moindre des choses était de l’accueillir chez elle pour soigner sa blessure. Mais, face à ce corps musclé et ce regard envoûtant, Gaby perd soudain tous ses moyens. Et, même si elle ne connaît rien de Léo, elle lui proposerait bien de rester un peu plus…

 

Mon avis : J’avais déjà eu l’occasion de lire la plume de Sara Agnès L. il y a quelques temps. A la lecture du résumé, je me suis laissée tenter par cette nouvelle qui semblait tout à fait dans l’esprit de noël et qui sentait la légèreté et les bons sentiments. Je vous rassure tout de suite, je n’ai pas été déçue !!

Nous faisons ici connaissance avec Gaby, une jeune urgentiste célibataire, qui, peu de temps avant noël, se fait agresser juste devant chez elle. Son agresseur lui vole son sac à main quand un SDF, qui était assis non loin de là, s’interpose pour récupérer son sac. Ce dernier réussit à « sauver » le sac à main mais est blessé par un coup de couteau. Confuse, Gaby invite l’inconnu chez elle pour le remercier de l’avoir sauvée. Gaby a-t-elle raison d’inviter un SDF chez elle ? Que cache ce mystérieux sauveur ?

Gaby est une jeune femme pétillante qui aime son métier mais qui se sent seule. Sa famille est loin, elle est célibataire et pourtant, elle aime venir en aide à ceux qui en ont besoin et par dessus, elle adore l’esprit de noël. Pour elle, il semble inconcevable de renvoyer Léo dans la rue juste après l’avoir soigné ! Elle lui propose donc un toit et le couvert le temps de noël. Tout de suite, elle va se sentir à l’aise avec lui alors qu’elle ne le connait pas…. et de son côté, Léo va se sentir, au début, très mal à l’aise face à toute cette gentillesse. Lui qui vit dans la rue car il pense n’être plus personne, il va avoir des difficultés à renouer des liens sociaux et à admettre qu’il a le droit, lui aussi, de vivre normalement. Sa personnalité est au départ difficile à cerner mais on sent chez lui un grand manque de confiance en lui et une culpabilité qui semble le ronger.

Je ne vous en dirai pas plus car le format nouvelle fait que le dénouement est très rapide et je ne veux pas vous gâcher la surprise. Car des surprises, il y en a dans cette courte histoire. Comparativement aux autres lectures écrites par cette autrice, il y a ici peu de scènes de sexe et elles sont très softs. L’histoire est mignonne, tout à fait dans l’esprit de noël, et elle nous plonge dans la magie du moment. Le dénouement est un peu rapide mais la nouvelle oblige à une évolution rapide des situations. Néanmoins, j’ai trouvé les deux protagonistes attachants et avec des fêlures et des personnalités bien étudiées. Un dernier point positif, c’est l’écriture à deux voix de l’histoire, qui nous permet de bien comprendre les personnages, leurs raisonnements et suivre leurs interrogations.

Vous l’aurez compris, c’est avec une grande joie que j’ai relu un écrit de Sara Agnès L. et je me suis régalée !! Cette nouvelle, tout à fait dans l’esprit de noël, est une ode à l’amour et nous incite à rêver qu’en cette période de l’année, il faut croire en notre bonne étoile et penser que les miracles sont possibles. Venez découvrir l’histoire de Gaby et à l’issue de celle-ci, vous aussi, j’en suis sûre, vous aurez envie de proposer à Léo « et si tu restais ? ».

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez tout l’univers de Sara Agnès L. ici!

Retrouvez cette nouvelle sur le site des éditions Harlequin

Retrouvez-la également sur Amazon

T’AIMER APRÈS TOUT de Shirley L.B. .

 
[ ROMANCE CONTEMPORAINE – Nouveauté 2018]
Éditions HARLEQUIN – Collection HQN
219 pages
Ma note : 5/5 mention « à dévorer »
Lien Kindle


 

Le résumé :

 

Après le succès de Pour t’avoir, découvrez le nouveau roman de Shirley L.B. !
L’amour peut détruire, et faire renaître

 

Je n’aurais pas dû revenir. Si je suis parti, il y a sept ans, c’est pour protéger la femme que j’aime et à qui j’ai fait du mal. Ma Louise. Depuis mon départ, je tente de vivre avec son souvenir et la douleur de l’avoir perdue. Mais je n’ai jamais pu l’oublier. Parce qu’elle était ma lumière, celle qui me poussait à me battre chaque jour pour devenir quelqu’un de meilleur, celle qui croyait en moi quoi qu’il arrive. Je pensais ne plus jamais la revoir, pourtant la voilà devant moi. Et c’est comme si une bombe venait d’exploser dans mon cœur. Avec ses longs cheveux bouclés et ses yeux bleu-vert, Louise est toujours aussi belle. Mais, quand mon regard croise le sien, je sens tout de suite que quelque chose ne va pas. Car son visage ne trahit aucune émotion. Alors, je comprends  : elle ne me reconnaît pas.

 


 

Mon avis :

 

Après sa romance « Pour t’avoir », Shirley nous offre de nouveau une belle histoire. Et il n’y a pas à dire Shirley L.B. sait parfaitement y faire pour te rendre accro dès les premières pages et surtout…. oui surtout faire chavirer ton petit cœur. Quand la magie opère de cette manière, je trouve que c’est carrément dingue !

 

Hugo est le genre d’homme que tu regardes droit dans les yeux avant juste de l’étriper. Hugo est le number one du « je prends la tangente » avant que ca barde dans tous les coins. Causes atténuantes, manque de maturité ou lâcheté, Hugo est parti sept ans plus tôt. Laissant Louise, sa belle Louise, son soleil, l’amour de sa vie, alitée dans le coma. Responsable de son état, sa conscience lui crie de foutre le camp. Conforté dans son choix par la haine viscérale que lui porte ses beaux parents, il quitte Nice le cœur lourd et l’âme en peine.

 

Il y eu a fallu sept ans, pour tenter de se construire, sept ans où l’amertume grandissante lui pourri la vie. Pourtant il a fait de très belles rencontres à Paris. Il aurait pu passer l’éponge et tout oublier. Lorsque de nouveau tout part en vrille et son monde s’écroule, il se doit alors de régler les comptes avec son passé.

 

Retour à la casse départ, sans passer par la case prison, Hugo prend sa vie en main à Nice. Tout a l’air simple, dit comme ça, mais lorsqu’il se trouve face à face à Louise, tout dérape dans le style « no control, no panic » ou  » y a t-il quelqu’un pour sauver la situation ». (Je ne suis pas arrivée à choisir entre les deux situations). Sa belle Louise, aussi magnifique qu’auparavant, mais ces yeux sont inondés de tristesse et le plus terrible c’est sa non réaction.

 

Hugo se donne comme mission de la (re)conquérir. Je pense à mon grand regret qu’il ne doit pas avoir de mode d’emploi, par ce que tout part en cacahouète, à vouloir trop bien faire, il se laisse piéger par le mensonge. Et tout le monde sait ce qu’il se passe quand la vérité éclate.

 

Je ne parlerai que très peu de Louis car ce serait te dévoiler toute l’histoire. Sache que Louise a subi de nombreuses épreuves qui l’ont peu à peu résigner. Son manque de confiance en elle, la plonge dans un profond désarroi. Cette rencontre avec Hugo va la confronter à sa vie, l’apaiser et surtout elle devra prendre enfin ses propres décisions quant à son futur.
 

 

Shirley L.B. a tout d’une autrice de talent. Elle communique par sa jolie plume toute une flopée d’émotions où il est impossible d’y être insensible. Entre rire et larme, amour et passion, haine et colère, mensonge et vérité, il y a tout pour te rendre chèvre et totalement addicte. J’adore la plume de Shirley L.B., elle a ce petit truc incroyable et spontané d’être là où il faut et quand il faut. Une petite touche d’ironie et de sarcasme, et hop ! Une touche de tendresse et de passion enflammée, et hop ! Une touche de déprime, de colère et d’haine, et hop ! Elle a cette verbe si particulière qui peut être à la fois doucereuse puis enflammée et en détresse. Cette histoire est loin d’être à l’image paisible de l’onde d’un lac, il y a toujours un petit ploc qui vient entraver la sérénité. C’est juste incroyable !

 

Si t’as déjà lu « Pour t’avoir » tu seras surprise de constater que c’est une suite sans l’être. Et si t’as envie de foncer pour découvrir ce roman ci, pas de soucis de compréhension ou autre.

 

Une nouvelle fois Shirley L.B. a su me charmée. Une histoire profonde où les personnages loin d’être parfaits (enfin si ….ils sont parfaitement imparfaits) partent à la conquête du simple bonheur.

 

A dévorer et à croquer !

 

 


 
Je remercie les éditions Harlequin pour leur confiance.

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Vers les site des éditions Harlequin, pour tout savoir.

Découvrez mon avis sur « POUR T’AVOIR ».

 

 

Rien d’autre que nous d’Alix Marin

rien d'autres que nous

Romance contemporaine – livre sorti le 13 juin 2018

Editions Harlequin – Collection HQN

Service presse

 

Je remercie les éditions Harlequin qui, via la plateforme NetGalley, m’ont permis de découvrir ce roman en service presse.

Résumé : Dans ses bras, elle oublie tout le reste

Violette n’a peur de rien. La preuve : elle vient de quitter son job et son petit coin de Normandie avec sa guitare sur le dos pour s’installer à Londres et vivre sa passion pour le rock’n’roll. Bien sûr, elle sait qu’on ne lui fera pas de cadeaux, qu’elle aura affaire à des publics cruels et des producteurs sans pitié, mais rien de tout ça ne peut la détourner de son objectif. La musique, c’est toute sa vie ; et Violette est faite pour chanter. Non, ce qui la trouble, c’est ce mec à l’allure insolente qu’elle vient de croiser et, surtout, l’attirance incontrôlable qu’elle a ressentie pour lui. En un regard échangé, elle a oublié la foule autour d’eux. Comme si… ils étaient soudain seuls au monde. Comme s’il n’y avait plus rien d’autre qu’eux.

 

Mon avis : J’avais adoré le premier roman d’Alix Marin paru aux éditions Harlequin. Je me suis donc lancée dans celui-ci les yeux fermés et avoue avoir été un peu déroutée… je vais vous expliquer maintenant pourquoi !

Nous faisons ici connaissance avec Violette, une jeune française vivant en Normandie et chantant dans un petit groupe de rock. Un jour, elle décide de tout quitter pour partir tenter sa chance à Londres. Là-bas, elle va rencontrer un groupe de rock, une copine délurée et un photographe arrogant et diablement sexy. Dès sa première rencontre avec lui, Violette va être troublée et se sentir irrémédiablement attirée par lui. Mais surtout, Violette va se rendre compte que la route menant au succès est semée d’embuches. Sera-t-elle assez forte pour y arriver ? Pourra-t-elle y arriver seule ?

Violette a grandi avec une mère assez distante et sans père. Elle a été élevée par ses grands-parents, chez qui elle vit avant de partir pour Londres. Là-bas, elle va devoir se débrouiller et le moins que l’on puisse dire, c’est que Violette n’est pas du style à se laisser porter par les évènements. Pas du tout !! Au contraire, elle va chercher un petit boulot, essayer de se faire connaitre et malgré les péripéties  qu’elle va devoir surmonter, elle ne baissera jamais les bras. Son défaut serait peut-être de toujours vouloir se débrouiller seule. En effet, elle a du mal à faire confiance et n’osera pas s’appuyer sur Flynn, le photographe sexy, ou ses nouveaux amis anglais. Têtue et intrépide, elle est « rock » autant dans l’attitude que dans la musique. J’ai beaucoup aimé ce personnage même si par moment, je l’ai trouvée extrême dans ses décisions et un peu trop impulsive. Néanmoins, contrairement à ce que l’on rencontre fréquemment, elle n’est ni fade ni aseptisée et à côté de nombreuses héroïnes, elle pourrait passer pour une « chieuse caractérielle ». J’ai apprécié qu’elle se prenne en main et qu’elle ne laisse personne décider de quoi que ce soit à sa place.

Comme lors de ma précédente lecture de cette auteure, je me suis laissée piéger rapidement par ce roman. En effet, une fois commencé, il est très difficile d’en décrocher. La plume d’Alix Marin est fluide et vous prend aux tripes et au cœur. Son écriture est une nouvelle fois très visuelle, c’est à dire qu’on a l’impression en permanence de plonger dans l’histoire et de la vivre au côté des protagonistes. A noter que même si ce roman est classé dans les romances, ce n’est pas l’histoire d’amour de Violette qui est le cœur de l’histoire. C’est véritablement son parcours de musicienne et de chanteuse ainsi que sa quête d’elle-même qui sont les éléments centraux de l’intrigue. J’ai trouvé cela intéressant et original. Le petit bémol que je mettrai à ce roman est qu’à un moment donné, les péripéties se multiplient et, pour moi, c’était presque trop. Du coup, même si Violette est forte, combattante, trop c’est trop !! Cela n’enlève rien au plaisir que j’ai pris à lire ce livre mais cela me laisse un peu perplexe sur la fin de l’histoire.

Pour conclure, « rien d’autre que nous » est un roman qui ne ressemble à aucun autre. Encore une fois, la plume d’Alix Marin est envoutante et vous embarquera de la Normandie au métro londonien sans vous laisser le temps de souffler. Cette romance rock and roll est parfaite pour tous les amateurs de musique et pour tous ceux qui cherchent une histoire avec une héroïne forte qui va se construire par elle-même.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ce roman sur le site des Editions Harlequin

Retrouvez-le également sur Amazon ici

 

sans-titre (28)          sans-titre (27)          reviews_25_120          netgalley_challenge_2018_120