LE JOURNAL ROUGE de Lily R. Davis.

Le journal Rouge par [Davis, Lily R.]

 

 

 

[ROMANCE HISTORIQUE – Nouveauté 2018]

MxM Bookmark – Collection Infinity

Format numérique ( 656 pages) : 9.99€

Broché : 25.00€

Ma note : 5/5 mention « pépite »

 

 

 

 


 

Le résumé :

 

« Avec quelle force me battrais-je encore pour quelques mots ? Des mots… Des mots que nous jetions sur le papier ; une drôle de façon de lever le poing ; de hurler. Des mots pour se révolter. Des mots pour tout changer ! »
Nous sommes en 1965, à Washington.
Tout le monde reprend en chœur les refrains des Beatles et les slogans lors des marches citoyennes. La jeunesse se soulève contre la ségrégation, contre la Guerre. La jeunesse veut aimer sans contraintes. C’est la génération hippie. Rose a passé des années dans un pensionnat pour jeunes filles et si elle regarde de loin cette nouvelle liberté, elle ne sent pas le droit d’y plonger. Orpheline, recueillie par un oncle Colonel dans les Marines et basé à Saigon, Rose se sent prise aux pièges. Elle invente alors Max. Un pseudonyme derrière lequel elle se cache pour écrire des chroniques dans un journal universitaire.
Alec est un activiste. Il se bat pour un monde en paix, pour toutes les vérités. Il se bat surtout pour mettre fin à cette guerre, au Vietnam, qui emporte trop de jeunes soldats. Avec ses amis, ils travaillent pour un petit journal clandestin. Le Aldous. De communautés hippies en sit-in, il a toujours un stylo à la main et la rage au cœur.
C’est la passion de l’écriture qui les réunira. C’est pour l’autre qu’ils se dépasseront. Ensemble, avec le Aldous et cette jeunesse éprise de liberté, d’égalité et de paix, ils brandiront la plus grandes de leurs armes : les mots. De manifestations en désobéissances civils, dans une société qui refuse encore de les émanciper, ils se battront pour leurs droits, pour leurs lois, pour leur vie. Malgré les dangers de la vérité et ceux qui voudront les faire taire, malgré l’ombre de la conscription et de cette guerre qui finira par les rattraper, Alec et Rose deviendront la voix de ceux qui ne peuvent plus parler. Sans jamais cesser de s’aimer.
« Continue de te battre pour toi, pour moi, pour les autres. Continue de te battre aussi fort que je t’aime et rien dans ce monde ne pourra jamais te résister. »

 


 

Mon avis :

 

C’est le second roman que je lis de cette auteure également connue sous le pseudo Lily Haime. Et je dois t’avouer que c’est une nouvelle claque phénoménale. Une lecture si intense, prenant, bouleversante, humaine, haletante et j’en passe. Lily R. Davis est le genre d’auteure qui t’embarque dans une fusée pour un voyage surprise et tu ne sais jamais où tu vas atterrir. C’est une parfaite alchimie entre le plaisir, la volonté de réveiller les consciences et cette plume juste parfaite. Une alchimie rare qui t’immerge dans une histoire hors norme. Un récit où le poing levé fait acte d’un combat et d’engagement pour un monde meilleur.
1965, direction les Etats-Unis présidés successivement par Lyndon B. Jonhson et Richard Nixon (pour la période concernée du roman).La guerre au Viêtnam fait rage depuis 1955. Elle durera près de 20 ans. Prés de  58 209 croix blanches américaines, un grand nombre de blessés, traumatisés qui devront faire face seul à leurs démons. Une guerre sans pitié qui ne trouve pas sens au sein des communautés américaines. En plein mouvement hippie, l’Amérique lève le poing contre cette guerre sans nom et meurtrière. De sit-in en sit-in, les voix commencent à se faire entendre. Les petits journaux indépendants défrayent les chroniques avec leurs articles emprunts de véracité visant à réveiller les conscience. Ici le journal l’Aldous se fait porte parole d’un mouvement s’amplifiant de mois en mois. N’hésitant pas à se jouer du gouvernement, au péril de leur liberté, et d’usant de leurs mots volontiers percuteurs. Ils soulèvent les masses. Leurs cris sont entendus et bientôt d’autres les rejoindront.
Ceux qui se cachent derrière l’Aldous est une bande de copains assez atypique et singulière. Il y a Line, Kaylee, Penny, Rive, Sean, Jacob, Louise… ( et je pense que j’en oublie) et Alec qui fait figure de chef. Alexandro Benitez est à l’image même du révolutionnaire. Il manie avec dextérité les mots. Il ne vit que pour ces articles prônant la stricte vérité. Ce hippie bon chic bon genre et activiste est un amoureux éperdu de la vérité. Il n’hésite pas à voyager pour rencontrer de nouvelles communautés. Sa vie de bohème, il l’a savoure sans jamais se poser d’ultimatum ou de questions. Il croque la vie à pleine dent. Alec est intelligent, têtu, courageux, indépendant, fêtard, queutard. Il est épris d’une profonde humanité à laquelle il voue un profond respect. Il est très fin philosophe et arrive parfaitement à décrypter les profondeurs de l’âme. Alec est le synonyme même de cette liberté.
Rose a tout de la jeune fille convenable. Recueillie par son oncle suite au meurtre de son père, elle ne vit que pour satisfaire son oncle Ray et sa tante Daniella. Sa cousine Line ne lui porte que très peu d’attention. Aucun lien ne semble les réunir si ce n’est la jalousie et la convoitise. Rose a très peu confiance en elle. Elle n’arrive pas à mettre de mots sur les émotions qui bouillonnent en elle. Très fine observatrice de la société qui l’entoure, elle écrit dans son journal rouge tout ce qu’il lui semble injuste. Sa première rencontre avec Alec a été à ses yeux un immense moment de honte, alors que pour ce dernier ses yeux verts font chambouler sa vie. Ce n’est que quelques années plus tard que la vie va les réunir à nouveaux à Washington pour une nouvelle aventure. Avec Alec, Rose va s’épanouir comme une fleur, apprendre à s’affirmer et porter haut et fort ses convictions. Rose découvre que les mots peuvent changer les choses. D’abord sous couvert d’anonymat, elle publie quelques articles dans le journal universitaire. Peu à peu, les gens ne tardent pas à parler de ce journaliste qui ose dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Pendant ce temps, elle sympathise avec cette bande de joyeux lurons. Très vite elle s’émerveille par cette boule d’énergie émanent de ce groupe où les débats vont rage et où chaque opinion est écoutée. Elle s’y découvre une famille avec ces bons et mauvais côtés. Rose reste une jeune femme pudique et réservée mais qui n’hésite pas parfois à pousser de sa voix pour se faire entendre. Alec lui est d’un soutien indéfectible et est toujours présent dans les moments clés de sa vie. Il sera être patient, attentif, protecteur et attentionné. Mais à eux deux, leurs mots réunis, ils seront bien plus que ça, un modèle contre les injustices de l’époque. Leur vie paisible faite de débats houleux, de sit-in, de voyages et d’articles sera interrompue par une lettre émanent de l’Armée. Qu’adviendra t-il d’eux et de leur combat ?
Je dois dire que le contexte historique de ce roman est percutant et très intéressant. Thème assez rare dans le paysage littéraire français et encore plus écrite par une auteure française. Associé à la romance, ce récit se veut plus détonnant. Si la guerre du Vietnam est largement exploré, d’autres points le sont aussi comme : le droit des femmes à l’avortement, les droits de la communauté LGTB, le droit des hommes et femmes issus de la communauté noire alors que le Klux Klux Klan est d’actualité, le droit à la liberté de parole… Si ces combats sont à l’heure d’aujourd’hui entérinés, d’autres persistent et d’autres ont vu le jour comme celui du port d’armes.
Ce roman est une fenêtre ouverte sur cette période largement révolutionnaire aux Etats-Unis. Au travers des personnages, le lecteur vit pleinement ces effusions, ces questions bouleversantes. Rose et Alec font figure d’icône et au travers de leur idylle, je me suis retrouvée à me battre à leur côté. Certain personnage tombe dans l’extrême et les conséquences de cette dérive s’avèrent dramatique.
Ce roman est juste une pépite, un méga coup de cœur. Une lecture intense où les enjeux sont importants. Les personnages sont très attachants et leurs buts sont au delà de leurs convictions et à leur hauteur. Le contexte est très riche. Que dire qu’une panoplie d’émotions m’a traversée. Des émotions fortes et gênantes : la tristesse, la joie, l’euphorie, le désespoir, la colère, l’empathie, la désolation, la solitude. Que dire de plus que ce roman est une réussite.
LE JOURNAL ROUGE est le témoin de toutes les horreurs que l’humanité a créées, de tous les combats menés à bon escient pour un monde meilleur et de toute la magnificence que l’Homme peut encore avoir en lui. LE JOURNAL ROUGE est l’image même du passé, du présent et du futur, une fenêtre qui ne se fermera jamais tant les combats sont nombreux.

 

∞∞ EXTRAIT ∞∞
J’aimais écrire. j’aimais lire aussi. Mais écrire, c’était quelque chose d’incroyable. Un millier de portes que nous pouvions franchis… Le mots étaient capables d’enseigner, d’avouer, de porter des foules, d’en anéantir d’autres ! De faire rêver, de faire peur ou de faire croire ! Les mots avaient des pouvoirs et si on le couchait sur du papier, ils prenaient soudain du sens et de l’intérêt. ils créaient des mondes, ils offraient des vérités. Lorsque j’étais loin des rigueurs du pensionnat, j’ouvrais le journal rouge que mon père m’avait offert il y avait bien longtemps. La couverture était en cuir, un peu élimée maintenant il se fermait par plusieurs tours de cordon. j’avais changé quelquefois le cahier à l’intérieur, avant de les numéroter et de les cacher dans le double fond de mon armoire. Cet été-là, il était très épais à force d’y griffonner. Juste comme ça. Pour voir ce que ça donnait de dire exactement ce que je pensais.

 

Le journal rouge était ma liberté.

 

 


 

Je remercie les éditions MxM Bookmark pour le service presse et leur confiance via la plateforme NetGalley !

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

 

Lien Amazon !

Vers le site de la Collection Infinity, pour tout savoir !

Vers la page Facebook de Lily R. Davis (Lily Haime), pour suivre son actualité !

 

 

Screenshot-2018-2-20 L_Organisation, tome 3 Révoltée de Lindsey T

 

Publicités

Emmène-moi tome 1 : Tu es mon horizon de Caro M. Leene

tu es mon horizon

 

Romance – epub sorti le 11 avril 2018

Editions Harlequin – Collection HQN

Service presse

Je remercie les éditions Harlequin qui, via la plateforme NetGalley, m’ont permis de découvrir ce roman.

Résumé : Norah est libre, complètement libre. Sous ses yeux, l’horizon s’étend à perte de vue, et le moment fatidique où tout a basculé lui semble bien loin. Ce moment où, face au miroir, dans sa robe de mariée, elle a su qu’elle ne pourrait pas épouser Paul et a admis qu’il ne la rendrait pas heureuse. Puis, très vite, elle a accepté la proposition complètement folle de sa meilleure amie : s’envoler pour le Canada avec une charmante bande de garçons tout juste rencontrés à l’aéroport. Alors oui, l’avenir lui fait peur, et cette liberté la terrifie parfois, mais Norah n’y renoncerait pour rien au monde. La sensation du vent sur son visage est bien trop grisante. Et, surtout, sous le regard pétillant du mystérieux Alex, elle se sent enfin vivante, prête à profiter de tout ce que la vie a à lui offrir. Prête à savourer l’instant présent, sans penser à demain, ni à la fin inévitable de leur voyage…

 

Mon avis : En lisant le résumé de ce roman, je ne m’attendais pas du tout à ce que j’ai découvert…. J’ai été agréablement surprise par ce roman qui m’a vraiment pris aux tripes.

Nous faisons ici connaissance avec Norah, une jeune femme qui a perdu ses parents prématurément et qui s’est ensuite réfugiée dans une relation amoureuse avec Paul. Avec ce dernier, tout n’était pas parfait mais pour ne pas être seule, elle accepte beaucoup de choses. Néanmoins, le jour de son mariage, elle s’enfuit avec son amie Alice qui lui propose une idée folle : fuir loin pour participer à un road-trip entre copines et profiter enfin de la vie ! Partie sur un coup de tête, Norah va beaucoup s’interroger puis va finalement se lâcher et accepter de vivre. Une fois arrivées à l’aéroport, les filles croisent un groupe de garçons composé de Tim, Clément, Arnaud, Maxime et Alex. Alice décide de les suivre, pour choisir la destination mais aussi pour rencontrer, pourquoi pas, le grand amour ? Commence alors un voyage rempli d’inattendus et qui va réserver aux copines des surprises et expériences auxquelles elles ne s’attendaient pas.

Norah est une jeune femme tout en contradiction. En effet, elle a été fragilisée par la mort de ses parents, elle doute beaucoup et a peur de la solitude. D’un autre côté, elle fait preuve de caractère en quittant son mariage le jour J et aussi en s’opposant à Alex qui est un personnage très ambigu…..mais aussi très sexy. Ce dernier, c’est mon coup de cœur livresque de l’été. Énigmatique, craquant, Alex souffle le chaud et le froid envers Norah et on va mettre du temps à percer ses secrets. Pourtant, il est attachant tout autant qu’il est énervant.

Je vais également vous parler d’Alice et Tim, qui sont des personnages secondaires mais essentiels à l’histoire. Alice est pétillante, elle aime la vie et est beaucoup plus spontanée que Norah. C’est une amie comme on les aime, toujours là pour ses proches et qui privilégie les relations amicales aux relations amoureuses. Quand à Tim, il est le meilleur ami d’Alex, se met rapidement en couple avec Alice mais il est, lui aussi, très mystérieux et méfiant lorsqu’il voit un lien se créer entre Norah et Alex.

Je dois avouer que j’ai dévoré ce premier tome. Arrivée au bout, j’étais haletante et déçue d’être déjà au bout tellement je n’ai pas vu les pages défiler. En effet, ce roman est frais, touchant, entrainant et prenant. A chaque chapitre, la décharge émotionnelle ressentie est différente et on passe du rêve aux larmes en quelques paragraphes. La plume de l’auteure est addictive, fluide et elle m’a embarquée avec nos protagonistes du Canada aux Etats-Unis. La construction du récit est intéressante car aucun personnage ne tombe dans la caricature et les relations se nouent au fur et à mesure, sans précipitations. Jusqu’au bout, on a des surprises et Caro M. Leene arrive à nous surprendre.

Pour conclure, ce premier tome est un vrai coup de cœur. J’ai adoré plonger dans ce voyage entre copines et être emportée dans ce tourbillon émotionnel. Il me tarde maintenant la suite car l’auteure nous laisse véritablement en plan, entre étonnement et émotions. Je recommande cette lecture à tous les amoureux de romance et de belles histoires qui prend aux tripes.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ce roman sur le site des éditions Harlequin

Retrouvez également cet ebook sur Amazon

 

pro_reader_120               favorited_reviews_120               reviews_25_120             netgalley_challenge_2018_120

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

Le projet phénix – tome 2 : Liz de G.H. David

liz 2.png

 

Dark romance – livre sorti le 29 janvier 2018

Editions Dreamcatcher

Service presse

 

Je remercie les éditions Dreamcatcher pour leur confiance et pour m’avoir confié ce roman en service presse.

 

Résumé : Liz est progressivement rattrapée par un passé qu’elle pensait loin derrière elle. La disparition de Maud liée au spectre inquiétant de Vince la contraint à prendre des risques et à dévoiler sa véritable personnalité. Sa relation avec Alex est soumise à rude épreuve, il se révèle dur et inflexible. Résister à son attirance pour Max est alors de plus en plus difficile. En pleine tourmente, où trouvera-t-elle la force d’affronter ses démons pour panser ses blessures ?

 

Mon avis : J’avais lu la première édition du projet phénix tome 2 et j’avais adoré. Je me suis donc lancée fébrilement dans cette relecture et je n’ai qu’une chose à dire : j’ai repris une claque et j’ai de nouveau été surprise !

Le tome 2 démarre sur les chapeaux de roue. En effet, Liz est partie à la recherche de sa meilleure amie et elle débarque dans une soirée où la drogue règne en maîtresse. Après un affrontement avec Vince, un dealer lié à son passé, elle finit par retrouver son amie mais ce qu’elle a découvert va faire ressortir son côté sombre. Quelles conséquences auront ce changement sur son couple ? Le cœur de Liz pourra-t-il faire un choix ? La rencontre avec Cyril, un jeune homme qui tente de se sortir de la drogue, ne va-t-elle pas tout bouleverser ? Liz sera-t-elle en mesure de faire face à ses vieux démons et à son passé ?

Dans ce tome 2, Liz apparait beaucoup plus sombre et tourmentée que dans le tome 1. En effet, on apprend plus sur son passé dans le « milieu », la violence à laquelle elle a été confrontée et les épreuves qu’elle a pu traverser. En aidant Cyril et en étant venue en aide à Maud, elle va devoir faire ressortir la « Joconde », son côté obscur et revenir dans ce milieu qu’elle a tant voulu fuir après le décès de Stéphane, son ex-fiancé. Au niveau sentimental Liz ne sait plus où donner de la tête : d’un côté, il y a Alex, son alter-ego, toujours aussi sombre et difficile à suivre ; de l’autre, on a Max, qui se rapproche doucement mais sûrement de Liz, toujours présent pour elle et avec qui la relation évolue vers une ambiguïté de plus en plus flagrante. Mais on a aussi Cyril, le jeune homme en phase de sevrage, qui ressemble tant à Stéphane, et enfin Sylvain, son ancien grand amour qui fait son apparition et qui se révèle toujours aussi amoureux de notre héroïne….. Bref, Liz n’a que l’embarras du choix mais pour le moment, c’est toujours Alex qui occupe la plus grande place dans son cœur. Cependant, vu l’évolution du roman, pas sûre que cet état de fait dure…

Encore une fois, j’ai adoré le personnage de Liz car c’est une fille avec du caractère, une personnalité à multiples facettes et surtout, c’est une femme à laquelle on aimerait toutes ressembler. En effet, elle ne se laisse pas dicter sa ligne de conduite, elle fait ce qu’elle a envie, assume ses choix, même s’ils sont difficiles à prendre. Je me doute que tous ses secrets ne nous ont pas encore été révélés mais c’est une femme forte dont je ne me lasse pas.

Vous l’aurez compris, ce tome 2 est un nouveau coup de cœur. L’histoire est pleine de rebondissements et on en apprend beaucoup sur tous les personnages. Leur multitude ne gêne pas la progression de l’intrigue car ils ont tous leurs places. Je dois avouer que je suis totalement fan de la plume de G.H. David, qui vous envoute et vous embarque dans cette histoire sombre. Elle nous décrit toutes les scènes, que ce soit des scènes d’amour ou des scènes liées au sevrage de Cyril, avec minutie et elle arrive à nous transmettre toutes les émotions ressenties par les différents protagonistes. On tremble, on a peur, on doute à leurs côtés et j’ai adoré vivre cela avec eux. J’apprécie également de voir que l’auteure a pris le temps de se documenter et de nous décrire en détail les pratiques qui ont cours dans le milieu de la drogue. J’ai beaucoup appris sur un milieu qui m’est totalement étranger et j’ai trouvé cela très intéressant.

Entre immersion dans le monde de la drogue et des dealers et tensions amoureuses, ce roman qui est loin d’être léger est une pépite. Ne vous attendez pas à une lecture tranquille, c’est tout le contraire qui vous attend. En effet, Liz est une héroïne pleine de surprises qui nous entraine de plus en plus loin dans son côté obscur.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ici ma chronique de « Le Projet Phénix – tome 1 : Liz »

Retrouvez ici ma chronique de « Le projet phénix – tome 1,5 : Max »

Retrouvez ici le tome 2 sur le site des Editions Dreamcatcher

Retrouvez également ce roman sur Amazon

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

 

 

Driven – saison 1 de K.Bromberg

20180602_111236

New romance – sortie en poche le 22 février 2017

Edition le livre de poche

Lecture personnelle

 

Résumé : Colton a fait irruption dans ma vie comme une tornade, sapant mon self-control et franchissant sans le vouloir la barrière de protection qui entoure mon cœur convalescent. Il a ébranlé mon monde structuré et prévisible. Je ne peux pas lui donner ce qu’il veut, pas plus qu’il ne peut me donner ce dont j’ai besoin. Sexuellement, notre alchimie est indéniable. Individuellement, notre besoin respectif de ne jamais lâcher prise est irréfutable. Mais lorsque nos univers entreront en collision, cette alchimie suffira-t-elle à nous rapprocher ou bien les secrets que nous taisons nous conduiront-ils vers la séparation ?

Découvrez le premier tome de la série Driven, une histoire d’amour torride entre une jeune femme qui cherche à se reconstruire et un pilote de course intrépide, qui repousse toujours plus loin ses limites comme celles des autres.

 

Mon avis : après avoir beaucoup entendu de cette saga et après avoir vu de nombreuses images du film en cours de tournage, je me suis laissée finalement tenter…. Après cette lecture, je me demande pourquoi j’ai tellement attendu pour céder à la tentation Colton.

Nous faisons ici connaissance avec Rylee, une jeune femme blessée par la vie qui s’occupe d’un foyer pour jeunes garçons « cassés » par la vie. Ses garçons sont sa priorité depuis la mort de son ex-fiancé. Lors d’un gala de charité, elle fait connaissance avec Colton Donovan. Pilote de F1, sex-symbol, il est le stéréotype du séducteur arrogant, sûr de lui et insupportable !! Pourtant, entre eux, l’alchimie est immédiate, la tension sexuelle est incontestable et un lien semble les unir. Pourtant, entre la romantique sans aucune certitude et le bad boy qui ne veut pas s’attacher, une relation est-elle possible ? Vont-ils s’apprivoiser ou se détruire ?

Rylee est une héroïne que j’adore. Tout d’abord, elle a des fêlures liées à son passé et un caractère entier bien trempé. Proche de « ses garçons », pour qui elle ferait tout, elle en oublie parfois sa vie de femme qu’elle a mis entre parenthèses après la mort de Max, son amour de jeunesse décédé deux ans auparavant. C’est une héroïne qui peut ressembler à beaucoup de filles, avec des formes mais aussi avec la tête sur les épaules, essayant toujours de réfléchir avant d’agir. Romantique, elle n’est pas adepte des plans culs et sa rencontre avec Colton va faire vaciller ses certitudes car elle va de suite tomber sous son charme. Il faut dire qu’il a tout pour plaire le pilote : grand, charismatique, avec un corps de dieu grec, Colton fait fantasmer toute la gente féminine. Pourtant, Colton est « cassé » comme il le dit ; il ne veut pas s’attacher et il n’entretient que des relations contractuelles avec des femmes consentantes mais il ne veut aucun engagement à long terme. Accro à l’adrénaline et véritable tête brulée, il laisse son instinct le guider. Cependant, pour quelqu’un qui se dit incapable d’aimer, on va le voir lutter pour passer du temps avec Rylee. Leur relation évolue tout au long du roman, passant par des hauts et des bas…… et je pense que ce n’est pas fini car ce premier tome se termine sur un coup de théâtre qui donne envie de s’arracher les cheveux !!!

Ce premier épisode est également l’occasion de faire connaissance avec un bon nombre de personnages secondaires : Haddie, la meilleure amie de Rylee, pétillante et pleine de vie, Beckett, le meilleur ami de Colton dont on sait peu de choses, Tawny, la « rivale » de Rylee ainsi que Zander et Aiden, deux des « garçons » de Rylee.

Vous l’aurez compris, cette lecture est un véritable coup de cœur. C’est un roman qu’on ne peut pas lâcher du moment qu’on l’a commencé. Le style de l’auteure est prenant ; en effet, les rebondissements sont nombreux  et on n’a pas le temps de s’ennuyer. D’un autre côté, elle n’en fait pas trop non plus car les situations restent assez vraisemblables. On sent dans le style de l’auteure l’influence d’autres romans du même style : on retrouve le contrat et le héros cassé comme dans « 50 nuances de Grey », la garçonnière comme dans « Crossfire » mais je n’ai pas eu l’impression de relire ces histoires. K.Bromberg impose son style en nous délivrant un roman époustouflant, avec des scènes de sexe présentes mais pas envahissantes, en laissant une grande place aux émotions que peut ressentir Rylee. Ecrit uniquement de son point de vue, j’ai adoré douter, vibrer et m’enflammer avec elle pour le beau pilote de F1.

Ce roman est une vraie belle découverte et je m’en vais de ce pas poursuivre les aventures de Rylee et Colton. Entre adrénaline et passion amoureuse, cette saga démarre sur les chapeaux de roues et ne vous laissera pas indemne.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez tout l’univers de K.Bromberg sur son site officiel

Retrouvez le tome 1 de Driven sur le site du livre de poche

Retrouvez également le tome 1 sur Amazon

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

 

Reste avec moi – Sweet love tome 2 de Nathalie P

reste avec moi tome 2

New romance – sortie le 25 avril 2018

Auto-édition

Service presse

 

Je remercie Nathalie P. pour sa confiance et pour m’avoir confié ce roman en service presse.

Résumé : Jessica s’intègre plutôt facilement dans son nouveau travail. La relation qu’elle partage avec William semble la rendre heureuse. Alors, arrivera-t-elle à reprendre sa vie en main  et à s’épanouir pleinement dans celle-ci ? Donnera-t-elle tout l’amour gardé en elle pour enfin le partager ? Réussira-t-elle à relever le défi sans le perdre alors qu’une ombre plane au-dessus d’elle… Et si William, n’était pas celui qu’elle pensait ?

 

Mon avis : Après avoir eu un coup de cœur pour le premier tome, j’étais un peu anxieuse en ouvrant cette suite. N’allais-je pas être déçue ? La magie de la plume de Nathalie P. allait-elle de nouveau opérer ? Je ne vais pas faire durer le suspense plus longtemps, je peux d’ores et déjà vous dire que ce deuxième tome a été à la hauteur de mes espérances et je vais vous expliquer pourquoi.

              Nous retrouvons Jessica qui s’écroule au milieu du couloir de son appartement. William, fou d’inquiétude, la transporte à l’hôpital avec Marc et Brice. Dans la voiture, William se rend compte qu’il a « perdu », étant donné qu’il comprend qu’il est tombé amoureux de Jessica. Dans le tome 1, Jessica et William avaient fait un pari : le premier qui tombe amoureux a perdu et la relation prendra fin. Mais à ce moment-là, plus rien n’a d’importance pour le jeune homme, sinon que sa dulcinée survive. Cet épisode va les rapprocher, tout comme le fait qu’ils travaillent ensemble, auprès des enfants au centre. Pourtant, William garde une part de mystère et cache son projet de vengeance à Jessica. Ce secret ne risque-t-il pas de tout gâcher ? Comment pourront-ils surmonter ce nouveau mensonge ? William va-y-il mener sa vengeance à terme ou va-t-il renoncer pour Jessica ?

                 Jessica montre un visage encore plus déterminé et passionné dans cette suite. Je l’ai trouvée forte et malgré son sale caractère, j’ai adoré son côté attachant et l’amour qu’elle porte à William. Quant à lui, il est toujours aussi sexy mais sa fierté et ses secrets m’ont fait lever, à de nombreuses reprises, les yeux au ciel. Je ne peux pas ne pas mentionner Cédric, l’ex de Jessica, qui est omniprésent et que j’ai eu envie d’assommer à de nombreuses reprises. Il est le stéréotype du pervers narcissique et son comportement envers Jessica est détestable. Enfin, je ne peux pas passer à côté de Marc et Brice, qui sont toujours là pour épauler Jessica tout au long des épreuves qu’elle va devoir surmonter.

                Cette deuxième partie démarre sur les chapeaux de roue et au fil des pages, aucun répit de ne nous est accordé. Les évènements s’enchainent sans interruption et les émotions nous submergent tel un tsunami : pleur, rire, larmes, mal au ventre, tout y passe et je peux vous assurer que j’ai été incapable de lâcher ma liseuse avant de connaitre le dénouement de cette histoire. Et oui, jusqu’au bout, Nathalie P. entretient le suspense et on ne peut qu’être en apnée pour savoir si un happy end nous attend….ou pas. Comme toujours, l’auteure a su me happer et décrocher de tout ce qui pouvait m’entourer. Enfin, j’ai adoré le fait que le titre du roman soit intégré dans le roman, un peu comme une supplique pour le couple. Mais je n’en dis pas plus, si vous voulez savoir pourquoi, plongez-vous dans cette romance !

               Pour conclure, j’ai passé un excellent moment en compagnie de Jessica et William. « Reste avec moi – Sweet love » est définitivement une duologie coup de cœur grâce à un couple efficace, une bonne dose d’émotions et une histoire qui ne ressemble à aucune autre. Amoureux de romance, n’hésitez pas à vous plonger dans cette série qui vous fera oublier, le temps d’une lecture, où vous êtes et tous les soucis du quotidien. En bref, une belle touche d’amour dans ce monde rempli de pessimisme et de morosité.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ici ma chronique de « Reste avec moi – Sweet love tome 1 » de Nathalie P.

Retrouvez ce roman sur Amazon

IMG_20180426_160220_117

You belong to me d’Emma Delsin

you belong to me

New romance – ebook sorti le 21 février 2018

Editions Harlequin – Collection HQN

Service presse

 

Je remercie les éditions Harlequin qui, via la plateforme NetGalley, m’ont confié ce roman en service presse.

Résumé : Il ne sera jamais vraiment à elle

Gil a encore du mal à y croire. Pourtant, cette fois-ci, elle ne rêve pas, ce qui lui arrive est bien réel. Oui, elle est la petite amie de Pain Mac Lain, l’acteur mondialement connu, et oui, lui aussi est tombé amoureux fou d’elle. Alors, pour se rassurer, elle repense sans cesse à cette promesse qu’il lui a faite, celle de toujours la surprendre, de rester à ses côtés et de ne jamais la laisser s’éloigner. Et Gil sait que ces paroles sont sincères, que tous les deux ressentent cette même attirance incontrôlable l’un pour l’autre. Mais elle sait aussi qu’elle ne pourra pas échapper à la réalité bien longtemps : l’homme qu’elle aime est adulé par des milliers de femmes et suivi au quotidien par des paparazzis avides de scoops et de scandales. Leur amour résistera-t-il aux pièges de la célébrité ?

 

Mon avis : J’avais adoré le tome 1, « I belong to you », sorti à l’automne dernier. J’appréhendais un peu de retrouver Gil et Pain car je me demandais bien ce qui pouvait encore leur arriver….. Et bien mes craintes étaient infondées car deuxième tome est encore meilleur, un vrai coup de cœur responsable d’une nuit blanche que je ne regrette absolument pas !

Nous retrouvons donc Gil et Pain follement amoureux. Gil va quitter le Texas pour s’installer définitivement avec Pain à Los Angeles. Pourtant, son passé ne va-t-il pas le rattraper ? Un don juan peut-il se caser et se contenter d’une seule femme ? Quand à Pain, va-t-il arriver à gérer sa jalousie et sa possessivité à l’égard de Gil ? Autant de questions et de problématiques auxquels nos deux protagonistes vont devoir répondre et surmonter au fil des pages qui défilent.

Gil et Pain viennent de passer un séjour de rêve à Paris pendant lequel ils se sont fiancés. Gil est donc rassurée par l’amour que lui porte Pain. Pourtant, dès le retour aux Etats-Unis, les ragots vont se multiplier et le moindre de ses gestes va être décortiqué et passé au crible par la presse people. Gil manque toujours de confiance en elle et malgré l’amour qu’elle porte pour Pain, elle ne peut s’empêcher de douter d’elle-même et de sa capacité à le rendre heureux. Elle est très touchante et on voit tout au long du livre à quel point elle aime son homme. Quand à Pain, il est très compliqué à suivre. Malgré son passé de séducteur, il manque totalement de confiance en lui et il voit rouge dès qu’un homme s’approche de sa « princesse manga ». Toujours aussi sexy, il m’a néanmoins agacé par ses doutes permanents et par son excessivité. Cependant, je peux le comprendre même si parfois, il ne se met pas à la place de Gil et il remet beaucoup en cause son amour. Un nouveau personnage fait son apparition : c’est Raphaël, le binôme de Gil. En effet, ayant obtenu un travail de traductrice, elle travaille avec lui et cette complicité va être vue d’un très mauvais œil par Pain. Pourtant, Raphaël sera un soutien et une épaule pour Gil et il saura se montrer très surprenant. Quant à Emy et Stan, les meilleurs amis de nos protagonistes, ils ont un vrai rôle et une place centrale dans le roman. j’ai adoré les retrouver et j’ai beaucoup aimé l’évolution de leurs relations.

Le roman est écrit à double voix, c’est à dire qu’on alterne en fonction des chapitres avec le point de vue de Gil et le point de vue de Pain, ce qui permet d’avoir une vue d’ensemble de tout ce qui peut se passer pour les personnages. On souffre, on rit, on vibre avec eux et encore une fois, la plume de l’auteure m’a complètement embarquée dans ce roman. J’ai eu la larme à l’œil, des papillons dans le ventre et je n’ai pas pu m’arrêter dans cette lecture. L’histoire entre Gil et Pain est habilement menée et jusqu’au bout, on ne peut s’empêcher de trembler avec et pour eux. Les scènes de sexe font monter la température mais elles en dévoilent juste assez pour nous émoustiller mais pas trop pour ne pas tomber dans le voyeurisme. J’ai aussi trouvé très intéressant que leurs amis et Raphaël aient un rôle à jouer et que tout ne tourne pas autour du couple. Enfin, je ne peux m’empêcher de mettre un coup de projecteur sur Emma Delsin.  C’est une auteure à suivre, une magicienne des mots qui vous transportera dans son univers et je ne manquerai pas de lire ses prochaines parutions.

Pour conclure, cette duologie est un véritable coup de cœur et je recommande chaudement ces romans à tous les amoureux d’histoire d’amour épicées et qui ne ressemblent pas à un long fleuve tranquille. Gil et Pain forment un couple plein de surprises qui saura, j’en suis sûre, vous surprendre et vous attendrir.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ma chronique d' »I belong to you » ici

Retrouvez l’univers d’Emma Delsin ici

Retrouvez ce roman sur le site des éditions Harlequin ici

Retrouvez ce roman sur Amazon ici

 

pro_reader_120                         favorited_reviews_120                         reviews_25_120

Reste avec moi – Sweet love tome 1 de Nathalie P.

reste avec moi montage

New romance – Sortie le 7 mars 2018

Auto-édition

Service presse

 

Je remercie Nathalie P pour sa confiance et pour m’avoir permis de découvrir son roman en service presse.

Résumé : Un petit ami qui se trouve être le dernier des connards, un boulot trop contraignant et une fierté qui prend encore un coup. Jessica a une fois de plus perdu ses repères… Qu’arrivera-t-il lorsque William va entrer dans sa vie et lui proposer un nouveau défi ? Réussira-t-elle à ne pas se laisser entraîner vers le fond en jouant à un jeu dangereux ? Des amitiés sans failles, un amour fou et passionnel, une vengeance maladive, de lourds secrets et une terrible révélation. Ce petit cocktail explosif qu’est sa vie, va-t-il lui faire tenir le choc ? Ou va-t-elle succomber et perdre à nouveau…

 

Mon avis : Ce roman est le deuxième de Nathalie P. que je lis et encore une fois, j’ai été bouleversée par cette lecture.

Nous faisons ici connaissance avec Jessica, une jeune serveuse dans un bar de nuit, et William, un riche héritier qui s’occupe d’un foyer pour jeunes garçons. Jessica a perdu ses parents quand elle était enfant. Elle a été élevée par son oncle et sa tante, en compagnie de son cousin Marc. Entre les deux, une relation fraternelle va naitre. Pourtant, à l’adolescence, Jessica va être contrainte de les quitter à cause de ses « mauvaises fréquentations ». Elle revient quelques années plus tard comme serveuse dans un bar et rencontre Cédric. Rapidement, elle s’installe chez lui, pense vivre le grand amour puis se rend compte qu’il la trompe régulièrement. Elle se réfugie chez son cousin et son pote Brice. Grâce à eux, elle va rencontrer le mystérieux William. En effet, au départ, on sait peu de choses sur lui : il s’occupe d’un foyer pour jeunes garçons  mais d’un autre côté, il mène une vengeance afin de punir tous ceux qui sont liés à la mort de son père. Son passé reste trouble et cette part de mystère est très attirante. Très rapidement,  il va attirer Jessica qui peine à se remettre de la trahison de Cédric. Entière, c’est une jeune femme qui s’est construite sans ses parents. Trahie par Cédric, elle va alors décider de changer de vie afin de tout reprendre à zéro. Pourquoi pas avec William, même si leur relation débute comme un jeu ? Mais à jouer, ne risquent-ils pas de tout perdre ?

Ce roman est une magnifique histoire qui se déroule sous nos yeux. Encore une fois, Nathalie P. choisit d’aborder des thèmes sensibles sous le couvert de la romance. En effet, il est ici question de harcèlement, de violence familiale et de vengeance, des sujets qui ne sont pas forcément les premiers auxquels on pense quand on choisit de lire une romance. Néanmoins, la magie de sa plume fait une nouvelle fois des miracles et elle nous transporte dans une montagne russe émotionnelle qui ne laisse pas de marbre. Les pages défilent car on est envouté par le récit de l’histoire de Jessica et William, qui sont nos deux narrateurs. Le roman se termine sur un terrible cliffhanger. Heureusement que j’ai la suite à portée de main !!

Pour conclure, je recommande vivement « Reste avec moi – Sweet love tome 1 » à tous les amoureux de romance qui souhaitent passer un bon moment de lecture et qui cherchent une histoire remplie d’émotion. Si vous ne connaissez pas encore Nathalie P. et sa plume, n’hésitez pas à vous plonger dans ce roman magnifique qui vous fera vivre un tourbillon d’émotions et qui vous permettra de vous évader pendant quelques heures de la morosité du quotidien.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez tout l’univers de Nathalie P. sur sa page Facebook

Retrouvez « Reste avec moi – Sweet love tome 1 » sur Amazon

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3