Alter Ego, tome 2 : Au-delà des frontières de Sélène Derose

Fantastique – livre sorti le 5 septembre 2019

Auto-édition

Service presse

Ma note : 4,5/5 mention « à découvrir »

 

Avant de commencer, je tiens à remercier Sélène Derose pour sa confiance et pour m’avoir confié son nouveau roman en service presse.

 

Résumé : « Les frontières entre les choses, même les moins probables, sont plus fines que nous ne le pensons. »
Nos amis sont de retour chez eux après un lourd moment vécu ensemble. Sans leur donner de répit, les évènements s’enchaînent et exacerbent des blessures plus profondes, plus intimes. Zain particulièrement, paraît toujours plus mystérieux. Est-il celui qu’il prétend être ? Et alors que Niya découvre son potentiel, sa singularité la poussera à se battre contre les ombres et secrets du passé…

Ainsi les faces sombres de nos protagonistes se révèlent en apportant leurs lots de conséquences. Mais s’en sortiront-ils ?

Dans la suite de ce roman, apprêtez-vous à vivre un tourment psychologique contemporain entre rationnel et irrationnel, bien au-delà des frontières…

 

L’avis de #Lilie : Conquise par la lecture du tome 1, j’ai été ravie de pouvoir lire la suite des aventures de Niya et ses amis…. Et je n’étais pas au bout de mes surprises !!

Niya, peu à peu, apprend à maitriser ses aptitudes et aussi à vivre avec ce qu’elle a découvert. Clariss nage toujours en plein bonheur tandis que Zain et Aaron doivent faire face à de nouvelles épreuves de la vie. Une fin heureuse est-elle possible pour nos protagonistes ?

Dans ce deuxième tome, Niya prend confiance en elle et essaie de « dompter » ses aptitudes. Peu à peu, elle s’ouvre, elle apprend auprès d’Huka et elle essaie d’aider ses amis grâce à ses nouvelles connaissances. Mais ce qui est surtout intéressant ici, c’est d’en apprendre plus sur Aaron, le petit ami indien de Niya, et surtout Zain, le petit ami de Clariss qui avait renversé Niya dans le tome 1. Alors que j’avais senti qu’ils avaient une part d’ombre, j’étais bien loin de me douter de ce qu’ils pouvaient renfermer en eux…

Même si le tome 1 faisait la part belle à la culture indienne et aux esprits, ce tome 2 finit de nous immerger dans leurs croyances et dans les difficultés auxquelles ils sont confrontés. Il est également beaucoup plus sombre que le premier tellement les révélations que l’on va découvrir sont surprenantes et lourdes à porter pour les protagonistes. J’ai été définitivement conquise par la plume de Sélène Derose qui est très vive et visuelle. L’alternance des narrateurs donne du rythme et nous permet de découvrir tous les personnages à tout de rôle. Les chapitres sont courts, haletant et on a peu de temps pour reprendre notre souffle tant les rebondissements s’enchainent. Même si cela va, parfois, un peu vite, l’histoire est bien menée et nous entraine de surprise en surprise. La fin de cette duologie est jolie mais j’aurais aimé avoir un petit chapitre bonus qui nous aurait dit ce qu’ils sont devenus quelques mois ou quelques années après.

Pour conclure, je remercie Sélène Derose de m’avoir sortie de ma zone de confort avec cette duologie. « Alter Ego » est une jolie histoire sur la culture indienne et sur le rôle que les esprits peuvent avoir sur notre quotidien et notre personnalité. Laissez-vous charmer par cette histoire originale et laissez au placard, le temps de votre lecture, votre esprit rationnel pour succomber à l’histoire de Niya et des siens.

 

Retrouvez ici mon avis sur « Alter Ego, tome 1 : Au-delà des apparences » ici
Retrouvez ce roman sur Amazon en cliquant ici

La vengeance des mères de Jim Fergus

Littérature Nord-Américaine – livre sorti en poche le 21 septembre 2017

Editions Pocket

Lecture personnelle

Ma note : 4/5

 

Résumé : 1875. Dans le but de favoriser l’intégration, un chef cheyenne, Little Wolf, propose au président Grant d’échanger mille chevaux contre mille femmes blanches pour les marier à ses guerriers. Grant accepte et envoie dans les contrées reculées du Nebraska les premières femmes, pour la plupart « recrutées » de force dans les pénitenciers et les asiles du pays. En dépit de tous les traités, la tribu de Little Wolf ne tarde pas à être exterminée par l’armée américaine, et quelques femmes blanches seulement échappent à ce massacre.

Parmi elles, deux sœurs, Margaret et Susan Kelly, qui, traumatisées par la perte de leurs enfants et par le comportement sanguinaire de l’armée, refusent de rejoindre la « civilisation ». Après avoir trouvé refuge dans la tribu de Sitting Bull, elles vont prendre le parti du peuple indien et se lancer, avec quelques prisonnières des Sioux, dans une lutte désespérée pour leur survie.

 

L’avis de #Lilie : Captivée par « Mille femmes blanches », j’étais ravie d’apprendre qu’il existait une suite à ce merveilleux roman. Nous suivons ici les sœurs Kelly, dont nous avons fait connaissance dans la précédente histoire, qui ont soif de vengeance. En parallèle, nous rencontrons de nouvelles blanches, qui ont rejoint le programme FBI juste avant qu’il soit stoppé. Capturées par les Lakotas, ces femmes vont, elles aussi, faire la découverte du monde des Indiens et de leur civilisation.

Margaret Kelly écrit dans des registres afin de garder une trace de ce qui leur arrive, suivant le modèle de May Dodd dans « Mille femmes blanches ». Après avoir tout perdu, elle décide, avec sa sœur, de rester parmi les Indiens afin de venger la mort de leurs maris et de leurs enfants. Toujours aussi pestes, elles deviennent néanmoins un guide pour les nouvelles « recrues ». Parmi elles, on en sait plus sur Molly Mc Gill qui a un profil assez similaire à celui de May. Ayant tout perdu, elle s’est portée volontaire pour le programme FBI afin de prendre un nouveau départ. Caractérielle, fière, forte, Molly n’a pas l’habitude qu’on lui dise ce qu’elle a à faire.  

Encore une fois, Jim Fergus a fait mouche avec son roman. Cette histoire, tout droit sortie de son imagination, est aussi percutante que la précédente. Encore une fois, on est en totale immersion au sein de tribus indiennes, découvrant leurs us et coutumes et les voyants vivre au jour le jour. On a souvent été bercés par le mythe du gentil cow-boy et de l’indien sanguinaire. En lisant ces histoires, on se rend compte qu’encore une fois, la réalité est déformée par le prisme de celui qui la raconte et on découvre des Indiens pris au dépourvu, voulant se défendre et demandant juste à continuer à vivre dans des conditions décentes, sur les terres de leurs ancêtres. Attention, je ne dis pas que les Indiens étaient des enfants de cœur mais il est établi qu’ils ont été chassés sans ménagement de leurs terres par les « hommes blancs » et ces romans sont l’occasion de mettre en lumière cet état de fait. La plume de l’auteur est toujours aussi efficace même si le style d’écriture des journaux de Margaret m’a un peu dérangée. Ce dernier est raccord avec la personnalité de la narratrice mais il était, parfois, un peu difficile à suivre. Néanmoins, l’écriture de l’auteur est toujours aussi visuelle et j’étais plongée au cœur des plaines américaines, au côté de ces valeureuses tribus qui défendaient leur honneur. J’ai frissonné lors des assauts, parfois fermé les yeux lors des batailles mais j’ai surtout beaucoup appris sur les Indiens et leur quotidien.

Pour conclure, même s’il a attendu longtemps pour l’écrire, Jim Fergus a bien fait de nous donner des nouvelles des sœurs Kelly et de Little Wolf. J’ai été une nouvelle fois totalement happée par cette histoire qui ne peut laisser personne indifférent tant les scènes décrites sont réalistes et tant la cause défendue est noble. Il me reste maintenant à me tourner vers « les Amazones », point final de cette trilogie, afin de connaitre le dénouement de cette fresque historique. Néanmoins, ces romans sont l’occasion de mettre en lumière les Indiens d’Amérique et d’attirer notre attention sur le sort qui leur est réservé, même encore de nos jours.

 

Retrouvez ici mon avis sur « Mille femmes blanches » de Jim Fergus
Retrouvez ce roman sur le site des Editions Pocket

Alter Ego, tome 1 : Au-delà des apparences de Sélène Derose

alter ego T1

Fantastique – Livre sorti le 28 mai 2019

Auto-édition

Service presse

Ma note : 4/5 mention « à découvrir »

 

Je remercie Sélène Derose pour sa confiance et pour m’avoir confié ce roman en service presse.

Résumé : « Nous faisons partie de ce monde et ce monde fait partie de nous. Mais tout comme nous ne nous connaissons pas toujours nous-même, nous ne connaissons pas parfaitement le monde. »
Niya, jeune femme sérieuse et réservée, a une idée précise de son plan de vie. Tandis qu’un nouveau pan de celle-ci commence, tout bascule. Survient cette voiture qu’elle n’a pas vue arriver, cette rencontre inattendue, cette voix mystérieuse, ce secret inavouable. Une péripétie en amenant une autre, tout se bouscule au point de remettre en question ses plus profondes certitudes. Mais en ressortira-t-elle indemne ?
Dans ce roman, apprêtez-vous à vivre une spirale psychologique contemporaine entre rationnel et irrationnel, bien au-delà des apparences…

 

L’avis de #Lilie : Pour ceux qui me connaissent, vous devez savoir que le fantastique n’est pas mon domaine littéraire de prédilection. Néanmoins, j’aime me plonger dans cet univers quand un résumé m’interpelle, ce qui a été le cas avec ce livre.

Nous faisons ici connaissance avec Niya, une jeune femme qui vit en colocation avec sa meilleure amie Clariss. Niya est réservée tandis que sa colocataire est exubérante. Dès le début, le roman commence sur les chapeaux de roue puisque Niya est victime d’un accident, renversée par une voiture conduite par Zain. Suite à cela, Niya va entendre une voix en elle. Hallucination ou voix intérieure ? Qu’arrive-t-il à notre héroïne ? Son ami Aaron pourra-t-il l’aider ?

Niya a toujours vécu pour ses études, sa recherche d’emploi. Elle est sérieuse, loyale vis-à-vis de sa famille mais elle n’est pas totalement convaincue par les légendes autour de son peuple. En effet, elle est d’origine indienne et elle a bien du mal à croire aux esprits et aux légendes. Pourtant, quand elle va commencer à entendre cette voix, elle va peu à peu revoir son jugement et se tourner vers la culture de ses ancêtres.

Sa meilleure amie Clariss est géniale. Drôle, à l’écoute, attentionnée, elle est une amie survoltée qui croque la vie à pleine dents et qui cherche à en profiter coûte que coûte. Avec Zain, le courant semble passer et la jeune femme semble s’épanouir. Photographe professionnel, le jeune homme culpabilise beaucoup suite à l’accident et il va se montrer très protecteur vis-à-vis des deux jeunes femmes. J’ai un peu de mal à cerner ce personnage qui, je le sens, n’a pas encore livré tous les secrets qu’il renferme. Enfin, il y a Aaron, surnommé Trois Plumes. Cet ami proche de Niya va l’aider dans sa quête mais aussi dans sa construction personnelle.

Je ne connaissais pas du tout l’autrice, Sélène Derose, et je dois dire que ce premier roman m’a beaucoup plu. La plume de l’autrice est fluide, dynamique et elle nous invite dans l’univers des indiens. J’avais l’impression d’y être, de ressentir un peu de la magie qui entoure les évènements dans cette communauté. Émotionnellement, cette histoire ne laisse pas indemne tant la quête de Niya est personnelle et chargée en émotions. J’ai été étonnée par le dénouement, auquel je ne m’attendais pas du tout, et qui, malgré tout, permet de clore de belle manière ce tome. Néanmoins, je lirai avec joie le tome 2 car je sens que l’autrice nous promet encore de belles surprises ! Pour terminer, je tiens à souligner que j’ai beaucoup aimé la couverture que je trouve très belle et représentative de la thématique centrale de ce tome.

Pour conclure, ce livre est une belle découverte dans un univers fantastique qui ne m’est pas du tout familier. Entre légendes indiennes et vie à Chicago, ce roman vous transportera de l’autre côté de l’atlantique et vous plongera dans un univers où les apparences ne sont pas toujours ce qu’elles semblent être. L’histoire de Niya, Clariss, Aaron et Zain m’a conquise et il me tarde de les retrouver pour de nouvelles aventures.

 

liens utiles

Retrouvez tout l’univers de Sélène Derose ici
Retrouvez ce roman sur Amazon en cliquant ici!

 

img_20180426_160220_117