Le projet phénix – tome 2 : Liz de G.H. David

liz 2.png

 

Dark romance – livre sorti le 29 janvier 2018

Editions Dreamcatcher

Service presse

 

Je remercie les éditions Dreamcatcher pour leur confiance et pour m’avoir confié ce roman en service presse.

 

Résumé : Liz est progressivement rattrapée par un passé qu’elle pensait loin derrière elle. La disparition de Maud liée au spectre inquiétant de Vince la contraint à prendre des risques et à dévoiler sa véritable personnalité. Sa relation avec Alex est soumise à rude épreuve, il se révèle dur et inflexible. Résister à son attirance pour Max est alors de plus en plus difficile. En pleine tourmente, où trouvera-t-elle la force d’affronter ses démons pour panser ses blessures ?

 

Mon avis : J’avais lu la première édition du projet phénix tome 2 et j’avais adoré. Je me suis donc lancée fébrilement dans cette relecture et je n’ai qu’une chose à dire : j’ai repris une claque et j’ai de nouveau été surprise !

Le tome 2 démarre sur les chapeaux de roue. En effet, Liz est partie à la recherche de sa meilleure amie et elle débarque dans une soirée où la drogue règne en maîtresse. Après un affrontement avec Vince, un dealer lié à son passé, elle finit par retrouver son amie mais ce qu’elle a découvert va faire ressortir son côté sombre. Quelles conséquences auront ce changement sur son couple ? Le cœur de Liz pourra-t-il faire un choix ? La rencontre avec Cyril, un jeune homme qui tente de se sortir de la drogue, ne va-t-elle pas tout bouleverser ? Liz sera-t-elle en mesure de faire face à ses vieux démons et à son passé ?

Dans ce tome 2, Liz apparait beaucoup plus sombre et tourmentée que dans le tome 1. En effet, on apprend plus sur son passé dans le « milieu », la violence à laquelle elle a été confrontée et les épreuves qu’elle a pu traverser. En aidant Cyril et en étant venue en aide à Maud, elle va devoir faire ressortir la « Joconde », son côté obscur et revenir dans ce milieu qu’elle a tant voulu fuir après le décès de Stéphane, son ex-fiancé. Au niveau sentimental Liz ne sait plus où donner de la tête : d’un côté, il y a Alex, son alter-ego, toujours aussi sombre et difficile à suivre ; de l’autre, on a Max, qui se rapproche doucement mais sûrement de Liz, toujours présent pour elle et avec qui la relation évolue vers une ambiguïté de plus en plus flagrante. Mais on a aussi Cyril, le jeune homme en phase de sevrage, qui ressemble tant à Stéphane, et enfin Sylvain, son ancien grand amour qui fait son apparition et qui se révèle toujours aussi amoureux de notre héroïne….. Bref, Liz n’a que l’embarras du choix mais pour le moment, c’est toujours Alex qui occupe la plus grande place dans son cœur. Cependant, vu l’évolution du roman, pas sûre que cet état de fait dure…

Encore une fois, j’ai adoré le personnage de Liz car c’est une fille avec du caractère, une personnalité à multiples facettes et surtout, c’est une femme à laquelle on aimerait toutes ressembler. En effet, elle ne se laisse pas dicter sa ligne de conduite, elle fait ce qu’elle a envie, assume ses choix, même s’ils sont difficiles à prendre. Je me doute que tous ses secrets ne nous ont pas encore été révélés mais c’est une femme forte dont je ne me lasse pas.

Vous l’aurez compris, ce tome 2 est un nouveau coup de cœur. L’histoire est pleine de rebondissements et on en apprend beaucoup sur tous les personnages. Leur multitude ne gêne pas la progression de l’intrigue car ils ont tous leurs places. Je dois avouer que je suis totalement fan de la plume de G.H. David, qui vous envoute et vous embarque dans cette histoire sombre. Elle nous décrit toutes les scènes, que ce soit des scènes d’amour ou des scènes liées au sevrage de Cyril, avec minutie et elle arrive à nous transmettre toutes les émotions ressenties par les différents protagonistes. On tremble, on a peur, on doute à leurs côtés et j’ai adoré vivre cela avec eux. J’apprécie également de voir que l’auteure a pris le temps de se documenter et de nous décrire en détail les pratiques qui ont cours dans le milieu de la drogue. J’ai beaucoup appris sur un milieu qui m’est totalement étranger et j’ai trouvé cela très intéressant.

Entre immersion dans le monde de la drogue et des dealers et tensions amoureuses, ce roman qui est loin d’être léger est une pépite. Ne vous attendez pas à une lecture tranquille, c’est tout le contraire qui vous attend. En effet, Liz est une héroïne pleine de surprises qui nous entraine de plus en plus loin dans son côté obscur.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ici ma chronique de « Le Projet Phénix – tome 1 : Liz »

Retrouvez ici ma chronique de « Le projet phénix – tome 1,5 : Max »

Retrouvez ici le tome 2 sur le site des Editions Dreamcatcher

Retrouvez également ce roman sur Amazon

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

 

 

Publicités

MONSTERS IN THE DARK #1 : Larmes amères de Pepper Winters.

Larmes amères: Monsters in the Dark, T1 par [Winters, Pepper]

 

[DARK ROMANCE – Nouveauté 2018]

Tome 1/4 – Disponible le 23 Mai

Éditions Milady – Collection Romantica

Traduction : Joëlle Touati

Service presse

 

Format numérique (332 pages) : 9.99€

Broché : 16.90€

Ma note : 5/5 mention « coup de cœur » et « à dévorer »

 

 

 

Je remercie les éditions Milady pour ce service presse via la plateforme NetGalley.

 

 


 

Le résumé :

 

Âmes sensibles, s’abstenir !
Tess Snow a tout pour être heureuse : une brillant avenir professionnel et un petit ami fou amoureux d’elle.
Pour l’anniversaire de leur rencontre, Brax lui offre un voyage surprise au Mexique. Plages de sable blanc, cocktails exotiques, soirées torrides : tous les ingrédients sont réunis pour des vacances de rêve. Mais très vite, c’est la descente aux enfers : Tess se fait kidnapper. Captive terrifiée, elle se mue en farouche insoumise. Mais son courage ne lui épargnera pas l’horreur.
Brax la retrouvera-t-il avant qu’elle ne soit brisée ? Ou le nouveau maître de Tess changera-t-il sa vie à jamais ?

 


 

 

Mon avis :

 

Aujourd’hui je te parle de la dernière Dark Romance qui a fait palpiter mon petit coeur. Oh my Gooodddddd ! C’est juste extraordinaire, sensationnelle, euphorisant, magique, majestueux !!!!! Mon Dieu ! Il te faut absolument la découvrir !

 

Contexte

 

Tess Snow, l’australienne,  a tout pour être heureuse. Des études d’architecture qui la passionnent. Un petit ami, Brax, passionné, charmant, doux, présent. Le seul souci c’est qu’au lit, il ne la fait pas grimper au rideau. Il peut passer des semaines sans la toucher. Et de ce côté là, elle est désespérée, surtout qu’en catimini, elle fantasme sur des scènes très érotiques. D’ailleurs ces pulsions la tenaillent depuis longtemps, mais les réfrènent car selon ses propres sentiments cela n’est pas normal. Elle s’en accommode bien, mais voilà. Brax porte la panoplie complète du prince charmant à part que le courage et lui ne font pas bon ménage. Brax lui fait une surprise : un voyage à Cancun. Le Mexique, la mer, le sable, la musique : de quoi prendre du bon temps et surtout se relaxer. Seulement tout part en vrille. Cancun est connu pour de nombreux faits divers et de disparitions très inquiétantes. Le mauvais pressentiment de Tess va prendre une image bien plus réelle. Enlevée par la bande de Blouson en Cuir dans un bar minable, elle se retrouve au milieux de plusieurs filles dans un cachot sans aucune commodité. Le cauchemar prend forme et survivre est le seul mot d’ordre.
Tess ne va aucunement se laisser faire. D’ailleurs sa tenacité et son courage lui valent  de nombreux coups et humiliations. Elle va vivre une semaine en enfer où toutes sortes de questions lui traversent l’esprit. Huit jours où ses geôliers tentent de la faire craquer psychologiquement. Mais elle tient bon et n’hésite pas à se rebeller. La combativité dans toute sa splendeur ! Mais cette semaine n’est que le début d’un parcours chaotique. Elle a été achetée par un riche français M. Mercer.
Le voyage chaotique l’emporte vers des terres de rêves et un château invraisemblable en France. Mais le paradis va vite prendre une tournure machiavélique. Le maître des lieux dégage une aura mystérieuse, prédatrice et dangereuse. Sa posture austère, sa carrure dominante, ses yeux noirs et perçant, vont mettre à mal Tess. Elle devra l’appeler Q et lui l’interpelle en mentionnant « esclave ». Tess n’en démordra pas. Mordicus, elle se plie à certaines exigences mais se rebelle quand il s’approche trop d’elle. Elle tient toujours à sa liberté et n’hésite pas à prendre des dangers pour la retrouver.
Q est un maitre dominant. Il exige, il a. Il réclame, il a. Il domine, il reçoit. Il protège. Il choie. Il respire l’autorité et la luxure. Et petit à petit, la perversité cachée de Tess va s’exprimer à ses côtés. Elle va le malmener, l’éconduire, le pousser dans ses retranchements. Q cache de sombres secrets. Mais est-il aussi pervers et mauvais que laisse croire ses actions ? Quel homme se cache derrière cette incroyable carapace ? Tess tombera t-elle sous son charme ? Va t-elle révéler la femme avare de sexe qui se cache en elle ? Prendra t-elle la bonne décision ?

 

1,2,3…je me lance !

 

Si t’es une vraie fan de dark romance, tu peux foncer ! Lance toi, les yeux fermés, tu vas te régaler sans aucun doute ! De la vraie dark romance sans demie mesure. Ne t’attends pas à être épargner par les situations délicates. Tu vas souffrir, tu vas te crisper, tu vas pleurer, mais tu vas adorer car derrière tous ces maux tu vas vivre une histoire intense et magnifique. Aux premiers abords, cette histoire m’a fait pensée à « La belle et la Bête », remastérisée façon dark et impitoyable.Et je crois que comme moi, tu y verras beaucoup de similitudes.
Pepper Winters te plonge dans l’univers du trafic d’être humain et de l’esclavage sexuel. Rien de bien joli, je le conçois. Et puis tu plonges petit à petit dans le monde BDSM. Les scènes sont justes merveilleuses. Comme je les aime : sensuelles, destructrices, belles, charnelles et aphrodisiaques. Les rebondissements et de nombreuses péripéties s’invitent tout au long du livre pour te faire vivre un enfer et où tu crois que l’espérance va enfin éclater comme une bulle salvatrice.
La plume de Winters est juste hyper addictive. Elle met en ouvre tout son talent pour te faire vivre toute une panoplie d’émotions tout aussi effrayantes que subjuguantes. Un mélange intense d’amour, de désir, de haine et d’attirance. Très vite, tu ne sais plus sur quel pied danser. Tout est paradoxal mais aussi émouvant. De l’intensité à gogo. Des effusions à gogo. Du courage à gogo. De l’amour à gogo. De la perversité à gogo. les personnages sont justes attachants. je les adore, je les aime. A aucun moment je n’ai pu les détester car sous leurs faits et gestes se cachent une honnêteté sans faille. Il faut creuser leur personnalité et surtout ne pas s’arrêter aux premier abords.

 

 

Pepper Winters débarque en France avec une dark romance qui va te rendre folle ! Accroches toi bien !
A dévorer sans modération et avec beaucoup d’énergie !

 

 

∞∞ EXTRAIT ∞∞

 

« Quatre petits mots.
Si l’on me demandait quelle est ma plus grande peur, mon pire cauchemar, je répondrais par quatre petits mots.
Comment ma vie avait-elle pu basculer dans un tel enfer ?
Comment mon amour pour Brax avait-il pu se dégrader à ce point ?
La cagoule noire sentait le rance et m’empêchait de respirer autant que de réfléchir posément. La corde qui me ligotait me sciait les poignets.
Du bruit.
La porte de l’avion s’ouvrit. Des pas approchèrent. Sous la cagoule, des images d’horreur m’assaillirent. Allait-on me violer ? Me mutiler ? Reverrais-je jamais Brax ?
Des voix masculines. On me tira par le bras pour me forcer à me lever. Je tentai de hurler et de me débattre.
Coup de poing dans le ventre.
Des larmes roulèrent sur mes joues. Les premières. Hélas, mon nouvel avenir m’en réserverait d’autres.
Le sort m’avait livrée aux monstres de Hadès.
— Elle !
Mon estomac se noua, menaçant de se révulser. Oh, mon…

 

 

 

Résultat de recherche d'imagesPepper Winters écrit des best-sellers salués par le New York Times et USA Today. Elle adore la dark romance, les amants maudits, les interdits et les tabous. Elle s’efforce d’écrire des histoires incitant ses lectrices à désirer l’impossible, grâce à des intrigues complexes et des personnages inoubliables qui feront parler d’eux bien après la dernière page. Sur le plan personnel, elle aime voyager, est adepte de la crème brûlée et est mariée à un Canadien génial qui a la gentillesse de tolérer ses horaires de travail absurdes et de l’accompagner à ses séances de signatures. Par ailleurs, elle croit dur comme fer que l’impossible peut devenir possible.

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site de Pepper Winters, pour suivre son actualité !

Vers le site des éditions Milady, pour tout savoir !

 

 

 

DARK SHADOW de G.H. David.

51CfFsb04AL._SX317_BO1,204,203,200_

 

[DARK ROMANCE – Nouveauté 2018]

City Editions – Collection Eden

Lecture personnelle

 

 

Format numérique (304 pages) : 11.99€

Broché : 16.90€

Ma note : 5/5 mention « à découvrir »

 

 

 

 

 

 

Le résumé :

 

Ancienne membre d’une cellule terroriste irlandaise, Jennifer a été bannie de son clan il y a vingt ans. En entretenant une relation interdite avec Sean Griffin, le capitaine d’une milice adverse, elle a brisé un tabou et a dû s’enfuir pour refaire sa vie.
Des années plus tard, Jennifer est de retour pour affronter son passé et percer le secret de la mort de sa meilleure amie, survenue pendant le conflit Nord-irlandais. Un secret que certains veulent garder enfoui… à n’importe quel prix.
Entre complots, menaces et passion, la jeune femme sortira-t-elle indemne de cette recherche de la vérité ? Rien n’est moins sûr. D’autant qu’elle retrouve Sean, son amour de jeunesse. Leur désir ne s’est jamais éteint et la passion d’autrefois se ranime en un brasier dévorant…
Un homme venu du passé. Aussi séduisant que dangereux.

 


 

Mon avis :

 

Une nouvelle fois GH David signe un roman à la hauteur de son talent. Une immersion totale dans les quartiers de Belfast pendant les conflits sanglants (« Les Troubles ») opposants au début des années 1990 les communautés protestantes et catholiques.

 

Jennifer Flannighan est la fille cadette du clan portant la bannière des catholiques républicains. Jennifer a la flamme en elle très jeune et se veut redoutable. Sans aucune pitié, les siens, sa famille et ses frères d’armes passent avant tout. L’allégeance et le combat sont une seconde nature pour elle, vital comme l’air qu’elle respire. Un combat n’épargnant personne, brisant des centaines de familles. Jennifer est redoutable, crainte et impulsive. Il en émane une force impressionnante. Arme au poing, elle combattra jusqu’à son dernier souffle. Elle s’est prise d’amitié pour une jeune fille, Dorothy. Une amitié qui n’aurait dû jamais voir le jour. Dory est fille de flic et d’unioniste protestant. Les liens s’affirment et elle devient sa sœur de cœur et Jennifer la prend sous la protection de son clan. Dory a un grand frère, Sean. Il est commandant dans une faction et qui bien évidemment se bat contre le clan de Jennifer. Mais cette dernière est tombée sous le charme de Sean. Leur amour respire la pureté et l’honnêteté. C’est celui qui met les frissons et qui fait battre le cœur à une vitesse folle. Celui qui abattra tous les murs et qui fera tomber bien nombre de personne. Il est le feu sur la poudrière. Prête à exploser et à tout détruire. Sean est enrôlé dans cette faction relativement jeune et gravit rapidement les échelons. Il forme ensuite sa propre sous faction et n’hésite pas à prendre part à des raids meurtriers. Sa rencontre avec Jennifer l’a bouleversé et ses convictions s’en trouvent chamboulées. Son amour pour elle est tout. Jusqu’où ira t-il pour le préserver ?

 

Comment vous dire que j’ai totalement « surkiffé » les personnages. La psychologie des personnages est magnifiquement maniée : je suis entrée dans les méandres de leurs douleurs, de leurs désespoirs, de leurs craintes, de leurs psychismes sombres. Il y a énormément de noirceur mais aussi beaucoup d’amour. Gh David joue parfaitement avec ces ambiguïtés et les sentiments aux antipodes. D’ailleurs sans l’un, l’autre n’existerait pas. Ils sont complémentaires mais d’une certaine manière de façon violente et anarchique. Les personnages secondaires ne sont pas en reste. Bobby a eu toute ma sympathie, ce vieux roublard ! Chaque personnage a une place importante et privilégiée dans le fil de l’histoire.

 

Si les personnages ont une place énorme dans mon cœur, le côté historique et réel de l’histoire remporte tous les suffrages. Il ne faut pas oublier le contexte pendant laquelle se déroule le roman : les Troubles, guerre civile qui dura une trentaine d’années, entre 1960 et 1990. Guerre qui a fait des milliers de victimes, de disparus et de blessés. La lecture est enrichie de commentaires, d’annotations et de références à cette période triste de Belfast. J’ai toujours apprécié ce genre de lecture s’enrichissant autour d’éléments historiques : tout d’abord car elle perpétue la mémoire collective et puis les ressentis sont décuplés (car je me dit oui des personnes ont du vivre ça) et finalement le poids du symbolisme et du message sont d’autant plus importants.

 

GH David nous offre une histoire de qualité et sa plume fait des merveilles. Elle nous met à rude épreuve et nous fait ressentir moult émotions : de la peine, de la haine, de l’injustice, de l’amour, de l’amitié. Son histoire nous fait navigué en plein cœur des Troubles, de l’origine, de la naissance de cette amitié et de cet amour prorogés au présent. Cette quête de la vérité fera glisser Jennifer et Sean sur des pentes vertigineuses où la seule issue ne s’ouvrira que sur des étendues de sangs. Ils se réapproprieront le passé pour faire en sorte que leur avenir ne soit pas constellé de craintes et de regrets.

 

Coup de cœur immense ! C’est un carton plein !

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site de la Collection EDEN, pour tout savoir !

Vers la page Facebook G.H. David, pour suivre son actualité !

 

 

 

DARK LOVE #1 : Hard de Nashoda Rose.

Dark Love T1 (Hard) par [Rose, Nashoda]

 

[ DARK ROMANCE – Nouveauté 2018]

CITY EDITIONS – Collection Eden

Traduction : Martine Desoille

Lecture personnelle

 

Format numérique (352 pages) : 11€99

Broché : 17€50

Ma note : 5/5

 

 

 

 

 

Le résumé :
Après avoir échappé de justesse à une agression, Emily refuse de se sentir aussi vulnérable. Décidée à apprendre à se défendre, elle fait appel à Logan, un champion d’arts martiaux sexy, pour lui donner des cours d’auto-défense.
Auprès de ce guerrier impitoyable, elle apprend à se battre et… à aimer. Car sous ses airs inflexibles, derrière l’homme autoritaire, Logan est capable d’une grande douceur. Entre Emily et lui, la passion est dévorante. Jusqu’au jour où la jeune femme est kidnappée.
Affamée, humiliée, battue, elle doit lutter férocement pour sa survie. Quand elle entend la voix de Logan, elle pense être sauvée. Mais son cauchemar ne fait que commencer, car son ravisseur c’est lui, cet homme qu’elle croyait aimer…
Il est comme une avalanche. Il frappe fort, vite et sans pitié.

 


 

Mon avis :

 

 

Une nouvelle lecture diaboliquement intense ! Si vous pensez que le résume spolie toute l’histoire, je vous arrête de suite. Vous seriez bien surprise en ouvrant ce roman. Le résumé ne raconte que le tout début et ne laisse rien entrapercevoir de ce que pourrait être la suite.

 

Une Dark romance entière, sans faux semblant, qui m’a prise aux tripes dès le départ. Je suis rentrée dans le vif du sujet dès les premières pages. Une relation de quelques semaines. Cet amour que se vouent Emily et Logan semble pur, véritable. Aucune ombre au tableau semble se profiler. C’est une liaison romantique. Logan est free fighter et musicien. Son groupe donne un concert et Emily est hyper emballée de le découvrir pour la première fois sur scène. Mais dans les toilettes du pub, elle est kidnappée.

 

A son réveil, elle est menottée dans ce qui lui apparait comme une cave. Affamée, apeurée, elle s’imagine toute sorte de scénario. Elle compte sur le soutien inconditionnel de Logan, de Matt et de Kat, ses meilleurs amis, pour venir à son secours, remuer ciel et terre pour la retrouver. La descente aux enfers ne fait que s’amorcer. Les coups de fouet s’abattent, le manque de nourriture l’affaiblisse mais le plus terrible est lorsqu’elle s’aperçoit que Logan est derrière tout ça ! Son esprit se fissure, sa haine afflue. Elle ne sait plus où donner de la tête. L’abandon sera d’autant plus facile, si Logan ne lui répétait pas de se battre pour eux, leur liberté, leur amour, de suivre à la lettre ses consignes. La résignation lui serait plus simple, mais la haine est plus facile à porter surtout que Logan semble acquiescer toute ces punitions qu’elle subit. Elle découvre le monde de l’esclavage sexuel. Ces filles vidées de leur âme, soumises dans ces jeux dégradants. Elles ne sont plus qu’ombre d’elle même. Un corps vide soumis aux pulsions de leurs terribles maîtres. Emily vit 15 jours d’enfer interminable. Les interludes nocturnes auprès de Logan lui insufflent cet espoir et s’accroche à cetet bouée de secours inespérée. Sauvée in extremis de la mort et de la vente, elle tente de se reconstruire loin de la folie humaine. Deux longues années passent lorsque il refait surface et vient chambouler à nouveau sa vie. Leurs retrouvailles annonceront-elles le pire ou le meilleur ?

 

Dès le départ Nashoda Rose attaque dans le glauque. Le lecteur est vite mis mal à l’aise, tout s’enchaine rapidement. C’est de la pure folie. A la fois douloureux et torride. Un tourbillon de sensations et d’émotions qui ne m’ont pas laissé indifférente. On y trouve la cruauté du milieu, des personnages scandaleusement outrageants sans aucune moralité. De la perversité, de la manipulation. La psychologie des personnages est parfaitement maitrisée. Tout au long des chapitres j’ai appris à connaitre les protagonistes, voir autant leurs bons côtés que leurs mauvais côtés. Les personnages secondaires apportent cette touche de fraicheur et d’insouciance. La plume de Nashoda Rose est juste sublime et hyper addictive.

 

En bref une histoire d’amour bouleversante, difficile, passionnelle, charnelle et destructrice. Si t’es une Darkeuse alors tu seras plus que conquise !!!

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site de la Collection Eden, pour tout savoir !

Vers le site officiel de Nashoda Rose !

 

 

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

Les Somber Jann , saison 1 de Cynthia Havendean.

 

[DARK ROMANCE – Nouveauté 2017]

Ediligne

Lecture personnelle

 

 


 

Résumé :

J’habite dans le Dakota du Nord, l’étrange famille Somber Jann s’installe juste en face de chez moi… Je suis Engy, j’ai 16 ans.
Un soir, avant d’aller à une fête, je me retrouve poursuivie par un groupe d’inconnus. Juste avant qu’ils ne m’enlèvent, mon voisin arrive à mon secours. Tel un psychopathe, d’un seul coup de couteau agile, Jaylen tue de sang-froid un de ces agresseur.
Redevable, intriguée et attirée face à mon sauveur, je ne cesse d’espionner cette famille. Je tente par tous les moyens de m’approcher de lui. Ce que je ne sais pas encore, c’est que je suis en danger à ses côtés…
Maintenant, j’en sais trop sur cette famille… Je suis la captive non pas d’un héros, mais d’un tueur en série!…

 


 

Mon avis :

Il faut dire que c’est un roman que me faissait de l’œil depuis belle lurette, voir depuis sa sortie. Un synopsis de rêve et une première de couverture sanglante, il y avait de forte chance que je succombe. Et ce fut le cas il y a quelques semaines de ça. Que vous dire que c’est une dark romance comme je les adore et que tout y fait pour vous filer les frissons du début à la fin.

Engy est une jeune lycéenne qui par un mauvais concours de circonstances, se retrouve dans le jardin de son voisin d’en face. Pourchassée par des individus malintentionnés, elle court se réfugier chez lui. Peut être aurait-elle du s’abstenir car sa vie va s’en trouver bouleverser à tout jamais. Engy est une gentille fille, insouciante, naïve. Le monde est à ses pieds et elle ne souhaite que le découvrir. Mais la voici, lors de cette soirée, témoin dune scène qu’elle n’aurait jamais du voir : le meurtre d’un de ses harceleurs. Jaylen dans le calme le plus total va mettre fin à la vie de cet homme et va dorénavant prendre toutes les garanties inimaginables à ce que cet acte soit gardé dans le secret. Jaylen est le frère ainé, d’une fratrie de trois frères. Son regard froid est insondable et vous file des sueurs froides. Sa posture met en alerte rouge tous vos sens. Mais il dégage une aura de sensualité à damner et un sentiment de protection intense. Mais Jaylen est un tueur de sang froid, il traque et découpe ses victimes et le plus dérangeant est que son père l’a enrôlé dans ce sinistre parcours. On peut dire que c’est une entreprise familiale qui roule plutôt bien. La manipulation, la peur et l’endoctrinement sont omniprésents. Mais cette rencontre inopinée va faire naitre des sentiments incommensurables et destructeurs.

Engy et Jaylen c’est épique, violent, fougueux et impensable. L’auteur manie avec brio la frontière entre réalité et syndromes de Stockholm et Lynn. A tel point qu’on ne sait plus où donner de la tête et différencier du bien du mal. C’est une histoire d’amour qui n’aurait jamais du naitre car elle est vouée à être détruite d’une part par les impulsions violentes et incontrôlées de Jaylen et par la prise de conscience de Engy. Mais j’ai bien été spectatrice de ces sentiments qui prennent de plus en plus de place. Bref c’est un truc de ouf !!!! C’est démentiel ! Des rebondissements incessants viennent agrémenter un scénario de folie. Que dire de la plume de Havendean : totalement subjuguante et envoutante ! Elle nous fais vivre une multitude d’émotions passant : de la peur à la haine, de l’espoir à la destruction, de l’amour à l’indifférence, de la manipulation à la capitulation, de tout à rien, de l’envie à l’anéantissement, de la passion à la violence.

En bref, une histoire à faire palpiter votre cœur à une vitesse effrénée, je ne regrette qu’une chose ne pas l’avoir lu beaucoup plus tôt !

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Vers le site officiel de Cynthia Havendean !

 

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

Sans cœur, tome 2 : Sans âme d’Angel Arekin

sans ame

Dark romance – Roman sorti en septembre 2017

Editions BMR

Service Presse

 

Je remercie les éditions BMR via la plateforme NetGalley de m’avoir confié ce roman en service presse.

Résumé : Abigael et Ciaràn, libérés de leurs secrets, ont réussi à trouver un certain équilibre. Mais en Thaïlande, loin du cadre familial et des règles établies, Ciaràn ne prend pas ses médicaments. Vulnérable, il a de plus en plus de mal à maîtriser ses pulsions. Abigael n’a jamais été autant en danger…
SANS ÂME est une fiction dark qui n’entre pas dans les codes de la romance classique : romance y rime avec violence, séduction avec soumission, et certaines scènes peuvent surprendre les lectrices non averties.

 

Mon avis : Autant le premier tome m’avait laissé un peu sceptique, autant je dois dire que j’ai adoré ce tome 2. Nous retrouvons donc Abigael et Ciaràn, de nouveau en couple, après que Ciaràn ait renoncé à se marier. Pour se retrouver, et pour faire plaisir à Abigael, ils partent en vacances en Thaïlande avec Quentin, le meilleur ami d’Abigael, et Lili, une amie d’Abigael. Ces vacances vont se révéler dangereuses pour le couple car Ciaràn a décidé de ne plus prendre ces médicaments et les fantasmes les plus fous vont bientôt l’envahir….

Dans ce deuxième tome, tout est écrit du point de vue de Ciaràn. C’est une vraie force car on comprend un peu mieux sa folie, son cheminement intellectuel ainsi que son empathie envers les autres. Pourtant, au fil des pages, on ne peut pas ne pas remarquer qu’une forme « d’attachement » se crée réellement avec Abigael. Son ressenti vis-à-vis d’elle et ses actions envers elle évoluent tout au long du livre et on ne peut que se questionner sur cette personnalité si tordue !!

Quant à Abigael, j’ai été agréablement surprise. Autant elle m’avait insupportée dans le tome 1, autant je l’ai trouvée mature et aussi « dingue » que Ciaràn dans ce tome 2. Elle a vraiment évolué que ce soit au niveau de sa personnalité ou de son positionnement vis-à-vis de son « amoureux ». elle s’est enfin pliée dans le rôle qu’il lui a créé et on se rend compte que par amour, elle va être capable de faire beaucoup de concessions. Je la trouve également beaucoup moins soumise et n’hésitant plus à titiller Ciaràn quand elle veut des réponses ou le faire réagir.

Finalement, avec le recul, je me relirai bien ces deux tomes à la suite. Peut-être que je n’étais pas prête à lire une dark romance comme celle-là au mois de juin. Les scènes de sexe sont présentes mais ne prennent pas toutes la place. J’ai aimé voyager dans l’esprit du héros, comprendre ses ressentis, ses fantasmes et un peu mieux son fonctionnement.  La plume de l’auteure vous transportera dans cet univers sombre où tout peut arriver….

Pour conclure, je vous recommande cette duologie pour la singularité de Ciaràn. Ce tome 2 est addictif et si vous êtes adeptes de Dark Romance, vous ne pouvez pas rater cette histoire. Je ne sais pas si un tome 3 ou des spin-off sont prévus. Si tel est le cas, je me replongerai avec joie dans l’univers de notre couple si atypique.

 

liens-utiles

Retrouvez ici ma chronique de Sans cœur, tome 1 d’Angel Arekin

Retrouvez l’univers d’Angel Arekin sur le site des Editions BMR

Retrouvez Sans coeur, tome 2 sur Amazon

 

pro_reader_120                            reviews_10_120                      favorited_reviews_120

Vicious de L.J. Shen (tome 1 Série Sinners of Saint).

 

[ DARK ROMANCE – Nouveauté 2017 ]

Éditions Harlequin – Collection &H

Traduction : Barbara Versini

Série 1/4

Service presse

 

Je remercie les éditions Harlequin pour le service presse via Netgalley.

 


 

Résumé :

Vicious. Le nom qu’il s’est choisi parle de lui-même. C’est un homme froid, cruel… et immensément riche. Ce qui veut dire qu’il a le monde à ses pieds. Millie ne fera plus jamais l’erreur qu’elle a commise dix ans plus tôt, quand elle a cru qu’elle pouvait se mesurer à lui, répondre à ses provocations, lui rendre coup pour coup. Ils n’étaient que deux adolescents, et pourtant il a détruit sa vie, l’a forcée à l’exil, loin de sa famille et de tout ce qu’elle connaissait. Alors, le soir où il surgit dans le bar de Manhattan où elle travaille à présent, adulte, plus beau et plus… dangereux que jamais, Millie sait qu’il n’y a qu’une solution  : fuir. Mais elle ne se fait pas d’illusions, si Vicious est venu la chercher, rien ne l’arrêtera. Une menace autant qu’une promesse…

 


 

Mon avis :

Cette couverture est juste WOOOOWWWW ! Une couverture qui invite à la luxure ( bien sur qu’on aimerait être cette petite chose qu’il tient entre ses doigts, juste pour espérer une petite caresse de ces lèvres) ! La couverture n’annonce que des bons moments et et supers bons moments !! Non, non…je ne suis pas du tout accro à cette nouvelle série que nous offre la collection &H qui en tout, compte quatre tomes (si mes recherches s’avèrent exactes).

Vicious aurait pu être le nom d’une chanson romantique, lancinante qui se serait terminée je ne sais où ( en fait si…mais je ne vous le dirais pas !!) ; mais non c’est le prénom que s’est donné Baron Spencer pour se dénoter de son diabolique de père. Ouais porter le même prénom que son père ça craint !! Vicious, fils unique d’un riche entrepreneur, est livré à lui même depuis la mort suspecte de sa mère. Sa belle-mère, Jocelyne, est la caricature parfaite de la marâtre qui se fout totalement de lui. Ne voyant que l’intérêt financier pour embellir sa vie, Jocelyne embourbée dans une situation totalement incongrue et malsaine devra affronter Vicious pour son plus grand déplaisir. Vicious gère sa vie comme il entend, il obtient tout ce qu’il désire et souhaite. De nature et de charisme imposants, son charme indéniable et son aura attirante, rien ne lui résiste, tout le monde est à ses pieds. Tel le roi sur son trône d’or, les filles se pavanent devant ses irrésistibles yeux et ses caresses ensorcelantes. Défilé permanent de toutes les jolies midinettes des environs, sa vie est un long fleuve tranquille où plaisirs en tout genre l’agrémentent. Jusqu’au jour (tandammmm…) une nouvelle arrive ! Fille des domestiques de son royaume, Emilia LeBlanc, dite Millie, elle débarque de la Nouvelle-Angleterre. Sous ses airs de fille inintéressante et à bannir de toute relation sociale, Millie est la pureté incarnée. Trop gentille, trop niaise, trop merveilleuse, trop parfaite pour intéresser qui que ce soit ! Millie vie dans son petit monde où les bisounours sont rois et ne comprend pas absolument l’attitude détestable de Vicious. Pour qui elle ressent l’inexplicable présence de papillons dans le ventre à chaque rencontre et à chaque regard. Qu’on se le dise Millie est amoureuse de celui qu’elle déteste. Ce dernier est un vrai salaud : l’humiliant à chaque occasion ! Lui infligeant des paroles blessantes et surtout lui proposant l’inimaginable qui l’obligera à s’enfuir.

Détruite, anéantie, Millie se fait une autre vie à l’autre bout du pays, New York, Big Apple, où les rêves s’autodétruisent à petit feu. Les études, le boulot, quelques amourettes de passage, l’arrivée de sa sœur, Rosie atteinte de mucoviscidose, la plonge dans un combat permanent pour survivre. Alterné deux boulots, une vie exaspérante ce sont les conséquences de son exil forcé. Mais ce dernier va prendre une tournure inattendue, alors qu’elle bosse dans ce bar, elle recroise l’orgueilleux Vicious. Elle ne souhaite qu’une seule chose, qu’il la laisse en paix et surtout ne vient pas s’insinuer dans sa vie ! Vous pensez qu’il la laissera en paix ? C’est mal le connaitre car il a toujours voulu la faire sienne ! Va t-elle résister ? Et surtout que manigance t-il ?

Vous l’avez peut être compris : j’ai adoré, j’ai surkiffé cette lecture !! Impossible de la lâcher avant de connaitre tous les enjeux et surtout les aboutissants. Vicious est détestable à un tel point qu’on lui arracherait ses cheveux face à son arrogance. C’est connu les femmes aiment les salauds, et là mesdames vous allez être conquise. On sait toutes que derrière les carapaces de ce genre se cache un autre homme, son opposé. Vous allez aimer le découvrir et le détester. Vicious en tient une sacré couche : niveau machiavélique il tient le palmarès. C’est un être tordu, il adore fomenter des séditions et torturer psychologiquement son entourage.

Les personnages secondaires donnent également le change : Rosie la sœur délurée qui ne tient pas sa langue dans sa poche. Les meilleurs amis de Vicious : Trent, Jaime et Dean qui n’hésitent pas )à lui dire les quatre vérités et à le déstabiliser quand c’est nécessaire.

Petit bémol : pas si dark que ça ! Vous pouvez vous lancer les yeux fermés (enfin non…c’est mieux ouverts pour lire )!!

L.J Shen nous entraine dans une histoire palpitante où les rebondissements incessants donnent un rythme effréné à la lecture. Un plume efficace et acérée qui nous fait voguer sur toutes les émotions existantes. Un panel de sensations qui garanti une lecture envoutante du début à la fin. On dévore littéralement Vicious. On le goute , on apprécie son caractère acide. C’est comme une tablette de chocolats où chaque carré que l’on avale nous fait découvrir de nouvelles saveurs. On s’abandonne carrément dans ce méli-mélo de sentiments tourbillonnants.

« Vicious » c’est de la jalousie, de l’amour, des découvertes, des complots machiavéliques et une vérité.

« Vicious » : la bad cool attitude !

 

liens-utiles

 

Vers le site des éditions Harlequin !

Vers le site officiel de L.J. Shen !

Lien Amazon !

 

 

 

64391-episode