DÉSIRS ET PROVOCATION de J. Margot Critch.

[ ROMANCE CONTEMPORAINE – Nouveauté 2019 ]
SIN CITY BROTHERHOOD – Tome 3/3
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Evelyne Jouve
Éditions HARLEQUIN – Collection MAGNETIC
250 pages
Ma note : 3,5/5
Lien Kindle
 
Le résumé :
Alex a trois passions : son travail, les femmes et le whisky hors d’âge. La première lui donne l’accès au luxe dont il raffole, les deux autres lui procurent un délassement bien mérité. Les trois réunies lui permettent d’oublier les fêlures du passé. Mais l’irruption de Maria Martinez dans sa vie fait exploser ses défenses. Problème : Maria est intouchable, car elle n’est autre que la sœur de son meilleur ami…
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 
Alex est la troisième roue du carrosse de Brotherhood. Il est le sauvage de la bande. Un passé et une enfance douloureuse faite de haine et de coups. Des blessures marquées au fer rouge dans son âme meurtrie. Le travail, les femmes et l’alcool sont les seuls compensateurs qui ont le mérite de noyer ses démons. Alex est un homme taciturne. Son bonheur n’a qu’un effet éphémère. Bourreau de travail il se complaît dans un quotidien où surprise et joie n’ont aucune définition. Sous cette froide apparence se cache pourtant un homme qui aimerait y croire. Croire à une vie moins insignifiante, croire à la complicité, croire à l’amour, croire que la solitude peut être vaincue. Alors qu’il broie du noir dans un club branché, il l’a remarque. Attiré comme un papillon vers la lumière, ses pas le portent vers elle. Et lorsqu’il la découvre, il sait qu’il est maudit des Dieux, et que cette attirance ne pourra jamais aboutir car elle est le péché interdit, la sœur de Rafael (voir tome 2). Les jours passent et le désir s’accentue. Devrait-il céder une bonne fois pour toute à cette provocation ?

 

Maria est une jeune femme débordante d’énergie et d’enthousiasme. Son créneau, sauver le monde de l’injustice et être au plus près des pauvres. Dans un centre et sur le terrain loin de chez elle, son empathie la porte sur des territoires inconnus. Des expériences inoubliables qui ont façonné la femme qu’elle est devenue. Une femme avec des convictions et des valeurs humaines profondément ancrées. Maria est une femme qui sait là où elle veut aller et elle se donne les moyens pour atteindre son but, pas de soucis, aussi têtue qu’optimiste, elle fonce. Et son défi, c’est lui, depuis des années, elle le regarde d’une manière teintée d’amour. Peut-être que maintenant, il ne la percevra plus comme la petite sœur de Rafael mais comme une femme avec ses désirs ?

 

Dernier tome de la série Sin City Brotherhood, cette romance met en lumière une relation amoureuse impossible pour de nombreuses et justes raisons. Deux personnages aux caractères opposés avec des convictions propres à eux. Les difficultés poussent sur leur chemin commun et les mensonges fleurissent ici et là. Pris rapidement dans leurs désirs et davantage, le passé surgit et détruit le peu déjà construit. L’aspect psychologique, notamment celui d’Alex, est sans commune mesure douloureux. Deux forces opposées de la nature prêtent à s’affronter afin d’obtenir l’amour qu’ils méritent. J’ai un peu moins apprécié cette lecture, du fait du personnage d’Alex. Son côté impulsif ne m’a pas charmée et j’ai grincé des dents face à son comportement. Heureusement le personnage de Maria contre balance mon jugement. L’auteur alterne toujours les points de vue et offre quelque passages faisant lumière sur la suite du précédent tome.

 

Une nouvelle fois la magie de la collection Magnetic opère : un scénario simple, des scènes épicées, des rebondissements enivrants, des surprises ici et là et un final à la hauteur de l’histoire. Un super moment de lecture mais qui n’est malheureusement pas transcendant.

 

Il savait comment surmonter sa frustration. Il connaissait la recette par cœur : alcool et sexe. Il prit son téléphone portable et se leva. Il allait faire un tour au Paradis, finalement, boire quelques verres, repérer une jolie fille ou deux et voir où cela le menait. Cette perspective ne réussit pas à dénouer sa tension. Une seule femme monopolisait ses pensées et c’était celle qu’il s’était juré  de ne plus toucher. Bon Dieu, il voulait Maria !

 

Une chronique de #Esméralda

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… le site des éditions HARLEQUIN.

… Mon avis sur le tome 2