Lucky Luce, tome 1 de Vanessa Furchert

lucky Luce 1

Romance – livre sorti le 31 mai 2019

Editions BMR

Service presse

Ma note : 3,5/5

 

Je remercie les éditions BMR qui m’ont permis, via la plateforme NetGalley, de découvrir ce roman.

Résumé : La reine des gaffes, c’est moi. Une catastrophe à l’horizon ? Vous pouvez être sûrs que je serai dans le coup.

Alors quand je me retrouve aux urgences au milieu de la nuit, c’est forcément pour une histoire si ridicule qu’elle ferait rougir de honte n’importe qui. D’autant plus que le médecin chargé de m’aider est le cliché sur pattes de l’homme parfait en blouse blanche !

Et lorsque, quelques jours plus tard, je recroise docteur Beau-Gosse dans une situation encore plus embarrassante (si, si, c’est possible), je n’ai qu’une envie, devenir invisible. C’est officiel, le destin adore se payer ma tête.

Ce titre a déjà paru sous le titre  Les Pérégrinations d’une gourde, aux éditions Erato.

 

Mon avis : En lisant le quatrième de couverture, j’ai tout de suite été séduite par le côté « miss catastrophe » de l’héroïne. Et pourtant, j’étais loin de penser qu’une maladresse pareille pouvait exister !!

Nous faisons ici connaissance avec Lucie, assistante de direction maladroite, complexée par ses kilos en trop mais aimant trop manger pour essayer d’y remédier. Après une soirée catastrophe, elle termine aux urgences et rencontre Noah, un docteur charmant qui ne la laisse pas insensible. Lorsqu’elle le recroise à plusieurs reprises, elle ne peut s’empêcher qu’il s’agit d’un signe du destin. Mais Noah est-il celui qu’il lui faut ?

J’ai beaucoup aimé le personnage de Lucie. En effet, cela fait du bien de voir une héroïne avec des défauts physiques mais aussi un caractère imparfait. Elle n’aime pas sa silhouette mais n’aime pas se priver des bonnes choses…. Honnêtement, ne sommes-nous pas nombreuses à agir de même ? Pour son côté maladroit, il est parfois poussé à l’extrême mais cela la rend également attachante. Malgré tout, Lucie est une jeune femme rigolote, sérieuse dans son travail et qui enchaine les histoires qui ne mènent nulle part. Justement, quand elle rencontre Noah, elle pense avoir décroché « le gros lot ». Imaginez un instant : un interne sexy, gentil, bourré d’humour, attentionné et qui s’intéresse à vous, il n’y a pas à hésiter, il faut foncer !! Néanmoins, j’ai trouvé ce personnage un peu lisse, trop conventionnel et je sens qu’il nous réserve des surprises…. Peut-être est-ce mon côté désabusé qui parle ? Le tome 2 répondra sûrement à cette réponse ! Dans tous les cas, j’ai trouvé ce couple assez atypique et j’attends de savoir quel sort l’autrice compte leur réserver car contrairement aux apparences, tout n’est pas si rose entre eux…

Je dois avouer que je ne savais pas que ce roman était un tome 1. Arrivé au bout, je suis restée bête car la fin appelle à une suite qui, je l’avoue, s’annonce compliquée pour notre héroïne. J’ai passé un bon moment car la protagoniste est attachante et drôle. La plume de l’autrice est fluide, facile à lire et entrainante. Les chapitres courts dynamisent notre lecture. Si je devais mettre un petit bémol, ce serait sur le narrateur qui se concentre uniquement sur Lucie, et laisse donc planer des zones d’ombres sur les autres personnages. De plus, j’ai trouvé que par moment, l’action avançait un peu trop vite, j’aurais aimé approfondir notamment le passage de la croisière. Néanmoins, cela reste un roman très agréable, parfait pour une lecture détente.

Pour conclure, je recommande le tome 1 de « Lucky Luce » pour tous les amateurs de romance qui cherchent une héroïne attachante, entière et drôle. Cette histoire vous fera, sans nul doute, passer un bon moment et vous permettra, le temps de quelques pages, de sourire et de vous évader de votre quotidien.

 

liens utiles

Retrouvez ce roman sur le site des éditions BMR
Retrouvez également ce roman sur amazon

 

pro_reader_120     favorited_reviews_120     reviews_50_120     netgalley_challenge_2018_120     netgalley_challenge_2019_120

Publicités

L’oiseau rare d’Émilie Collins

oiseau rare

Romance contemporaine – Livre sorti le 15 mai 2019

Editions BMR

Service presse

Ma note : 5/5 mentions « coup de coeur » et « incontournable 2019 »

 

Je remercie Émilie Collins et les éditions BMR qui, via la plateforme NetGalley, m’ont permis de découvrir ce roman en service presse.
Résumé : Une poignée d’habits détrempés, une voiture au réservoir à moitié plein et sa chienne Sita, voilà tout ce qu’il reste à Zélie. Mise à la porte de chez elle après une dispute houleuse, sans personne sur qui compter, elle décide de suivre la trace d’une mystérieuse lettre qui la conduit dans un petit village de campagne.
Là-bas, le pire se produit, et Sita est renversée par un chauffard. C’est alors que Mathias, jeune vétérinaire qui habite en face, prend sous son aile l’animal blessé et sa maîtresse. Mais la plus cabossée des deux n’est pas celle que l’on croit. Tout le village va bientôt s’occuper de la jeune fille farouche qui va vite s’avérer être un souffle puissant pour dépoussiérer les blessures et les secrets.

 

Mon avis : Ayant déjà lu une romance d’Emilie Collins, j’avais des attentes avant de débuter cette lecture. Le résumé s’annonçait prometteur, je me suis donc lancée le cœur léger et pourtant, je n’étais pas prête à l’ouragan émotionnel qui m’a saisie et emportée.
L’histoire commence sur une grosse dispute au cours de laquelle Zélie est chassée de chez elle par son conjoint. Il ne lui reste que quelques affaires détrempées, un ordinateur explosé, sa chienne Sita, sa voiture et une mystérieuse lettre venant d’un notaire. Elle décide donc d’aller le trouver. Arrivée sur place à la nuit tombée, sa chienne va être renversée par un chauffard et elle va tomber malade. Heureusement, le destin va mettre sur sa route Mathias, le vétérinaire du village, qui va prendre soin d’elles. Mais Zélie est-elle prête à faire confiance ? Quelle est son histoire ? Et pourquoi Mathias est-il si gentil avec elle ? N’attends-t-il pas quelque chose en retour ?
Au départ, j’ai eu un peu peur du personnage de Zélie. En effet, une héroïne tourmentée par son passé peut vite devenir caricaturale voire exaspérante. Mais ici, il n’en est rien. J’ai été très touchée par cette jeune femme qui n’a pas été épargnée par la vie et qui a du mal à faire de nouveau confiance. Entière, altruiste et pétillante, elle a hissé de hautes murailles autour de son cœur car elle a trop souvent été déçue et elle a peur de décevoir. Au côté de Mathias, elle va se rendre compte que tout n’est pas écrit d’avance. Concernant ce dernier, c’est un jeune homme généreux et protecteur qui va se prendre d’affection pour Sita….mais aussi sa propriétaire ! Touché par la solitude de la jeune femme, il va tout faire pour lui redonner le sourire et son cercle d’amis va vite l’accepter. Très rapidement, on sent une alchimie et une complicité se développer entre eux mais rien ne va aller trop vite et j’ai pris plaisir à voir cette relation se développer, non sans quelques embûches. Je ne peux m’empêcher de parler également d’Adélaïde, la maîtresse à la retraite, ou Timothé, le médecin et meilleur ami de Mathias, ou Christine, la « maîtresse tornade ». Tous ces personnages ont leur importance dans l’histoire et il est agréable de voir que toute la lumière n’est pas mise que sur les deux protagonistes principaux.
Je pense que vous l’avez déjà compris mais j’ai eu un gros coup de cœur pour cette romance. En effet, j’ai apprécié de lire une belle histoire où les bons sentiments sont mis à l’honneur. Les deux protagonistes ont des parcours de vie assez simples, même si Zélie a connu des hauts et des bas. Ils sont tous les deux sincères et cherchent à vivre heureux. Si vous ne connaissez pas la plume d’Emilie Collins, je vous conseille chaudement ce roman. Sa plume est vive, efficace et vous touche en plein cœur. Je me suis enthousiasmée, j’ai ri, j’ai pesté mais j’ai aussi pleuré au cours de ma lecture et surtout, j’ai eu beaucoup de mal à poser ma liseuse avant de connaître le dénouement. Enfin, l’autrice profite de cette histoire pour mettre en lumière les relations toxiques, et leurs dégâts, mais aussi le fait que la générosité et l’esprit de « famille » existent toujours.
Pour conclure, je ne peux que recommander la lecture de « l’oiseau rare » à tous ceux qui cherchent une belle histoire d’amour, remplie de bons sentiments, qui fait du bien au moral, sans tomber dans les clichés habituels. Venez trouver Mathias et son « petit moineau » et vous verrez que vous refermerez ce roman avec le sourire mais aussi avec une petite pointe de tristesse à l’idée d’abandonner tous ces personnages attachants.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ce roman sur le site des éditions BMR
Retrouvez-le également sur le site d’Amazon

 

Between Breaths, Tome 2 : Before you break de Christina Lee

before you break

New Romance – livre sorti le 7 février 2018

Editions BMR

Service Presse

Ma note : 4/5

 

Je remercie les éditions BMR qui, via la plateforme NetGalley, m’ont confié ce roman en service presse.

Résumé : Elle : Profondément marquée par le décès de son frère et incapable de se libérer de l’emprise de son petit ami volage, Ella noie sa souffrance dans ses études de psychologie. Bénévole pour une hotline  de soutien psychologique sous le nom de Gabriella, elle se met à recevoir des appels réguliers d’un certain Daniel rongé par des idées suicidaires.

Lui : Quinn, bad boy sexy au cœur tendre, a un lourd secret à cacher et cherche à expier ses fautes. Sous le pseudonyme de Daniel, c’est lui qui appelle souvent Gabriella, en qui il trouve une oreille attentive et une voix rassurante pour remonter la pente.

Eux : Au fil de leurs échanges, une complicité plus qu’amicale se développe entre Gabriella et Daniel, alors même qu’ils ne se reconnaissent pas quand ils se rencontrent «  en vrai  »…

 

Mon avis : Deuxième tome de la série, c’est le troisième que je lis et je crois que c’est, pour le moment, celui que j’ai préféré !

Quinn et Ella sont deux personnages marqués par la vie. Ella a perdu son frère qui s’est suicidé quelques années auparavant. Bien décidée à remonter la pente, elle a pris sa vie en main et compte également sur le soutien d’Avery, sa meilleure amie, pour profiter de sa jeunesse. En couple avec Joël depuis de nombreuses années, elle ne se sent plus en phase avec lui. Lorsqu’elle rencontre Quinn, une alchimie évidente semble les relier mais osera-t-elle quitter Joël ? Quand à Quinn, tourmenté par son passé, il semble penser qu’Ella n’est pas digne de lui. Osera-t-il se confier à elle pour avancer enfin dans sa vie ?

Ella a été marquée par le suicide de son frère et a, pendant longtemps, ressenti une grande culpabilité. Pour essayer d’aider d’autres personnes mais aussi pour se sentir utile, Ella travaille, quelques soirs par semaine, dans une hotline de soutien psychologique, en utilisant son prénom complet Gabriella, où elle essaie d’aider, du mieux qu’elle peut, tous ceux qui appellent. Ella est une jeune femme forte, sous son aspect fragile, car elle a réussi à remonter la pente et prend peu à peu confiance en elle afin de la mener là où elle en a envie. Pendant son travail, elle reçoit plusieurs fois des appels d’un certain Daniel qui la touchent et dont le témoignage lui va droit au cœur. De son côté, Daniel se prend d’affection pour cette Gabriella qui l’écoute et le conseille si bien. Sauf que Daniel n’est autre que Quinn, car il utilise lui son premier prénom pour appeler. Il est donc très touchant, mais aussi très étonnant, de voir Quinn se rapprocher d’Ella et Daniel se prendre d’affection pour Gabriella… même si c’est très surprenant, car aucun des deux ne fait le rapprochement, cela rajoute une petite pointe de piquant à l’intrigue. Quinn est un jeune homme qui culpabilise beaucoup par rapport à la mort de son meilleur ami quelques années auparavant, étouffé par une famille qui veut donner l’image de la famille parfaite, alors que lui veut juste se passionner pour la mécanique. Avec Ella, ils forment un couple un peu torturé mais surtout touchant et passionné.

Encore une fois, la plume de l’autrice fait des miracles. C’est une lecture facile, rapide et je me suis vraiment régalée. J’ai trouvé ce tome plus abouti que le premier « all of you » car les personnages sont beaucoup plus travaillés tant au niveau psychologique que de leur histoire qui prend le temps de se construire. On aimerait presque que cela aille plus vite entre eux mais c’est aussi plaisant de voir des personnages qui prennent leur temps pour faire les choses bien. Il y a peu de scènes de sexe mais elles font très rapidement monter la température tant l’alchimie entre les protagonistes est évidente !

En bref, je recommande chaudement ce tome 2 de la série « Between Breaths ». C’est une new romance sympathique qui, sous des airs de légèreté, met en lumière la thématique du suicide et de la culpabilité. Venez passer un bon moment avec Quinn et Ella, passionnez-vous pour ce couple tellement attachant ! Pour ma part, il me reste le dernier tome de la série à découvrir et j’appréhende déjà de quitter cette petite bande d’étudiants sympathiques.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ici ma chronique pour le tome 1 « All of you »
Retrouvez ici ma chronique pour le tome 4 « Promise Me This »
Retrouvez ce roman sur le site des éditions BMR

 

TAKE YOUR CHANCE, tome 3 de Kessilya.

Take your chance - 3 - Harley par [Kessilya]

 

 

[ROMANCE CONTEMPORAINE – Nouveauté 2018]

Tome 3/3

Éditions BMR

 

 

Ma note : 5/5 mention « à découvrir »

Lien Amazon !

 

 

 


 

Le résumé :

 

Harley Black n’a pas choisi de naître dans une puissante famille de trafiquants. Elle a beau rêver d’une autre vie, Harley sait que son futur sera fait de terreur et de meurtres. Car on ne se défait pas des chaînes de la rue.
Mathieu Aniel est flic. Depuis qu’il a perdu celle qu’il aimait, il n’a qu’une seule obsession  : lutter contre les réseaux de corruption qui empoisonnent sa ville. Malgré lui, pourtant, la jeune Harley l’émeut et occupe toutes ses pensées…
Quand l’empire des Black s’étiole sous le poids de complots, Mathieu est prêt à tout pour protéger Harley et la rallier à son camp. Ensemble, ils peuvent découvrir ce qui se cache derrière ce jeu de pouvoir souterrain. À condition de se faire confiance… Mais Harley est-elle prête à céder au désir, à trahir les siens pour goûter à la liberté  ?

 


 

Mon avis :

 

Qui a dit que le gentil flic ne pouvait pas fricoter avec la bad girl ? Personne, non ! Et si pour une fois les rôles s’inversaient. Est ce que cela te dérangerais ? Après tout, les femmes aussi peuvent être des rebelles dans l’âme même si elles cachent un gros cœur. Après tout, elles peuvent avoir les yeux revolver dans un corps de Barbie, côtoyer des hommes pas recommandables, tâter de la cachette, être une pro des arts martiaux, se fondre dans le décor, assister à des complots pas nets, soutenir sa famille même si elles savent qu’aucune moralité, justice, loi et honnêteté sont de rigueur. Que seuls la loi de la rue et de l’honneur prévalent dans cette vie de gang. Elles, c’est plutôt elle, Harley. Barbie blonde, rebelle, attachée aux valeurs familiales même si elles rêvent d’un monde beaucoup plus juste. Harley a grandi dans le milieu, a fait ses armes. Sa parole n’a aucune valeur, elle suit le mouvement non par conviction mais plutôt par honneur et fierté. Harley tente de s’émanciper, mais c’est bien compliqué quand trois frères et un père tyrannique veillent sur ses faits et gestes. Harley ne dénoncera jamais les siens, elle préfèrera se tirer une balle, plutôt qu’être une balance. Elle ne connaît que la violence, les règlements de compte, la manipulation … Comment construire son avenir dans un tel monde ? Si ses rêves sont inaccessibles, un porte s’entrouvre lorsque le gang des Black subit sa plus terrible épreuve. Entre honneur et vengeance, Harley devra prendre des décisions, mettre de côté son désir, ses rêves et ses principes. Le sang versé sera sa seule rédemption.

 

Avec la bad girl, voici le gentil flic, Mathieu. L’uniforme lui sied à merveille. Mathieu est un homme compliqué, droit dans ses bottes et emprisonné par un épisode malheureux de sa vie . Il s’y attache comme une sangsue, comme si c’était son unique salut, son avenir. Il a arrêté de vivre pleinement depuis belle lurette. Se donnant corps et âme à son métier, il en a oublié le simple bonheur. Mathieu est un homme intransigeant, entier et qui a en horreur la corruption et les sévices qu’endurent sa ville. Sa détermination le pousse à provoquer l’empire des Black. Il tente à tout prix d’amadouer la belle Harley dans le but que cette dernière dénonce les agissements de son père. Cette fille est un véritable casse tête pour le super flic. Un casse tête car il n’arrive pas à lui délier la langue et surtout il éprouve une certaine attirance. Certes incompréhensible, mais il a vraiment du mal à lutter. Si le destin les réunis pendant une période cruelle, il leur mène la vie dur. Pour le meilleur et le pire, surtout le pire, le cœur gagnera t-il l’amour ?

 

Ce dernier tome est à la hauteur des mes attentes. Cette trilogie est vraiment géniale. L’auteur narre avec perfection ses trois histoires. Des personnages aux traits de caractères attachants, des histoires éprouvantes et pimentées par des scènes sensuelles, des enjeux primordiaux. A chaque fois les personnages sont confrontés à des choix qui détermineront leur futur. Les doutes et les tourments viennent contrecarrer les plans. Des cris, des pleurs, de la passion et de l’amour ouvrent une porte de sortie que les personnages se doivent de saisir. Kessilya a une plume extrêmement addictive et envoutante. Elle touche par sa sensibilité, sa force, sa détermination et son optimisme.

 

TAKE YOUR CHANCE, ce sont ni des histoires de princes charmants et de princesses en détresse, ni des contes de fées, seulement des histoires d’hommes et de femmes qui doivent se battre avec conviction et affronter leur choix pour connaître le véritable et unique amour.

 

 


 

Je remercie les éditions BMR pour leur confiance via la plateforme Netgalley.

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Mon avis sur le tome 1 !

Mon avis sur le tome 2 !

Vers le site des éditions BMR, pour tout savoir !

 

 

Screenshot_2018-09-04 Personnalisez LE TEMPS D_UNE ILE de Thierry Clech

 

 

 

PROJET FRIENDZONE, tome 1 de Margot D. Bortoli.

51+077O62yL

 

 

 

[ NEW ROMANCE – Nouveauté 2018]

Editions BMR

 

 

Format numérique (469 pages) : 9.99€

Ma note : 3/5

 

 

 

 

 

 


 

Le résumé :

 

Samuel Craven est l’objet de tous mes fantasmes depuis que j’ai treize ans. Sauf qu’à cette époque j’avais un appareil dentaire, au moins quinze kilos en trop  et une estime personnelle en dessous du niveau de l’océan. Lui ? La vingtaine, du style et le monde à ses pieds – surtout des filles !
Outre ces différences fondamentales, Samuel est aussi le meilleur ami de mon grand frère. En clair :  pas dans ma catégorie.

Dix ans plus tard, rien n’a changé, enfin si,  moi  j’ai changé. Mais, clairement, lui  me considère toujours comme la petite sœur rigolote de son pote.
Enfin… jusqu’à ce qu’une nuit bien arrosée fasse vaciller mes certitudes.  Et si Monsieur n’était pas indifférent ?
Il n’y a qu’un moyen de le savoir : lancer le « Projet Friendzone », ou comment passer d’une  gentille amitié à une passion débridée !  Au programme : me transformer en femme fatale pour  que Sam succombe enfin…

 


 

Mon avis :

 

Il était une fois une ado, Grace, follement amoureuse du meilleur pote de son frère. A 13 ans, pas facile de se faire remarquer par ce garçon bien plus âgé. Boulotte et mal dans sa peau, Grace en rêve tous les jours. Prince Charmant dans toute sa splendeur, Samuel la regarde comme étant uniquement la petite sœur de Damien. Impossible pour lui d’imaginer quoi que ce soit d’autre. Abattue mais pas résignée, elle grandit en pensant que peut être un de ces jours elle sera vu autrement.

 

Le petit crapaud a bien grandi et s’est transformé en une belle princesse. Malgré tout, Grace a toujours, d’elle même, une image négative : ses formes tentatrices, sa maladresse qui lui ont valu quelque sobriquet pendant son adolescence planent encore autour d’elle. Elle se sent toujours rabaissée provoquant ainsi un grand malaise. Avec sa meilleure amie, Jane, elles forment un duo décapant et prêtent à surmonter les épreuves. Fou rire et engueulades mémorables, rien de mieux pour fortifier une amitié de tonnerre.

 

Grace n’a pas beaucoup d’objectif dans sa vie. Elle se laisse vivre le long d’un grand fleuve tranquille. Elle habite toujours chez ses parents et croque la vie sans se soucier de rien. Lorsqu’elle hérite de l’appartement de sa grande tante adorée, sa vie prend un tournant radical.

 

Grace est un personnage totalement fantasque. Comédienne dans sa plus grande mansuétude et combinée à sa maladresse légendaire et maladive, elle offre à son public de grands moments de solitudes où l’hilarité prend par surprise. Cascade en tout genre, situation palpitante, réplique fondante et piquante, tu ne peux absolument pas t’ennuyer à ses côtés. Une fois désinhibée, personne ne la tient et offre souvent un spectacle de toute beauté. Le ridicule ne tuant pas, elle s’adapte à toutes les situations dans lesquelles elle s’entraine elle-même. J’adore la manière dont elle rebondit. Attachante dans ses grands moments de solitude, j’en suis arrivée à avoir pitié d’elle. Sa forte personnalité la rend combative. Elle est souvent dépassée par ses émotions. D’ailleurs elle a vraiment du mal à les gérer. Rigolote, adorable, gentillette, elle charme tout le monde. Seule ombre au tableau : sa non relation avec Samuel. Recroisé depuis, au mariage de Damien où elle a fini nue dans son lit et qui est loin d’assumer. Sentiment d’échec total, elle le maudit d’autant qu’elle n’a aucun souvenir de cette nuit.

 

Recroisé quelques mois plus tard, dans les rues de Washington, les amis de Grace décident d’opter pour le projet friendzone qui consiste à le séduire en mode « femme fatale » sans trop en faire et surtout lui montrer qu’elle peut très bien se passer de lui. Projet aussi hilarant que loufoque qui va mettre à mal nos deux héros.

 

Sans vouloir spolier, tu devines quelque peu les tenants et les aboutissants. Cette histoire mêle quiproquo et maladresse. Elle va te faire fondre, je n’en doute pas.

 

L’histoire se veut simple, pas de rebondissement grandiose. La trame se déroule en toute quiétude sans effet de surprise. Si le personnage de Grace est non conventionnel et à croquer, celui de Samuel m’a fait hérisser les poils. Il faut dire que Monsieur Sexy ne jure que par son caleçon, enfin ce qui s’y cache. Obnubilé par la poitrine généreuse de Madame, le « mini-Sam » ( dixit l’auteur) n’arrive pas en tenir en place. Il doit au petit déjeuner et peut être aux autres repas se nourrir exclusivement de Viagra. Ses réparties sont la plupart du temps crues. Sa personnalité est juste effleurée et même si le dernier chapitre est entièrement consacré à son point de vue, je ne lui ai rien trouvé d’extraordinaire. J’avoue c’est en grande partie à cause de lui, que la mayonnaise n’a pas pris.

 

C’est extrêmement ennuyeux ce sentiment de désolation et qui m’a carrément fait passer à côté d’une super lecture. Cela reste une très belle histoire d’amour mais il y a à mon gout trop d’éléments surfaits et clichés.

 

Je ne pense pas m’atteler à la suite des aventures de Grace. J’ai trop peur que cela soit du même acabit. A ma part si on me convainc du contraire.

 

En bref : un romance exaltante combinant à merveille chick-lit et érotisme.

 

 


 

 

Je remercies les éditions BMR pour leur confiance via la plateforme Netgalley.

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site des éditions BMR pour tout savoir !

 

Screenshot_2018-09-04 Personnalisez LE TEMPS D_UNE ILE de Thierry Clech

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE ROMAN DE ROMY, livre 1 de Lou Marceau.

le roman de Romy par [Marceau, Lou]

 

[ ROMANCE CONTEMPORAINE / NEW ADULT – Rentrée littéraire 2018]

Éditions BMR

 

 

 

Format numérique (498 pages) : 9.99€

Ma note : 5/5 mention « coup de cœur »

 

 

 

 


 

Le résumé :

 

La vie de Romy n’est clairement pas un long fleuve tranquille. Côté boulot, elle est avocate et aussi prof de yoga. Côté cœur, c’est le calme après la tempête  : à la suite d’une histoire douloureuse, elle a enchaîné les relations sans lendemain… et finalement opté pour l’abstinence  !
Aujourd’hui, direction la salle de sport pour un cours d’initiation à la boxe. Mais Romy a à peine le temps d’apprendre quelques coups qu’elle est mise KO debout. Vaincue par un seul regard. Sous le choc face à l’homme le plus canon qu’elle ait jamais vu.
Raphaël, lui, n’obéit qu’à une règle  : tout oser sans se restreindre  ! Il est aussi déterminé à séduire Romy que celle-ci l’est à lui résister. Du chat ou de la souris, lequel cédera le premier  ?

 


 

Mon avis :

 

LE ROMAN DE ROMY est juste irrésistiblement addictif !

 

Romy n’a rien d’une bimbo écervelée ou ayant un passé traumatisant. Romy est l’icône même du mouv’ naturel ! Romy est aussi extravagante qu’un nounours de guimauve ou bien aussi incisive qu’une bande dépilation. L’honnêteté est son leitmotiv. Le filtre, elle ne connaît pas forcément et souvent les conséquences sont aussi inattendues que savoureuses. J’adore Romy pour son langage fleuri et ses pensées philosophiques qui ne tiennent pas forcément dans la durée et/ou la route mais qui s’effondrent à la moindre occasion. Romy est charmante dans sa négligence et touchante dans ses principes qui donnent l’image qu’elle est coincée du c.. (pip pip pip). Working girl moderne et adepte de la position du lotus (idéal selon Raphaël pour les positions du Kamasutra), elle a une vie bien remplie sauf côté sentimental où c’est le désert (très très aride).  Romy attend juste le bon bonhomme (où le super dessert qui la fera fondre) qui remplira toute les qualités requises. De ce côté là, j’avoue elle est terriblement exigeante qu’elle compense par des tonnes de tablettes au chocolat.

 

Raphaël part du principe qu’il faut tester la marchandise avant tout. Salle goujat ! Raphaël aurait pu être une icône de la mode, mais il s’est dirigé vers un métier honorable. Pour lui une relation durable n’est absolument pas envisageable. Les rencontres intimistes d’un soir sont son dada. Baragouineur, charmeur, dandy, romantique, tout est bon pour que Romy tombe dans ses filets. Mais la belle a plus d’un tour dans son sac. Elle le fait languir des plus belles des manières, en ne s’offrant pas à lui. Le jeu du chat et de la souris est lancé. Pour le plus grand bonheur et malheur des deux protagonistes. Je ne suis pas sure qu’il est un vainqueur au final.

 

La plume de Lou Marceau a tout pour plaire : pétillante, une verbe addictive et usuelle pour parfaire des situations aussi cocasses que romantiques. C’est un pur régal que de découvrir cette lecture. Les personnages sont d’un magnétisme assez impressionnant. L’auteur a choisi de cultiver le mystère autour du personnage de Raphaël alors que Romy est au cœur de l’histoire. Le lecteur découvre toutes ses pensées, ses envies, ses craintes, ses doutes, ses espoirs, sa douce folie et son optimisme teintée parfois de négativité. Je vois Romy comme une fleur qui s’épanouit. Au côté de Raphaël, elle se trouve en tant que femme. Malgré ses attentes, elle arrive à dépasser sa rigidité émotionnelle.

 

J’ai pris énormément de plaisir à découvrir cette romance. C’est à la fois léger, intriguant, addictif, touchant et les personnages sont aussi désespérants qu’attachants. Une romance pétillante et fraîche, idéale pour attaquer l’automne. Je recommande vivement !

 

 


 

Je remercie les éditions BMR pour leur confiance via la plateforme Netgalley.

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site des éditions BMR, pour tout savoir !

 

 

Screenshot_2018-09-04 Personnalisez LE TEMPS D_UNE ILE de Thierry ClechTAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

VELINE, #3 : Sexe, crime et confusion de Avril Sinner.

Véline - tome 3 - Sexe, crime et confusion (BMR) par [Sinner, Avril]

 

 

 

[ POLAR ÉROTIQUE – Nouveauté 2018]

Tome 3/4

Éditions BMR

 

Format numérique (364 pages) : 9.99€

Ma note : 4.5/5 mention « à découvrir »

 

 

 

 


 

Le résumé :

 

Son cercueil à peine refermé, me voilà déjà embarqué dans une nouvelle affaire. Mauvaise idée. Surtout quand tout se détraque chez moi. Entre insomnie, paranoïa et confusion, je tourne en rond dans ma tronche comme dans Paris.
Deux cadavres calcinés, un site de rencontre, des libertins étranges, un réseau de prostitution barbare et une brigade criminelle au top de sa désorganisation. Comment je démêle ce merdier ?
Je suis pas patient, ça m’énerve. Résultat : je fais des conneries. Sauf que là, je suis vraiment pas le seul à me barrer en vrille.
Bienvenue chez les dingues et que l’enquête commence !

 


 

Mon avis :

 

Je ne te présente plus Véline, à moins que t’es loupée mes review sur les deux précédents tomes. Véline est mon chouchou depuis plusieurs mois et passer quelques heures en sa compagnie est aussi euphorisant qu’un bon shoot au mojito virgin. Véline c’est l’homme viril et bad boy dans toute sa splendeur : pas de prise de tête, mode fuite face à touts problèmes insolubles et casse bonbon, hyper macho, humour noir ou ravageur ( c’est à volonté), joliment vulgaire, le connard dans toute sa splendeur, un peu « je m’en foutiste » et surtout il a le charme irrésistible du flic tzigane. Alors je suis une accro, une sacrée accro qui en veut toujours davantage. Une fois dans la lecture, je ne peux pas m’en décrocher. C’est juste un truc de dingue ! Avril Sinner a su crée un personnage borderline et qui assume. Et ça, c’est génial !

 

Une nouvelle enquête pour Véline qui va lui mettre une fois de plus les nerfs à vif. Une plongée dans le monde libertin. Nouveaux codes, nouveaux tabous, un monde clinquant et luxurieux. Véline va perdre le contrôle et ça le fout vraiment en rogne. Des têtes tombent, des clients disparaissent, un réseau d’albanais qui n’hésite pas à jouer de la gâchette. Ça fuse dans tous les coins. De plus Mila  déraille complétement.

 

Cette nouvelle enquête à de quoi dérouter autant la Crim’ que le lecteur. L’imagination fertile de Sinner, en fait quelque chose d’assez glauque mais totalement vraisemblable. Elle met à mal Véline, qui n’hésite pas à foncer tête baissé dans les embrouilles qui ne peuvent arriver qu’à lui. Outre cette enquête, Véline est de plus en plus tendu du slip. Les tuiles lui tombent dessus et lui font rapidement perdre pied. Une petite faille apparait dans cette carapace hyper blindée qui est prête à éclater. Son personnage est davantage travaillé avec quelques scènes sombres où le désespoir est assez poignant.

 

Le duo Véline/Mila est toujours explosif et plus que jamais au bord de la brèche. J’attends avec impatience que Sinner explore cela.

 

Je déplore juste le manque de nouveauté et cela à coûter un coup de cœur. Sinner a du mal à se renouveler : le même schéma, le même ton employé, peu d’évolution dans les personnages. Et c’est vraiment dommage que d’autres horizons ne soient pas explorer. Peut être que le prochain répondra à mes attentes en tout cas le final de celui-ci  est VRAIMENT INCROYABLE, INATTENDU ET EXPLOSIF !

 

Il serait vraiment dommage de passer à côté des aventures de Véline ! Ce mec en faut franchement la peine !

 


 

Je remercie les éditions BMR pour leur confiance via la plateforme NetGalley.

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Mon avis sur le tome #1 : « Sexe, crime et thérapie » !

Mon avis sur le tome #2 : « Sexe, crime et paranoïa » !

Lien Amazon !

Vers le site des éditions BMR, pour tout savoir !

Vers la page Facebook d’Avril Sinner, pour suivre son actualité !

 

 

 

 

.